• François nous a tuer...

     François nous a tuer...

         

    ...une simple (mais un peu longuette...) compilation d'extraits d'articles parus ici ou là, largement diffusés ou sournoisement dissimulés, et dont le rapprochement m'a intéressé...

    (mais pas que...)

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    Monsieur François Lepape, exerçant le métier de pontife-souverain, habitant 666 rue du Vatican à Rome, "ne peut pas s'occuper de toute la détresse du monde"

    François nous a tuer...

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    A la Noël 2017, si l'on en croit "La Croix" (croa-la-croa ?), il aurait poussé un cri "pour" les migrants (croa-la-croa !!), cri traduit ici en langage civilisé, mais ignorant tout des bases même du catéchisme et du B.A. BA de l'Histoire Sainte:

    extraits:

    "Marie et Joseph se sont vus obligés de partir. Ils ont dû quitter leurs proches, leur maison, leur terre et se mettre en route.../... Dans les pas de Joseph et de Marie, nous voyons les traces de familles entières qui, aujourd’hui, se voient obligées de partir. Nous voyons les traces de millions de personnes qui ne choisissent pas de s’en aller mais qui sont obligées de se séparer de leurs proches, sont expulsées de leur terre.../... [pour] survivre aux Hérode de l’heure qui, pour imposer leur pouvoir et accroître leurs richesses, n’ont aucun problème à verser du sang innocent.../... [jusqu'à] Bethléem, une ville qui n’a ni espace ni place pour l’étranger qui vient de loin, l’obscurité d’une ville en plein mouvement et qui, dans ce cas, semblait vouloir se construire en tournant le dos aux autres.

    Marie et Joseph, pour qui il n’y avait pas de place, sont les premiers à embrasser celui qui vient nous donner à tous le document de citoyenneté. Celui qui, dans sa pauvreté et dans sa petitesse, dénonce et manifeste que le vrai pouvoir et la liberté authentique sont ceux qui honorent et secourent la fragilité du plus faible. [Afin de] reconnaître Dieu présent dans toutes les situations où nous le croyons absent, dans l’hôte indiscret, bien des fois méconnaissable, qui marche par nos villes, dans nos quartiers, voyageant dans nos autobus, frappant à nos portes et aboutir à une nouvelle créativité sociale

    François nous a tuer...

    "Et que les pleurs de l’Enfant de Bethléem nous réveillent de notre indifférence  et que sa  tendresse révolutionnaire réveille notre sensibilité et fasse que nous nous sentions invités à le reconnaître dans tous ceux qui arrivent dans nos villes, dans nos histoires, dans nos vies"

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    Début janvier de cette année, n'ayant pas (ou trop bien) compris ce cri, un groupe d’ex-musulmans, convertis au christianisme, avait rédigé une lettre à l’attention du Pape.

    extraits:

    Nous avons essayé maintes fois de vous contacter, mais n’avons jamais reçu le moindre message accusant la réception de nos lettres.

    .../...

    Nous ne comprenons pas votre enseignement concernant l’islam. Si l’islam est intrinsèquement une si bonne religion, comme vous semblez l’affirmer, alors pourquoi sommes-nous devenus catholiques ?

    Vos paroles ne mettent-elles pas en doute le bien-fondé de notre choix, que nous fîmes au péril de nos vies ?

    Tandis que l’Évangile annonce la bonne nouvelle de Jésus mort et ressuscité pour le salut de tous, Allah n’a rien d’autre à offrir que la guerre et le meurtre des infidèles en échange du paradis.

    Très Saint Père, vous prêchez l’accueil des migrants sans tenir compte du fait qu’ils sont musulmans, alors que le commandement apostolique l’interdit : "Si quelqu’un vient à vous en refusant l’Évangile, ne le recevez pas chez vous. Quiconque le salue participe à ses œuvres mauvaises .../...de même "J'’étais un étranger et vous M’avez accueilli" ne peut pas signifier "J’étais un envahisseur et vous M’avez accueilli", mais "J’ai eu besoin de votre hospitalité, pour un temps, et vous Me l’avez accordée".

    Nous n’établissons aucune confusion entre islam et musulmans, mais si pour vous, le dialogue est la voie de la paix, pour l’islam c’est un autre moyen de faire la guerre. Dès lors, l’angélisme face à l’islam est un choix très dangereux, voire suicidaire. Comment peut-on parler de paix et soutenir en même temps l’islam, comme vous le faites ?

    Nous ne comprenons pas, qui vous puissiez plaider la cause des musulmans, qui veulent pratiquer leur religion en Europe. Le Bon Berger est celui qui chasse le loup et non celui qui le laisse entrer dans la Bergerie.

    .../...

    François nous a tuer...

    Avec le plus profond amour pour le Christ qui, par vous, conduit Son Église, nous, chrétiens venus de l’Islam, soutenus par nombre de nos frères dans la foi, notamment les chrétiens d’Orient, et par nos amis, nous demandons à Votre Sainteté de confirmer notre conversion à Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai Homme, seul Sauveur, par un discours franc et droit sur l’Islam...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    C'était pourtant clairement exposé par le jésuite canadien Michael Czerny (sous-secrétaire de la section pour les migrants et les réfugiés du dicastère pour le développement humain intégral auprès de Sa Sainteté le Pape -pfffftt...-)

    extraits:

    Il (Jorge Mario Bergoglio, plus connu sous le "nom de cène" de François Lepape) n’appelle pas seulement à accueillir, mais à intégrer. C’est un point important de sa réflexion. À bien des endroits, on voit que les migrants ne participent pas à la vie commune mais sont comme perdus dans les villes.

    L’intégration est aussi culturelle. Les migrants qui arrivent en France doivent s’intégrer dans la société française, mais il faut aussi être capable d’adapter nos normes pour faciliter cette intégration.

    Comment peut-on, face à quelqu’un dans le besoin, se poser la question de la menace de sa propre identité ? Les chrétiens ne doivent pas être effrayés. Une telle mentalité n’est plus possible aujourd’hui : nous vivons dans un seul monde, on ne peut pas bâtir un monde d’exclusion.

    François nous a tuer...

    Quand on se pose la question de savoir si on est prêt à accueillir davantage de personnes, il faut dépasser la simple question statistique. C’est donc plus une question de qualité d’accueil, d’esprit d’accueil, en prenant en compte les besoins spécifiques de certains, comme les réfugiés qui n’ont nulle part où aller.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    Pourtant, quand même, l'imam monsieur François Lepape a parfois une pensée pour les Chrétiens persécutés un peu partout sur la planète :

    exemples de sollicitude papale

    •auprès des étudiants romains:

    Le 18/06/2016 au collège de la Villa Nazareth à Rome, il a gentiment expliqué, à propos des martyrs chrétiens au Moyen-Orient que "En vérité, il s’agit d’une persécution qui conduit les chrétiens à la fidélité, à la cohérence de leur propre foi. Ne faisons pas de réductionnisme sociologique du mystère de la foi, du martyre.../... Si tu ne prends pas de risques, tu ne chemines pas. Risque sur des idéaux nobles, en te salissant les mains, comme a risqué le Bon Samaritain. Quand nous sommes dans une vie tranquille, il y a la tentation de la paralysie, d’avoir une vie ‘rangée’."

     

    •en direction des chrétiens d'Orient persécutés

    Il a envoyé une longue lettre aux Chrétiens d'Orient dans laquelle il compatit à leurs souffrance: "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation1, qui nous console2 dans toute notre tribulation, afin que, par la consolation3 que nous-mêmes recevons de Dieu, nous puissions consoler4 les autres en quelque tribulation que ce soit  (2Co 1, 3-4)... Ces paroles de l’apôtre Paul me sont venues à l’esprit quand j’ai pensé à vous écrire, frères chrétiens du Moyen-Orient. 

    .../...En m’adressant à vous, je ne peux pas oublier non plus d’autres groupes religieux et ethniques qui subissent également la persécution et les conséquences de ces conflits. Je pense spécialement aux enfants, aux mères, aux personnes âgées, aux personnes déplacées et aux réfugiés, à tous ceux qui souffrent de la faim, à ceux qui doivent affronter la rigueur de l’hiver sans un toit sous lequel se protéger.

    .../...La situation dans laquelle vous vivez est un appel fort à la sainteté de vie, comme l’attestent saints et martyrs de toute appartenance ecclésiale.

    .../...La plupart d’entre vous vit dans un milieu à majorité musulmane. Vous pouvez aider vos concitoyens musulmans à présenter avec discernement une image plus authentique de l’Islam, comme le veulent beaucoup d’entre eux, lesquels répètent que l’Islam est une religion de paix qui peut s’accommoder du respect des droits humains et favoriser la cohabitation entre tous. Ce sera un bien pour eux et pour la société tout entière.

    .../...J’espère beaucoup avoir la grâce de venir personnellement vous visiter et vous réconforter. Que la Vierge Marie, la Toute Sainte Mère de Dieu et notre Mère, vous accompagne et vous protège toujours par sa tendresse.

    François nous a tuer...

        MESSAGE ENVOYÉ PAR UN PAPE, CATHOLIQUE, APOSTOLIQUE ET ROMAIN, A DES CHRÉTIENS MENACÉS DE MORT DANS LES PAYS DU PROCHE OU DU MOYEN-ORIENT QUI FURENT LE BERCEAU DE LA CHRÉTIENTÉ  

     

    •lors de la dernière Messe de minuit à Rome, pour les mêmes Chrétiens d'Orient:

    Il a préconisé d'user de tendresse et de douceur pour faire face à la violence et aux conflits. Devant 5000 personnes réunies au sein de la basilique Saint-Pierre de Rome, le souverain pontif a invité les Catholiques du monde entier à “ne pas céder à la colère”. “Comme le monde a besoin de tendresse aujourd’hui ! Il a besoin de la patience de Dieu, de la proximité de Dieu, de la tendresse de Dieu !”, a déclaré le pape argentin dans son homélie.  Il a exhortés les Chrétiens d'Orient à la “persévérance” et au dialogue inter-religieux en dépit des difficultés.

    (d'après le journal "La Croix")

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    Et même la chaine "Arte" y est allée de ses larmes, en diffusant le 9 janvier, le film "La fin des Chrétiens d'Orient"

    extrait (projection-débat en Belgique - sept. 2016)

    .../... Des persécutions rendues permanentes tout-au-long de l’Histoire à partir de l’apparition de l’Islam au VIIème siècle. La dernière intervention de la France, soutenue par les pays d’Europe, en faveur des chrétiens au Moyen-Orient, se situe en Syrie, et remonte à 1860.../...

     

    La totalité du film (env. 1:30) sur  Youtube :  

    François nous a tuer...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

    Au fait...

    L'un des passe-temps préféré de François, est le lavage des pieds (prisonniers, migrants, etc... ), ce qui nécessite, reconnaissons-le, une certaine souplesse d'échine pour un homme de son âge...

    exemples    

    François nous a tuer...

     

    François nous a tuer...

    François nous a tuer...

     

    François nous a tuer...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tout ça, à la limite, lui permet de manger-bouger-éliminer... ce ne serait pas trop dramatique ou ce ne serait pas autant comique s'il n'y avait pas ça:

    la pouf qui pouffe...

    On semble distinguer, sur la 4me photo, un peu à l'arrière-plan, une jeune fille dont la position de la main gauche devant la bouche n'est pas clairement explicite: dissimuler un fou-rire (ou retenir une irrésistible envie de gerber) ?

    La question reste entière...

     

    François nous a tuer...

         
       le Foot Fetish Porn Gay

    Et, en recherchant des "images similaires" avec "Gogol search", on tombe sur ce résultat surprenant... et à la limite de l'irrespect papal !

    notre El Papa Francisco... gay foot fetish... pédé et fétichiste !!!???

    Sacré Gogol !!!

     

    François nous a tuer...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ajoutée à son amour immodéré pour les clandest les migrants, cette hypothèse abordant la "théorie du genre" sous l'angle de l'"Infaillibilité Papale" expliquerait peut-être aussi la bienveillance dont il semble bénéficier auprès des humoristes officiels de la République qui ne lui reprochent guère la pédophilie qui sévirait de façon exclusive parmi la religion exclusivement catholique, comme fait à ses prédécesseurs:

    François nous a tuer...

    François nous a tuer...

    François nous a tuer...

    Y compris les allusions les plus abjectes et ordurières, si on veut bien se souvenir que la religion mahométane a été fondée par un pédophile notoire, ayant défloré Aïcha, son "épouse préférée", dès l'age de 9 ans...

    François nous a tuer...


    Mais tout n'est pas aussi simple qu'il parait:

    François nous a tuer...

    vu sur "Observatoire de la Christianophobie"

    Certains, parmi les amis de ses amis (si on veut bien accorder quelque crédit à la rumeur "nauséabonde" qui voudrait que, parfois, dans certains cas, quelques terroristes musulmans islamistes se mêlent au déferlement de malheureux migrants islamistes musulmans innocents) semblent quelque-peu lui en vouloir.

    Je me demande bien pourquoi !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    @ Ana María Hidalgo Aleu, ép. Germain

     

     

     

     

    « MalicorneFrance: la démocratie, enfin... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :