• France 2030...

    C'est pas moi qui le dit, c'est le très macroniquement correct "Le Point" :

    Pas encore officiellement en campagne pour sa réélection, le chef de l’État voit pourtant très loin, au-delà de 2022. Et même jusqu’à la prochaine décennie. Emmanuel Macron a en effet appelé, mardi 12 octobre 2021 en présentant le plan d’investissement France 2030...

    France 2030...

    ...pour la bagatelle de 30 petits milliard d'euros

     

    Un plan qui suit 10 objectifs pour mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire à l'horizon 2030 :

    Objectif 1 : Faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets.

    Objectif 2 : Devenir le leader de l'hydrogène vert. 

    Objectif 3 : Décarboner notre industrie. 

    Objectif 4 : Produire près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides. 

    Objectif 5 : Produire le premier avion bas-carbone. 

    Objectif 6 : Investir dans une alimentation saine, durable et traçable. 

    Objectif 7 : Produire 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques dont celles liées à l'âge et de créer les dispositifs médicaux de demain. 

    Objectif 8 : Placer la France à nouveau en tête de la production des contenus culturels et créatifs. 

    Objectif 9 : Prendre toute notre part à la nouvelle aventure spatiale. 

    Objectif 10 : Investir dans le champ des fonds marins. 

     

    Sûr que c'est pas Zemmour qui pourrait dérouler, pendant de près de 2 h.30, un tel programme pté-électoral (quoi qu'il en coûte, mais ça coûtera rien c'est,  l'état qui va payer, de toute façon...), sans que le CSA lui fasse le coup de la panne de micro (ça, c'est moi qui le dit). Mais c'est quand même ballot pour "le premier de gaulois réfractaires" de ne pas y'avoir pensé plus tôt, non ?

     

     

     

    Quelques réactions, dans le plus grand désordre chronologique :

    1. Nucléaire, hydrogène, start-up : quand Emmanuel Macron sort le chéquier et annonce un plan d'investissement de 30 milliards d'euros à 6 mois des élections, cela s'appelle faire campagne avec l'argent des Français !
    2. La France aura les moyens de ses ambitions quand elle sera sortie de l’UE et de l’euro ! Aujourd’hui on ne peut même pas aider librement une entreprise de coton-tiges  Alors évitons de parler de spatial et de nucléaire dans le vide !
    3. Nouvelle journée de propagande macroniste sur un plan d'investissements. La vérité ? Les sommes étaient déjà prévues. Nouveauté : des centrales nucléaires partout. Qui décide : #Macron tout seul.
    4. À quelques mois de la fin de son mandat, le président sortant engage l'argent des français pour redorer son blason électoral avec des promesses qui n'engagent que son successeur. C'est le "quoi qu'il en coute, je veux être réélu !"
    5. Personnellement, j’ai trouvé #France2030 solide et prometteur. S’il est piloté et mis en musique intelligemment, il peut être enthousiasmant. En avant !
    6. Une vision et un projet pour les dix ans à venir. C'est ça, #France2030 : 30 milliards d’€ pour l'innovation et l'industrie, pour préparer la France aux grands défis de demain ! Pour rendre à nouveau le rêve possible.

     

    et leurs auteurs, par ordre alphabétique :

    Christophe Castaner, Gilbert Collard, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Laurence Parisot, Florian Philippot.

    A vous de retrouver c'est qui qu'a dit quoi !

     

     

    « Vers un autre Grand Remplacement ?Michèle versus Michel »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    AK-47
    Mercredi 13 Octobre à 04:48

    Je dirais que le n°6 c'est Castaner; Macron a raison, il aura raison, il a toujours raison. Et Philippot pour le n°2.

      • Mercredi 13 Octobre à 13:27

        @ AK-47...!

        exact....

        Mais, à ce propos, je n'ai pas trouvé (ni cherché toute la nuit !) une réaction du candidat putatif Zemmour....

        C'était pourtant l'occasion de remettre en cause ses convictions (anti-)migratoires si on tient compte du nombre d'ingénieurs, de chercheurs, de techniciens, etc. essentiellement subsahariens dont va avoir besoin l'Hexagone macronien pour réaliser ne serait-ce qu'une infime partie du programme dont il est question ?

        Pour ma part, je verrais bien ces nouveaux concitoyens s'investir concrètement dans l'aventure spatiale et dans l'étude des fonds marins (par exemple intello...!)

         

    2
    Le Page
    Mercredi 13 Octobre à 09:45

    la vraie question: si ne pas voter est compréhensible compte tenu de l'absence de qualités du cheptel de candidats en lice, qui (j'espère que je ne serai pas puni pour utilisation douteuse d'un pronom interrogatif) peut voter  pour un tel individu?

    Sinon:1,2,3,4,5,6, réponses: ben en fait, ce que disent ces gens là...(cohérent avec ce que j'ai écrit ci-dessus)

      • Mercredi 13 Octobre à 13:43

        @ Le Page....

        En ce qui me concerne, moi-même personnellement, à la simple lecture de cet ambitieux plan pour mieux comprendre, mieux vivre et mieux produire à l'horizon 2030 pour la France (même si le terme "horizon" a un petit côté edouarphilipique ambigu), je voterais sans hésitation...

               une fois dans mon bureau de vote habituel (et sur présentation de mon pass-citoyen QRcodé réglementaire

               une fois* par correspondance ou procuration dans chacune des agglomérations où j'ai résidé par le passé

               une fois* par internet (et pour chacune de mes adresses IP) depuis tous les cyber-cafés du département

        ainsi, son promoteur aurait des chances d'être réélu...!

         

        * ou plus si affinités

         

         

    3
    Mercredi 13 Octobre à 21:17
    paul-emic

    Ce type a une capacité à se foutre de notre gueule sidérale

      • Très las
        Jeudi 14 Octobre à 11:43

        @Paul-Emic : Plus sidérale encore, la capacité des [kiKiKI?] titulaires de C.N.I. à supporter, et l'individu, et son comportement. Si ce [kiKiKI?] peut tout se permettre, c'est que la population accepte tout -- et c'est sans remède aucun.

        ("La population" ne signifie pas "Toute la population", mais le pourcentage de réfractaires est si faible qu'il est négligeable, statistiquement et pratiquement.)

      • Jeudi 14 Octobre à 13:13

        @ paul-emic...!

        J'aurais fait une réponse semblable à celle de "Très las" : il aurait bien tort de s'en priver, surtout qu'il a été "élu" (???) en partie grâce à cette faculté de faire sentir aux [kiKiKI?] leur insignifiance.

         

        Un type qui s'intronise (ce n'est pas un gros mot) devant la Grande Pyramide du Louvre "Président de la Répupublique Françouaise", sur la musique de l'hymne à la joie et en même temps européen ("Joie ! Belle étincelle divine, Fille de l'Elysée, Nous entrons l'âme enivrée Dans ton temple glorieux...etc.") et qui se fait tirer (...non plus !) un portrait officiel plus grand que ceux de tous les présidents précédents ne peut pas être, par la suite, tout à fait respectueux de ses sujets.

         

      • Jeudi 14 Octobre à 13:39

        @ Très las..

         

        Dans le dernier baromètre de l'hebdomadaire Paris-Match, l'ancien Premier ministre est la deuxième personnalité politique à recueillir le plus de "bonnes opinions", après Nicolas Hulot. Le chef de l'État est quant à lui à la 5ème place du classement....Edouard Philippe séduit 7 sympathisants de droite sur 10, la moitié des électeurs du Rassemblement national, ce qui fait de lui un soutien de poids pour Emmanuel Macron. Le président de la République justement, est lui aussi bien placé dans ce baromètre, avec 47% d'opinions favorables, un chiffre stable. https://www.bfmtv.com/

         

        Selon un sondage réalisé par Odoxa- Dentsu consulting pour Public Sénat, LCP et la presse régionale, le polémiste et potentiel candidat à la présidentielle, Éric Zemmour arrive en tête (59 %) des personnalités politiques suscitant le plus de rejet. Autre enseignement : Xavier Bertrand serait le meilleur candidat pour représenter la droite à l’élection présidentielle. https://www.publicsenat.fr/

         

        pas encore un peu plus las que tout-à-l'heure ?

         

        (pour info, je vous rappelle que Jamel Debbouze et Omar Sy sont respectivement vos humoriste et acteur préférés)

         

    4
    Souris donc
    Jeudi 14 Octobre à 09:57

    Je ne comprendrai jamais en quel honneur Macron (et les autres) font de telles courbettes aux Verts. Ce matin, il n'était question que des particules fines sur Paris. Bonne aubaine aussi pour Hidalgo et sa guerre aux automobilistes.

    Qu'ils aillent à Mexico (ou autre ville du tiers-monde) : ils verront un dôme permanent de pollution gris-brunâtre autrement plus impressionnant. Les gens "recyclent" à l'infini de vieilles voitures dont les pots d'échappement rejettent une fumée épaisse, traînant par terre dans un bruit de ferraille que personne n'a l'idée d'appeler "pollution sonore". C'est comme ça, c'est normal.

    Moi, quand j'entends le mot "planète", "respectueux de l'environnement" : je zappe. Et boycotte les marques qui font du greenwashing.

      • Jeudi 14 Octobre à 14:36

        @ Souris donc...!

        Arrêtez de vous faire des nœuds avec les boyaux de la tête...

        Il n'y a rien à comprendre chez Macron.

        Spécialement chez Macron.

        Il ferme Fessenheim, mais envisage sérieusement d'ouvrir rapidement de nouvelles centrales atomiques puisque "on a la chance de disposer du nucléaire".... il prévoit de miser à outrance l'énergie fournie par les éoliennes mais promet d'agir "au cas par cas" face aux élus des communes pas très emballés par leur présence sur leur territoire... 

        Il se repent que nous ayons commis un crime cotre l'humanité en colonisant l'Algérie (il aurait même dit "pire que la shoah"), mais accuse les dirigeants algériens de perpétuer une "rente mémorielle" envers la France, le jour où, à la demande générale, il demande pardon aux harkis...

        Il se pose en défenseur de la langue et de l'identité française mais fait de l'œil, du pied et du genou à ce l'africanité ressentie de notre pays.

        Il discute d'égal à égal aussi bien avec Joe Biden, le pape François ou l'émir du Qatar, qu'avec McFly et Carlito...

        Il s'était défini Lui-Même comme un champion de la Pensée Complexe... 

        Trop fort pour moi.

         

      • Vendredi 15 Octobre à 12:16
        paul-emic

        @ bedeau, l'apôtre du en même temps peut tout dire et tout faire, demain il dira et fera l'exact inverse puisque la vérité n'existe que par les médias qui lui sont pour l'instant entièrement dévoués. Même les médias vaguement dans l'opposition comme CNEWS ne l'attaquent jamais sur le fond et sur sa double ou triple personnalité

      • Vendredi 15 Octobre à 13:51

        @ paul-emic...!

        "I have a dream" (ou "Imagine"...!) : quelques morceaux choisis de la fameuse analyse du professeur Adriano Segatori consacrée à "l'analyse de personnalité" du candidat Macron de 2017 qui ressortiraient sur le petit écran à l'occasion de la campagne présidentielle qui vient...!

        ...hé ben, ça ne changerait rien !

         

        (En même temps, Il pourrait se faire présenter comme victime du système de nauséabonce et glaner quelques voix compatissantes )

         

         

      • Vendredi 15 Octobre à 16:41
        paul-emic

        @ bedeau, ça ne serait même pas censure, seulement ignoré

      • Vendredi 15 Octobre à 19:40

        @ paul-emic...!

        ...ce qui est presque pire. Si ce n'est raillé, qui n'est pas mieux. Ou diffamé dans le meilleur des cas.

         

    5
    Jeudi 14 Octobre à 16:18
    Noble ambition.
      • Jeudi 14 Octobre à 18:04

        @ Dr WO...!

         

        C'est vrai que l’ambition n'est pas ce qui fait le plus défaut à Notre Président, à défaut de noblesse à l'égard de ses "concitoyennes z'et concitoyens"...

        Quelques ambitions avortées de Macron Emmanuel, président tournant de l'Union européenne et chanoine de Latran  : Macron pilote de chasse, Macron commandant de sous-marin, Macron sapeur-pompier, Macron infirmier, Macron pèlerin à Lourdes, Macron épidémiologiste autodidacte, Macron toucheur d'écrouelles, Macron rends hommage à Samuel Paty et à McFly et à Carlito... on a aujourd’hui Macron footballeur (n°3 au poste de "sentinelle" ?) face à une sélection de soignants d'un centre hospitalier voisin et au profit de l'opération "pièces jaunes" et des hôpitaux de Paris administrée par Macron Brigitte.



        (J'ai appris que la place de sentinelle était l'une des plus prestigieuses, réservée à des joueurs expérimentés, sorte de coordonnateurs du match stratégiquement placés dans le rond central, à l'aise aussi bien en attaque qu'en défense et capables d'anticiper toutes les phases de jeu de l'équipe adverse...

                                           

        ...c'est tout Lui, ça)

                                     

         

    6
    Jeudi 14 Octobre à 18:31

    Et il ne fatigue même pas ! Il parait qu'en outre il dort peu. Est-ce bien raisonnable ?

      • Jeudi 14 Octobre à 21:59

        @ Dr WO...!

        J'en étais resté à la bonne vieille sagesse populaire qui prétend que "la nuit porte conseil".

        L'inverse n'est-il pas... "paradoxal" ?

         

    7
    Samedi 16 Octobre à 08:41

    bedeau :Il n'y a rien à comprendre chez Macron

    parce qu'il y a quelque chose à comprebdre chez les autres, en dehors des aspirations aux ors de l"élysée?

    ah bon ! 

      • Samedi 16 Octobre à 11:37

        @ peache...!

        J'ose espérer (ou craindre) que pour certains candidats (et candidates, évidemment ) les convictions l'emportent sur le désir de gloriole. Par exemple, il y a beaucoup beaucoup de choses à comprendre derrière les propositions de l'ex-candidat·e écolo-fémino-altermondialisto-anticapitalisme "wokiste" Sandrine Rousseau.

        En fait mon commentaire portait sur un article entièrement dédié à Notre Président, ses pompes et ses œuvres, et plus particulièrement à son proverbial en-même-tempisme et à sa "pensée complexe" qui me sont particulièrement hermétiques.

         

      • Samedi 16 Octobre à 13:07
        paul-emic

        @ bedeau "pensée complexe" . Comme on disait du temps où l'école enseignait " ce qui se conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément. Citation de Boileau que nos politicards ont largement perdue de vue

      • Samedi 16 Octobre à 13:49

        @ paul-emic...???

        A moins que certains individus, dans certains cas ou certaines situations, et pour réaliser certains projets... préfèrent ne pas énoncer trop clairement ce qu'ils conçoivent pourtant très bien ?

        Un genre de "french  taqîya", quoi ?

        Je dis ça, je dis rien... hein ? J'ai pas d'exemple ni tout ça...

         

      • Samedi 16 Octobre à 18:43
        paul-emic

        ce que je voulais dire c'est qu'une pensée "complexe" est rarement claire et qu'en grattant un peu on y trouve plus souvent un faisan qu'un génie

      • Samedi 16 Octobre à 19:50

        @ paul-emic...

        J'avais bien compris.

        Mais dans le cas présent et à mon modeste avis, le chef de notre état s'il n'est pas forcément un génie dans son domaine est loin d'être un idiot congénital et inculte. Sa "culture" est certes loin de de celle de "l'honnête homme" même celui du XXIème siècle. Elle est autre et tend vers un autre objectif, celui théorisé par les Schwab et autres Soros, voire Attali :

        avril 2018 :  Soigner la France, l'Europe et le monde, telle est la prescription que le docteur Macron a proposé mercredi lors de son intervention au forum de Davos.../..."Vous êtes le symbole de la politique dont nous avons besoin pour nous guider dans le nouveau monde" a renchéri Klaus Schwab.../...La 'leçon' et les promesses de Macron seront très écoutées à Davos où cette année on évoque beaucoup la cybersécurité et la "4 e Révolution" (celle du digital) qui va bouleverser le monde...

        janvier 2021 : Intervention du Président Emmanuel Macron avec Klaus Schwab, président-fondateur du Forum Economique Mondial dans le cadre de l’Agenda de Davos sur le thème de la "Grande Réinitialisation" du monde après la pandémie de la COVID-19. Les sujets abordés, entre autres, ont été le “new normal”, la quatrième révolution industrielle, le Grand Reset, l’intelligence artificielle, les technologies quantiques et les impacts en termes démocratiques qui sont massifs.

        Autant de petites choses qu'il est plus ou moins nécessaire de dissimuler sous une complexité inaccessible au commun des mortels. Même si le commun des mortels s'en fout comme de son premier masque dit médical. Mais bon, ça laisse quand même les mains plus libres et ça donne un petit côté société secrète qui provoque des réactions physiologiques grisantes...

         

      • Dimanche 17 Octobre à 08:33
        paul-emic

        @ bedeau, c'est bien ce que je disais, quand on gratte on trouve un escroc

      • Dimanche 17 Octobre à 18:20

        @ paul-emic...

        On est donc d'accord sur la psychologie du personnage. Au terme "escroc", j'ajouterais seulement celui de "pervers".

        Faut bien rester respectueux.

      • Dimanche 17 Octobre à 19:05
        paul-emic

        @ bedeau Nous ne sommes plus très loin du pervers narcissique qui ne s'encombre jamais de scrupules.

      • Dimanche 17 Octobre à 21:17

        @ paul-emic...!

        On y est en plein !

        Voir (entre autres) cet article de 2018 du Club-Mediapart  (je ne suis pas sectaire...)

        Macron, discours d'un pervers narcissique ?

        La structure de son discours et l’égrenage de ses arguments correspond assez avec le discours du conjoint pervers narcissique qui, après avoir frappé sa compagne, revient pour s’excuser avec  un bouquet de fleurs, acheté précipitamment au Lidl du coin.

         

         

    8
    Dimanche 17 Octobre à 00:14

    fumeux, tout ça, non ?

      • Dimanche 17 Octobre à 17:51

        @ peache...?

        certainement...

         
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :