• Gloire à nos héros (MàJ)

    "Spiderman du XVIIIème" (arrondissement)

     

    Gloire à nos héros

    Gloire à nos héros  

    N'écoutant que son courage et le signal du top-départ de son grand-frère "Attention, on tournne... Moteur !!!", un jeune mineur de vingt-deux ans, pacifiste et non-violent, ayant dû abandonner à contre-cœur ses parents et son Mali natal  à cause de Khadafi, sans pouvoir emporter quelques papiers d'identité, était arrivé clandestinement en Hexagonie pour sauver in-extrémis un enfant de quatre ans laissé seul par son parent#2, après avoir en  quelques secondes escaladé à mains nues quatre étages d'un immeuble parisien.

    Le geste de Mamadou Gassama a été salué unanimement par l'ensemble des forces vives de la nation, depuis monsieur Macron (Président de la République) jusqu'à madame Hidalgo (maitresse de la capitale) ou monsieur Blanquer (ministre de l'instruction publique), en passant par S.O.S. RACISME qui salue ".L'immense courage dont beaucoup ont fait preuve dans leur périlleux voyage vers l'Europe. Un courage qu'ils continuent souvent à manifester ici." et le blog "rappel en Islam" qui tweete sur sa page : "Qu'Allah te récompense pour cet acte  Soutenons-le pour qu'il ait ses papiers inchallah"

     

     

    Gloire à nos héros

    Gloire à nos héros

    "Bravo...!" lui aurait dit le Président de la République, avant d'ajouter qu'il allait téléphoner à quelqu'un qu'il connait à la Préfecture pour son histoire de papiers de céfran, et essayer de lui trouver un travail chez les pompiers.

    Gloire à nos héros

     

     

     

    Hommage à Mamadou

     

     
     

     

     

     

    ...mais il y a encore plus fort (à Mourial) :

    Gloire à nos héros

    « Maman, la plus belle du Monde nom: D'ARC - prénom: JEANNE »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 28 Mai à 19:15

    ah la réparation par télépathie, j'ai failli m'étrangler de rire !  

      • Lundi 28 Mai à 22:07

        Il semble s'agir d'un pastiche de "flyer" de "grand marabout"... mais effectivement, pour de vrai, on peut y lire souvent des promesses aussi folles... et on découvre parfois des arnaques tout aussi incroyables (voir les "wash-wash" dans certains endroits !) exemple:

        Portefeuille magique pour multiplier de l’argent, etc...

    2
    Lundi 28 Mai à 22:12

    tache d'huile...

    des centaines de réfugiés se sont réunis à la fois au cri de "JE SUIS MAMADOU" et au pied de différent immeubles parisiens à l'heure du goûter pour tenter d'apercevoir un jeune enfant en détresse à sauver et plus si affinité:

    Il y a encore de nombreux postes à pourvoir dans les différents corps d'armée, chez les CRS, au RAID ou au GIGN, etc...

     

    3
    Souris donc
    Mardi 29 Mai à 06:43

    Hollande a eu son Théo et sa Léonarda. Macron a son Mamoudou. Chances pour la France emblématiques, vous voyez bien, bande d'islamophobes !

      • Mardi 29 Mai à 13:33

        J'ai honte de ne pas être fier d'être un concitoyen du pays des Droâdl'hôme

        ou ce qu'il en reste...

    4
    Mardi 29 Mai à 11:28

    Boule de neige (ouch)

     

    d'après un article du Point: "Le président, il devrait régulariser tout le monde !" interpelle Mahamadou, 26 ans, qui se présente comme un ami d'enfance du héros du jour. En voyant à l'Elysée leur voisin de foyer Mamoudou devenu "héros" national après avoir sauvé un enfant, des travailleurs migrants de Montreuil disent leur "fierté". Non sans une pointe d'envie pour sa naturalisation annoncée."

    C'est bien beau, mais "tout le monde" ?

    ou plus simplement et raisonablement "tous les maliens malins", ou "tous les Mamadoux ou Mahamadoux ou Mamoudoux, etc...", ou tous les "Spiderman", les "Black-Pantherman", etc...?

     

     

     

      • Souris donc
        Mardi 29 Mai à 12:00

        Admission au mérite, OK.

        Quotas en fonction des emplois non pourvus. Regroupement familial conditionnel. Suppression du droit du sol. Laisser hurler les associations et ONG complices des passeurs trafiquants d'êtres humains, et dont le seul but est la subvention dodue.

      • Mardi 29 Mai à 14:41

        Il parait que TOUT ce qui se passe aux États-Unis et qui est forcément bon pour tout le monde, finit par arriver en Europe (le rock'n'roll, les hippies,Coca-Cola, Hollywood chewing-gum, Burger frites, Apple, Microsoft, Gooooogle, Facebook, etc...)

        On a oublié d'adapter ça (tout jugement de valeur n'impliquant que les auteurs de l'article)

        Loi d'immigration Johnson-Reed

        L'Immigration Act of 1924, aussi appelé loi Johnson-Reed, est une loi fédérale votée le 16 mai 1924 aux États-Unis d'Amérique pour limiter l'immigration. Cette loi est nettement plus restrictive que le Emergency Quota Act (en) voté en 1921.

        La loi est proposée dans un contexte de forte xénophobie. Certains de ses partisans les plus convaincus étaient influencés par Madison Grant et son livre de 1916, Le déclin de la grande race. Grant était un eugéniste et un promoteur d'une théorie d'hygiène raciale destinée à garder la pureté des races nordiques fondatrices à cause de leur prétendue supériorité.

        Elle fut considérée par les populations concernées comme un affront impardonnable déclenchant une forte poussée anti-américaniste.

        (même si certains américains semblent ne plus partager entièrement cet état d'esprit...

        ...une "philosophie" qui semble, elle, avoir traversé l'océan plus facilement !)

    5
    Mardi 29 Mai à 12:02
    Pangloss

    J'aimerais savoir qui est la personne sur le balcon voisin à côté de l'enfant et pourquoi elle ne fait rie pendant que Spiderman grimpe le long de la façade.

    Tout ça laisse une impression de bidonné. Mais ce type est très fort; les pompiers qui vont l'accueillir peuvent remiser leur grande échelle coula proposer sur le bon coin.

      • Mardi 29 Mai à 13:02

        "bidonné"... le mot est faible !

        NOUVEAUX DÉTAILS TROUBLANTS DANS L'HISTOIRE DU GARÇON SUSPENDU A PARIS...

        Le garçon (âgé de 4 ans !), qui était seul chez lui, aurait chuté du sixième étage de l’immeuble du 18e arrondissement, à Paris, avant de s’accrocher (avec ses petits bras) à la rambarde deux étages au dessous, selon les informations de BFMTV.

        Le père du garçon de quatre ans vit au 6e étage avec son fils. La mère réside à La Réunion. Quand le père a voulu sortir faire des courses, il a décidé de laisser son enfant seul dans l’appartement.

        "Le problème, c’est qu’il a tardé à rentrer à la maison, tout simplement parce qu’en sortant du magasin où il a fait ses courses, il s’est mis en tête à jouer à Pokemon Go, ce qui a retardé son retour à l’appartement", a expliqué le procureur de la République de Paris

        Le Président Macron lui aurait dit bravo et va lui trouver un emploi de cascadeur dans le prochain film de Goupil/Cohn-Bendit: "Un sale tour infernal"

         

    6
    Mercredi 30 Mai à 18:05

    18 ou 112

    Les pompiers de Paris sont-ils espionnés ?

     

     

    D’après une brève publiée par L’Express, les militaires de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), ont remarqué durant l’année dernière, « le comportement étrange, voire inquiétant, d’individus postés à proximité de certaines casernes de la capitale ».

    Le scénario s’est répété plusieurs fois, notamment dans le 16ème arrondissement. Alors que les pompiers se dépêchent pour ce qui se révèle être une fausse alerte, un ou plusieurs guetteurs notent et chronomètrent leur parcours. De même source, les autorités redoutent que, en cas d’attaque, ces repérages ne permettent à des complices d’entraver l’accès aux secours sur lieu de l’intervention, en plaçant des obstacles sur l’itinéraire. Ou, pire encore, de provoquer un "surattentat".

    Les services de renseignements français, ont pris en compte cette menace potentielle. À Paris, quand les pompiers constatent ce genre "d’espions", une main courante est déposée au commissariat le plus proche.

     

    Oui, mais voila, pendant c'temps-là, à la caserne...

     

    Mamadou Gassama, jeune homme de 22 ans qui a sauvé la vie d’un enfant de 4 ans à Paris samedi, s’est rendu ce mardi au sein de la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris.

    Le chef de l’État avait annoncé lundi que le jeune Malien arrivé en France en septembre 2017 allait être naturalisé français et intégrer le service civique des sapeurs-pompiers. Ce mardi après avoir reçu à la préfecture de Bobigny un récépissé régularisant sa situation, il a signé un contrat de 10 mois pour effectuer un service civique au sein de la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris, a indiqué le préfet de Seine-Saint-Denis Pierre-André Durand.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :