• Plus belle la vie.

    Vu aujourd’hui, et rien qu'aujourd'hui, sur la site de "Valeurs Actuelles", et rien que sur la site de "Valeurs Actuelles"

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Paris: Il échappe à la prison malgré 18 coups de couteau. Un homme a écrit à la ministre de la Justice pour témoigner de sa sidération : celui qui a tenté de le tuer est en liberté. Interpellé après l’attaque, l’agresseur n’a pas tenté de fuir et tient des propos incohérents. Les expertises psychiatriques révèlent que "l’homme est dangereux au sens psychiatrique du terme [...], il est curable et réadaptable, et accessible à une sanction pénale. Au moment des faits, il était atteint d’un trouble psychique ou neuro-psychique ayant altéré sans l’abolir son discernement, et entravé le contrôle de ses actes". Il est ressorti de l’hôpital psychiatrique sans que personne en soit informé, même pas la juge d’instruction qui suit cette affaire .

    Hendaye: La police aux frontières demande des renforts face aux migrants. Confrontés à un afflux de personnes en situation irrégulière, des membres de la police aux frontières ont manifesté à Hendayeen se rassemblant sur le pont Saint-Jacques, frontalier entre la France et l’Espagne. Ils réclament l’ouverture de 50 nouveaux postes, à la fois sur le terrain et dans les services administratifs."Nous sommes ici pour montrer à notre ministre que les policiers basques ne veulent plus travailler dans de mauvaises conditions Nous n’avons pas les moyens humains pour répondre à cet afflux. Il suffit d’aller à Bayonne, place des Basques, pour voir que ces gens parviennent toujours à passer "

    Paris: Délinquance de mineurs isolés marocains : “C’est sans fin”, désespère un policier. Depuis 3 ans, des groupes de mineurs isolés sévissent dans les rues de Paris. Livrés à eux-mêmes, ils sont installés dans le quartier de la Goutte d’Or. Des groupes de mineurs isolés originaires du Maroc préoccupent les autorités. "Ils sont responsables de nombreux vols avec violence dans les rues et le métro. Ils ont entre 12 et 16 ans. Plus ils sont jeunes, plus ils sont camés à la colle Lorsqu’on les interpelle, ils n’ont pas de papiers sur eux. Beaucoup ne parlent pas français, ou font semblant de ne pas le parler. Le lendemain, nous les retrouvons aux mêmes endroits. Ils ont été relâchés. Et nous nous remettons en planque pour tenter de les arrêter en flagrant délit. C’est sans fin…"

    Les détenus musulmans surreprésentés dans les prisons françaises. Dans une lettre du 11 septembre 2018, adressée au député européen Nicolas Bay la ministre de la Justice avance pour la première fois un chiffre précis sur le nombre de musulmans incarcérés dans les prisons françaises. Ils représenteraient un détenu sur quatre (25,81 %) qui se seraient inscrits "à un dispositif de restauration adapté" pendant le ramadan. En l’absence de statistiques religieuses -interdites-, ce chiffre, jusqu’à présent très officieux, est le seul qui permette de se faire une idée de la place de l’islam dans les prisons françaises. En 2014 un rapport estimait "qu’environ 60 % de la population carcérale en France pouvaient être considérés comme de culture ou de religion musulmane".

     

    Et, en même temps... Deux des principales personnalités réfractaires à la politique migratoire et qui en dénoncent l'invasion massive qui déferle sur la France et  l'Europe et la l'insécurité qui en découle inévitablement sont crucifiés dans tous les médias "nationaux":

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Eric Zemmour, après son limogeage de RTL, est pratiquement ostracisé de tout le paysage audio-visuel français selon le souhait ("...au moins, et surtout, pendant la promotion de son livre") ou l'exigence de mademoiselle Hapsatou Sy qui veut que "Macron" (on dit "Monsieur Le Président", mademoiselle) et la Garde des Sceaux prononcent "une sanction exemplaire" contre lui, sanction déjà appliquée partiellement, selon  Pascal Praud, le présentateur de "L'heure des pros" sur CNEWS, qui a affirmé que "on ne verrait plus jamais Eric Zemmour sur le service public, qu'il y était dorénavant interdit d'antenne".

    Pour avoir fait remarquer, dans l'extrait non diffusé sur aucun média d'une émission non diffusé  donc quasiment relevant du domaine du "privé" (mais allègrement piratée et mise en ligne par mademoiselle Hapsatou sur ses réseaux (sociaux) contrairement à la clause de confidentialité qu'elle avait acceptée et signée avec les producteurs  de l'émission, qu'il préférait le prénom de Corine à celui de Hapsatou et celui d'Eric à celui de Rachid.  

    Marine Le Pen est "invitée", par madame la juge Carole Bochter, à se rendre devant un aréopage d'experts psychiatriques, afin qu'ils puissent déterminer "si l’intéressé est en mesure de comprendre les propos et de répondre aux questions" ...  "si l’intéressé était atteint, au moment des faits de troubles psychiques ou neuro-psychiques ayant aboli son discernement" ... "si l'état mental de l'intéressé risque de compromettre l'ordre public ou la sureté des personnes" ... "dire quelles sont les propositions thérapeutiques possibles ... et se prononcer sur l'opportunité d'une injonction de soins dans le cadre d'un suivi socio-judiciaire" ... etc, ""au chef" de "DIFFUSION DE MESSAGE VIOLENT, PORNOGRAPHIQUE OU CONTRAIRE A LA DIGNITÉ... commis à St-Cloud le 16 décembre 2015 sur internet".

    Pour avoir re-twitté des images de tortures et de massacres ("VIOLENTES") , publiées sur tous les sites pro-daesh et sur lesquels tous les apprentis djihadistes du monde entier pouvaient se masturber ("PORNOGRAPHIQUES") avant de passer à l'acte et d'égorger quelques mécréants qui passait par-là, ou n'importe quel autre geste  "CONTRAIRE A LA DIGNITÉ".

    Mais, en même temps:

    Le gouvernement renforce sa lutte contre le racisme en ligne. Un rapport remis jeudi 20 septembre à Édouard Philippe préconise de lutter plus efficacement contre le racisme et la haine en ligne. Ses auteurs, la députée de Paris Laetitia Avia, le docteur Gil Taïeb et l’enseignant et écrivain Karim Amellal proposent notamment de contraindre les plateformes du numérique à retirer les contenus en 24 heures sous peine de sanctions. Les auteurs du rapport envisagent donc la création d’un "logo unique de signalement visible et indéniable sur toutes les plateformes" (sic ?). Le rapport conseille également au gouvernement de créer une "autorité de régulation" pour suivre la mise en place de ces mesures. Il préconise aussi la création d’un "mécanisme de dépôt de plainte en ligne pour les victimes" et celle de "chambres pénales spécialisées ".

     

    Et, en même temps, pas très loin d'ici...

    l'Aquarius cherche un port pour 11 migrants libyens L'Aquarius a secouru 11 migrants sur une barque ce matin au large de la Libye et cherche un port où les débarquer, après avoir refusé de les ramener en Libye, ont annoncé SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF). Après une escale forcée à Marseille à la suite de la décision de Gibraltar de révoquer son pavillon, l'Aquarius, désormais immatriculé au Panama, est revenu cette semaine dans la zone de sauvetage.

    Plus belle la vie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    etc.. etc... etc...

     

     

     

     

    « Brigade mondainePlus belle la vie. (saison 2) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Septembre à 15:05

    C'est la continuité dans la destruction!

    Heureusement que nous avons "VALEURS ACTUELLES" pour nous tenir informés!

      • Vendredi 21 Septembre à 16:13

        Plus qu'une simple continuité, c'est un véritable emballement, à peu de temps des élections européennes de 2019 et les municipales de 2020 (qui pourraient être reportées en 2021) qui s'annoncent très (très) mal pour le parti du Président (popularité en baisse constante... départs effectifs ou annoncés de plusieurs personnalités gouvernementales... rumeurs, hésitations et démentis successifs sur la politique à mener... scandales et affaires de toutes sortes à tous les niveaux du pouvoir...), ce qui justifie un affolement général dont peu de médias se font l'écho, jusqu'à des attaques en règle contre les derniers représentants pas encore piétinés de l'opposition parlementaire au Sénat, que ce soit par les partisans inconditionnels du régime, par le président de la République lui-même et même par un inconnu célèbre des différents plannings de l’Élysée mais omniprésent dans toutes le manifestations officielles ou publiques ou privées du couple présidentiel.

         

        Bien d'autres journaux, parfois inattendus ont publié des articles irrévérencieux mais peu commentées ailleurs:

        L'Obs: "Macron, apprenti dictateur ?"

        Médiapart: "Macron, la dictature au pied d'argile"

        Marianne: "La dictature démocratique d'Emmanuel Macron"

         

      • Vendredi 21 Septembre à 17:11

        Compléments d'info (selon -encore une fois- "Valeurs Actuelles"):

        [Info VA.] Hapsatou Sy, la chroniqueuse de l’émission les Terriens du Dimanche, a prémédité son clash avec Éric Zemmour avec la complicité de sa maquilleuse. Révélation sur une véritable entreprise de victimisation à but lucratif....
        "...ce soir @lesterriens, le moment le plus douloureux que j’ai eu à vivre en tv face à un #zemmour hargneux, insultant et agressif envers moi. Toujours très affectée d’ailleurs…"

        lire l'article

        ( ce qui n'enlève rien à la théorie de la cabale médiatico-politicienne contre Zemmour, mais joint l'utile à l'agréable )

        et, en même temps...

        La chaîne Paris première a été mise en demeure par le Conseil supérieur de l'audiovisuel en raison de propos jugés "stigmatisants' tenus par Eric Zemmour en janvier dernier dans l'émission Zemmour et Naulleau. "...de nature à encourager les comportements discriminatoires et à inciter à la haine ou à la violence à l'égard d'une population expressément désignée pour des raisons de religion.""Qu'ils aillent plus loin ces gens. Il faut demander mon exil, que j'aille à Sainte-Hélène, au bagne de Cayenne (...) qu'on réinvente le goulag", a réagi avec ironie Eric Zemmour sur RMC ce vendredi 21 septembre.

        lire l'article

        ( ce qui confirme plus ou moins la théorie de la cabale médiatico-politicienne contre Zemmour, et un peu la liberté d'expression )

         

    2
    Souris donc
    Vendredi 21 Septembre à 17:58

    En même temps, les élections européennes approchant, et pour sauver la vision macronienne de la libre circulation des biens et des "personnes", on demande au directeur de Frontex d'ouvrir son clairon. Vous connaissiez Fabrice Leggeri , vous?

    Pour que surtout les partis "populistes" ne passent pas. Que les Visegrad et l'Italie ne fassent pas des émules.

      • Vendredi 21 Septembre à 20:52

        Mais, à peu près en même temps, bien que plus plus récemment et dans un registre un peu différent mais en même temps très similaire, le "Ministre des Affaires étrangères et de l’Europe" du Président Macron est assez inquiet...

        Il craint qu'un assaut définitif sur une des dernières poches de résistance des "combattants islamistes" à Idlib en Syrie ne fasse sortir les derniers rats de leur trou et qu'ils finissent par menacer la sécurité si précaire dans les pays européens et particulièrement en France si les rescapés venaient à se réfugier à l'intérieur de nos frontières (ou se faire migrants demandeurs d'asile...) et il pense donc très fort, officiellement ou pas, que Bachar El Assad n'a qu'à se démerder avec ses rebelles avec qui il voudra et comme il pourra, pourvu qu'ils ne viennent pas tracasser le Président déjà bien en peine avec des petits soucis agaçants.

        Laisser quelques" territoires perdus de la République" ( européenne-française ou arabe-syrienne, etc...) n'a jamais fait (beaucoup trop) de mal à personne, si on veut bien fermer les yeux et faire semblant de s'y habituer.

        Il peut bien nous rendre ce petit service s'il ne veut pas qu'on fabrique des preuves indiscutables d'utilisation d'armes de destruction massive contre sa population !

        Entretien du 12/09/2018 avec Bassam Tahhan, géopolitologue, sur R.T.France

         

         

    3
    Vendredi 21 Septembre à 20:36
    Pangloss

    La formule "faire barrage à Le Pen" fonctionne encore, la Macronie a donc intérêt à faire monter le RN ... pour essayer d'arriver en tête aux européennes en acceptant que les "populistes" arrivent juste derrière elle.

      • Vendredi 21 Septembre à 21:29

        Pour un gouvernement fait de bric (de "briques" ?) et de broc sur les ruines des partis traditionnels de gauche et de droite, mais soutenu par un parti ni de gauche ni de droite, sans programme réel ("c'est une erreur de penser que le programme est le cœur d'une campagne électorale, alors que la politique, c'est mystique la politique, c'est un style,c'est une magie. Il faut définir le cœur de ce qu'on veut porter". dixit le candidat Macron, lors de la campagne électorale)... sans personne voulant, sachant, pouvant réellement appliquer ce que certains ont qualifié de "colonisation du politique par l’idéologie managériale", faite de fausses propositions, d'hésitations, de contradictions, de démentis et de reculades... il faut bien ressortir l'éternel repoussoir du père Le Pen et fille pour essayer de ne pas risquer de perdre trop ouvertement les prochaines élections européennes et éventuellement municipales (à condition de trouver des candidats pas encore grillés auprès de leurs électeurs, non suicidaires et faisant mine d'autant d'enthousiasme qu'aux dernières présidentielle).

        Mais n'a pas le cynisme ni la rouerie d'un Mitterrand qui veut, même derrière un pupitre imité du sien.    

        Cependant il faudra compter, une fois de plus, sur les soutiens indéfectibles de ses commanditaires bruxellois paneuropéens  qui ne vont pas laisser un Salvini, Kurz ou Orbàn "tricolore" reconstruire ce qu'ils on tant de mal à détruire

         

    4
    Samedi 22 Septembre à 11:21

    Tout cela n'est pas faux, mais vous oubliez de dire que celui qui a reçu les 18 coups de couteau se prénomme Mohammed  et que Zemmour s'est conduit comme un imbécile lors de cette émission et qu'il finit par ses excès par torpiller la cause qu'il défend.

      • Samedi 22 Septembre à 14:04

         

        "La victime s'appelait Mohamed (et son agresseur Philippe)"... je ne vois pas en quoi cette précision était nécessaire à mon papier, d'autant que le prénom Mohamed a tendance à devenir courant dans l'Hexagone (le diminutif "Momo" désigne le plus souvent un "Mohamed" qu'un "Maurice" comme du temps où c'était mieux avant), et quand c'est un agresseur déséquilibré qui porte ce prénom la presse a tendance à, soit le taire, soit le réduire à une initiale, soit le "modifier"

        Quant au comportement de Zemmour, tout le monde sait à quoi s'attendre quand il est (quand il était encore, parfois ?) invité dans une émission, et chacun cherche ou provoque fébrilement et avec jubilation le petit mot ou la petite phrase qui permettra de l'accuser de tous les vices. Ce qui permet effectivement, mais facilement, de faire remarquer que tout excès est un défaut et que Zemmour est un extrèmiste.

        CQFD

        Pendant ce temps-là des propos tout aussi racistes et insultants ou violents sont souvent proférés par la joyeuse bande des anti-racistes racisés sans que personne, en France, ne s'en indigne outre mesure ni ne demande de sanctions puisque, par définition, il n'y a que les gaulois (réfractaires), les souchiens ou les babtous à mériter d'être blâmés et punis.

         

      • Samedi 22 Septembre à 14:55

        Encore une fois, les excès des uns n'excusent pas les excès des autres. Ce n'est pas parce que les "racisés" sont des racistes évidents, ce qui est dit par tous les gens sensés et la plupart des médias, que d'autres peuvent se livrer à des démonstrations contre-productives alors même qu'ils défendent une cause défendable. Je préfère l'argumentaire d'un Finkielkraut  ou d'un Goldnadel que celui de Zemmour.

      • Samedi 22 Septembre à 17:51

         

        Cette fois non-plus JE ne cherche pas à excuser les excès des uns par les excès des autres, mais je crois qu'on peut constater impartialement que les excès des autres sont souvent justifiés et à moitié pardonnés par les excès supposés (et anciens) ou fantasmés des uns.

        Constat, plus qu'excuse... oops

         

        On ne compte plus les déclarations, les prises de position ou les événements ( provocations ?) initiés ou soutenus par les associations "communautaristes" vedettes et subventionnées comme le "comité français contre l'islamophobie", le "conseil représentatif des associations noires", les "indigènes de la république", "SOS racisme", etc... ou méconnues comme le "collectif riposte antiraciste populaire" ou la "brigade anti-négrophobie".

        C'est une banalité, mais une évidence: bien que diverses par leurs origines et certains points de leur programme ou de leurs préférences, ces associations se retrouvent autour d'un adversaire commun: le "racisme d'état" d'une "France colonialiste et anti-noirs" et/ou d'une "France anti-arabes et islamophobe"

        Des déclarations, prises de position et événements... qu'aucun mouvement "identitaire" respectable européen n'oserait même imaginer.

        La plupart des abus commis sont, effectivement, relevés par tous les gens "sensés" et par "la plupart" des médias mais, en général, débouchent au mieux sur une molle condamnation à peine symbolique par une justice appitoyée, au pire par une justification due à des exclusions, stigmatisations, exploitations et autres "sévices" causés par l'homme blanc depuis la nuit des temps (ou depuis les heures les plus sombres, etc...) par leurs "idiots utiles" de gauche ou cathos modernes.

        Dans ce domaine, comme dans d'autres (féminisme, homosexualité, etc...) "la raison du (soi-disant) plus faible devient la meilleure..."

         

        Sinon, on n'y peut rien, mais Zemmour est plus "populaire" ( le chiffre de ses ventes de livre peut être pris comme un indicateur provisoire) chez les "illettrés alcooliques" du président Macron que Finkielkraut ou Goldnadel, et aussi plus médiatique ou médiatisé quand il ne sert (servait) pas d'alibi et de repoussoir. Le faire taire totalement, comme le souhaite une grande partie de la classe dirigeante et de leurs suiveurs, reviendrait à limiter très sérieusement la diffusion des idées qu'ils défendent tous trois,avec leur méthode et leur style, en compagnie de quelques autres personnalités trop souvent absentes des grands médias. (Ivan Rioufol, Elisabeth Levy, Charlotte d'Ornellas, Yves de Kerdrel, Geoffroy Lejeune, etc...)

        cool

         

    5
    Samedi 22 Septembre à 18:04

    Je suis entièrement d'accord sur le fait que l'attitude raciste des racisés ne tombe que rarement sous le coup de la justice comme si il y avait une loi pour les uns et une autre loi pour les autres pour expier la culpabilité éternelle des blancs.

    6
    Souris donc
    Samedi 22 Septembre à 18:35

    S'il y a une pétition POUR Zemmour, je signe. La mégère Hapsatou Sy surjoue l'audimat. Et le grand penseur Lilian Thuram témoigne.

      • Samedi 22 Septembre à 20:10

        L'affaire "Hapsatou vs Eric" (rien que là, j'ai choisi mon camp) est en passe de devenir une affaire d'état.

        Après une liste impressionnante de personnalités qui ont pris la défense de la chroniqueuse (pas tout à fait les mêmes que ceux qui avaient proclamé haut et fort, et tant pis pour ce qu'en diront les gens, qu'il fallait refroidir d'urgence le climat, crotte, quoi, crotte !), de Audrey Pulvar à Roselyne Bachelot en passant par Nabilla (Benattia) et Cyril Hanouna... et après François Morel, les rappeurs réagissent à l'affaire pour "Interdire de médias les personnes portant des messages d’incitation à la haine.."..les rappeurs ! "interdire les personnes portant des messages de haine" ! les rappeurs !

        wesh...

        (on peut faire semblant d'en sourire, sinon...)

      • Samedi 22 Septembre à 20:20

        Sinon:

        Celestin Rissou Pétition de soutien pour que Éric Zemmour puisse continuer à s'exprimer librement.
         
         
        C'est là..
         
        Faites passer...
         
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :