• Sacré Didier...!

    Sacré Didier, va...

    Pour une fois, ni Didier Raoult, ni Didier Barbelivien, ni même Didier L'Embrouille...

    mais...

    Didier Lallement...!

    Sacré Didier...!

                                                                                                Sacré Didier...!

    On le connaissait (ou pas) comme :

    actuel "Préfet de Police" de Paris et de ses environs

    ancien animateur des étudiants socialistes chevènementistes

    ancien chef de bureau à la mairie d’Épinay-sur-Seine

    ancien secrétaire général au ministère de l'Ecologie de Jean-Louis Borloo

    ancien secrétaire (toujours) général au ministère de l'intérieur de Chevènement 

    ancien "conseiller-maître" à la Cour des Comptes...

    préfet de l'Aisne (puis de la Saône-et-Loire, du Calvados et de la Gironde, etc...)

    directeur de l'Administration pénitentiaire...

    mais aussi :

    Officier de la Légion d'honneur 

    Commandeur de l'ordre national du Mérite

    Officier de l'ordre du Mérite agricole

    Chevalier de l'ordre du Mérite maritime

    Médaille de l'Aéronautique

    Médaille d'or de la sécurité intérieure

    Médaille d'honneur de l'administration pénitentiaire

    Médaille d'honneur de la protection judiciaire de la jeunesse

    et encore :

    Médaille de la jeunesse, des sports et de l'engagement associatif

    Officier de l'ordre des Palmes académiques

    Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres

    et enfin :

    grand admirateur de la Légion Étrangère (il en collectionnerait les blancs képis)

    ...c'est surement à ce titre que :

    Monsieur Didier LALLEMENT, préfet de police de Paris, se verra remettre la distinction de légionnaire de 1ère classe d'honneur par le Général Denis MISTRAL, commandant la Légion étrangère, à l'occasion d'une cérémonie qui se tiendra au Groupement de Recrutement de la Légion étrangère (GRLE) au Fort de Nogent, demain mercredi 3 juin à 17 heures.

    L’honorariat est la dignité d’une personne honoraire, c’est-à-dire de celle qui porte un titre sans fonction. Il s’agit ainsi d’une marque de gratitude et de considération envers une personne qui a rendu des services éminents à l’institution qui l’honore.

    https://www.facebook.com/soutienForcesArmees

     

    On sait enfin pourquoi plus de 5 000 clandestins et gauchistes et autres jeunes gens un peu énervés ont pu défiler sans rencontrer de problème dans les rues de Paris, pendant plusieurs heures, malgré l'interdiction qui leur en avait été faite par la préfecture de police : le Redoutable Didier devait se défroisser le boudin pour la cérémonie de remise de la barbe postiche et du tablier de sapeur...

    Un peu comme avec la manifestation de ce mardi, en hommage à Adama Traoré (ou Théo Luhaka, ou  Mamadou M'wallawala, je ne sais plus...), pour condamner les violences policières alors que les policiers ne sont pas là, vu qu'ils ont eu quartier-libre pour apprendre à marcher au rythme de 88 pas/minute pour défiler avec les infirmières survivantes au covid-19 le 14 juillet prochain...!

    Sacré Didier...!

     Sacré Didier, va...

     <= A moins que...

     

     

     

    « Le mardi (même ça), c'est permis [4]Elle arrive... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Juin à 07:06

    Le plus beau, ça reste les palmes académiques. Très utiles pour nager en eaux troubles comme l'indique le mérite maritime.

      • Mercredi 3 Juin à 10:01

        @ Pangloss...!

        les "Arts et Lettres", c'est pas mal non plus qui récompense les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire, etc... "

        On méconnaît trop les compétences cachées de nos élites... même les femmes: je pense que Sibeth Ndiaye, Marlène Schiappa, Laetitia Avia ou Agnès Buzyn ont des qualités cachées et ignorées...

         

    2
    ZeNetDixit
    Mercredi 3 Juin à 08:59

    Leboche, ça lui va mieux, comme nom, surtout quand il est sous sa casquette.

    Au reste, Ali Juppar, qu'on sait raisonnable au point d'être complaisant envers tout ce qui peut nuire à l'ex-France, à commencer par la RATP, aurait affublé l'individu, si j'en crois plusieurs sites Internet et Le Cafard Acharné même, de ce sobriquet taquin : "le socialiste nationaliste", sous la forme plus brève généralement utilisée en très mauvaise part.

    Ce qui en dit très long, et sur les connaissances historiques de l'un, et sur le profil de l'autre.

    Serais-je un de la Légion que je ne serais pas content à l'excès de voir l'individu devenir de première classe, et d'honneur, ce qui fait quand même beaucoup pour un simple (autocensuré) aux titres de gloire assez anorexiques.

      • Mercredi 3 Juin à 10:31

        @ ZeNetDixit...!

        Bah...!

        ...Il faut comprendre monsieur Juppé : monsieur Lallement se présentait déjà comme un "fana-mili", admirateur déjà de la Légion Étrangère... Or, si on en croit la rumeur publique, les légionnaires de l'armée française manqueraient du minimum d'amour fraternel de tolérance exigé envers les disciples de Mahomet...

        Par contre (et en même temps), si on en croit la rumeur publique, la Légion "Étrangère" ne s'est pas toujours montrée exemplaire ou tatillonne dans le choix de ses recrues...  alors, bon, ce que j'en dis...

    3
    Jeudi 4 Juin à 10:19
    Carine

    A-t-il obtenu son Brevet des collèges et son permis de conduire ?

      • Jeudi 4 Juin à 14:13

        @ Carine...!

        - certificat de baptême...

        - brevet natation 25 m. nage-libre

        et aussi

        - 06 xx xx xx xx (portable personnel de monsieur BENALLA Alexandre)

         

    4
    Jeudi 4 Juin à 10:21
    Carine

    les "Arts et Lettres", c'est pas mal non plus qui récompense les personnes qui se sont distinguées par leur création dans le domaine artistique ou littéraire, etc... "

    Ah ça, c'est pas dû à tout le monde !

    Lang le sait bien, lui qui l'avait donné à un gus champion de l'imitation du brâme du cerf...

      • Jeudi 4 Juin à 14:21

        @ Carine...?

        Je dis ça, je dis rien... mais le protégé de Jack Lang ne faisait-il que "brâmer", comme un cerf, et pour (sensiblement) les mêmes raisons ?

                             

        Je dis ça, je dis rien...

      • Jeudi 4 Juin à 14:26
        Carine
        Là, Bedeau, je l'ignore.
        Mais il doit bien y avoir de ça !
      • Jeudi 4 Juin à 16:07

        @ Carine...???

        ...le tout est de savoir si l'impénétrant l'impétrant (ah, ce correcteur automatique !) lui a vraiment dit "Merci, ma biche..."

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :