• Je remets ça là, mais bof...

    Suite, en quelque sorte, du billet précédent, et fin probable...

     

     

    Bon, c'est vrai...comme promis, Président ne rend pas la vaccination obligatoire (enfin, pas encore tout à fait complètement et pour tout le monde...)

    Je remets ça là, mais bon...

     mais, en même temps :

    Je remets ça là, mais bon...

    ...si tu n'es pas vacciné, donc si tu n'as pas ton pass-sanitaire, à partir de 12 ans !!! :

    pas de spectacles, de concerts ou de matchs rassemblant plus de 50 spectateurs...

    pas de bistros ni de restaurants (ni en salle ni en terrasse, semble t-il) ..

    pas de voyage en avion, en train ou en autocars (reste encore, peut-être un peu, la bagnole)...

    mais également

    pas de centres commerciaux...

    et aussi et surtout...

    pas non plus non d'établissements de soins, d'hôpitaux, de cliniques ni de cabinets médicaux pour les clients, usagers ou salariés (soignants, administratifs et techniciens)... 

    (ce qui est peut-être (ou pas) une façon habile de palier aux démissions et aux licenciements des soignants refusant la vaccination obligatoire et aux suppressions de lits et fermetures de services en limitant le nombre de patients... y'en a là-d'dans !)

    Bon, c'est vrai, comme promis, Président ne rend pas la vaccination obligatoire... Il n'a qu'une parole Président, une parole de P...résident 

    ...17 000 prises de rendez-vous pour des vaccinations par minute depuis les déclarations de Président

    Je remets ça là, mais bof...

     et ça marche...

     

    Au fait, hors sujet (ou pas) qui se souvient ?

    Je remets ça là, mais bof...

    Et aussi, et en même temps, hasard ou coïncidences ?

    Malgré les controverses, les lanceurs de balles de défense (LBD) ne disparaîtront pas. CheckNews a attiré l’attention sur un récent appel d’offres émis par le ministère de l’Intérieur pour renouveler leur stock de munitions. Le site de vérification se réfère à un appel du 14 mars publié dans le bulletin officiel des annonces des marchés publics (Boamp) pour la "fourniture de munitions cinétiques de défense unique (MDU) de calibre 40 mm au profit des forces de la sécurité intérieure."  Ces deux lots sont divisés en "munitions de défense unique" et "munitions de défense marquante visible". Le journal souligne que les «quantités estimatives sur quatre ans» comprennent 160.000 munitions classiques et 10.000 "marquantes"

    LA “CRS 8”, UNE NOUVELLE FORCE SPÉCIALE DE “SUPER-FLICS” POUR MATER LES RÉVOLTES - Nouveaux équipements, déploiement rapide, cette nouvelle expérimentation sera appelée à être généralisée. Une unité spéciale de 200 CRS spécialement formés au maintien de l’ordre et capables de se déplacer très rapidement en tout point du territoire a été installée jeudi par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin à Bièvres où elle est stationnée, à 17 km au sud-ouest de Paris. Sur place, le ministre a fait valoir que cette unité pourrait être "déployée en 15 minutes dans un rayon de 300 km en cas de troubles graves à l’ordre public et de violences urbaines".

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Je mets ça là, mais, bon...!"Marie... Qui ?". "Marie, quoi...?" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lassatus
    Mardi 13 Juillet à 00:03

    C'est beau, l'apartheid à prétexte sanitaire. Et cet abruti doit se croire grand stratège...

    Je constate que les loges ont oublié, en tout cas pour le moment, les églises et autres "espaces de spiritualité".

    Je me souviens avoir lu un portrait du tyran qu'on pouvait résumer à ces traits : "Il impose tyranniquement des points de vues et théories dont le plus élémentaire réalisme et le plus terre-à-terre bon sens démontrent la prétention, la vanité, l'inanité ou à tout le moins l'arbitraire. [...]  Le sujet refuse la réalité au nom du pouvoir qu'il a, qu'il brigue ou qu'il veut conserver. Il n'entend pas soumettre ses idées à la tyrannie des faits. Il ne craint aucun abus, et s'entoure volontiers d'incapables qui ne s'opposeront pas à ses volontés."

     

      • Mardi 13 Juillet à 01:57

        @ Lassatus...!

        J'ai deux références en la matière, différentes mais complémentaires et non contradictoires:

         

        le portrait de Macron dressé pendant la campagne électorale par le psychiatre italien Adriano Segatori (qui rejoint votre citation):

        "À l’âge de 15 ans, le jeune Emmanuel MACRON a subi une grave agression sexuelle de la part de son professeur de français qui, à l’époque des faits, avait 39 ans. Au lieu de la vision à l’eau de rose de cette union qu’on pourrait définir grotesquement comme un mariage réparateur pour le viol commis, j’y vois plutôt le fait que le développement d’Emmanuel MACRON se soit bloqué prématurément en pleine adolescence à cause d’une opération de séduction à la fois psychique et physique. Ce qui s’est passé est la transgression d’un tabou. Le premier enseignement de cette affaire est la conviction que tout est permis.../...Cette fragilité est très dangereuse,  car comme tous les psychopathes il travaille uniquement pour lui-même et considère les autres comme des instruments à sa propre grandeur. Cela souligne le danger auquel est confrontée la France d’aujourd’hui avec un candidat de ce genre. 

        et l'analyse faite en plein épisode des  "gilets jaunes" par un certain Ian Manook (Patrick Manoukian) journaliste et écrivain: 

        "Macron ne cédera rien parce qu’il n’est pas là pour gouverner. Il n’est même pas là pour être réélu et encore moins pour faire une carrière politique. Il se fout de tout ça, et donc il se fout de ce qu’on pense ou dit de lui, de sa cote de popularité, de son avenir politique, il se fout de tout ça. Macron est un condottiere mandaté par des commanditaires pour détricoter et privatiser tout ce qui est collectif et solidaire en France.../...Et il partira en laissant un pays épuisé et exsangue, trop sonné pour se défendre contre le plus violent des systèmes de finance ultralibérale qu’on puisse imaginer. Il laissera tomber tout le monde. Le pays comme ceux qu’il aura manipulés pour en faire ses pires factotums et qui, seuls, devront affronter la vengeance populaire"

         

         

      • Lassatus
        Mardi 13 Juillet à 10:17

        Bien vu, à cette réserve près : "condottiere", c'est sans doute lui faire trop d'honneur ; Gauleiter conviendrait mieux.

      • Mardi 13 Juillet à 13:33

         @ Lassatus...

        Ce texte avait beaucoup (?!) circulé sur les réseaux sociaux au moment de sa parution. Il est encore visible ici https://www.babelio.com/auteur/Ian-Manook et j'en avais publié une copie début janvier 2020, là http://aumilieuduvillage.eklablog.com/macron avec des liens vers un article de Régis de Castelnau "EMMANUEL MACRON : ILLÉGALITÉ, ILLÉGITIMITÉ ET IMPOSTURE. (1re et 2me PARTIE)" (qui na pas été lue, en tous cas pas commentée...!)

        Sinon; je crois, au contraire que  c'est  le terme de "gauleiter" qui lui ferait trop d'honneur (il devait faloir une belle paire et bien accrochées pour ce genre de boulot, si on prend "condottiere" dans son sens figuré de "aventurier" (wiki dixit). Mais, bon...!

         

         

        Par ailleurs. C'est vrai que ça bouffe les neurones, cette saloperie de poudre de Coco Boer et de Mistrals gagnants :

        D'après Président, pour aller dans n'importe quel "lieu de kulture ou de loisir", au restau ou au bistro, dans les centres commerciaux et dans tous les "établissements de santé" ou ce qu'il en reste, il nous/vous faudra montrer son QRcode à l'agent de kontrôle en faction à l'entrée dudit (avec présentation d'une pièce d'identité, pour éviter les tricheries)

        Et cet agent sera la plupart du temps un policier ou un gendarme, parfois par un vigile ou un agent de sécurité, etc... Mais ni les policiers ni les gendarmes n'ont d'obligation de vaccination, contrairement aux pompiers et ambulanciers par exemple ; donc c'est une personne non-vaccinée qui vous demandera de prouver que vous êtes vacciné (je ne sais pas si je m'explique bien ?) pour vaquer selon vos besoins ou vos envies.

        En même temps, ce gendarme et ce policier, parfois ou souvent donc non-vaccinés (ils ne sont pas tous kons à ce point) ne pourront pas aller dans n'importe quel "lieu de kulture ou de loisir", ni restau, ni bistro, ni centres commerciaux et non plus dans les "établissements de santé"

        Un oubli ?

        Ou alors, c'est plus machiavélique que ça ? en lien avec les nouveaux joujoux offerts par Moussa Darmanin à l'élite de l'élite de ses hommes et pour ne pas les fâcher, pour ne pas leur faire prendre de risque à cause des effets secondaires, tout ça en cas de besoin ici ou là "pour mater les révoltes" -15 minutes pour faire jusqu'à 300 km, même avec les nouveaux LBD, "classiques" ou "marquants" (voir ci-dessus).

        Non... J'y crois pas

         

         

      • Lassatus
        Mardi 13 Juillet à 17:00

        @bedeau : Le badge des milichiens du régime fera office de palladium contre le méchant X-virus de Wuhan et autres mauvais mutants. ("X" et "mauvais mutants", c'est pour rendre hommage aux nouilleries de la firme Marvel.)

        300km en 15 minutes ? 1200km en une heure ? On regarde trop de films de super-héros (voir supra), chez Darmadwarf !

        (Hem... les "captcha" sont-ils vraiment indispensables ?)

      • Mardi 13 Juillet à 17:50

        @ Lassatus...!

        Concernant les 1 200 km/H de nos Forces de l'Ordre, moi j'ai à peu près recopié ce que j'ai lu dans la Presse (on a confiance en Elle, ou on n'a pas) 

        Par exemple :

        Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin était en visite officielle à Bièvres (Essonne) ce jeudi 1er juillet 2021 pour installer le nouveau commandant de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) 8, une nouvelle unité d’élite des forces de l’ordre spécialisée dans le maintien de l’ordre.

        Cette unité composée de 200 CRS est le fruit d’une réflexion menée au ministère de l’Intérieur depuis plusieurs mois pour repenser les modes d’action, l’organisation et le matériel des policiers.

        Cette "force d’appui rapide" comme elle avait été appelée il y a quelques mois, est ainsi capable d’être déployée en 15 minutes dans un rayon de 300 kilomètres en cas de troubles graves à l’ordre public et de violences urbaines et ce 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

        Elle est notamment composée d’agents de la compagnie de CRS n°8 déjà existante et de nouveau renforts.

        Tous ont été spécialement formés au maintien de l’ordre et équipés de tenues ignifugées et anti-acide ainsi que de véhicules neufs dont des 4×4 notamment pour franchir les barricades.

        "La CRS 8 permettra d’assurer une grande rapidité d’intervention avec des moyens optimisés. Elle constitue une nouvelle lame au couteau suisse des Unités de Forces Mobiles", a souligné le ministère de l’Intérieur ajoutant que des unités similaires pourraient être créées ailleurs en France.

         

        Concernant les captcha, je ne suis pas au courant et bien sûr ce n'est pas moi qui ait installé ce système... j'irai voir dans l'aide ou sur les forums de eklablog le pourquoi et le comment de leur présence et le si on peut les supprimer ...

         



         

    2
    Mardi 13 Juillet à 16:20

    Pas besoin de pass pour les cimetières !
    bonne journée
    Bernard

      • Mardi 13 Juillet à 17:25

        @ Chantsongs...!

        ...pour l'instant, pour l'instant !

        On se souvient des obsèques quasiment à huis clos, et des crémations non souhaitées lors des premières vagounettes... avec le delta qui plane dangereusement au dessus de nos pauvres têtes, il faut s'attendre au pire... mais si le porte-parolat macronien a dit "pas de problème avec les cimetières", c'est qu' y'en a pas et y'en aura pas..

        Pour les mariages, quel que doit le genre des marié·e·s, c'est plus compliqué : si vous accueillez vos convives dans une salle des fêtes ou sous un chapiteau loué pour l'occasion, on pourra leur demander de montrer leur QRcode à l'entrée, si vous faites chez vous c'est vous qui voyez c'est pas obligatoire et vous pouvez même inviter plus de 50 personnes sans être obligé de les foutre à la porte quelques minutes avant le début du couvre-feu.

        J'aimerais mieux me remarier ou fêter mes noces de je-sais-pas-quoi  que mourir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :