• La prochaine fois, je vous le chanterai*

    Est-ce à cause d'une éventuelle médiatisation estimée comme médiocre de ses interventions, conférences et prises de parole... à cause d'un succès jugé trop modeste enregistré par ses conseils, ses actions et ses mots d'ordre... à cause d'un désamour progressif de la part de ses partisans et adorateurs institutionnels...?

    Est-ce la crainte de ne pas se montrer à la hauteur des espérances de papa, des amis de papa, et des plusieurs milliards de jeunes gens gentils sur la Terre...?

    Est-ce pour mener, parallèlement à son sacerdoce bénévole, une carrière artistique comme maman-chanteuse en vue de l'Eurovision...?

    Est-ce pour se faire un peu d'argent de poche pour aller à "Nature et Découvertes" changer son bonnet de laine recyclée un peu mité... pour y acheter une nouvelle "GOBI", sa gourde rouge éco-responsable... pour enfin pouvoir faire réparer le dring-dring de son vieux vélo et mettre des chambres-à-air neuves...?

    Greta Thunberg fait ses débuts dans la chanson

    (avec le groupe "The 1975", pour alerter sur l’urgence climatique...)

    "Nous sommes au début d'une crise climatique et écologique. Et nous devons l'appeler telle qu'elle est : une urgence (...) Nous devons admettre que nous sommes en train de perdre une bataille. Nous devons reconnaître que la génération précédente a échoué (…) mais l'homo sapiens n'a pas encore échoué. Oui, nous échouons, mais il est encore temps de tout changer (...) Il est temps de se rebeller..." 

    Une chanson écrite à partir de larges extraits de son fameux discours prononcé au "Forum Economique Mondial" de Davos de 2019. intello

    Les bénéfices de la vente du disque seront reversés à un mouvement international "de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le réchauffement climatiquehe

    Les milieux bien informés ne savent pas encore si Greta suivra le groupe lors de sa prochaine tournée mondiale. wink2

    Elle a retiré de son site sa photo avec un tee-shirt à la gloire des "antifas": elle ne savait pas ce que ça voulait dire... cry

    pas cette chanson... non, non, non...

     

     

     

    * NB.: "La prochaine fois je vous le chanterai" était une émission de France Inter, quand celle-ci était encore une radio du Service Public et de qualité, présentée par Philippe Meyer, évincé après plus de 16 ans d'audiences hebdomadaires record, sans que l'on sache si c'était parce-que les chansons souvent méconnues ou oubliées qu'il présentait étaient trop éloignées des souhaits du show-biz et de l'industrie du disque, ou à cause de ses prises de position publiques contre le directeur de Radio-France de l'époque, monsieur Mathieu Gallet, pendant les grèves de 2015...?

     

    « Street-artQu'est le F.L.C. devenu ? »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Juillet 2019 à 07:45
    Pangloss

    On peut très bien adhérer aux thèses du GIEC et détester tout ce qui tourne autour de cette petite malheureuse.

    Le limogeage de Philipe Meyer n'est qu'un des nombreux exemples de l'opposition de l'Etat à tout ce qui peut évoquer la liberté de penser et de dire ce qu'on pense.

    2
    Mardi 30 Juillet 2019 à 16:14

    Elle devient pénible. C'est une autiste de choc.

      • Mardi 30 Juillet 2019 à 18:48

        @ Dr WO...!!!

        Je confirme : elle devient pénible. Ou alors c'est ses gérants de tutelle qui deviennent pénibles ?

        Je trouve juste qu'elle ne fait pas toujours les bons choix, notamment à propos du choix de ses chansons, j'aurais bien vu (ou entendu) :

        J'aurais voulu être une autiste
        Pour pouvoir faire mon numéro
        Pour pouvoir crier qui je suis
        Pour pouvoir inventer ma vie 
        Et pouvoir me trouver belle
        Sur un grand écran en couleurs

        J'aurais voulu être une autiste
        Pour avoir le monde à refaire
        Pour pouvoir être une anarchiste
        Et vivre comme une millionnaire...

        J'aurais voulu être une autiste..
        Pour pouvoir dire pourquoi j'exiiiiiiiste...

        Mais bon, c'est peut-être pas assez international ?

        Prochaines aventures:

        - "Mes recettes végan (avec cahier de coloriages)" par Greta Thunberg...

        - Greta en Barbie (avec sa pancarte, son écharpe et son bonnet)...

        - Greta Thunberg devient commandante de bateau pour secourir les migrants...

        etc...

         



    3
    Souris donc
    Vendredi 9 Août 2019 à 19:37

    Greta et Zapata. Y a pas photo.

      • Vendredi 9 Août 2019 à 20:55

        @ Souris donc...

        En conclusion de son article, Hashtable espérait que le monde de Zapata ne jetterait pas l'éponge devant celui de Greta, auquel cas ce pays serait foutu...

        L'emploi du conditionnel me semble très optimiste: il est foutu...  En effet, la peoplisation du voilier de Greta, sponsorisé par le yacht-club de Monaco et ses "partenaires" institutionnels (Rolex, Crédit Suisse, Hermès, Moët Hennessy entre autres) et la "famille" princière, par BMW et par des banques ayant des succursales dans divers paradis fiscaux, semble beaucoup plus attractif aux yeux du président de la "french start-up nation" que les efforts d'un obscur autodidacte (fils d'un maçon et d'une coiffeuse) ignoré, méprisé et raillé par l'administration française pour ses inventions, avant d'être "récupéré" médiatiquement par le même petit président de la "french start-up nation".

        A noter un point de détail rédhibitoire soulevé par nos amis de Libé: l'"engin" consommerait environ 200 l. de Kérosène aux 100 km... rien à voir avec le mignon petit bateau de Greta et de ses généreux amis écolo-friendly le temps d'une traversée pour distribuer des daphnies véganes aux petits poissons qui sont dans l'eau...

        (c'est pour rire: aucune gretaphobie derrière cette parodie ! intello ...)

      • Souris donc
        Vendredi 9 Août 2019 à 21:31

        Puisque la prochaine fois, je vous le chanterai, permettez-moi de rappeler que Lully a composé un hymne en l'honneur de l'opération de la fistule de Louis XIV.

        Cet hymne est devenu le God save the King/Queen.

      • Samedi 10 Août 2019 à 11:16

        @ Souris donc...!

        Il reste à espérer que notre Monarque-Président Jupiter ne va pas vouloir imiter jusque à ce point le Roi Soleil (" La France est en deuil d'un roi") et que... ou Alexandre... et que... bon, je me comprends...

        (On a été à un doigt d'une telle mésaventure...

        )

        ...et espérer aussi que la Première Dame de France ne demandera pas à Kiddy Smile un remake de "En Marche, ça marche.", comme nouvel hymne européen ...

         

         

      • Dimanche 11 Août 2019 à 20:03
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :