• Soldats (+MàJ 2022)

     

    Un nouveau "Code d'honneur" du soldat français... 

    "Une nouvelle version conforme à l’évolution de l’armée de Terre"

    En 1999, alors que la conscription allait être supprimée pour être remplacée par une armée de métier, l'Etat-Major de l'Armée de Terre avait mis au point un "code du soldat", inspiré du code de la Légion Étrangère : 11 "commandements" qui énonçaient les qualités, attitudes et vertus essentielles qui devaient être celles des militaires professionnels, "au combat" comme dans leur vie quotidienne et familiale.

    Deux des articles stipulaient, entre-autre, que "...au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu." et "[le soldat] accomplit sa mission avec la volonté de gagner et de vaincre et, si nécessaire au péril de sa vie."

    Plusieurs chefs d'état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin ou le général Pierre de Villiers ont insisté sur cette notion fondamentale du "métier des armes"...

    Mais ça, c'était avant...

    On demande essentiellement aujourd’hui au militaire de métier "loyalisme, neutralité, discipline, disponibilité" et "honneur, courage et dignité"... ce qui me semble un minimum syndical assez consensuel...

    Le "dévouement en tout temps et en tout lieu au service de la France" se résume à "un engagement à servir [le] pays" et si la mission est toujours "sacrée" elle ne nécessite plus un éventuel "péril de sa vie", mais demande simplement à être accomplie "jusqu’au bout avec détermination et esprit d’initiative"... 

    L'armée de Terre justifie ces nouvelles nouvelles règles par un souci de les rendre "plus courtes, plus directes [et donc], plus facilement mémorisables" !!!

    Je suis sûr qu'un corps de mercenaires de sac et de corde ne verrait rien à redire à un tel contrat pas plus, d'ailleurs, que nos "concitoyens" bi-nationaux ayant choisi de servir leur pays sous le drapeau tricolore de la République laïque...

    PS.: On peut noter que ni la notion de "droit de retrait", ni celle de "réduction du temps de travail" ne sont évoquées pour l'instant.

    source : http://www.opex360.com  

    L'article en question est daté du 16 juin 2020... le publier en ce 14 juillet fortement atypique sans Fête Nationale dûment identifiable me semblait d'une ironique nécessité..

     

     

    BONUS

    Best-of des tweets officiels à l'occasion du discours de monsieur le Président de la République et Chef des Armées, à l'Hôtel de Brienne, siège du ministère de la Défense, le 13 juillet, en présence de la ministre des Armées Florence Parly et de sa ministre déléguée Geneviève Darrieussecq, mais en l'absence du Premier ministre Jean Castex, mais en présence de Olivier Veran ministre de la Santé et de Brigitte Macron Héroïne du quotidien et des hebdos.

    Soldat

    Petites réflexions personnelles et  dérisoires :

    • Je pensais que les "marins" et les "aviateurs" étaient, au sens large du terme, des "soldats" comme les autres... par autres, j'entends les "fantassins", les "cavaliers", etc... ce qui constitue ce qu'on appelle généralement "Armée de Terre". Mais je ne suis pas Chef des Armées, et je peux confondre.
    • "Servir" "les français", c'est bien, mais ne fait-ce pas un peu garçon de café xénophobe ? Servir "la France" ou "la Patrie", ou même "la Nation"...prendrait une toute autre signification (mais qui n'est peut-être pas tout-à-fait celle recherchée ?). Pareil pour (cœur de) "la République"...

     

    RE-BONUS...!

    Monsieur le Président de la République et Chef des Armées écoutant "la Marseillaise", le 14 juillet...

    Soldats

    ... "Seul... Face à moi-même, face à ma fonction, mes responsabilités et mes devoirs vis-à-vis de la Nation, et vis-à-vis de mes compatriotes et de nos aïeux...

     

    Soldats

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ...meuh, non, je déconne !"

     

     

      MàJ - 14 juillet 2022 :  

    Soldats (+MàJ 2022)

     

     

     

    « Napoléon était un nazi.Poutine, Président ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Pangloss
    Mardi 14 Juillet à 17:49

    Code d'honneur! N'importe quoi! On n'a pas besoin d'un code pour être homme d'honneur. 

      • Mardi 14 Juillet à 19:48

        @ Pangloss...!

        ...dans la mesure où vous avez vous-même un code moral personnel, que vous soyez militaire, plombier-zingueur, journaliste à BFM.TV, garçon boucher, curé de campagne ou Président de la République... se référer à un code "d'honneur" bien défini et calibré peut sembler superflu... 

        Dans le cas contraire, ça occupe quelque temps un comité de rédaction ... mais ce n'est pas le "Code de Chevalerie" qui faisait le Chevalier.

    2
    Souris donc
    Mercredi 15 Juillet à 08:44

    Ce que j'ai aimé, la musique de la Légion, qui a remis ça (son Boudin) avec quelques chansons (La Mer). La veille, lors de la répétition, on a su que dans sa fanfare il y avait des musiciens virtuoses, notamment deux pianistes sortis des meilleurs conservatoires, l'un Russe, l'autre Coréen. Qui ont dû s'engager dans la Légion pour sauver leurs doigts des coups de leurs tyran dont l'étendard sanglant est levé.

      • Mercredi 15 Juillet à 14:54

        @ Souris donc...!

        Je n'ai pas suivi la "cérémonie" dans son intégralité, mais j'ai vu ce passage avec la musique de la Légion.

        Mais, rien à faire... je n'arrive pas à me faire à cette tendance :

        Un défilé (rebaptisé "parade") militaire reste pour moi un défilé miliaire avec musiques ou marches militaires et n'est pas un concert qui reprendrait en vrac œuvres classiques, musique de film, chansonnettes ou rock et jazz... Ceci sans aucun militarisme va-en-guerre : de la même façon je trouve... "malvenue", cette tendance lors d'une messe d'enterrement, de diffuser une chanson soit-disant préférée du défunt plutôt qu'un cantique ou une musique religieuse... On est vieux jeu ou on ne l'est pas !

        Les yeux pétillants comme ceux d'un gamin ravi du Président de la République et Chef des Armées au moment de ce passage conforte mon opinion (toute personnelle) d'une Fête Nationale dénaturée, privée de son prestige, devenue un spectacle de rue un peu particulier... 

        Ce qui n'enlève absolument rien aux talents et qualités certainement indéniables des musiciens. Au contraire même, peut-être...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 15 Juillet à 15:49

    Une écologiste bien connue qui s'était présentée aux élections présidentielles avait proposé jadis de supprimer le défilé militaire du 14 juillet.

      • Mercredi 15 Juillet à 16:19

        @ Dr WO...!

        et ils ont de la suite dans les idées : 

        Le nouveau maire "écologiste" de Lyon a refusé que la Patrouille de France survole "sa" ville le 13 juillet pour éviter les attroupement...!

        Elle devait quitter sa base de Salon-de-Provence et rejoindre Paris pour participer au défilé aérien sans vraiment flâner en passant au-dessus de la capitale des Gaules...

        Cette année les restrictions des festivités étaient liées à la crainte du coronavirus (virus momentanément quasi-inoffensif lors de la fête de la musique...), l'an prochain montée des écologistes et proximité de l'élection présidentielle ce sera certainement pour réduire le bilan carbone des véhicules et des avions.

        PS. génial, la décision de la mairie de Paris de tirer un feu d'artifice public interdit au public et retransmis à la télé !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :