• pour éviter la guerre civile en France

    Un peu dans la continuité de mon article précédent, je viens de découvrir la parution très prochaine d'un livre de Christian de Moliner

    Islamisme radical - Comment sortir de l'impasse. présenté comme suit:

    Une minorité, seule une minorité des musulmans représente, en France, une source permanente de conflits, eux- mêmes générateurs de stigmatisation pour l'ensemble de la communauté : les islamistes dits radicaux. D'après Christian de Moliner, seul un statut particulier dotant cette minorité d'une autonomie relative lui permettra de trouver son équilibre et de coexister pacifiquement avec les autres citoyens. Les nombreux précédents historiques, présents ici et ailleurs, alimentent sa réflexion notamment sur le terrain juridique. Quelles seraient les dispositions de la charia susceptibles d'être retenues ? Jusqu'où s'étendrait l'autonomie des enclaves ainsi créees ? Les droits fondamentaux édictés par notre Constitution seraient-ils préservés ? Ni ghetto, ni zone de non-droit, ni poudrière dissimulant l'existence d'un Etat dans l'Etat, l'enclave née du statut particulier accordée à cette frange de la population francaise devrait, à long terme, se révéler l'instrument d'un apaisement durable et, qui sait, d'une réconciliation décisive.

    Christian de Moliner, chroniqueur, essayiste, romancier, apporte, ici, un développement substantiel à l’idée qu’il avait d’abord présentée dans "Partition, remède à l’islamisation?", un article paru sur www.causeur.fr en novembre 2017. Face au retentissement international mais aussi aux malentendus qu’il avait suscités, il fournit des réponses argumentées tout en démontrant sa connaissance profonde des lois islamiques issues du Coran et en anticipant les réactions des différents mouvements politiques en France.

     pour éviter la guerre civile

    La partition, remède à l'islamisation (extraits)

    « Tags: France - racines - musulmanBouhhh...! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Juin à 11:57

    Parce qu'il pense qu'ils se contenteront de la partition ? Naïveté (je ne sais pas si c'est la bonne qualification)

      • Dimanche 9 Juin à 20:30

        @ Dr WO...!

        Je crois que personne ne pense qu'ils se contenteraient d'une banale partition. Ou alors, très très grande et aussi très très longtemps...

        Je crois aussi et surtout qu'une grande partie de la population encore plus ou moins de souche n'est pas encore tout à fait prête à céder la totalité ou la majeure partie de son vieux territoire auquel elle reste un peu attachée malgré tout.

        En fait, on a tous encore en nous quelque-chose de Clovis, de St-Louis, de Jeanne d'Arc, de Louis XIV ou XVI, et de Napoléon, etc... (jusqu'à Mitterrand, non inclus)

        Quelque-part, pourtant, on s'applique à les faire oublier à nos petites têtes brunes ou crépues au profit de Kankan Moussa, Samory Touré ou El Hadj Omar Tall le grand...

        par exemple...

         

         

    2
    Dimanche 9 Juin à 13:34
    Pangloss

    Moi, je ne me contenterai pas de la partition. Autant leur donner les clés de l'Elysée.

      • Dimanche 9 Juin à 20:36

        @ Pangloss ?

        Sans aller jusqu'à dire que c'est fait depuis... disons: un certain temps, il faut bien reconnaître que plusieurs "collaborateurs" de la Présidence et de différents ministères et autres divers services gouvernementaux ont parfois, et de plus en plus souvent, comment dire... des patronymes qui fleurent d'avantage le tajine ou le kebab que le jambon-beurre et le cassoulet toulousain.(pour rester dans les présences officielles et non occultes) ; ce qui ne veut pas dire qu'ils soient tous des musulmans intégristes pratiquants, bien sur, mais on peut supposer qu'ils ne fréquenteraient pas assidûment la petite chapelle privée de l’Élysée aménagée aux frais du général de Gaulle, si elle existait encore...

        Mais, bon, Madame la République est Laïque... je ne vois pas pourquoi je dis tout ça...

         

    3
    Dimanche 9 Juin à 15:30

    La guerre civile est inévitable, si on ne régule pas les entrées en France de tous ces gens!

      • Dimanche 9 Juin à 20:47

        @ Liviaaugustae... !

        Un des problèmes, et pas des moindres, c'est que, même si on voulait et si on pouvait réguler les entrées de tous ces gens sur le sol encore un peu français (mais la CDEH nous ferait les gros yeux...) ,il y en a actuellement un grand nombre qui sont de nationalité française de naissance ou très officiellement, réellement et valablement par tous les divers moyens légaux de naturalisation... et ce sont souvent les plus revendicatifs et les plus actifs (voir mon précédent article...), pas nécessairement pour déclarer ouvertement une guerre civile, mais pour au moins créer un climat d'incompréhension et de tension suffisamment tendu pouvant y déboucher... sans en porter la responsabilité, bien sur...

         

         

    4
    Lundi 10 Juin à 15:30
    Carine
    Il y a des jours où on a envie de pleurer.
    Oui, et surtout de se barrer de ce pays vendu et humilié.
      • Lundi 10 Juin à 18:13

        @ Carine :

        "Quitter ce pays vendu et humilié..." pourquoi ne pas plutôt envisager de quitter la planète ou, tout du moins l'Europe (et encore...!). Il suffit de survoler quelques sites peu fréquentables pour mesurer à quel point la soumission et la dhimmitude sont devenues une des valeurs les plus progressistes pour nos dirigeants occidentaux, sauf dans quelques rares poches de résistance isolées qui ne feront pas longtemps le poids face à la puissance de feu de tous les Soros du monde et de leurs amis tels que les "français" du CCIF .

         

        Sans grande originalité, je remets encore les mêmes liens que sur d'autres articles  (dont la lecture est facultative, tellement tout cela est attendu et entendu, mais sans aucune influence sur la fin inévitable de l'Occident)

        Islam: des études statistiques confirment le futur islamique de l’Europe

        Le futur de l’Europe sera de plus en plus islamique. Ceux qui le disent ne sont pas les intolérants leaders politiques accusés de xénophobie ou des groupes aguerris d’islamophobes, mais des incontestables données statistiques récemment publiées dans une étude démographique détaillée du "Pew Research Center", intitulée "Europe’s Growing Muslim Population", qui analyse le présent et le futur de l’Islam en Europe.

        Islam : du terrorisme djihadiste au terrorisme intellectuel

        Les liens entre “coupeurs de têtes” et “coupeur de langues” sont évidents : Terroristes djihadistes, terroristes intellectuels institutionnels et leurs complices islamiquement corrects ont une même stratégie. Après 17 années de campagnes terroristes, la mort de centaines de milliers de personnes dans le monde musulman et des milliers dans les pays occidentaux, la précédente observation n’a cessé d’être confirmée : djihadistes, islamistes institutionnels et complices islamiquement corrects frappent en chœur. 

         

        ... et on trouve aussi ça, encore et toujours...

        L’apport spirituel et humaniste de l’islam à l’Europe 

        L'apport de l’islam dans l’élaboration de l’identité religieuse et spirituelle de l’Europe a été de toute évidence estompé en Occident, comme l’a été celui de la civilisation arabo-islamique en général. L’Europe n’est pas seulement la fille de la culture gréco-latine et du judéo-christianisme, comme on voudrait parfois nous le faire croire. Il y a donc un travail de mémoire à effectuer sur l’héritage oublié de l’islam, notamment. En réalité, ce travail a été engagé depuis quelques décennies ; il doit être entrepris non dans un esprit de revendication religieuse, communautariste ou autre, mais d’ouverture scientifique et culturelle.  

         

    5
    Souris donc
    Lundi 10 Juin à 18:46

    La partition, c'est le temps maure.

      • Lundi 10 Juin à 20:50

        @ Souris donc !

        Le bon vieux temps :

        Mais la "partition", c'est aussi et surtout pour qui connaît la musique. 

        Bonne écoute à toutes et à tous

        Une putain d'époque, 

        mon pote...

        Je demande un temps mort...

         

    6
    Lundi 10 Juin à 23:23
    Carine
    Une partition ne résoudrait rien du tout.
    L'Inde en a connu une et cela a donné le Pakistan, avec mouvements de populations dans les 2 sens, pour rejoindre le Pakistan et en sortir.
    N'en demeure pas moins que le problème musulman est toujours aussi présent en Inde.
    Et ça fait mal de savoir que le monument emblématique, le plus visité, est un monument musulman.
      • Mardi 11 Juin à 11:48

        @ Carine...

        Une partition ne serait (ne sera ?) qu'une étape temporaire, provisoire:

         

        La Cour (la CEDH) estime d'abord qu'un État n'est pas tenu, mais peut s'il le souhaite, "créer un cadre juridique déterminé pour accorder aux communautés religieuses un statut spécial impliquant des privilèges particuliers". En d'autres termes, un État européen peut accorder à sa communauté musulmane la liberté d'être régie par des normes de la charia, sans que cela soit, en soi, contraire à la Convention européenne des droits de l'homme

        S'agissant du point essentiel du contenu de la charia, la Cour ne porte pas de jugement. Ici encore, elle aborde la question sous l'angle du consentement individuel, estimant que tout individu peut valablement renoncer à certains droits pour des motifs religieux

        En acceptant le principe même de l'applicabilité de la charia en Europe, fut-ce de façon limitée, cet arrêt permet aux partis politiques qui en veulent l'application, de prétendre agir "dans le respect des droits de l'homme". (le Figaro du 28/12/2018)

         

        Par ailleurs, bien qu'encore relativement minoritaires, les partis politiques se déclarant ouvertement musulmans (et "démocrates" !) envisagent très publiquement d'interdire au niveau national et européen toute critique de l'islam, d'imposer une loi pour combattre l'islamophobie et criminaliser la critique de l'islam... Voir le programme officiel de la liste présentée par l'UDMF aux dernières élections européennes, un parti qui a reçu la "bénédiction" du journal catholique "La Croix"

         

        En plus, ça marche pas trop mal en Grande-Bretagne, au Qatar et aux Pays-bas, pourquoi pas dans l'Hexagone comme on dit...cry ?

         

         (quelques-uns des nouvellement élus -maire et mairesse- au pays de Sa Gracieuse Majesté et du major Thompson)

         

    7
    Mardi 11 Juin à 20:51

    MISE A JOUR...

    Vu sur la page Twitter de l'Abbé Guy Pagès repris par Renaud Camus:

     

    8
    Mardi 11 Juin à 22:30
    Carine
    Ah oui, vu sous cet angle...
    Cela donne à réfléchir.
    En même temps, on a peut-être autre chose à faire de sa vie que de se battre constamment contre des imbéciles sous-doués qui sont sur terre pour nous la pourrir.
      • Mercredi 12 Juin à 11:09

        @ Carine...

        C'est là une des nombreuses variantes du "La France elle est à nous" et autres "On est chez nous..." pour signifier que "la France blanche chrétienne est finie... terminée"... Une opinion confortée autant par la France Insoumise par la bouche d'une de ses députées les plus visibles  Daniéle Obono et confirmée par le chef Mélenchon en personne que par les journalistes du Monde (entre autres...) ou par l'ineffable Rokhaya Diallo ("La France se voit comme un pays blanc...Ce n’est plus un pays blanc chrétien, il faut que le récit change").

        Mais pas que :

        A titre personnel, je ne crois pas qu'il existe de problèmes plus essentiels que celui de l'immigration massive de remplacement, ou d'autres problèmes qui ne pourraient être en partie résolus une fois celui-ci abordé sérieusement, ne serait-ce qu'à travers son coût pour la société qui gréve d'autres budgets, ainsi que par le climat d'abandon et de tensions ressenti par les "subissants" comme dit l'autre qui s'auto-proclame "sachant" !

        A titre personnel, toujours, j'essaie effectivement de faire autre-chose de ma vie que de mener un combat tardif et désespéré... J'en cause, ici et là...

         

    9
    Mercredi 12 Juin à 14:15
    Carine
    Bedeau,
    D'accord, de A à Z.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :