• "interlude 2"

    ...

    ...pas envie de parler des verts, des gris, des marron, des noirs ou des arcs-en-ciel...

    Musique !

    Le dernier chêne

     

    Ils ont coupé le dernier chêne,

    Abattu le dernier pommier,

    Ils ont brûlé le blé en graines,

    Arraché vignes et oliviers.

     

    Le rossignol chante sa peine,

    Son cœur ne cesse de saigner.

    La boue fait un linceul obscène

    A la belette et au sanglier.

     

    Ils ont renversé les dolmens

    Et les calvaires des sentiers,

    Rempli les calices de haine,

    Et les autels sont sacrifiés.

     

    C'est une onde grise et malsaine

    Qui suinte du vieux bénitier...

    Nous n'irons plus à la fontaine,

    Nous n'irons plus nous y baigner.

     

    Un vent noir souffle à perdre haleine

    Dans les mâts brisés des voiliers,

    Vaisseaux-fantômes des lunes pleines

    Et leurs cortèges de noyés.

     

    Une fille en châle de laine,

    Sur la "Falaise des Endeuillées",

    Attends et attends que revienne

    Celui pour qui elle vient prier.

     

    Un calme glacé se déchaîne

    Sur l'ancien chemin des douaniers,

    Des ombres pâles s'y promènent

    Poussant des pleurs, traînant les pieds.

     

     

     

    Dedans la chambre de la Reine

    On a éteint les chandeliers,

    Fermé les rideaux et persiennes,

    Et fané le bouquet d'œillets.

     

    Sur les tarots des Bohémiennes,

    Vaines images d'écoliers,

    La Mort joue son ultime scène

    Et le Pendu est crucifié.

     

    Le Magicien se croquemitaine,

    L' Empereur finit de régner

    Et le Fou a jeté ses chaînes

    Sur les cases d'un échiquier.

     

    L' Apocalypse nous entraîne,

    J'entends ses quatre Cavaliers

    Et les trompettes incertaines

    Du prochain Jugement Dernier.

     

    L'encre noire et bleue de mes veines

    S'égoutte à goutte sur mon papier,

    Je vais brûler tous mes poèmes

    Et mes dessins dans mes cahiers.

     

    Ils ont coupé le dernier chêne,

    Arraché vignes et oliviers…

    Ils ont renversé les dolmens

    Et les autels sont sacrifiés…

    Mais…

    Je sais une contrée lointaine

    Sur une carte repliée...

    Je crois qu'on l'appelait l' Éden

    En des temps longtemps oubliés.

    Parfois mes rêves m'y emmènent,

    Sur les ailes de mes vieux souliers…

       

    test

     

    au cas où vous auriez raté "interlude 1"...c'est par ici ! 

     

     

    « [sans titre]Gounervement acte 3 »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Banglefan
    Mercredi 1er Juillet à 01:14

    @bedeau : J'suis point trop amateur, mais ce n'est pas désagréable. Dans le même genre, ce me semble, on trouve un certain Jean-Paul Orcel qui semble plutôt sympathique :

    https://www.youtube.com/watch?v=BPEz5Qy7Wk0

    https://www.youtube.com/watch?v=edNSKwwJOL8

    https://www.youtube.com/watch?v=kMA41SEnTVg

    Cassen l'avait mis à la question ici :

    https://ripostelaique.com/Jean-Paul-Orcel-auteur-compositeur.html

    Comparable aussi, un certain Pierre Dudan, dont j'avais lu Autodévermination, pamphlet réjouissant et riche en jeux de mots excellents. .

      • Mercredi 1er Juillet à 13:44

        @ Banglefan...!

        Merci... Surtout qu'on est relativement loin de l'univers des Bangles !

        Sinon, je connaissais Pierre Dudan, mais assez incomplètement... et j'ignorais totalement l'auteur donc, forcément, Auto-déVermination... (rien que le titre cool ..! et le bref résumé et les avis de quelques lecteurs intello ...! ça donne envie !...)

        Je ne connaissais pas J.P. Orcel (devenu antiquaire à Vouvray, s'il s'agit bien du même...) Dans l'ensemble, je trouve ses textes un peu trop ouvertement "militants", c'est néanmoins dommage que sa chaine YouTube ne compte que si peu d'abonnés... bizarrement il a un peu le look de D. qui a mis en musique et interprété certains de mes textes... (voir ci-dessous ma réponse à Orage)

         

      • Banglefan
        Mercredi 1er Juillet à 14:57

        @bedeau : Je n'écoute pas que les Bangles, mais aussi Girls Aloud, dont j'entends bien un jour être le Lavignac. ;-) Evidemment, il me sera difficile de trouver pour elles une phrase d'ouverture aussi géniale que celle-ci : "On va à Bayreuth comme on veut, à pied, à cheval, en voiture, à bicyclette, en chemin de fer, et le vrai pèlerin devrait y aller à genoux." Notez que le passage a été sucré dans une récente et criminelle réédition du *Voyage artistique à Bayreuth* dont mieux vaut chercher un PDF de l'original dans les méandres d'Internet.

        Plaisanterie à part, *Autodévermination* est un livre fort plaisant dont l'auteur semble estimable.

        A part l'entretien avec Cassen et quelques chansons découvertes par une suggestion de ioutube alors que je cherchais une parodie de blagodariov sur les runes, je ne sais rien de ce monsieur Orcel, qui m'a l'air d'un honnête homme.

        Achtung ! Le nom de votre fichier MP3 semble révéler l'identité de son auteur.

      • Mercredi 1er Juillet à 21:00

        @ Banglefan...!

         

        Ne sachant rien des groupes que vous citez, je m’abstiendrai de tout commentaire... Ah, si : je crois avoir déjà entendu le... "tube" (?) "Walk like an Egyptian"... C'est un peu léger comme bagage ?

        Sinon, parmi les chanteurs avec lesquels je me sens plus à l'aise :

        Jean-Pax Mefret et sa version "force tranquille" du "Chant des partisans" 

        Gavino, pour la découverte, et un texte que je trouverais facile "J'en ai marre" 

        En fait, je ne connais rien en musique (classique, pop, rock, etc...) sauf, peut-être, un peu, en "musique traditionnelle" française, j'en avais un peu parlé ici, par exemple... ( le 33T dans son ensemble est simplement un des modèles du genre, mais attention... ça ne plait pas forcément à tout le monde !)

        Mon "style" se trouve certainement quelque-part à la croisée de ces deux styles-là...

         

      • Banglefan
        Mercredi 1er Juillet à 22:47

        @bedeau : I was joking. J'apprécie des oeuvres très différentes les unes des autres, comme le démontrent mes suggestions dans la rubrique Musique d'un autre site (voir infra -- et non : voir onfray), mais contrairement à la majorité des gens, je n'attribue pas la même *valeur* aux musiques (et aux films, et aux jeux, et aux livres) que j'aime bien : des sommets dans leur genre, mais pas à la même hauteur. Hiérarchie et jugement, les deux méchants mots.

        On ne saurait vivre toujours en altitude : ce n'est pas bon pour le moral. Déjà que nous sommes tous des nains en comparaison des ancêtres... Au reste, existe une monotonie du brillant comme existe une monotonie du terne. J'écoute les Beach Boys, j'écoute Wagner ; je sacrifierais évidemment les premiers au profit du second.

        Fin de la dérive néo-situ : l'important, c'est que vous savez maintenant l'existence du petit bouquin roboratif de Dudan. ;-)

        P.S. : "Walk like an Egyptian", c'est ce que les Bangles ont fait de moins bien, raison pour laquelle ce fut un succès planétaire. ;-)

        P.P.S. : Juste pour info (inutile), si je n'ai jamais accroché au talent de Jean-Pax, m'arrive d'écouter du Philippe Clay :

        https://www.youtube.com/watch?v=VYf0gvGcRQ8

        https://www.youtube.com/watch?v=W1_mSD5QVNk

        et aussi ça (vos oreilles vont souffrir) :

        https://www.youtube.com/watch?v=iLBseM98EQQ

        https://www.youtube.com/watch?v=VTsD2FjmLsw

        https://www.youtube.com/watch?v=Isic2Z2e2xs

        Entre autres. ;-)

      • Jeudi 2 Juillet à 14:08

        @ Banglefan...!

        Philippe Clay, bien sûr... et aussi, de temps en temps, des monstres comme Michel Simon et Bernard Dimey ou (partiellement et partialement) Colette Magny et (plus anciennement et occasionnellement) Steve Waring... etc... (à noter que à propos de Jean-Pax Mefret, je ne parlerais pas de talent, mais de sincérité...c'est plus rare)

        Dans un tout autre genre, et contrairement aux apparences : de temps en temps, Igor Wakhevich (que vous connaissez peur-être... plus rien ne m'étonne) avec par exemple "stop th world" ou "Liturgie pour la résurrection des morts" ... (A noter que le verso de la couverture du 33T. "Hathor" a été rapidement remaniée pour effacer un minuscule svastika...les premiers disques doivent être devenus des collectors...!)

        Tout ça pour dire que mes oreilles vont bien, même après l'écoute des morceaux suggérés smile...! avec une mention spéciale pour Gustav Holst (The Planets) 

        PS. Même en silence, j'aime assez la grande variété des morceaux en écoute sur GCYA et sa rubrique musique, que je fréquente (presque) régulièrement !... et je jokais aussi en évoquant les deux  "girls bands"  oh en question !

         

      • Banglefan
        Jeudi 2 Juillet à 15:05

        Damn, que des noms que je ne connais pas, ou seulement... de nom. ;-)
        Les censeurs de la couverture du disque "Hathor" que vous nous faites découvrir devraient aussi s'attaquer aux curiosités mathématiques. Il en est une permettant la transformation du symbole maudit en un autre symbole, maudit lui aussi, mais pas par les mêmes :
        http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/02/27/carte-blanche-9-5915769.html
        Just in case, ces quelques propos consacrés au trop méconnu Holst (idée de titre pour un feuilleton policier associant un flic mélomane façon Morse et un émule de Dirty Harry : Holst et Holster) :
        http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2017/12/03/le-jeu-des-deux-images-294-6005108.html

        Hors sujet, mais je ne suis pas le seul à avoir signalé cette vidéo émouvante :
        https://www.youtube.com/watch?v=YKADlN_-ogY
        L'être humain, c'est la sale bête.

         

      • Jeudi 2 Juillet à 18:17

        @ Banglefan...?

         

        CECI N'EST PAS UN HIT-PARADE...! Après une écoute plus attentive, je crois avoir une préférence, sans raison précise, pour Mars, Saturne et Neptune (par ordre d'entrée en scène)... mais ça n'intéresse que moi, et encore...!!

         

        Pour en revenir à la pochette du disque de Igor Wakhevitch, mon ami Wikipedia vient de m'envoyer un mail pour confirmer ce que tout le monde sait :

        • Le svastika est un symbole que l'on retrouve en Europe (y compris dans l'art chrétien), en Afrique, en Océanie, aux Amériques (Amérique précolombienne chez les Mayas et amérindiens Navajos et Kunas) et en Asie jusqu'en Extrême-Orient. Il apparaît à l'époque néolithique pour la première fois dans la préécriture de la culture de Vinča4. Cette ubiquité temporelle et spatiale lui a parfois valu le nom de "symbole universel".
        • La croix gammée nazie est une représentation dextrogyre du svastika. En Occident, pour des raisons historiques, la croix gammée est généralement associée au nazisme. Le svastika dextrogyre noir a été transformé en l'inclinant à 45° sur un disque blanc, position moins fréquente pour les svastikas indiens. En terme héraldique, il ne s'agit donc pas à proprement parler d'une "croix", comme le svastika d'origine, mais d'un "sautoir gammé".

        Il m'avait bien semblé voir un svastika dès le départ... et je me disais bien aussi que Hathor, la "déesse égyptienne de l'amour, de la beauté, de la musique, de la maternité et de la joie" n'avait pas grand'chose à voir avec les heures les plus sombres de notre histoire.

         

        PS.: le "jeu de deux images"... comment dire... Souvent, même la réponse donnée et expliquée à la fin je ne comprends pas tout !

         

    2
    Orage
    Mercredi 1er Juillet à 04:46

    De qui est ce poème?

      • Mercredi 1er Juillet à 13:49

        @ Orage... !

        Moi...

        Enfin le "moi" qui était moi au milieu et à la fin des années 2000 et qui sévissait sur quelques sites aujourd'hui disparus : "Weelbe", "Auteurs & Paroliers", "le Crayon de papier", etc... avec un certain bonheur, il faut le reconnaître...

        PS. : C'est encore le même "moi" qui a fait le dessin en bas d'article ; il n'avait en principe rien à voir avec le texte, mais j'ai pensé qu'il pouvait quand-même y avoir sa place.

         

    3
    Mercredi 1er Juillet à 08:59

    Un poème qui me touche mais qui me fout le moral à zéro.

      • Mercredi 1er Juillet à 13:55

        @ Pangloss... !

        …allez écouter "interlude 1", si ce n'est déjà fait... c'est pratiquement le même thème sous une forme différente, mais la fin y est (très(légèrement)) moins démoralisante (et il y a une vidéo dont je ne suis pas mécontent )

                                        

        A l'occasion, je mettrais en ligne une courte nouvelle en forme de conte pour grands et méchants enfants un peu plus réjouissante et qui parle d'un roi bon et gentil, d'une reine un peu magicienne, de gardes du château un peu ballots, d'un vagabond débrouillard et d'une princesse jeune et jolie (forcément)...

         

    4
    Mercredi 1er Juillet à 12:04
    C'est bien nostalgique tout ça... ça parle d'une France qui n'existe plus...
      • Mercredi 1er Juillet à 14:02

        @ Fredi M.....

         

        "La France, elle existait encore un peu" au moment de cet instantané

        Il y avait bien quelques frictions avec les chatouilleux adeptes de Mahomet, on commençait à s'occuper médiatiquement du sort du climat ("cinq minutes pour la planète"...) et on parlait davantage des terroristes basques et corses que d'autres plus exotiques, le bon temps, quoi.... même si on pouvait pressentir quelques frémissements annonciateurs de pas-bon-signes

         

        (on me signale dans l'oreillette que c'est aussi la date de création du MoDem... je savais bien que y'avait un os.)

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :