• Manu sur le G.R. 20.17

    Tous les conneriqueurs semblent d'accord sur deux points.

    Le premier, c'est que le résultat des législatives des 11 et 18 juin prochains va voir une victoire sans précédent du mouvement actuellement au pouvoir. Sur les quelques 577 sièges à pourvoir, plus de 400 devraient revenir aux candidats présentés ou soutenus par ce qu'il convient d'appeler prudemment une "majorité présidentielle". même si, comme dans ma circonscription, le candidat, (ex-???)les Républicains ou (ex-???) P.S. (quelle est alors la différence ?) s'engage forcément à être le plus loyal possible envers cette toute nouvelle majorité, tout en promettant de combattre certains aspects du programme de M. Macron... comprend qui peut ou qui veut...

    Tout a été mis en œuvre depuis des mois pour arriver à ce résultat inévitable. par les politiques de tous bords, les sondeurs d'esprit et les journalistes de toutes opinions  (je sais pas où j'avais la tête ?)

    L’essentiel est que notre président Baraka O'Macron puisse s'exclamer "ouiïïïIII! nous pouvooôôÔÔÔNNS!" au lendemain de ces élections et, malgré une flopée de godillots "en marche" ou à la traine derrière son panache si blanc, nous prescrire toutes les ordonnances dont il a le secret (dans tous les sens du terme).

    Le deuxième, pour reprendre le bon mot employé à profusion dans les médias "une majorité écrasante peut écraser son possesseur", c'est qu'une telle majorité frôlant une unanimité suspecte, risque fort d'être un peu difficile à gérer, entre ceux qui à l’Assemblée, feront semblant d'être pour tout en déclarant à leurs électeurs qu'ils sont contre, ceux qui seront contre tout en étant plutôt pour dans leur circonscription, les ni pour ni contre, les  un peu contre mais "en même temps" un peu pour, etc...

    Avant, les uns et les autres, de vouloir repartir vers de nouvelles aventures. Car tout randonneur, tout "(en)marcheur" sait, en effet, qu'au cours d'une randonnée exténuante, faire une brève halte réparatrice et boire un bon coup à la santé des organisateurs bénévoles peut procurer un peu de repos bienvenu mais que s'asseoir trop longtemps rend la reprise difficile; surtout si le siège est par trop confortable et le petit verre sans trop de modération.

    Dans ces conditions abracadabrantesques, la Chambre dite des députés va vite ressembler à un dortoir agité de trublions turbulents... Bien fait !

     

    Manu sur le G.R. 20.17

     

    Alors, donnons une majorité écrabouillante au mari de Brigitte Trogneux...

    Faisons mine de suivre le nouveau "joueur de pipeau de Hamelin" et donnons lui ce plaisir narcissique...

    Sur le G.R. 20.17

    Contre la domination d'un parti (ô combien !)unique...

    Pour le retour au pluralisme...

    Votons "Printemps..."... et en même temps, Votez Macron...

     Manu sur le G.R. 20.17

     

    Votez "Printemps"

    votez "En Marche"

    votez "Printemps en marche"

    « Le chant des PartisansBuzz, fakes et hoax -et LOL- (MàJ.) »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :