• Régime dictatorial et résistance

    Régime dictatorial...

    Sommes-nous en démocratie ou en "décramotie" ?

    Je viens de consulter, sur le site "Le Nouveau Cénacle", un article intitulé:

    Réflexion en cours sur la France comme elle va ou ne va pas,

    inspirées par les événements et quelques lectures.

    avec comme sous-titres:

    De la liberté du débat...

    Défendre la liberté...

    C'est évidemment un sujet qui a été abordé et débattu de nombreuses fois, sur tous les blogs "incorrects" qui se respectent.

    Cet article ne fait pas exception à la règle: il constate que la France est bien une démocratie, mais que "le vernis s'écaille"; il évoque les "sujets qui fâchent": la lutte entre progressisme et populisme et les heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire... l'intervention abusive de l'état et du gouvernement dans le contrôle et la diffusion de l'information...les lois "mémorielles" favorisant une repentance à sens unique... la question migratoire et ses corolaires: intégration, assimilation, racisme, aspects civilisationnels, culturels et religieux,...

    Ce qui rend cet article original, c'est sa conclusion qui élargit le débat:

    "La liberté n’est pas attaquée que sur le plan de l’expression et de l’information. La liberté individuelle subit les assauts de l’hygiénisme moralisateur. Les ligues de vertus, véritables groupes de pression, s’acharnent sans relâche sur ces mauvaises gens qui ne se comportent pas correctement. (...)

    "Nos gouvernants, depuis qu’ils ont sacrifié leur pouvoir politique et économique aux financiers et à la technostructure européenne, n’ont plus que la santé et la sécurité routière pour donner l’impression de diriger et d’agir. Déresponsabilisation et infantilisation à tous les étages. L’alcool, le clope, la vitesse, la bagnole, la viande, le cirque "manger bouger, cinq fruits et légumes par jour", fais pas ci, fais pas ça… (...)

    "Ces sirènes hurlent au nom de votre bien, elles se sont arrogées le droit de dire à votre place ce qui est bon ou non pour vous ! Le pire est que cela ne semble guère déranger. Le Français râle, mais finit par plier. Qui souhaite développer un cancer ? Manger un platane en voiture ? Personne, évidemment !"

    C'est pas faux...

    C'est même vrai qu'entre...

    • les interdictions répétées d'éviter de manger trop gras, trop salé, trop sucré, etc... entre les méfaits supposés pour tout le monde du gluten, ou du lactose, ou de je ne sais quoi d'autre... les précautions à prendre en cas de "traces de fruits à coque, d'arachide ou de sésame..." et "d’œufs..." et  "de crustacés et de poisson et de produits à base de..."... les risques que font peser les graisses hydrogénées ou de palme... les dangers encourus par l'absorption d'un verre de vin (sauf en cas  de risque d’Alzheimer ou de certains cancers -je crois-)... et une petite centaine d'autres.

    • la nécessité d'ingérer des doses précises d'oméga 3/6/9 et de vitamines A ou D ou B ou E etc...... plus tout un tas de sels minéraux, d'oligo-éléments, de fer, de magnésium et autres "nutriments"... et de s'hydrater précautionneusement avec les quantités d'eau recommandées par l'académie de médecine.

    • la vigilance suspecte recommandée envers les viandes rouges, la volaille, les poissons et les fruits de mer, les jus de fruit manufacturés, les yaourts au lait entier, les lasagnes, le pain de mie industriel, le chocolat et le café (sauf "équitables")... et une petite centaine d'autres

    • les vertus des fruits et légumes surtout bio, surtout local (sans parler du bio local), et des céréales et des graines,

    on repense à la fameuse blague du patient qui demande à son médecin, s'il arrête de boire, de trop manger, de fumer, etc... il vivra vraiment plus longtemps "Non, ce n'est pas sur... mais le temps vous paraitra bien long"

     

    Après la dictature des régimes et de la diététique, vient le temps de la (ou, plus exactement, du plat de) résistance

    Résistance...

    tome 1

     Le baeckeoffe

    Une recette très simple où l’essentiel est dans la qualité des produits utilisés.

    On confectionne le Baeckeoffe dans une terrine alsacienne spécialement prévue à cet effet.

    Baeckeoffe signifie "le four du boulanger". Il s’agit d’un plat traditionnel, à base de viandes et de légumes marinés, que les ménagères confectionnaient avant d’aller aux champs et mettaient à cuire dans le four du boulanger, seul four du village à l’époque.

    Ingrédients

    600 gr épaule de porc, 600 gr épaule de bœuf,  600 gr épaule d’agneau, 2 pieds de porc, 250 gr blanc de poireau, 200 gr carottes, 2 kg pommes de terre "Bintje", 200 gr oignons, 2 gousses d'ail, 3 feuilles de laurier, 2 clous de girofle, 6 baies de genièvre, 75 cl de vn blanc (Riesling), 30 gr sel, 1 gr Poivre

    pour la pâte

    400 gr de farine et 25 cl d'eau

    Préparation et cuisson

    Détailler le porc, le bœuf et l’agneau en gros cubes d’environ 4-5 cm de côté.

    Couper les pieds de porc en 2

    Couper le blanc du poireau en 2 dans le sens de la longueur et détailler chaque moitié en tronçons d’environ 2 cm.

    Couper les carottes épluchées en rondelles d’environ 4mm d’épaisseur. Bien laver le poireau et les carottes.

    Éplucher l’ail, le couper en 2 dans le sens de la longueur et retirer le germe

    Réaliser une marinade en versant le vin blanc dans un récipient, y ajouter toutes les viandes, le poireau, les carottes, l’ail, les feuilles de laurier, les clous de girofles et les baies de genièvre.

    Filmer le récipient avec du film transparent et placer la marinade au réfrigérateur durant 24 heures.

    Le lendemain, environ 5 heures avant de servir, éplucher les pommes de terre et découper les en lamelles d’environ 4 mm d’épaisseur.

    Éplucher les oignons, les couper en 2 dans le sens de la longueur et les émincer.

    Dans un récipient, mélanger les pommes de terre et les oignons à du sel et du poivre.

    Au fond d’une terrine alsacienne à baeckeoffe, disposer 1/3 des pommes de terre et des oignons.

    A l’idée d’une écumoire prélever la moitié de la viande et des légumes de la marinade et les disposer sur la couche de pommes de terre et d’oignons. Saler uniformément.

    Disposer une nouvelle couche avec la moitié des pommes de terre et oignons restants.

    Sur cette nouvelle couche, verser toute la marinade avec le reste de viandes et de légumes. Répartir et saler uniformément.

    Finir avec le reste des pommes de terre et oignons. Répartir uniformément.

    Mélanger la farine à de l’eau et former une pâte homogène.

    Rouler la pâte de manière à obtenir une grosse ficelle et la répartir sur le pourtour de la terrine à baeckeoffe.

    Poser le couvercle et bien sceller à l’aide de la pâte.

    Cuire au four à 180° pendant 4 heures départ à froid.

     

     Ce n'est qu'un début, continuons le combat

    Régime dictatorial et résistance

     

    « Plus belle la vie. (saison 3 - inédit)Plus belle la vie. (saison 4 - à suivre...) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Septembre à 11:09
    Pangloss

    Résister par la bouffe. Une bien petite ambition. mais s'il ne nous reste plus que ça, au moins, profitons-en.

      • Mercredi 26 Septembre à 13:02

         

        Pourquoi pas...

         

        Les agressions les plus sournoises bien que très visibles et pas les moins efficaces se font bien par l'intermédiaire de revendications alimentaires, pour des menus sans porc dans les cantines scolaires, et par un (petit) remplacement (irréversible) de nos commerces traditionnels par des épiceries arabes, ou par des kebabs ou des pizzérias halal...

        Alors...

         

        Ce qui craint c'est quand toutes ces micro-dictatures internes vont s'unir dans la lutte ; et ça commence (assez fort)

        après les végans islamophiles :

        ...les LGBT végétariens:

        ...il ne manque guère que les mahométans transgenres:

        (mais on a peut-être un certain répit avant que ça commence)

         

    2
    Mercredi 26 Septembre à 14:19

    A table, ou ailleurs il faut absolument résister, il n'y a rien de petit quand on défend sa vie!

      • Mercredi 26 Septembre à 17:21

        C'est plus symbolique qu'efficace.

        Et c'est même plus inefficace que symbolique,.. mais, pour de vrai, j'ai banni de mon assiette tout ce qui ressemble à des merguez (sauf "pur porc", mais on a du mal à en trouver, même chez Cochonou), à du taboulé  (de l'arabe: تبولة tabūlah), et à toutes ces pâtisseries orientales (pour le coup, vraiment "trop grasses et trop sucrées").

        J'ai aussi arrêtè d'aller dans les restaurants marocains (il sont presque toujours "marocains", rarement "tunisiens" ou "algériens"... le Maroc doit avoir une meilleure réputation gastronomique et touristique !), et même les restos les plus authentiques où le tout "neuf-trois" se retrouve pour y manger le couscous du vendredi après la prière. :

         

        PS. est-ce une bonne adresse à recommander:

        :

        https://www.restaurantlemonseigneur.com/

        5 Place de la Bourse - 44000 Nantes
        Retrouvez des viandes certifiées halal mais aussi des plats sans viande pour que toutes les papilles soient comblées.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :