• Portrait rabot (le jeu)

    Felix qui potuit renum cognoscere causas.

    Il s'agit de trouver quel personnage (à moitié réel, à moitié  mythique et à moitié virtuel...) est évoqué par ces indices:

     

     

    premier indice :

    Sa carrière et son C.V. (en quelques mots trop brefs)...

    La légende voudrait qu'il ait commencé sa carrière comme comédien dans une petite troupe de théâtre amateur, il aurait été ensuite garçon de course dans l'agence régionale de la banque où il plaçait ses maigres cachets; par la suite il se serait investi dans une organisation caritative individuelle ('sans but lucratif', selon ses avocats) pour venir en aide aux anciennes professeuses de lettres retraitées indigentes de son lycée.

    Il est irresponsable d'une importante Société de services de niveau international: "Hexagone & C° ", (une "start-up" en voie de "start-downalisation"), dont il est le P.D.G., mais également le Président, le Directeur et le Général (5 étoiles) . Il en est aussi le Propriétaire, le Gérant, le Secrétaire général et le Métayer, le Syndic perpétuel, l'Imperator et le Hiérarque "vitam eternam". Il remplit également les fonctions de Directeur financier, de Conseiller juridique, de Directeur des Ressources Matérielles et Humaines, de Médecin du personnel et d'Assistant Social en chef, de Chargé de communication, de GA BU ZO MEU (le jeu)V.R.P (national, international et interplanétaire) et de Gourou mystique. Il assure aussi quelques tâches secondaires: service de Sécurité/Incendie, instruction militaire et para-militaire, espaces verts/ménage et technique de surfaces, maintenance de la photocopieuse et de la machine à café, etc... Et, parfois, quand son agenda le lui permet, recherche et conservation des éléments de la culture française, métissée et cosmopolite.

     

    En tant que Président du C.E. , il organise le défilé, le feu d'artifice et le bal des sapeurs-pompiers  une fois par an à la mi-juillet et, dans la dernière quinzaine de décembre une distribution de jouets autour de l'arbre qu'on décore avec des boules et des guirlandes qui s'allument et qu'on dit aux enfants que les cadeaux ont été apportés dans la nuit par les lutins qui sont au pôle nord. Il pourrait célébrer plusieurs messes au titre Chanoine d'Honneur de différentes Cathédrales et Basiliques d'Hexagonie mais, pour l'instant il ne peut encore diriger aucune "soujoud at-tilawa" ni aucune "soujoud shoukr". Et comme il est  coprince d'un petit état limitrophe, il peut y aller aussi souvent qu'il veut (il a un passeport spécial), pour rapporter du whisky, du Ricard et des cigarettes moins cher que sur le marché national.

    Pour le ne pas seconder dans ces quelques occupations, il a opportunément réuni autour de lui une cohorte innombrable de pas-trop-trop collaborateur.trice.s, tous plus lendores ou bégauds, déparpaillés ou ocieux, falaces ou turlupins les uns que les autres,  mais aussi et néanmoins très emphatiques et pédants...

     

    deuxième indice : 

    Son caractère et sa personnalité... (selon les uns ou les autres)...:

     

    Portrai robot (le jeu)

    .- un apprenti tyran, cynique, apatride, despotique et mégalomane, imposé par .de discrètes puissances financières ou politiques internationales à une .population  étonnée mais ravie   qui n'en demandait pas tant...

     

     

     

     

    GA BU ZO MEU CÉKI

    .- un grand gamin capricieux, gérontophile, attardé et chanceux, heureux de .découvrir et d'exhiber ses nouveaux joujoux avant de les casser pour ne pas .avoir à les partager avec des gosses "de rien".

     

     

     

    troisième(s) indice(s) :

    GA BU ZO MEU CÉKI

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    GA BU ZO MEU CÉKI

     GA BU ZO MEU CÉKI

    GA BU ZO MEU CÉKI

     

    GA BU ZO MEU CÉKIGA BU ZO MEU CÉKI

     

    GA BU ZO MEU CÉKI

     

    GA BU ZO MEU CÉKI

     

     

      GA BU ZO MEU CÉKI

     

     

     GA BU ZO MEU CÉKI....!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    quatrième indice...

    GA BU ZO MEU (le jeu)

     

     

    ...et le tout dernier !

    (y'a rien à gagner) 

    « Lettre à Nathalie A Monsieur le chef des armées (vidéo) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 29 Juillet à 17:14

     

     

     

    Message personnel @ DrW*

    au fait...

    en ce qui concerne cet article...

    J'ai choisi les Shadocks, mais je n'ai rien contre les Chats, doc...

     

      • Samedi 5 Août à 08:57

        Merci pour les Shadoks, chat m'a donné un coup de jeune. 

         

      • Samedi 5 Août à 11:45

        Et, sans vouloir me vanter, je trouve que la ressemblance entre le Président Macron (car c'est lui qu'il fallait reconnaitre dans ce petit jeu ...yes !!!) et le chef Shadock est assez frappante, non ?

      • Samedi 5 Août à 13:02

        Pourquoi ? Parce qu'il commence à nous pomper ?

        NB. Le jeu était trop facile.

    2
    Samedi 5 Août à 17:07

    @ Dr WO

    Il commence continue un peu à nous pomper, c'est pas faux, et c'est un peu pour ça, et aussi pour des phrases et des expressions authentiquement shadokiennes qui pourraient passer pour macroniennes

    “Mieux vaut regarder là où on ne va pas, parce que, là où on va, on saura ce qu'il y a quand on y sera ..."

    “Je dis des choses tellement intelligentes que le plus souvent je ne comprends pas ce que je dis.”

    "En essayant continuellement on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chance que ça marche."

    “S’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème.”

    “Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement.”

    "Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes." 

    "Avec un escalier prévu pour la montée on réussit souvent à monter plus bas qu’on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente.”

    "Il faut penser printemps, mes amis..."

    "L"argent ne se mange pas."

    (non, les deux dernières sont bien de Notre Président ! comme quoi)

     

    NB. oui, je sais...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :