• "Message reçu à l'instant..."

    Sur la page Facebook de Laurent Obertone,

    l'auteur de "La France Orange mécanique", "La France Big Brother" et "Guérilla":

    sans

     

    Message reçu à l’instant, destiné à mes lecteurs et plus généralement à la population civile. Partagez en masse cet avertissement.

    "Pendant que les mass-médias nous inondent de mariage en Angleterre et de festival de Cannes, bon nombre d'événements classés "faits divers", violences inédites sur le territoire national, se mettent en place :
    Marseille "busserine" avec des groupes armés et des techniques para-militaires parfaitement rodées, un procureur satisfait du dispositif policier et qu'il n'y ait pas eu de blessés, de nombreuses attaques de policiers en civils par des groupes de jeunes (Grenoble, Courcouronne...), violences par 200 personnes à Lyon la Duchère, un homme a Pau battu à mort par des ados, appel au djihad en France par des imams dans des mosquées françaises mais aussi les suicides à répétition des policiers et gendarmes abandonnés par la Justice et rabaissés par la hiérarchie, avec un projet de CDD à venir pour les forces de l'ordre alors que la formation est déjà un réel problème.
    Bon nombres d'autres "signaux faibles", comme aiment les appeler les politiques, passent inaperçus.
    Dans les rangs de mes camarades de l’unité d’assaut du GIGN, actifs et connectés aux unités de renseignement, tous ces signaux confirment qu'un scénario de guérilla se met en place dans un mutisme ahurissant. Notre message est simple : préparez-vous."

     

     

    ...Laurent Obertone, présenté ici par France-(dés)Info...

    • Il se défend d'être raciste, mais…

    Sa thèse : "certaines communautés" –comprenez "communautés africaines"– ne sont pas "adaptées", par "leur culture et leur histoire""au mode de vie occidental".Laurent  Obertone déteste d'ailleurs le principe de "diversité" et envie la Norvège, la Finlande ou le Japon, des pays "homogènes" qui "se caractérisent par un chômage bas, un taux de pauvreté bas (…) et surtout une criminalité très basse"

    • Il n'a pas sa carte au FN, mais…

    "Ni droite, ni gauche, je suis national !", explique-t-il sous pseudonyme en mai 2008, sur un blog repéré par Mediapart .Dans cette "lettre ouverte aux détracteurs invétérés de Jean-Marie Le Pen", il dénonce "la dénationalisation du pays""l'avilissement du peuple de France""l'immigration sauvage"

    • Il s'en prend aux journalistes, mais…

    Qui est Laurent Obertone ? Ce pseudonyme, il a commencé à l'utiliser en 2010, pour signer des articles sur le webmagazine Ring, dirigé par David Kersan. Un jeune éditeur que Le Nouvel Obs présentait récemment comme un "sulfureux Rastignac, sympathisant d'une extrême-droite farfelue".Sondages à l'appui, il déplore avec force le fait que "les journalistes sont quasiment tous de gauche" – y compris au Figaro. Et d'accuser ses confrères de "distiller une idéologie, suffisamment pour que plus personne n'ose s'y opposer".

     

    Pour Médiapart, ce serait tout bêtement un ancien blogueur de la réacosphère, ayant publié des articles sous le pseudo de l' "Ubiquiste" et de "Pélicastre Jouisseur" et auteur d'un "manifeste raciste" intitulé "Le Manifeste Nauséabond"        

     

     

     

     

     

    « vu sur B.F.M.-TV (ou pas)Maman, la plus belle du Monde »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Vendredi 25 Mai à 21:34

    Obertone, glaçant. De vérité.

      • Samedi 26 Mai à 13:27

        GLAÇANT aussi, le site "L’Armurerie" (qui ne cache pas ses buts ni ses ambitions...)

                                             vigilance, information, action...

        Un long article, comme le réquisitoire d'un commissaire du peuple, pour faire exécuter l'auteur de "France Orange mécanique", par 3 ou 4 justiciers de mediapart (reprise d'un article de mars 2013, payant sur le site de Plenel)

        "La France Orange mécanique: le vrai parcours de "Laurent Obertone"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :