• "Sortir à Paris"

      La loi "sécurité et liberté" pour les nuls 

     

    Au nom de la sécurité de tous:

    L'exposition de l'auteur de bandes dessinées Marsault, programmée au mois de septembre à Paris à la galerie Art Maniak a été annulée par mesure de précaution pour ne pas risquer de troubler l'ordre public suite à des menaces contre le dessinateur "politiquement incorrect", jugé "raciste", "misogyne", "homophobe" et "islamophobe" sur les réseaux sociaux par un groupe antifasciste qui aurait déjà menacé par le passé de lui couper les mains ou de les lui détruire à coups de masse. Il se définit lui-même comme "patriote, droitard et réactionnaire".

     Au nom de la sécurité de chacun:

    La conférence de l'écrivain Laurent Obertone, prévue au théâtre de l'Atelier à Paris a été déprogrammée par mesure de précaution pour ne pas risquer de troubler l'ordre public suite à des menaces contre l'auteur des livres aussi "politiquement incorrects" et controversés que "La France orange mécanique", "La France big-brother" et son prochain "La France interdite", objet de cette conférence de présentation, suite à une mobilisation suscitée par un mouvement "antifa". C'est ce même éditeur qui avait publié "La France islamiste" de Alexandre Mendel.

    Au nom de la liberté de certains:

    Le concert de Médine, le rappeur djihadiste à la voix rocailleuse et aux textes d'une grande finesse au service de sa parole engagée aura bien lieu, à guichet fermé fautes de places encore disponibles, les 19 et 20 octobres à Paris malgré l'opposition de nombreux élus de droite et d'extrême-droite, dans la salle mythique du Bataclan qui fut le théâtre d'un attentat meurtrier en 2015, la loi garantissant la "liberté de réunion" en dépit d'éventuels appels à "troubles à l'ordre public" qui seraient alors réprimés conformément au Droit républicain à la Liberté d'Expression.

     

    "Sortir à Paris"

     

     

    « Le marronnier qui cache la forêtViva la muerte »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Septembre à 10:09
    Pangloss

    Bien sûr, pour notre sécurité! Les mauvaises pensées et a fortiori les mauvais discours et les mauvais écrits sont générateurs d'aigreurs d'estomac et de stress. Et ils peuvent provoquer des réactions violentes (qu'on pourrait assimiler à des attaques) chez ceux qui ne les partagent pas.

      • Jeudi 6 Septembre à 15:10

        Il faut aussi, pour notre sécurité et contre nos liberté, continuer à parfaire le travail de "dezemmourisation" mené systématiquement depuis des années.par les amoureux de la pensée unique; tout est bon pourvu que ce soit violent, verbalement ou physiquement, et sans possibilité de début de commencement d'ébauche de dialogue.

    2
    Jeudi 6 Septembre à 17:56

    C'est beau le débat !

      • Jeudi 6 Septembre à 21:16

         

         

        Dans la rue, y a deux boutiques :

        Dans l'une on débat du vrai, dans l'autre on débat du faux

        La première existe à nos frais

        Et l'autre nous prend pour des veaux

        Mais les passants ne les montrent même plus du doigt en disant

        "Qu'il est laid le débat du faux"

        "Qu'il est pas beau le débat du vrai"

        Dégâts du vrai vite fait mal fait

        Dégâts du faux pour les gogos.

                                                                                                                        (mes excuses à Boby ouch)

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :