• Miracle de Noël

     

    Vu dans "la Croix", ("un regard humain et chrétien sur l'actualité" )

    "Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) attire décidément des visiteurs de tous les horizons. Devenue, plus de trois ans après l’assassinat par deux islamistes d’un prêtre dans son église, une sorte de lieu de pèlerinage informel, la ville normande accueillera ce dimanche 15 décembre une figure musulmane de premier plan : le Saoudien Mohammed Al Issa, secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM).

    "L’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun souligne "sa joie et son émotion que le dignitaire musulman ait souhaité poser ce geste pas banal" (sic), alors que l’assassinat du 26 juillet 2016 a été revendiqué par l’État islamique.

    Moi ? J'ai rien dit ! Si les sœurs de Saint-Vincent-de-Paul et l'imam de la mosquée Yahiya sont d'accord, hein ...?

    Miracle de Noël

     (image d'archive, comme on dit : nov. 2017 - Paris)

     

    Il est à espérer que d'autres wahhabites rigoristes, mais salafistes modérés auront à cœur de partager dans l'Amour, la Tolérance et la Paix nos traditionnelles fêtes de fin d'année...

    Miracle de Noël

     

     

     

     

     

    « 2020, un choix difficile.J'l'avais point vu... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 15 Décembre 2019 à 10:17
    Pangloss

    Ce qui me plaît, c'es le "poser un geste". C'est comme poser du papier peint ou poser culotte (à ne pas confondre avec (aller contre le mur).

    Depuis Vatican II les curés ont adopté un langage rigolo.

      • Dimanche 15 Décembre 2019 à 11:25

        @ Pangloss...!

        Faut pas trop se plaindre: ils n'ont pas encore adopté le langage de ce qui fut l'Education Nationale (ex  Instruction Publique) en parlant de "Aller de soi et de l'ici vers l'autre et l'ailleurs" pour désigner leur soumission/conversion leur œcuménisme citoyen...

         

    2
    Dimanche 15 Décembre 2019 à 14:32

    Nous sommes des dégénérés.

    Notre clergé est dégénéré.

    Nos politiques sont dégénérés.

    Nous méritons de disparaître.

      • Dimanche 15 Décembre 2019 à 15:58

        @ Fredi M......

        C'est pas entièrement faux... mais, des fois, on peut croire que ce n'est qu'un poignée, fort active et influente, de dégénérés (Ruquier, Barthès, Hanouna, etc...) qui imposent artificiellement le mode de pensée de quelques minorités agissantes et nocives... et se consoler en se disant qu'ils ne sont pas "éternels"....

        Sinon...

        "Courage (manuel de guérilla culturelle)", de François Bousquet que j'ai lu récemment peut redonner un regain d'espoir et d'optimisme pendant quelques minutes...

        "Quand la France est au pied du mur - de Clovis aux taxis de la Marne" qui est sorti aussi il y a quelques mois peut peut être avoir le même effet salutaire (ou anesthésiant...?) ; je découvre à l'instant l'analyse que Mathieu Bock-Côté en a fait ces jours-ci sur son blog

        Tardieu raconte l’histoire de la France à la manière d'une réalité vivante en mettant l’accent sur certains épisodes majeurs où son destin aurait pu basculer. Il recense huit épisodes, de Sainte-Geneviève devant les Huns aux taxis de la Marne, en passant par Charles Martel à Poitiers, Jeanne d’Arc devant les Anglais et bien d’autres. On comprend vite son propos : "confrontée aux plus noirs périls, la nation a toujours su se relever et faire front". Comme si la possibilité du désastre réveillait sa meilleure part. Faut voir...!

         

      • Dimanche 15 Décembre 2019 à 16:07

        c'est marrant :

        quand je lis Bock-Côté j'entends son accent !

      • Dimanche 15 Décembre 2019 à 20:27

        @ Fredi M....!

         

        ...la rançon de la gloire : quasi-inconnu en France il y a deux ans... il est devenu une "figure incontournable" de la "réac académie" qui hante les studios, selon les vieux jaloux haineux du mal-nommé Libé

         

    3
    Dimanche 15 Décembre 2019 à 22:28

    Ils doivent bien rigoler

      • Lundi 16 Décembre 2019 à 11:33

        @ Dr WO...

        Si j'en crois ce que disent certains savants mahométans, le rire serait généralement haram dans l'islam.

        (Seules, les fatmas auraient le droit de rire.... mais sous cape)

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 16 Décembre 2019 à 21:37

    Déjà que la papauté avait eu un passé trouble durant la seconde guerre mondiale et maintenant le clergé s'étonne de la désertion de ses églises.

    Stan

      • Lundi 16 Décembre 2019 à 22:32

        @ Stan.P...?

        Il y aurait énormément à redire sur le rôle de Pie XI pendant la dernière guerre et la shoah... 

        Même Libé y est allé, furtivement, de cette possible rédemption

        "De nouveaux documents des archives du Vatican pourraient modifier la perception d'un pape Pie XII silencieux face au génocide nazi, a affirmé jeudi le directeur de Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem [...] Avner Shalev a indiqué que son institut avait reçu des documents attestant que des consignes venue de très haut dans l'Eglise avaient été données durant la Seconde Guerre mondiale à un couvent hors de Rome pour abriter des Juifs persécutés. Le pape aurait donné personnellement la consigne de sauvegarde [...] en ordonnant "que les monastères soient ouverts à ceux qui sont persécutés" https://www.liberation.fr/

        On trouve un dossier plus complet sur https://fr.aleteia.org (un site "chrétien"...)

        Le comportement du "grand Mufti de Jérusalem" (le "gardien des lieux saints islamiques") n'avait, lui, rien de trouble en donnant à Hitler concernant l'extermination des juifs et en fournissant des régiments entiers à l'Allemagne nazie.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :