• "Je suis votre Chef...!"

    Quelques jours avant que le "Président de la République 'française'(sic)" ait déclaré devant les téléspectateurs étasuniens qu'il avait "le devoir de déconstruire l'Histoire de France... une des priorités de [sa] génération", une vingtaine de généraux, une centaine de hauts-gradés et plus d'un millier d'autres militaires de toutes armes et de tous grades avaient signé un "appel pour un retour de l'honneur, du patriotisme  et du devoir au sein de la classe politique".

     

    Monsieur le Président,
    Mesdames, Messieurs du gouvernement,

    Mesdames, Messieurs les parlementaires,

    L’heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

    Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d’étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d’or les mots "Honneur et Patrie". Or, notre honneur aujourd’hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

    – Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s’affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd’hui, certains parlent de racialisme, d’indigénisme et de théories décoloniales, mais à travers ces termes c’est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s’en prennent-ils, par le biais de statues, à d’anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

    – Délitement qui, avec l’islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or, chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l’Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas.

    – Délitement, car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agents supplétifs et boucs émissaires face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l’ordre. Pourtant, ces dernières ne font qu’appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

    Les périls montent, la violence s’accroît de jour en jour. Qui aurait prédit il y a dix ans qu’un professeur serait un jour décapité à la sortie de son collège ? Or, nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement –comme l’exigeait notre état militaire, ne pouvons être devant de tels agissements des spectateurs passifs.

    Aussi, ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l’éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N’oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables.

    Comme le disait le cardinal Mercier, primat de Belgique : "Quand la prudence est partout, le courage n’est nulle part." Alors, Mesdames, Messieurs, assez d’atermoiements, l’heure est grave, le travail est colossal ; ne perdez pas de temps et sachez que nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation.

    Par contre, si rien n’est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant au final une explosion et l’intervention de nos camarades d’active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.

    On le voit, il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers.

     

      Rédacteur   Capitaine Jean-Pierre FABRE-BERNADAC
      Généraux signataires  

    Général de Corps d'Armée (ER) Christian PIQUEMAL (Légion Étrangère)

    Général de Corps d'Armée (2S) Gilles BARRIE (Infanterie)

    Général de Division (2S) François GAUBERT ancien Gouverneur militaire de Lille

    Général de Division (2S) Emmanuel de RICHOUFFTZ (Infanterie)

    Général de Division (2S) Michel JOSLIN DE NORAY (Troupes de Marine)

    Général de Brigade (2S) André COUSTOU (Infanterie)

    Général de Brigade (2S) Philippe DESROUSSEAUX de MEDRANO (Train)

    Général de Brigade Aérienne (2S) Antoine MARTINEZ (Armée de l'air)

    Général de Brigade Aérienne (2S) Daniel GROSMAIRE (Armée de l'air)

    Général de Brigade (2S) Robert JEANNEROD (Cavalerie)

    Général de Brigade (2S) Pierre Dominique AIGUEPERSE (Infanterie)

    Général de Brigade (2S) Roland DUBOIS (Transmissions)

    Général de Brigade (2S) Dominique DELAWARDE (Infanterie)

    Général de Brigade (2S) Jean Claude GROLIER (Artillerie)

    Général de Brigade (2S) Norbert de CACQUERAY (Direction Générale de l'Armement)

    Général de Brigade (2S) Roger PRIGENT (ALAT)

    Général de Brigade (2S) Alfred LEBRETON (CAT)

    Médecin Général (2S) Guy DURAND (Service de Santé des Armées)

    Contre Amiral (2S) Gérard BALASTRE (Marine Nationale)

     

    Liste des signataires des colonels aux adjudants et aux 2mes classe sur https://www.place-armes.fr/

     

    Ca ne semble même pas en avoir touché une à monsieur le "Chef des Armées", forcément sans faire bouger l'autre... Sûr qu'il est de la justesse et du succès annoncé de "Son Projet".

    Mais bon, ça ne fait pas de mal de voir qu'il y a encore des français qui semblent vouloir tenter de résister à l'inévitable. Mais le monsieur président, les mesdames-messieurs du gouvernement et les mesdames-messieurs les parlementaires, etc. ont de trop nombreux complices, que ce soit à Davos, à Bruxelles ou à Washington...  

    A moins que les mille et vingt et cent signataires... 

     

     

     

     

     

    « Je n'ai plus les mots...Après la crise... »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Fredi M.
    Jeudi 22 Avril à 22:05
    J'ai vu passer ça.
    Ça ressemble à une fake comme on dit en bon français.
    Vous avez un lien ?
    2
    Jeudi 22 Avril à 22:07
    Lebuchard courroucé
    Incroyable de constater une telle dissonance entre la cheftaine des marcheuses et les bonhommes de l’armée qu’il est sensé maîtriser.... risible ! Mais son discours de deconstruction est une preuve de sa haute trahison qui mérite le poteau d’exécution !!!
    Bien à vous.
      • Jeudi 22 Avril à 22:37

        @ Lebuchard courroucé...

        "...sa haute trahison qui mérite le poteau d’exécution !", ça c'était dans le monde d'avant...

        A rapprocher du mot de Eric Zemmour à propos d'une condamnation de Génération Identitaire  : "Dans l'ancien monde, les jeunes gens qui défendaient leurs frontières contre les envahisseurs étaient des héros. Nos monuments aux morts en sont pleins. Aujourd'hui, on les insulte, on les traite de racistes et on les mets en prison."

         

        Les signataires récidivistes (Piquemal, Coustou ou Martinez...) risquent davantage que leur "chef"...

    3
    Jeudi 22 Avril à 22:08
    Lebuchard courroucé
    *qu’elle est sensée diriger...
    4
    Dubitatif
    Jeudi 22 Avril à 22:47

    J'ai cherché quelques noms avec l'auxiliaire de police appelé Gougueule : ils existent, mais n'ont parfois rien à voir avec l'état militaire, ou sont évoqués à des dates très reculées. Va, qui a relayé cet appel, aura pu être abusé, et n'être pas seul dans ce cas. Aucune réaction dans les merdias de grand chemin, quand cette lettre figure sur plusieurs sites dans des pages datées du 3 avril*. Et puis, le ton n'y est pas. Au reste ,on peut supposer qu'en cas de guerre civile, les morts ne se compteraient pas par milliers seulement. J'ai l'impression d'une forgerie -- l'impression. Et puis, le temps des Hélie Denoix de Saint Marc n'est plus.

    * Entre autres : https://by-jipp.blogspot.com/2021/04/lettre-ouverte-nos-gouvernants.html

      • Jeudi 22 Avril à 23:22

        @ Dubitatif...?

        Il semblerait que les pages datées du 3 avril soient la suite d'un envoi de "place-armes" (du 3 avril également) à "profession-gendarme" (ici) :

        Nous venons vous faire part d’une initiative qui nous parait intéressante et qui rassemble un certain nombre d’entre nous dans une démarche apolitique mais résolument engagée.

        Une lettre ouverte à destination de nos dirigeants politiques, rédigée par un ancien officier de Gendarmerie, qui sera transmise à la présidence de la République, mais surtout aux principaux médias français et étrangers.

        Votre soutien serait bien évidemment fort apprécié si les termes de cette lettre vous convenaient.

        Très respectueusement,

        Le secrétariat de Place d’Armes

        (suit la lettre en question)

         

        L'envoi définitif à "nos dirigeants politiques" et à "la présidence de la République" (qui n'ont pas encore eu le temps de le lire), et aux "principaux médias français et étrangers" (qui ne l'ont peut-être pas encore reçu mais ne manqueront pas d'en parler), semble avoir été fait "officiellement" le 14 avril (date indiquée en en-tête sur le lien évoqué plus haut : https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants ) et repris le 21 avril par l'hebdo, ce qui expliquerait les différences de date ?

         

        Après...

         

      • Dubitatif
        Jeudi 22 Avril à 23:33

        @bedeau : Comme pour Daillet (dont les sommations n'étaient pas mal), je vais pratiquer l'épochè, la suspension du jugement. ;-) On verra assez tôt ce qu'il en est.

      • Vendredi 23 Avril à 10:33

        @ Dubitatif...

        Quoi qu'il en soit, message authentique, canular ou provocation... le résultat sera le même : la guerre civile qui vient est bien arrivée et ses conséquences commencent à être visibles :

        • une grande partie du Territoire (ou des territoires) est lentement mais surement annexée de façon plus ou moins radicale
        • les  mœurs, us et coutumes des anciens autochtones sont peu-à-peu en voie d'obsolescence coupable et dangereuse
        • le gouvernement transitoire a pris acte de ces changements et s'applique à les mettre en place progressivement

        Il n'y a pas eu de milliers de morts, les vertus d'Amour, de Tolérance et de Paix ayant prévalu sur la violence aveugle, même si un otage doit être poignardé de façon létale au niveau du cou de temps-en-temps, juste pour l'exemple.

         

    5
    Souris donc
    Vendredi 23 Avril à 08:06

    L'équilibre est un courage. (Général Pierre de Villiers, Fayard, oct 2020).

    L'article de La Croix soulève l'éventualité d'une candidature du Général Pierre de Villiers à la Présidentielle de 2022, mais pense qu'il souffre encore d'un défaut de notoriété dans l'électorat. Pourtant sa démission fracassante de Chef d'Etat-Major avait eu du retentissement médiatique

      • Vendredi 23 Avril à 11:05

        @ Souris donc...!

        "On" en parle depuis longtemps. En fait, on cherche (vainement ? cry) quelqu'un pour qui la France serait autre-chose qu'une "république", qu'une "start-up nation" ou qu'une province washingtonienne, maastrichtienne ou bruxelloise. Les candidats sont rares...
        "On" a évoqué aussi la possibilité d'un duumvirat (ils disaient "tandem") Pierre/Philippe pour 2022   : "Oui, je serai son chef d'état-major" (Sud-Radio, juin 2020) 

        A noter le "je serai" au lieu de "je serais"...    

        Voir, à ce propos :

        "Un Villiers peut en cacher un autre" : Philippe et Pierre, deux destins français

        [Tribune] Pierre et Philippe de Villiers, tels que je les connais

         

        Il faut espérer (dans ce cas particulier) que ni l'un ni l'autre ne se sont fait offrir un costume qu'ils n'ont pas payé, ni qu'ils ont offert un emploi présumé fictif à leur épouse... (remarque valable pour tout concurrent/adversaire/ennemi du candidat officiel des autorités compétentes)

         

         

         

    6
    Le Page
    Vendredi 23 Avril à 10:22

    L'espoir fait vivre... Mais c'est cuit les gens! Non, non, je ne suis pas un agent défaitiste payé par les forces de l'Ombre pour saper le moral d'un peuple réfractaire. Mais regardez la situation: les masques, les vaccins, les confinements, regardez tout le monde obéir. Regardez le "tous contre tous": la gauche, la droite, les hommes, les femmes, les hétéros, les lgbt.etc, les provax, les antivax, les musulmans, les non musulmans, les allogènes, les FDS, les retraités, les salariés, les jeunes, les vieux... Quelle unité?

    Alors on peut toujours rêver  d'un "quarteron de généraux en retraite" comme disait l'Autre, mais rêver rien de plus car même dans cette institution, le multi tout est omniprésent, alors qui tirera sur qui?

    L' Ombre a fait du beau travail, chapeau! L'objectif de déconstruction désormais affiché sans aucune retenue est la prochaine étape et sera mené à son terme.

    Les Gilets Jaunes initiaux étaient la dernière chance pour la survivance d'un modèle, ils ont été matés durement et l'aurait été davantage en cas d'accroissement du mouvement, la république n'hésite pas à tirer sur la foule.

    1984 d'Orwell est advenu, Soumission de Houellebecq est en cours. Maudits prophètes!

      • Vendredi 23 Avril à 11:25

        @ Le Page...!

        C'est sûr et je m'étonne presque que certains veuillent encore y croire (voir ma réponse à "Dubitatif" et à "Souris donc" et la conclusion de mon article). Mais le phénomène n'est pas seulement franco-français (George Soros et Klaus Schwab peuvent en témoigner)

         

        PS. :

        Tout à coup, je me demande si ces semblants d'ersatz de lueurs d'espoir ne sont pas des leurres, accordés et tolérés, par nos Maitres pour apaiser le petit peuple inquiet et pas content (la carotte et le bâton) 

        Tout à coup, je me demande si ces semblants d'ersatz de lueurs d'espoir ne sont pas des leurres, initiés et  orchestrés, par nos Maitres pour apaiser le petit peuple inquiet et pas content (la carotte et le bâton) 

         

        PPS. : oubliez le PS précédent (première et seconde version)

         

      • realist
        Vendredi 23 Avril à 14:32

        lueurs d'espoir...

        Evidemment! C'est une fausse imitation de simili ersatz en peau de lapin, je ne vous dis que ça...

        Quand on voit des Rioufol et des Zemmour blablater comme si un quelconque semblant d'institutions fonctionnait toujours, que même Philippot est acquoquiné avec la haute Franc-Maconnerie (tout comme le clown Daillet), qu'une ordure comme Berruyer le gate-keeper redouble de propagande covidiste, on est bien obligé de constater qu'il ne reste plus rien qui puisse tempérer le désastre.

      • Vendredi 23 Avril à 17:41

        @ realist...!

        Hors-sujet. Mais à l'instant je tombe là-dessus et sur le cul (en même temps) :

        Trois élus français, dont Eric Piole le maire écologiste de Grenoble font partie des 32 maires sélectionnés pour prétendre au titre bisannuel de “meilleur maire du monde” 2021.

        Cette année, c'est sur le critère de la gestion de la crise sanitaire que les 32 élus ont été sélectionnés. Précédemment, les organisateurs avaient promu la cause des réfugiés, ou encore, l’égalité hommes-femmes.

        Il est précisé sur le site de City Mayors Foundation que : 

        Revenir au monde d'avant ne devrait pas être l'objectif. Afin de protéger la population de future catastrophes naturelles ou d'origine humaine, les villes doivent devenir plus fortes, plus justes et plus vertes

        Bon ben non, c'est pas hors-sujet, finalement.

         

         

         

    7
    Samedi 24 Avril à 21:28

    OH... LE CON !

                        

    he !!!

     

      • Confirmation
        Dimanche 25 Avril à 00:00

        @bedeau : "OH... LE CON !" : eh, si le Cafard Acharné l'a appelé Méchancon, y'avait une bonne raison. ;) Comme disait, à une lettre près, Diderot : Est-il con ? Est-il méchant ? les deux, mein guénéral !

         

      • Dimanche 25 Avril à 10:06

        @ Confirmation...!

        En fait, j'ai réagi trop viscéralement en découvrant son tweet.

        Il m'apparait que c'est lui qui est dans le vrai et que les islamo-compatibles (gauchistes et autres) sont les pionniers du Monde de Demain. Avec les néo-écologistes et (en-même-temps) les trans-humanistes et autres progressistes verts, roses et bruns... (voir ci-dessus  Revenir au monde d'avant ne devrait pas être l'objectif. Afin de protéger la population de future catastrophes naturelles ou d'origine humaine, les villes doivent devenir plus fortes, plus justes et plus vertes"  )

        NB.: Je crois qu'on peut remplacer "monde de demain" par "monde de en début d'après-midi" .tout va très vite aww...

         

    8
    Lundi 26 Avril à 20:47

    OH, LE CON...! (bis)

                          

     

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :