• # Olivier Veran 18/02/2020 (oh, le c** !)

    « Marsault -synthèse- (vu sur Twitter)[Macron: bain de foule à Mulhouse] »

  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Février 2020 à 17:50

    Il pense que les réseaux sociaux empêcheraient la mise en quarantaine ?? Diantre, ça commence mal. Sa personnalité plaidait plutôt en sa faveur. Le micro aurait-il tendance à rendre crétin ?

    2
    Ah, woe...
    Mardi 18 Février 2020 à 18:40

    Le micro ne rend pas crétin ; il attire les crétins. L'emploi de ministricule aussi. Sa fiche de police chez kikipedia fait peur. L'individu aura choisi sa spécialité parce que les neurones, chez lui, ne sont pas en nombre suffisant ou sont mal interconnectés. Classique.

      • Mardi 18 Février 2020 à 19:35

        @ Dr WO & Ah, woe...

        Je propose une troisième voie (voix): le micro révèle, dévoile, le crétin...

        ce qui (en même temps) n'enlève rien aux autres propositions...

         

      • Ah, woe...
        Mardi 18 Février 2020 à 19:42

        Bedeau, vous êtes un maître diplomate. :)

      • Mardi 18 Février 2020 à 20:39

        @ Ah, woe...

        ...même pas !

        Si on ne donne pas la parole (ou un micro) à quelqu'un... on n'entend pas ce qu'il dit ou ce qu'il aurait à dire... et on ne sait pas si ce qu'il dit ou voudrait dire mérite d'être écouté, surtout si il n'a pas encore pris la parole ou si on ne lui a pas encore donné, et donc

         

        (bon, je me comprends...)

         

    3
    Mardi 18 Février 2020 à 19:29
    Pangloss

    C'est lce crétin qui va s'occuper de l'hôpital et du coronavirus? C'est mal parti.

      • Mardi 18 Février 2020 à 19:53

        @  Pangloss...!

        La veille de prendre ses nouvelles fonctions mini-stérielles, il s'intéressait déjà aux financement (partiel) des hôpitaux :

        ...et en plus, il a déclaré sur BFM-TV : "J'ai été aide-soignant de nuit, j'ai été médecin et je pense chaque mot de ce que je dis"

        Et vous trouvez que c'est mal parti ?

        Oui, moi aussi.

        Et un certain nombre de médecins, infirmiers ou aide-soignants, aussi...

        On n'a rien demandé aux malades.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :