•  

    "Ma cabane au Canada"

     

    Une certaine presse (et l'autre aussi) parle volontiers de "Megxit". Il leur en faut peu...!

    Anonymitude

    Lassés d'être des victimes favorites des paparazzi du monde entier, le (turbulent) prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Henry Charles Albert David, duc de Sussex, comte de Dumbarton, et baron Kilkeel, plus connu sous le nom de Harry, sa roturière (mais néanmoins ex-actrice de cinéma et de sitcom, mannequin et blogueuse-influenceuse) d'épouse Meghan (frappée par le "misoginoir" de la perfide Albion ?) et le petit prince Archie, ont décidé de prendre leurs distances avec la royauté britannique, de ne plus dépendre des fonds publics alloués par la royale mère-grand', tout en négociant par précaution quelques arrangements financiers, et de s'installer au Canada. En passant par des procédures d'immigration classique, est-il précisé dans la presse people. Il leur faudra aussi, entre-autre, "prouver qu'ils maîtrisent la langue de Molière" ; ce qui est un préalable minimum évident, indispensable et nécessaire à toute demande d'immigration, je suppose. (mais je m’égare)

    On ignore si le prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord... etc..., avec ou sans sa roturière d'épouse Meghan va se consacrer à une nouvelle carrière de trappeur, ou de chercheur d'or, ou de producteur de sirop d'érable, ou de bootlegger de whisky canadien, ou... Ou s'il va vivre de ses quelques économies... Ou compter sur la vente de produits dérivés de la marque prudemment déposée "Sussex Royal"® (livres, magazines, brochures, calendriers, cartes postales, tasses, chaussures, vestes, tee-shirts, cravates, bandanas, chaussettes et articles de sport, and so on... droits de propriété intellectuelle sur un journal et sur une newsletter et sur quelques sociétés de conseil et de parrainage)... Sans oublier les contacts réactivés avec Leonardo DiCaprio, George Clooney ou Elton John. Et Disney-Land... Sans oublier les droits d'auteur et autres royalties après avoir écrit avoir signé leur(s) autobiographie(s)... 

    Il n'est pas impossible, par ailleurs, qu'ils consacrent une partie de leur temps restant libre à bénévoler dans quelque organisation humanitaire ou caritative, ou consacrée à la protection de la planète.

    On dit aussi que le contribuable canadien participerait à hauteur de 100% à la sécurité publique et privée du couple et à leur protection rapprochée contre les paparazzi. 

    On sait aussi que 60% des canadiens interrogés seraient favorable à ce que le (l'ancien ???) prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord....etc... devienne leur Gouverneur Général.  Un Gouverneur Général étant le "représentant du monarque canadien", c'est à dire de... la Reine d'Angleterre elle-même, le malheureux prince du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, Henry Charles Albert David... etc... doit se dire que quand ça veut pas aller, ça veut pas !

     

    Il n'y a guère que la presse people pour nous informer de toutes ces aventures, et je trouve que c'est bien dommage.

    C'est pourtant plaisant et fort instructif de voir comment un des présumés derniers détenteurs des valeurs et de traditions ancestrales, profondément établies dans la société, les explose joyeusement et s'en débarrasse comme d'un vieux déguisement de soldat nazi ou d'un ancien Polaroïd de partouze princière, tout d'abord en introduisant (?!..) à la cour d'Angleterre une métisse afro-américaine, divorcée, même pas catholique "anglicane", et sans le moindre chouïa de titre de noblesse... et, un peu plus tard, en s’affranchissant de tout ce falbala, tout en "pas-tout-à-fait" mais "quand-même-un-peu", en moins de temps qu'il n'en faut à Elisabeth II pour changer de chapeau.

    Il ne manquerait plus que Sa Sainteté le Pape François annonce sa démission, que Brigitte et Emmanuel Macron décident de divorcer, ou qu'on insinue que lady Di envisageait de se convertir à l'islam...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  •  

    je n'ai pas signé...

    A Rouen, la calèche de ramassage scolaire s’attire les foudres des antispécistes

    https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/ramassage-scolaire-caleche-rouen/ (extraits) 

    Au moment de mettre cet article en ligne, cette pétition lancée le 26 décembre a déjà enregistré près de 35 000 signatures...

    (Les émoticônes sont de moi...)

     

    Non au ramassage scolaire en calèche à Rouen 

    Auteur : Stessy et Manu TRITZ

    " Dans les colonnes du Paris-Normandie, un article faisait état d’un projet de ramassage scolaire en calèche tirée par un cheval et financée par la ville de Rouen. (https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/a-rouen-un-service-de-ramassage-scolaire-a-cheval-sera-effectif-a-la-rentree-2020-HE16125354).

    " Même si nous comprenons et partageons la volonté de proposer un modèle alternatif pour réduire la pollution, nous invitons les différents partenaires à revoir leur position en prenant en compte l’ensemble des paramètres.

    " Parmi ceux-ci, l’un fait cruellement défaut : c’est la prise en compte du bien-être animal.

    " Comment peut-on simplement imaginer un seul instant que les deux chevaux prévus puissent s’épanouir dans un environnement urbain, au milieu de la circulation ? En dehors de l’aspect accidentogène (rappelons si besoin que le cheval ne sera pas protégé par un habitacle) clown, mettre ces animaux sur le bitume pour les obliger à fournir un effort au milieu des gaz d’échappement revient à nier leurs besoins fondamentaux et à mettre en péril leur santé mentale et physique clown. Ceux-ci n’ont pas vocation à sacrifier leur bien-être au nom d’un marketing "écolo" à moindre coût.

    " Un autre aspect est la portée pédagogique d’un tel dispositif. Celui-ci est effectivement évoqué dans l’article mais il est largement discutable.

    " L’un des éléments évidents est la lutte contre la pollution. Comprendre les enjeux environnementaux est au cœur des programmes scolaires. Mais, là encore, le débat est nécessaire. Ne nous laissons pas enfermé-e-s clown dans un syllogisme qui nous enjoindrait à soutenir ce projet au risque de passer, au mieux, pour un "écolo de pacotille" ou, au pire, pour un "dangereux-pollueur-qui-s’assume". Il existe d’autres solutions non-polluantes mises en place d’ailleurs dans d’autres communes (pédibus, vélobus,…).

    " Bien sûr que les élèves vont "aimer" sincèrement ces chevaux, mais le rôle de la pédagogie n’est pas de se limiter à l’affectif mais bien de développer un esprit critique nécessaire aux citoyen-ne-s de demain. Cette vision "utilitariste" de la nature et des animaux non-humains clown est mortifère. Contraindre cette nature pour en faire un objet de jouissance au seul profit de l’humanité a conduit à tous les excès dont nous commençons aujourd’hui à ressentir les conséquences. L’exploitation animale ne saurait être une solution pour lutter contre les effets pervers de nos activités car elle en est l’un des principaux responsables. En ce sens, implicitement, on oblige les élèves à reproduire ce comportement anthropocentriste.

    " Nous, signataires de cette pétition, exprimons ici notre opposition à ce dispositif de ramassage scolaire.

    " Nous invitons pour cela les différents acteurs, et en premier lieu les élu-e-s municipaux d’aujourd’hui et de demain, à revoir leur soutien à ce dossier, en prenant en compte à la fois la lutte contre la pollution et le respect du bien-être animal."

     

     

     

    Pétition

    "C’est un animal objet, un animal outil qui va être utilisé pour se déplacer. Nous ne sommes pas dans un monde parfait où l’animal se met au service de l’Homme de son plein gré ! .../... Car sans aller jusqu'à parler de souffrance animale, on peut sans aucun doute parler d'inconfort. Tirer une calèche pour un cheval, ce n'est pas naturel..." cry 

    Manu TRIZ

    Ecoutez "La chanson cruelle" (âme sensible, s'abstenir)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Idéalement, j'aurais du poster cet article dès le 1er janvier au petit matin, mais la consécration de notre Président en chef traditionnel de tribu africaine m'a fait perdre mes moyens et la notion du temps qui passe. Il reste d'actualité malgré tout, je crois ?

     

    Yes... 2019 is dead.


    Inventaire '19  
     

    Une cathédrale en flamme,

    Un pape converti à l'islam

    C'putain d'climat qui change: 

    Greta qui souille ses langes

    Et toujours, le même président..

     

    Des goudous, des tarlouzes

    et une Pride-Partouze... 

    "Papa, Maman", ça fait too old...

    Y'a des fœtus en solde.

    Et toujours, le même président..

     

    Les muzz et leurs connards,

    s'enivrent d"allahou akbar".

    "Kebabs... cocktails Molotov..."

    "couteaux d'cuisine... Kalachnikov..."

    Et toujours, le même président..

     

    De bons migrants font naufrage

    mais on repêche que des sauvages..

    Je réécoute "Noir, c'est noir"

    "Il n'y a plus d'espoir..."

     

     

     

    Et toujours, le même président..

     

    Il y a eu tout ça,

    mais en plus de tout ça,

    il n'y a pas eu grand'chose

    pour voir la vie en rose...

     

    Il y a eu tout ça,

    mais en plus de tout ça,

    il n'y a pas eu grand'chose

    pour chasser le morose...

     

    Mes pauv' ratons laveurs...

     

     

    Et toujours, le même président..

     
     

    (©"bedeau" - déc 2019)

    merci mes excuses à Michel D

     

     

     

     

    Méli-Mélo (no fake... )

    Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. (Albert Einstein)

    Dirty old year...

     

    Japon : contraints de travailler plus longtemps, les seniors s'équipent d'exosquelettes.

    https://www.newscientist.com

    Des vaches équipées de casques de réalité virtuelle pour améliorer leur production de lait...

    https://www.themoscowtimes.com/

    Une voiture autonome a percuté un robot autonome lors d’une étonnante collision.

    https://www.gpsworld.com/

    Un sextoy pour contenir les cendres de l'être aimé...

    https://www.20minutes.fr/

    Une lesbienne américaine s'insémine elle-même dans les toilettes d'un Burger King...

    https://www.huffingtonpost.fr/

    Une femme qui a subi des opérations pour ressembler à une poupée gonflable souffre de complications. 

    https://nypost.com/

    Berlin : en accord avec la ville, un artiste érige une statue en hommage aux dealers dans le parc Görlitz.

    https://www.rt.com/

    Des Nike Air Max "Jesus Shoes" sur un coussin d’air et d’eau du Jourdain...

    https://www.infochretienne.com/

    La psychanalyse est un remède contre l'ignorance. Elle est sans effet sur la connerie. (Jacques Lacan)

     

     Dirty old year...

     

    Dernières minutes en attendant le 24me coup de minuit...

    Le pape François reproche à l’entraîneur de l'équipe nationale italienne de foot, un fervent catholique pratiquant, de faire un signe de croix en entrant sur le terrain.

    Un cabinet d'avocats entends faire valoir le principe de "légitime défense" en faveur des manifestants "pacifiques" contre les "milices de CRS".

    Le rappeur, auteur-compositeur, écrivain et cinéaste Abd'al Malik "Qu'Allah bénisse la France" (un hommage à "La Haine" de Kassovitz) est nommé Officier de la Légion d'Honneur.

     

     

     

     

    Mais, à part ça, tout va bien... Mais, à part ça, tout va bien... Mais, à part ça, tout va bien... Mais, à part ça, tout va bien... Mais, à part ça, tout va bien... Mais, à part ça...

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires
  • Elle avait décidé que, du haut de ses 16 petites années de gamine déscolarisée, autiste et dépressive, elle allait sauver la planète Terre de sa destruction manigancée par l'homme depuis la nuit des temps

    Elle nous faisait sourire ou nous agaçait avec sa prétention de donneuse de leçon aux politiciens, à une partie non négligeable des climatologues, aux journalistes et aux citoyens du monde entier, avec ses séances collectives internationales d'école buissonnière hebdomadaires et avec ses mésaventures habilement mises en scène par les milliardaires qui le sponsorisent.

    Pendant ce temps-là, elle se foutait bien de notre gueule avec ses nuages de gaz carbonique qu'elle voyait à l’œil nu s'échapper de nos automobiles et de nos poêles à bois...

    Plusieurs millions de gamines désœuvrées la suivent aveuglément depuis ses débuts modestes devant le parlement suédois, avec ses nattes, son bonnet et sa petite ardoise pour dire qu'elle n'ira plus à l"école, na, c'est comme ça...

    Et, ces mêmes gamines vont forcément la suivre dans son nouveau combat, plus universel et radical : "Pourquoi nous frappons encore" 

    "Cette action doit être forte et à grande échelle. Car la crise climatique ne concerne pas seulement l’environnement. C’est une crise des droits de l’homme, de la justice et de la volonté politique. Des systèmes d’oppression coloniaux, racistes et patriarcaux l’ont créée et alimentée. Nous devons les démanteler.

    Laurent Alexandre, à qui par ailleurs je ne porte pas une estime démesurée, analyse ce document

    "C’est un discours trotskiste, révolutionnaire au sens propre du terme et il est très étonnant de voir ce passage à l’acte car ils vendent la mèche alors que jusqu’à présent ils n’ont jamais dit quel était leur véritable agenda.[...] On est passé en réalité de la défense des coquelicots à la volonté de détruire l’homme blanc, hétérosexuel, chrétien et européen. Pour un peu, cela donnerait raison à Eric Zemmour. [...] Greta Thunberg est issue d’un milieu d’extrême-gauche et jusqu’à présent, elle n’avait jamais révélé le fait que son agenda n’était pas écologique mais révolutionnaire.  On se croirait sur le campus d’Evergreen"

    Bien vu, Greta...!

    Anti-racisme :  acceptation et encouragement de toutes les migrations non-contrôlées venant du Monde entier, de toutes les cultures et d'un Grand Remplacement effectif

    Anti-colonialisme : commencement et développement des repentances diverses et variées dans tous les domaines et de toutes les époques.... et validation du racisme anti-blanc

    Anti-patriarcat : apologie de son opposé le plus radical, un féminisme "de combat", avec ses dérives : théories du genre, condamnation de l'hétérosexualité, PMA, GPA; etc...

    Anti-christianisme : pas encore au programme; ça ne saurait tarder

    Tonton Soros content.  Enveloppe suit. Bien vu, Greta

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    10 commentaires
  • "Vivian L., c'est une petite fille, elle est américaine elle a six ans et elle joue au foot. Vivian, elle n'est pas très poupée, pas trop dînette, ni fer à repasser rose. Non ce qu'elle aime, c'est faire la guerre pour de faux avec des soldats en plastiques..."

    "Et je suis tellement contente..."

    Aussi connes que les mecs...

    Une jeune américaine de 6 ans, Vivian L. (après "quelques recherches" personnelles concernant les adresses) a adressé une lettre -"visiblement" spontanée puisque pleine de fautes d'orthographe- à plusieurs fabricants de jouets pour leur demander "pourquoi il n’existait pas de figurine de "soldate" en plastique ?" : 

    "Brittany, la maman de Vivian a encouragé sa fille à prendre un stylo et du papier afin d’écrire une lettre. Pour Vivian, c’était un acte qui allait s’annoncer très prometteur, mais en faisant ça, Brittany voulait surtout montrer à sa petite fille qu’il ne faut jamais baisser les bras face aux choses de la vie que nous trouvons injustes."
    Aussi connes que les garçons...

    “Je m’appelle Vivian, j’ai six ans, et je joue au football. Pourquoi ne fabriquez-vous pas de femmes soldats ? La maman d’un de mes amis est dans l’armée aussi ! J’ai vu des petits soldats roses, mais ce n’étaient pas des femmes, et de toute façon, les militaires ne portent pas cette couleur.  En plus, certaines filles n’aiment pas le rose. Alors pourriez-vous faire des petites soldats qui ressemblent à des femmes, s’il vous plaît ? Je jouerais avec tous les jours, et tous mes amis aussi ! Je vous remercie. Vivian."

     

    Devant l'intérêt croissant suscité autour de cette demande, d'abord dans la presse locale, puis nationale, puis sur les réseaux-sociaux internationaux et devant la masse de courriers spontanément envoyés du monde entier, l’un d’entre eux (BMC-Toys) a décidé très complaisamment de réparer ce que le quotidien "le Monde" appelle une "injustice".

    Aussi connes que les garçons...

    Aussi connes que les mecs...  

    Peu importe, semble t-il, que ces nouvelles figurines représentent des militaires de la Seconde Guerre Mondiale au cours de laquelle les femmes n'étaient pas engagées dans des unités de combat... Un genre de "point de détail" de l'Histoire...Déconstruisons, déconstruisons, il finira bien par ne plus rien rester du tout.

    A priori, le fabricant n'a pas encore prévu de soldates américaines portant le voile musulman, ni -malgré son nom prédestiné- de jeunes, joli(e)s et accortes pensionnaires de BMC, et n'envisagerait pas non plus de commercialiser des soldates cantinières, lingères, secrétaires d'état-major, ou infirmières "Lèvres en feu" nymphomanes... par exemple.

    Par contre, il serait très ludiquement-correct d'envisager la fabrication de figurines soldatesques de "personnes de petite-taille" ou "en surcharge pondérale" pour les intégrer au sein des commandos d'élite...

     

    Si elle avait joué avec une poupée Barbie* comme toutes les petites filles normales de son âge, on n'aurait jamais entendu parler d'elle... 

    Aussi connes que les mecs...

    ...et j'aurais pu mettre un autre article en ligne aujourd'hui.

    Sur La décadence et la fin de nos civilisations et cultures occidentales, par exemple...

    Quoique... Même ça, ça peut faire l'affaire, en fait... (un peu comme si il y avait autre-chose qu'un caprice de salle gosse gâtée derrière tout ce battage... mais je dis ça, je dis rien... la preuve: aucun des journaux qui en parlent n'évoquent une quelconque arrière pensée de la part de la maman...)

    "Un tout petit pas pour la gamine, mais un grand pas pour la fémanité..."

    * des poupées Barbie, de toutes les carnations, de toutes les grandeurs, de tous les tours de hanches, etc... (image de Barbie "diversité" trouvée sur le site "Quand on est papa"), habillées en princesse, en fashion-victime, en baba-cool, en femme du monde ou en boubou et en hidjab... Y'a d'quoi faire, quand même, Vivian... There's plenty to do, isn't it, Vivian... ?

    Aussi connes que les garçons...

     

     

    Y'a pas de doute, c'était mieux avant...

    MUSIQUE...!

    "Le Soldat Rose"

    Les garçons n'aiment pas
    Ma couleur de danseuse
    Et les filles disent pouah !
    Devant ma mitrailleuse
         [...]
    On m'appelle le soldat rose,
    On m'appelle le soldat, le soldat rose

    Je me névrose, m'ankylose
    Me sclérose, quelle psychose
    Tout n'est pas vraiment rose
    Dans la vie d'un soldat, soldat rose

    Qui voudrait d'un soldat rose ?
    Qui voudrait d'un soldat, d'un soldat rose ?

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    12 commentaires
  •  

    Bientôt un(e) candidat(e) transsexuel(le) au concours de Miss France ?

    Bofff...!

     

    La directrice générale de la société Miss France, Sylvie Tellier, affirme qu’elle ne s’opposerait pas à la candidature d’une personne transsexuelle au prochain concours, le 14 décembre.

    "Si un garçon ayant changé de sexe, et ayant donc un état-civil féminin, se présente au concours Miss France, nous ne sommes pas la police, je ne vais pas lui faire passer de visite médicale. [...] Une candidature transsexuelle, ce n’est pas interdit dans le règlement, même si c’est compliqué dans les faits. Le règlement actuel est d'"être de sexe féminin", et non "né de sexe féminin", comme l’était le vieux règlement de Geneviève de Fontenay." 

    "Si une jeune femme transsexuelle se présente à Miss France et que le public l’élit, on ne s’y opposera pas, parce que nous suivons le choix du public... Mais, de toute façon, je ne pense pas que les Français soient prêts à élire une Miss transsexuelle."

    "Je suis évidemment contre une Miss France transgenre, une identité sexuelle psychique qui ne correspond pas au sexe biologique de la naissance !" a déclaré la vieille Geneviève de Fontenay (qui, entre parenthèses, a employé le terme de "transgenre", jugé moins stigmatisant que "transsexuel" par les "trans" eux(elles)-mêmes)

    photo : Grayson Perry, un artiste anglais qui nous interpelle sur toutes les questions universelles telles que l’identité, le genre, la classe sociale, la religion et la sexualité.


     

    Sinon, vous avez comme toujours: "la chasse au Zemmour", "Macron : ferme face aux retraités, attentionné avec les mamans voilées" ou "les musulmans n'ont pas pour objectif de s'assimiler (Y. Belattar)", "les abus du  climatotalitarisme et de l'écologisme punitif", "le retour de l'estrème-droâte en Europe", "la fin annoncée de l'hétérosexualité", "la porte-parole du pape et ses posters du 'Front de Gauche'", etc...

    Mais... bofff...

    Non, mais...bofff... quoi !

    On y reviendra quand même... forcément...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    5 commentaires
  • La Résistance Magique

    C'est une idée, ça...

    Aux Etats-Unis et partout dans le monde, à l'occasion d'Halloween, des milliers d'occultistes et de sorciers envisagent de lancer un sort contre Donald Trump pour accélérer sa destitution et l'empêcher de "continuer à nuire au pays".

    Ce rituel est pratiqué régulièrement à chaque phase de lune décroissante depuis l'élection du président américain et serait (selon son initiateur le penseur magique activiste Michael Hugues et ses adeptes) en grande partie à l'origine des récentes procédures concernant le probable prochain empeachement de Donald Trump et considérées comme une récompense à leurs efforts, d'où un regain général de confiance, de motivations et d'activités en cette période de Halloween pendant laquelle le monde des vivants côtoie celui des Démons, des Dieux et des âmes des défunts auxquels ils peuvent faire part de leurs souhaits ou de leurs désirs...

    C'est une idée, ça...

     

    C'est une idée, ça...


    Le déroulement de la cérémonie nécessite: "une photo peu flatteuse de Trump, la carte "tour" d'un jeu de tarot, un morceau de bougie orange, une épingle pour écrire sur la bougie, un bol d'eau et un de sel, une plume et, si possible, quelques accessoires facultatifs pour renforcer l'efficacité du sortilège". Les participants invitent ensuite les "hôtes célestes, démons des royaumes infernaux et esprits des ancêtres" à "contraindre Trump 'pieds et poings liés' et ceux qui le soutiennent afin que ses travaux maléfiques échouent complètement.". 

    C'est une idée, ça...

    "A ce stade, je suis prêt à essayer ni'importe quoi..." affirme un anti-Trump convaincu.

    La formule aurait été créée par un membre d'un ordre magique privé qui souhaite rester anonyme.

    Selon les participants, même s'il s'agit d'un "sort contraignant", Trump ne serait pas réellement en danger: "Ce n'est pas l'équivalent de frapper magiquement (sic) un nazi (sic) au visage : c'est comme si on lui retirait son mégaphone, qu'on brisait son téléphone pour l'empêcher de tweeter, qu'on l'attachait et qu'on le jetait dans un sous-sol sombre pour l'empêcher de faire du mal à qui que ce soit."

     

     

    NB. le 25/10 à 22:17 : c'est à dessein que je publie cet article le 26 octobre au matin, soit le lendemain de la dernière cérémonie officielle agissante de "Résistance Magique" avant Halloween, pour ne pas inciter mes visiteurs anti-Trump (j'en connais...) à y participer.

    Malgré tout, ça reste une idée à creuser.

    Quoi que, je ne sais pas si la couleur orange de la bougie et le choix de la Tour comme lame de tarot, par exemple, sont spécifiques aux Etats-Unis, ou si c'est valable tel-quel pour n'importe quel autre pays... Au hasard.

    Enfin, je dis ça...

     

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique