• La fête "à" la musique...

    La Fête de la Musique a lieu à travers le monde le 21 juin . Le 21 juin a été choisi car il coïncide le plus souvent avec le solstice d'été (donc aussi un des jours les plus longs de l'année). La coïncidence avec l'été symbolise ainsi le sacre de la nature à travers cette journée festive, à l'image des fêtes païennes dédiées à la nature ou aux moissons durant l'Antiquité.

     

    ne pas dire ça

    avec, entre-autres, la participation de Kiddy Smile, de son vrai nom Pierre Hache.. 

    la fête

    ...notamment connu pour sa mise en avant, sur la scène parisienne, du mouvement new-yorkais du voguing (qui, comme chacun sait est la danse de la culture ballroom, ces sanctuaires où tu peux être toi-même, où ceux qui sont rejetés peuvent trouver une place...) ainsi que pour son militantisme LGBT

     

    Je vais ramener ma communauté noire et homo au cœur du système” :
    Kiddy Smile donne le ton pour sa performance [...] à l’Élysée.

    La fête à ma musique

    Le DJ Kiddy Smile et ses danseuses sur les marches du palais présidentiel

    À l’Élysée, des DJ stars de la musique électro mixent sur le perron, entourés de danseuses, la façade classique s’illumine de lumières dansantes aux couleurs du "rainbow flag", les vitres tremblent sous les basses et la foule allonge le cou pour apercevoir le président

     

    La vice(!!?)-présidente de la République Macronienne et le premier Môssieu ont donc reçu, avec toute la grâce et la bienveillance habituelles, de nouveaux visiteurs (dont un "fils d'immigrés, noir et pédé") dans la grande cour du Panthéon Jupitérien (il est vrai que la culture française...), comme ils avaient reçu monsieur Makao, un ex-garde du corps de chéri-chéri, ex-candidat de Secret-Story et ex-ami de Jawad Bendaoud et toujours visiteur (à trottinette) du Palais du Faubourg St Honoré. 

    La fête "à" la musique...

     

    La fête "à" la musique...

     

    La fête "à" la musique...

     

     

    Mais c'est pas tout ça, dans la vie, il n'y a pas que les amoureux du disco, de la belle vaisselle et des piscines de bord de mer fortifiées réunis...

    A l'occasion de la Fête de la Musique, j'ai exhumé quelques chansons (forcément nauséabondes) qui devraient contrarier et agacer beaucoup (j'espère) les féministes et les anti-racistes, les LGBTP et les hygiénistes, les etc... et les etc... (si ils me font le déshonneur de passer par ici)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « C'est (bientôt) l'été...Marguerite »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Juin à 18:51

    Que voulait-il démontrer par là le mâle blanc ? Qu'il aime les noirs et/ou les homosexuel-le-s ? Qu'il est dans le vent ? Qu'il comprend la banlieue ?  

      • Vendredi 22 Juin à 20:44

        Je jeune surdoué qui avait étonné ses professeur·e·(s) au lycée d'Amiens a simplement quelques décennies ou même quelques années d'avance sur les gens qui n'ont pas réussi (à devenir Président d'Hexagonie) pour anticiper le monde nouveau avec toute sa diversité :

        Il s'y emploie de son pire.

      • Souris donc
        Samedi 23 Juin à 08:15

        Oui, c'est du clientélisme. Macron = caméléon. En même temps une chose et son contraire.

        Un jour il traverse solennellement la cour du Louvre, seule fausse note, sa façon de lever curieusement le pied faisant voir la semelle de ses chaussures. Marquer la rupture avec le quinquennat désastreux de Hollande et plaire à l'électorat conservateur.

        A la fête de la musique, il reçoit les divers avec leurs symboles. Pour plaire à l'électorat progressiste.

      • Samedi 23 Juin à 13:56

         

        Manu, ou la taqyïa new-style... il y a ce qu'il dit pour plaire de tous côtés à un maximum d'électeurs potentiels et" en même temps", ce qu'il fait pour satisfaire les financiers internationaux qui l'ont placé là, presque à l'insu de son plein gré.. Ça doit pas être de tout repos...

         

        Sinon, c'est con pour lui, les "artistes" participant à la hellfest 2018 ("vive Fougère et Clisson" !) n'avaient pas trop envie de venir à l’Élysée où ils n'auraient pas dépareillé mais où ils n'auraient trouvé que de la bière sans alcool à consommer; à la limite, quelques doses de Coke "vivez sans limite" (zéro calorie), avec une paille, ça aurait pu le faire...

        A la limite, Brizitte dans sa version de "La salsa du démon" ?

         

        Oui, c'est moi Macronella
        Malheur à ceux qui ne m'aiment pas
        Oui, oui, oui, mon cœur est en fer
        Je fais l'amour comme une panthère

        Mes amants, je les écorche vifs
        Et je les fouette, je leur coupe le pif
        J'fais des trucs cochons avec des chaînes
        Aux minets du 16ème

        Pourchassant les puceaux en fuite
        Le démon du sexe m'habite
        Venez là mes petits amis
        Car c'est la fête aujourd'hui...

        Oui, je suis la sorcière
        J'suis vieille, j'suis moche, j'suis une mégère
        Oui, oui, oui, sur mon balai maudit
        J'aim' bien faire mal aux tous petits

        Je fais bouillir des mains de pendus
        J'mange des crapauds, des rats tout poilus
        J'fais des potions pour séduire les hommes
        Puis j'les mords quand ils dorment

         

    2
    Samedi 23 Juin à 09:46
    Pangloss

    Macron: le bourgeois qui aime choquer le bourgeois (comme beaucoup de bourgeois).

      • Samedi 23 Juin à 14:01

         

        Si seulement j'étais même seulement un tout petit peu convaincu que c'est pour "choquer le bourgeois", je lui pardonnerais à moitié, comme on pardonnerait à un grand gamin boutonneux qui voudrait impressionner et tenter de séduire une amie de sa mère en écoutant par provocation juvénile, le volume à fond, de la "musique de sauvage"

        De la part d'un champion incontesté de la comm' comme Macron, on peut aussi mettre ça en perspective avec sa récente déclaration sur les "mâles blancs",

        La vraie provocation aurait été de faire venir un chanteur avec un teeshirt "français de souche - blanc- catho et hétéro"

         

    3
    Samedi 23 Juin à 13:16
    Carine

    Alors comme ça, vous avez bien mangé et bien bu, vous êtes un homme, vous aimez regarder les filles.

    Mais vous n'avez honte de rien, vous !

    Si ça se trouve, vous êtes blanc et vous aimez Bach...

    Et bin...

      • Samedi 23 Juin à 15:25

         

        C'est un peu ça, en plus je trouve que y'a bon le Banania au petit-déjeuner...

         

        Quand j'ai pris conscience de tout ça, au début j'avais honte : il y a quelques années, j'avais voulu me suicider en allant dans le 93 pendant le ramadan avec un "food-truck" de charcutier-traiteur... avant j'avais tenté d'aller à la Gay-Pride avec une banderole de la Manif pour tous, ça n'a rien donné...

         

        La prochaine fois, j'irai à un meeting des identitaires chanter une vieille chanson française qui devrait me valoir un certain succès (mais j'y crois pas trop)...:

         

        En attendant, j'ai demandé au Saint-Père (de Rome) de m'accorder sa foi et ses convictions bisounounours

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :