• "-L'Algérie, elle était à nous !"

     

    الجزائر كانت لنا

     

    L'Algérie, elle était à nous !

     

    Au temps béni des colonies les radios françaises diffusaient -entre La famille Duraton, Sur le banc, l'Homme des vœux Bartissol, Signé Furax, ou 100 francs par seconde-  moult musiques orientalistes et autres chansons arabisantes, éducatives mais rigolotes, à l'intention des français métropolitains pour leur faire découvrir les richesses à venir au cours des prochains siècles par delà la Méditerranée.

    Nul auditeur, distrait ou perspicace , ne pouvait imaginer, à ce moment de notre histoire, qu'il allait participer à un crime contre l'humanité et pousser à l'incitation et l'excitation à la haine raciale et religieuse...

    Comme quoi, Même avec Dieu à nos côtés...

     

    "Quand Jésus-Christ créa la Coloniale"


     

     

     

     

    « "J'en ai marre..."Toute ressemblance avec... etc, etc... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 21 Juillet à 09:08

    En effet, personne ne pouvait imaginer ce qu'il adviendrait de ce pays que la France a façonné!

    C'est sans doute pour nous remercier qu'ils viennent ici nous assassiner!

      • Dimanche 21 Juillet à 11:16

        @ Liviaaugustae...!

        Les amalgames sont interdits par la nouvelle loi de madame Avia contre le manque de gentillesse envers "eux"...intello

        Disons que "les plus déséquilibrés" d'entre-eux peuvent se laisser aller à pratiquer quelques blessures létales par arme blanche au niveau du cou, ou perdre le contrôle d'un camion dans la foule... 

        Les autres se contentent parfois de défiler drapeaux au vent sur nos sur les Champs-Elysées quand ils sont content ou quand ils sont tristes ou quand ils sont en très colère contre le gouvernement algérien ou, bien plus calmement, de se retrouver entre-eux à quelques centaines pour prier tranquillement dans la rue... 

        Et, en plus, ils nous apportent leur gastronomie, à tel point que les français raffolent de leurs spécialités culinaires, kebab en tête, selon des informations incontestables et de première main de la porte-parole du gouvernement (français)

        tout va bien... tout va bien... tout va bien... tout va bien... tout va bien... tout va bien... tout va bien... tout va bien... cry

         

    2
    Mildred
    Dimanche 21 Juillet à 09:15

    Dans ma famille nous étions Indochine française ! Au niveau chanson c'était plutôt :

    https://www.youtube.com/watch?v=mB9XFgNxUSw 

      • Dimanche 21 Juillet à 13:18

        @ Mildred...?

        C'est pas mieux !

        Heureusement que les niakoués sont moins susceptibles et irritables que les bougnoules, les négros, les ratons, les macaques, les crouillats ou même les goudous et les tatas (*), sinon, c'est encore une chanson que personne n'oserait interpréter à la Star'Ac (ou at ze Voice...?) ni pour l'EuroVision sous peine d'ostracisation immédiate et définitive !

        Certains pourraient y voir des paroles vulgaires, sexistes, machistes, racistes, militaristes, colonialistes, esclavagistes et autres qualificatifs (qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire.)

              

         

         

        (*) c'est pas moi qui le dit...

    3
    Dimanche 21 Juillet à 09:37
    Jacques Etienne

    Que des chefs-d’œuvre ! Après ça, qui osera nier l'immense apport culturel de l'Algérie ?

      • Dimanche 21 Juillet à 14:18

        @ Jacques Etienne...

        Merci pour votre appréciation positive quant à la qualité des chansons présentées; il s'agit de chansons déjà un peu anciennes et, malheureusement, la production musicale artistique actuelle semble ne pas être tout à fait à même de les égaler... Un seul exemple:

        Un couscous aux betteraves...

        (les paroles étant peu audibles sur l'enregistrement proposé, surtout axé sur la mélodie, on peut les retrouver ici. )

         

         

    4
    Dimanche 21 Juillet à 15:34

    Remarquons que ces chansons étaient ironiques. Remercions le ciel que l'Algérie ne soit plus à nous, sinon les musulmans auraient constitué la moitié de la population française. "L'Algérie française" aurait été plutôt la France algérienne si on avait suivi le camp de Le Pen et les opposants à De Gaulle que le RN a le culot de revendiquer.

      • Dimanche 21 Juillet à 17:35

        @ Dr WO...

        ... mais maintenant l'ironie est assez mal vue, l'humour et le second degré étant des notions dépassées (sauf quand il s'agit de" pendre ou cramer les blancs" à la Conrad "artiste et homme libre") dans un monde voué à l'efficacité et l'immédiateté...

        Au temps béni des colonies, même le grand Alibert ("Adieu, Venise provençale", "Le Plus Beau Tango du monde", "Le Noël des petits santons", "Sur le plancher des vaches", "Cane. Cane. Canebière") il allait de son tendre hommage à la diversité avec "Nénufar(ortografié de façon moderne, c'est dire...) "une de "ses plus belles chansons" qui mériterait d'être diffusée en marge de quelque camp décolonial ou de stage interdit aux non-racisés programmé cet été...

         

         

      • Dimanche 21 Juillet à 20:34

        @ Dr WO (dernière minute -ou presque-)

        à savoir ce que si l'Algérie était restée française ou si la France était devenue algérienne...?

        La France, et un partie de l'Europe verraient-elles des mosquées fleurir sur leur sol et le halal devenir la base de l'alimentation ?

        la porte parole du gouvernement pourrait-elle affirmer: " Il faut avoir conscience que nos concitoyennes ne portent pas tou·te·s des mailots de bain de grands couturiers, bien souvent c'est plutôt des burkinis..."

         

        Mais surtout, les "algériens de France" ne déboulonneraient pas la statue du général de Gaulle qui, dans la vraie vie, leur a accordé leur indépendance  http://www.leparisien.fr/faits-divers/evreux-la-statue-du-general-de-gaulle-vandalisee

         

    5
    Dimanche 21 Juillet à 17:47
    Jacques Etienne

    Une perle à ajouter à ce collier : https://www.youtube.com/watch?v=cDKn6rnyaSI

      • Dimanche 21 Juillet à 21:00

        @ Jacques Etienne...

        ça va devenir une vitrine de bijouterie......

        ...mais quand on pense que le pauvre Lagaf' (curieusement mon correcteur me suggère "Fellaga" à la place de "Lagaf' ?) a été pourchassé pire qu'un criminel pour sa pauvre "Zoubida" (là, c'est "Scoubidou...,) et que Michel Leeb doit abandonner une partie de son répertoire "chinois" ou "africain"...

         

    6
    Souris donc
    Dimanche 21 Juillet à 18:22

    Les niaques boatpeople ont ouvert des commerces. Leurs enfants sont médecins. Cf. N'Guyen sur l'annuaire.

      • Dimanche 21 Juillet à 21:18

        @ Souris donc...

        "les bougnoules, les ratons, les crouillats" (je me réfère encore ici au vocabulaire Gainsbourg/Dutronc) ont aussi ouvert des commerces...!

        et leurs enfants aussi

         

    7
    Dimanche 21 Juillet à 19:10
    Pangloss

    A part "Quand Jésus-Christ créa ...", les chansons ne cassent pas trois pattes à un canard.

      • Dimanche 21 Juillet à 21:29

        @ Pangloss !!!

        C'est aussi ma préférée.

        Il en existe une version vidéo "trash" non expurgée shocked  ici : https://dai.ly/x2xl6wr 

         

        (je vous aurais prévenus)

         

         

    8
    Dimanche 21 Juillet à 20:05
    Pangloss

    Vous avez oublié celle-ci: https://musique-militaire.fr/troupes-de-marine/linfanterie-de-marine

      • Dimanche 21 Juillet à 20:55
        Jacques Etienne

        Plus fin que ça, on ne peut pas imaginer! Ça me fait regretter de n'avoir pas publié ici la version que j'ai apprise, encore tout enfant,  de Travadja la mouquère.

      • Dimanche 21 Juillet à 21:50

        @ Pangloss...

        Vivement le prochain 14 juillet et son défilé en présence du Président Macron !!!

        mais je me demande quand même si cet hymne est celui des fusiliers marins du commando Hubert ou celui des deux otag·e·s qu'ils ont libéré au Burkina Faso ?

         

      • Dimanche 21 Juillet à 22:15

        @ Jacques Etienne !!!

        j'ose espérer que la version "apprise, encore tout enfant, de Travadja la Mouquère" n'est pas celle où on trouve 

        Trempe ton cul dans la soupière 
        Tu verras si c’est. chaud..
        Si c’est chaud c’est des gonos
        Si ça brûle c’est des pustules
        Si c’est chaud c’est des gonos
        Et si ça brûle c’est qu’c’est chaud

        Enfin, j'espère... ça me regarde pas en fait... mais "tout enfant", bon... même "enfant de troupe"...

         

    9
    Dimanche 21 Juillet à 22:35
    Jacques Etienne

    Pas tout à fait. La mienne trempait aussi son cul dan la soupière mais les conclusions étaient différentes::

    "si c'est chaud, c'est qu'ça brûle:

    Si ça brule, c'est qu'cest chaud"

    Maintenant, l'origine des brûlures peuvent se rejoindre...

      • Lundi 22 Juillet à 11:58

        @ Jacques Etienne...?

        Ce doit être la version "classique", "normale"... "blanche", quoi, comme celle que j'ai mis en ligne ?

        Par contre je suis déçu de ma version de "Pourquoi la casbah l'a brûlé" qui ne rend pas compte de toute la subtilité des paroles de cette gentille comptine enfantine: en effet, elle s'interprète "en boucle" et, après les derniers vers on en revient aux premiers, jusqu'à plus soif... Il y en a plein comme, je crois.

    10
    Souris donc
    Lundi 22 Juillet à 17:03

    Il y avait aussi Fais-moi du couscous, chérie. Bob Azam. Je ne trouve pas sur YouTube, ça finit par Je veux du kebab cassoulet.

      • Lundi 22 Juillet à 18:01

        @ Souris donc...??

        Il y a aussi, moins connue, la version de Richard Gotainer...!

        Sinon, par exemple, concernant Bob Azam (en direct-live à la T.V.)...

        Ou, sinon encore, version audio uniquement sur ce blog (1re ligne du lecteur "deezer") ^^...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :