• Jean Raspail a rendu sa noble et belle âme à Dieu -s'il existe- en ce jour où le gouvernement français laisse, pour la 3ème fois en quelques jours, plusieurs dizaines de milliers d'ennemis de la France, islamistes et islamo-gauchistes mêlés à une foultitude de communautaristes "blacks", décolonialistes et indigénistes, crier impunément leur haine de la nation, de son peuple, de ses valeurs et de ses institutions dans les rues de Paris.

    Seule, une poignée de jeunes identitaires, vite réprimée par la police, a tenté d'opposer une résistance dérisoire et a ainsi rendu un sublime hommage imprévu à l'auteur du "Camp des Saints"

    J. Raspail (5-07-1925/13-06-2020)

     

    Que dire d’autre sur Jean Raspail, pour rappeler son importance, si ce n’est qu’il demeure un écrivain immense, et que le meilleur hommage à rendre à un écrivain reste de le lire, de découvrir ou redécouvrir son œuvre ?

    Jean Raspail est devenu écrivain après s’être éprouvé au feu de l’aventure qui trempe les caractères et affûte les âmes, "En canot sur les chemins du roi" ou sur les pistes de "Terre de Feu – Alaska", sur la trace des "Terres et Peuples Incas" ou du "Vent des pins" japonais.

    De cette confrontation au monde, il est revenu acquis à la cause des peuples, déclarant un attachement viscéral à leur longue mémoire dans "Qui se souvient des hommes", "Pêcheurs de lunes" ou "Les royaumes de Borée".

    Également créateur de mythe avec "Le jeu du roi" ou "Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie", Jean Raspail a su tirer des brumes l’éphémère royaume patagon pour en faire une réalité onirique et romantique, à laquelle se raccrochent comme à la bouée de sauvetage d’une grandeur passée quelques milliers de sujets européens.

    Ce visionnaire politique exceptionnel, prophétisant la submersion migratoire et la lâcheté de nos élites dans "Le Camp des Saints", ce royaliste mystique appelant à la réouverture des écluses du ciel dans "Sire", "L’anneau du pêcheur" ou "Le roi au-delà de la mer", assumant dans "Septentrion" ou "Les Sept cavaliers" toute la gloire d’être aux arrière-gardes d’un monde fini, ne s’est pourtant jamais réfugié dans la nostalgie d’époques révolues pour s’y terrer mais au contraire pour sonner de la trompette, sauter sur son cheval et tenter la dernière sortie, faute de quoi l’on meurt de vieillesse triste au fond de la forteresse oubliée que personne n’assiège plus parce que la vie s’en est allée ailleurs .

    Soutien du collectif "Non à la guerre" opposé à l’agression de la Serbie par l’Otan en 1999, auteur en 2004 d’une tribune au vitriol contre les destructeurs de la France, qui l’a envoyé devant les tribunaux pour un procès dont il est sorti vainqueur, Jean Raspail a adressé en 2016 aux auditeurs du colloque de l’Institut Iliade consacré à l’assaut migratoire et au réveil de la conscience européenne, un message à la fois lucide et revigorant.

    La mort de Jean Raspail laisse un vide terrible. Mais aussi, comme ce fut le cas pour Dominique Venner, la claire conscience pour nous, Français, Européens, d’être placé face à une alternative qui ne nous permet plus d’exister médiocrement, sous peine de connaître la tragique destinée des Alakalufs de Terre de Feu ou des petits hommes de Borée.

    (Hommage de l’Institut Iliade à Jean Raspail)

     

    J. Raspail (5-07-1925/13-06-2020)

     

    texte et images "internet"

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    11 commentaires
  •  

    C'était... 

    [Ma France]

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

    coïncidence ou destinée...? 

     

    [11 mai]

      

    Sainte Estelle, priez pour nous.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

    Et sinon ça se passe comment la gestion du Covid-19 en France ? 

    Et sinon ça se passe comment....

    vu sur https://twitter.com/JournalElysee/ "parodique"

     

    Humour... bien sûr... "ironie" et "dérision" (disons les choses comme ça)

    Mais, du côté des vrais scientifiques, la vérité serait tout autre...

    Traitement contre le Coronavirus: découverte encourageante du laboratoire VirPath à Lyon

    A Lyon, le laboratoire VirPath vient de publier les résultats de son travail. Spécialiste du "repositionnement" de médicaments, il teste des médicaments déjà existants contre les infections virales. Une combinaison de médicaments aurait prouvé son efficacité pour combattre le Coronavirus Covid-19.

     suite sur http://france3-regions.francetvinfo.fr/

     

    ...parce-que, sinon, dans la famille scientifiques paillassons, je demande le "scientifique des frontières"

    [Et sinon ça se passe comment....]

     

    (François Jolivet est député LREM de l'Indre)

     

    NB: pendant la pandémie, et grâce à "Avast anti-virus (gratuit)", le dépôt de commentaires est maintenu jusqu'à nouvel ordre.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Épidémie coronavirus...

    Les recherches en ligne pour "virus de la bière", "corona bière virus" et "bière coronavirus" se sont multipliées sur les moteurs de recherche.

    Du 18 au 26 janvier, Google Trends a constaté que les recherches pour "corona bière virus" ont augmenté de 2 300 % pour cent tandis que les recherches de "bière coronavirus" ont fait un bond de 3 233 %. Dans le même temps, le "virus de la bière" a augmenté de 744 %. (il n’est pas encore défini si les internautes ont cherché les nombreux "mèmes" reliant la bière et le virus ou s’ils étaient vraiment curieux d’un lien éventuel entre la boisson et l’épidémie.)

     Le vaccin du moment...

    Humour belge

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • vu sur internet :

    [Macron: bain de foule à Mulhouse]

     

    "NO COMMENT...", effectivement.

    Jamais cette rubrique n'aura mieux porté son nom.

    Mais, pour une fois...

    Et pour Notre Président...

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    11 commentaires
  •  

    Dans la série "en même temps" bien que, évidemment, faut pas faire d'amalgame :

    1) Le directeur de plusieurs écoles musulmanes indépendantes veut investir pour aider les enfants blancs des classes ouvrières habitant certaines zones défavorisées.

    2) Une école musulmane privée fermée car les élèves étaient en danger de radicalisation. Le mari de la directrice est suspecté de financer le terrorisme islamique

    [C'est sympa. Mais non, merci ..]

    Mais non... J'suis bête !... C'est au Royaume-Uni.

    Ouf...

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique