• PPDA 06

    Je reprends (provisoirement ? et de façon toute aléatoire) la rédaction de ces PPDA (pour Petits Points de Détail Anecdotiques) publiés (5 numéros) entre septembre et novembre 2017, mais qui n'avait pas eu le succès escompté (je me plains toujours..) et qui sont toujours disponibles gratuitement dans la rubrique "Les calepins du cousin Germain"

    Le but de ces calepins était de mettre en avant des petites nouvelles rigolotes (ça dépend de quel rire...) mais qui ne méritaient pas un long article: la preuve sauf sur Internet, vous n'en avez jamais entendu parler. Ou presque pas.

    Petits points de détail, 1re quinzaine octobre 2018

    PPDA 06

    NÎMES : "la galerie Wagner c’est notre territoire, les flics ne rentrent pas"

    https://www.objectifgard.com

    Deux majeurs et un jeune mineur de 14 ans ont été placés en garde à vue, lundi soir et mardi matin pour des violences sur des policiers. Un équipage raccompagnait une victime à Pissevin, vendredi soir vers 21h, avant d'être pris à partie par un groupe de jeunes d'une trentaine de personnes. Insultes, menaces, mais aussi projections de cailloux sur la voiture et en direction des forces de l'ordre. Une policière a été blessée et s'est vue prescrire 5 jours d'ITT. Des renforts ont été appelés en urgence sur place pour permettre à l'équipage bloqué à hauteur de la galerie Wagner de pouvoir s'extirper du quartier et d'échapper aux violences urbaines.

    G. Collomb, ministre de l'Intérieur déçu: "Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face"

    Il disait ça avant-hier, et on est à après-demain...

     

    Bagnolet : son appartement squatté risque d’être saisi par la justice...

    http://www.leparisien.fr/

    Elia devait vendre son appartement en mars pour éponger ses dettes, mais la transaction a été annulée après l’arrivée de squatteurs. Faute de pouvoir rembourser son crédit, la jeune femme risque de voir la justice lui saisir son appartement.

    A quoi bon ressasser ce genre de nouvelles qui n'en sont pas ? rappel de ce qu'est la vraie vie dans un Monde Nouveau:

    Dijon : les squatteurs (env 80 "demandeurs d'asile" africains) de la rue Stalingrad, soutenus par la Ligue des Droits de l'Homme portent plainte pour violation de domicile après leur expulsion

    Montpellier : le squatteur porte plainte contre le propriétaire du logement pour violation de domicile pour avoir changé la serrure de la porte d'entrée pendant l'absence de l'occupant illégal...

    Une famille de la région parisienne va être privée de vacances dans sa maison normande, occupée par des squatteurs.Les propriétaires ont porté plainte, mais ne peuvent accéder à leur maison sous peine de violation de domicile

     

    Peine d'amende pour des menaces de mort au Mont Saint-Michel

    http://www.europe1.fr

    L'homme qui avait appelé à "tuer des keufs" au Mont Saint-Michel en avril dernier a été condamné mercredi à trois ans de contrainte pénale, et à une amende de 350 euros pour injure publique.

    Le parquet avait requis mercredi matin 18 mois de prison dont six avec sursis en plus de l'amende.

    Les juges ont rejeté la demande du Centre des monuments nationaux (CMN), partie civile, qui réclamait 10.828 euros de dommages et intérêts.

    Le fait de, simultanément ou successivement, de

    • commettre un excès de vitesse compris entre 20 et 30 km/h
    • conduire avec un kit mains-libres (oreillettes ou écouteurs)
    • chevaucher un ligne continue

    ou

    • laisser trainer des "déjections canines" et jeter un ou deux mégots sur le trottoir

    ...vous coutera plus cher que des menaces de mort envers des agents de la force publique sur un lieu de pèlerinage chrétien...

     

    Prisons: À la découverte des unités de vie familiale (UVF) pour détenus

    https://actupenit.com/

    Les "unités de vie familiale" (UVF) sont de petits appartements qui permettent aux détenus de passer du temps avec leurs proches à l’intérieur même des prisons. Ces parenthèses peuvent durer entre six heures et trois jours.  

    La famille pourra passer du temps dans ce logement de deux pièces, dépourvu de caméras de surveillance, avec le détenu. Une liberté, toute relative, car le détenu est toujours sous contrôle.

    PPDA 06

    Le même site vous conseille sur cette page

    Il viole sa fille au parloir de la prison 

    Le détenu agresse sexuellement sa visiteuse de prison

    et autres joyeusetés...

     

    Les dérives du communautarisme à l’école

    http://www.europe1.fr/

    L'exemple le plus frappant, le plus nouveau, signalé dans un rapport, est celui d'élèves qui refusent d'avoir cours dans des classes comportant du mobilier rouge, jugé "haram", c'est-à-dire interdit par le Coran. Cet exemple remonte d'un établissement du Nord de la France.

    Certains enfants refusent de dessiner des représentations humaines (un interdit religieux formel pour de nombreux musulmans). D'autres se bouchent les oreilles quand on passe de la musique en classe, et de jeunes garçons refusent de donner la main à une petite fille.

    Par ailleurs, les enfants pratiquent le ramadan de plus en plus jeunes, et cela peut poser des problèmes dans l'organisation des cours. À Troyes, des élèves de 6ème ont refusé d'aller à la piscine avec leur classe de peur de "boire la tasse et de casser leur jeûne".

    Dans les Bouches-du-Rhône, certains élèves refusent de déjeuner à côté de ceux qui mangent du porc.

    Dans un collège de Saint-Denis, lors d'un voyage scolaire où on s'apprêtait à servir du poulet et des frites au repas, un incident est survenu. "Sur une cinquantaine d'élèves, 35 d'entre eux ont refusé de manger la cuisse de poulet qui leur était proposée au dîner, parce que ce n'était pas halal".

    En Seine-et-Marne, des élèves sont aussi stigmatisés par d'autres élèves parce qu'ils mangent de la nourriture ordinaire (non halal) à la cantine. Dans le Nord des élèves sont insultés par d'autres élèves musulmans quand ils mangent des produits qui ne sont pas halal...

    Ne vous y trompez pas...

    Le signalement de ces dérives ne provient pas d'une étude réalisée par un pamphlétaire nauséabond en mal de publicité, ni d'une association de parents d'élèves islamophobe, mais d'une note "confidentielle" (donc réservée à quelques initiés qui sauront la dissimuler au grand public) adressée au cabinet du président de la République, du Premier ministre et du ministre de l’Éducation nationale, par les "Services de Renseignement" qui ajoutent quand-même  que "Les revendications des élèves non-musulmans se multiplient, par exemple, des parents de nombreux établissements s'élèvent contre les cours sur l'islam dans le cadre du cours sur les religions monothéistes. Certains parents estiment que ces cours peuvent "influencer leur enfant à se convertir à l'islam" et s'en plaignent auprès du principal du collège ou même du directeur académique."

     

    Enquête autour d’un viol entre élèves de maternelle

    http://www.leparisien.fr/

    Les faits ont éclaté au grand jour en début de semaine, lorsqu’une personne s’est rendue au commissariat du XIIIe arrondissement pour y déposer une "main courante.". D’après ses dires, une fillette de 4 ans a été victime de "viol". Celle-ci aurait été isolée par trois camarades sous une structure de jeu, lesquels lui auraient retiré ses vêtements avant de pratiquer une "pénétration digitale".

    Avertie de ce qu’il se serait produit mi-septembre, la directrice de l’établissement aurait déconseillé aux parents de porter plainte.

    Et, pendant ce temps-là, de plus en plus de communes installent dans leurs écoles primaires des cours de récréation “non genrées”, dans le but de "lutter contre les stéréotypes de genre et inciter les enfants à interagir davantage avec le sexe opposé tout en partageant l’espace de manière plus équitable".

    Le "journal" juge quand même les faits "dérangeants" et laisse entendre une explication: "On est à l’âge des premiers émois. À un stade de développement où la curiosité émerge, notamment au niveau sensoriel et sexuel"

    L'avis du philosophe Laurent de Sutter sur France-Culture

     

    Il tue un chat et écrit avec son sang sur les arbres d'un jardin public

    https://www.lepopulaire.fr/

    L'homme a été interpellé lundi et placé en garde à vue pour maltraitance animale.Le mis en cause a été examiné par un médecin. À l’issue de sa garde à vue, l’individu a reçu une convocation devant le tribunal correctionnel.

    Tous les détails morbides à souhait sont dans l'article du "populaire". Ce fait divers en dit long sur l'état de déséquilibré qui afflige la société.

    Je veux parler du médecin et du juge qui ont, apparemment, laissé "l'homme" en liberté... dans les jardins de l’Évêché.

     

    Grèce : une grande croix chrétienne détruite pour ne pas "offenser les migrants"

    https://greekcitytimes.com

    Une grande croix chrétienne en ciment, construite sur le rivage rocheux d’Apelli, sous le château de Mytilène sur l’île de Lesbos, érigée en l’honneur des gens qui sont morts en mer, a été détruite après qu’une ONG ait indiqué à la municipalité qu’elle était "offensante pour les migrants".

    Quelques jours plus tard, la croix a été enlevée pendant la nuit.

    Et dire qu'on n'était pas content quand "ils" effaçaient une croix sur un emballage de yaourts...

    PPDA 06

     

     

     

     

     

    C'est une histoire pas très catholique. En Mayenne, des bonnes sœurs ​​​​​​tiennent tête au Vatican.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/

    Le Saint Siège voudrait reprendre la main sur l'Institution. Mais pas question pour les religieuses mayennaises qui ont même refusé d'accueillir une nouvelle Mère Supérieure. 

    Après plusieurs visites des représentants de Rome, ceux-ci auraient sévèrement critiqué le travail des sœurs leur reprochant notamment d'être trop dans la prière et vêtues d'un "habit trop traditionaliste".

    Et surtout exigé que la mère supérieure fasse ses valises. Mutée à 700 km . Avec une sentence possible : toutes pourraient être relevées de leurs vœux…

    Du côté du diocèse on est bien embarrassé. "Il faut se calmer", voila pour le mot d'ordre. C'est donc le Vatican qui a pris la main sur ce dossier.

    "Je ne peux pas vous dire les reproches qui sont faits puisque c'est Rome qui gère cette affaire-là. Je ne peux vous dire si on parle en terme de reproches d'ailleurs", explique Véronique Larate, diocèsale de la Mayenne.

    Le Saint Siège ! qui reproche à des religieuses, de l'ordre des Petites Sœurs de Marie - Mère du Rédempteur, leur rigorisme et de trop se consacrer à la prière, si il y en a que ça étonne, levez la main...

    "Elles feraient mieux de se consacrer à l'accueil des clandestins..., des migrants..., des réfugiés..., des exilés et de s'intéresser (avec toute la charité chrétienne qui les caractérise) à soulager leur misère sexuelle."

    (PCC. François, souverain pontife et apostolique romain -hihi...)

     

    Une universitaire féministe parle de tuer et castrer les mâles blancs diplômés, sa fac la défend !

    https://reinformation.tv/

    (rassurez-vous, c'est aux USA.... on ne verra jamais ça en Hexagonie)

    Carol C. Fair est connue pour sa haine de Trump et ses tweets qui manquent parfois de fair play. A l’une de ses anciennes collègues universitaires, Asra Nomani, qui reconnaît voter pour Donald Trump, elle a envoyé ce message : "Je vous ai écrit comme à un être humain. Votre vote a contribué à normaliser le nazisme à Washington. Qu’est-ce que vous ne comprenez pas, ignorante imbécile ?" En guise de formule de politesse, elle termine par : "Allez vous faire f.. en enfer".

    La nomination de Kavanaugh n’a pas arrangé le caractère de cette féministe US qui revendique un apostolat à la pitbull, et c’est donc le cœur tranquille qu’elle a tweeté : "Voyez ce chœur de mâles blancs diplômés en train de justifier la nomination d’un violeur en série. Ils méritent une mort misérable pendant que les féministes riront quand ils rendront leur dernier soupir". Et d’ajouter : "Bonus, nous châtrerons leur cadavres pour les donner aux cochons? Oui." 

    Schiappa et Diallo sont enfoncée (si je peux me permettre...)

     

     

     

     

     

    Scopitone

    "Si j'étais président"

     

     

     

     

     

     

     

    « Déconstruction Kinshasa, Ouagadougou et Montauban »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Octobre à 21:05
    Pangloss

    Ce pays est foutu. Que dire de plus?

      • Vendredi 12 Octobre à 21:45

        Eh ben... on peut dire:

        Ce continent est foutu...

        Cette planète est foutue...

        Ce système solaire est foutu...

        bientôt...

        (je sais... c'est pas malin, ça fout le moral à zéro)

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :