• O.L.R.A. vous connaissez ?

    L’OLRA,

    nouvelle association de lutte contre le racisme anti-blanc

    Un groupement vu d’un mauvais œil par les militants anti-racistes, et pour cause.

     

    O.L.R.A.

     

    Présentation de l'organisation sur son site ...

    "Nous considérons que ne pas nommer les choses ne fait qu’aggraver le problème, nuit à l’ensemble de la société et détériore les relations sociales. Le racisme anti-blanc est bel et bien réel, et l’absence de ce sujet dans la sphère médiatique entretient l’inaction dans le champ politique. Le déni dont ce problème fait l’objet empêche de travailler à sa résolution, alors même qu’il existe de nombreuses solutions susceptibles d’endiguer le phénomène. En outre, lorsque le sujet est abordé dans les médias et par les différents acteurs politiques, la peur de "faire le jeu de l’extrême droite" paralyse les débats. Il s’agit pourtant d’un problème d’envergure nationale, qui transcende tous les partis."

    "Nous observons que depuis une vingtaine d’années, cette forme de racisme est en pleine expansion dans la société française, mais aussi en Europe et plus largement dans l’Occident"...  "[nous voulons] faire reconnaître, en lui donnant une tribune et une visibilité, cette forme de discrimination particulièrement insidieuse qu’est le racisme anti-blanc..."

    O.L.R.A.

    copie d'écran du site

    ...ce qui semble hérisser le poil de toute la bobosphère qui va, récitant ses leitmotivs récurrents, à savoir que:

    "le "racisme anti-blanc" n'est pas un racisme "systémique" qui "va au-delà d’un cas d’agression isolée en ce qu’il va s’inscrire dans des structures sociales, y compris dans les services de l’État et avoir un impact sur les conditions de vie des personnes" (ouf)

    "il ne s’agit ainsi pas d’une expérience de masse, puisqu’elle est moins répétitive que le racisme qui s’applique aux minorités et qu’elle ne se matérialise pas par une privation de droits ou d’accès à une ressource" 

    "une partie des personnes qui ne sont ni immigrées ni des enfants d’immigrés qui déclarent avoir subi des propos racistes ont en réalité été traitées de ‘sales racistes"

    et porte, comme à son habitude, des jugements a-priori:

    "Beaucoup pensent d’abord à une blague, d’autres dénoncent un rassemblement identitaire français qui ne dit pas son nom. Car, et l’organisation le sait, les termes de "racisme anti-blanc" sont régulièrement critiqués par les militants anti-racistes : pour ces derniers, il n’existe tout simplement pas.../...Les termes "racisme anti-blanc" sont régulièrement utilisés par des sites conservateurs et identitaires français, tels que laicite-republique.com, fdesouche.com – pour "Français de souche" -, ou encore le Front national. Et sur le site de l’OLRA, dans la rubrique "Actualités" censée répertorier les cas de racisme anti-blanc dans la presse, ce sont ces mêmes sites que l’on retrouve en guise de sources..."

    etc...

    Cette vidéo de présentation a été "sanctionnée" par Youtube en la supprimant de sa plateforme, à la grande joie de certains partisans de la liberté à outrance, (ils sont également ravis et fiers, les fins limiers,  d'y avoir "reconnu", avant sa suppression, Laurent de Béchade, "membre de la famille de Béchade, issue de la noblesse française"... alors que son nom figure en toutes lettres dans la présentation de l'Organisation !!!)

     

    O.L.R.A. vous connaissez ?

     

    ...alors que certains sites d'information (comme par hasard, ceux visés par le"président" Macron, comme RTfrance) font preuve de beaucoup plus de finesse d'analyse:

    "Si l'OLRA combat spécifiquement les agressions et discriminations ciblant les Blancs, elle refuse une orientation qui la placerait sur la ligne identitaire, assurant d'ailleurs qu'il existe une vraie diversité parmi [ses] membres actifs, que ce soit dans leurs engagements, leurs idées, leur religion ou leur couleur de peau". Mais tout le monde ne semble pas de cet avis : sur Twitter, un certain nombre d'internautes reprochent d'ores et déjà à l'association d'inventer une forme de racisme qui n'existerait pas et de surfer sur un supposé fantasme forgé par l'extrême droite...."

    pour sa part, le site BreizhInfo présente cette association avec toute la retenue souhaitable:

    "C’est le travail mené par les Identitaires, et notamment les Jeunesses Identitaires, au début des années 2000 qui a permis d’imposer le concept de racisme anti-blanc (suite notamment aux agressions dont étaient victimes des Français de souche, dans des cités, ou à l’occasion des émeutes en banlieue parisienne). Gérald Pichon, auteur de "Sale Blanc, chronique d’une haine qui n’existe pas" a ensuite parfaitement conceptualisé et argumenté sur ce concept.

    "Par la suite, l’émergence des réseaux sociaux, mais aussi le gros travail effectué à l’époque par des médias comme Fdesouche, Novopress, et dans la foulée un semblant de « libération de la parole » chez quelques politiques et intellectuels, a obligé porter le sujet sur le devant de la scène, les faits et les images ne pouvant plus être niés, au grand dam des belles âmes de gauche qui voulaient à tout prix réserver le racisme aux populations extra européennes.

    "L’OLRA – qui se déclare laïc et apolitique  – sait toutefois qu’elle a beaucoup de pain sur la planche, pour faire reconnaître ce racisme, qui touche pourtant de plus en plus de Français de souche, agressés ou humiliés pour ce qu’ils sont, dans leur propre pays...."

     

    liens

    https://www.olra-asso.org/

    https://www.facebook.com/AssociationOLRA/

    https://twitter.com/OLRA_asso

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « "Tout oublier..."Petites bites et couilles molles »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Janvier à 20:49

    C'est justement parmi des associations dites anti-racistes que l'on trouve le racisme et l'antisémitisme. Ces associations ont un antiracisme sélectif, que celui dirigé contre les Africains.

      • Mardi 23 Janvier à 20:23

        Ce qui m'étonne, c'est que de grands organes de presse sérieux comme "Libé" ou "Le Monde", ne semblent pas avoir eu connaissance de cette nouvelle !

         

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :