• FILS DE PUTE !!!

    Trèbes (Aube) 23 mars 2018 - prise d'otages dans un supermarché de la petite ville...

    ...mais il aura fallut plusieurs jours d'hypocrisie générale pour apprendre que toute la presse s'est livrée à une énorme fake-news:

    "On a retrouvé trois impacts de balle (pas "plusieurs...", "pas 2 ou 3...", pas "3 ou 4...", TROIS!!! ) sur le corps du lieutenant-colonel de gendarmerie qui a perdu la vie pour sauver celle d'un otage..."

    Et on apprend, enfin, qu'en fait "Le terroriste Redouane Lakdim a frappé le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame à la gorge avec son couteau. L'autopsie, réalisée sur le corps du gendarme, révèle en effet des 'lésions mortelles' au niveau du cou, puis des blessures par balles. L'enquête donnera prochainement des éclaircissements sur les faits qui se sont déroulés vendredi à l'intérieur du Super U de Trèbes.", selon une information qui aurait "fuité"...

    Personne, parmi les porteurs de micro ou de caméra physiquement présents sur les lieux, si prompt à retrouver l'homme qui a vu l'homme qui a vu la voiture du présumé terroriste, n'a entendu parler de rumeurs concernant quelques traces de sang suspectes sur le haut de son uniforme... immense surprise, parmi eux, et grande déception de n'être mis au courant de rien par leurs indicateurs...

    Même l'ancien des EHPAD lyonnais qui assure les fonctions de responsable au Ministère de l'Intérieur et des Cultes du culte mahométan aurait appris la nouvelle en écoutant Radio-Nostalgie, ce matin.. va-t'on nous expliquer

     

    Le fait que le Gendarme se soit récemment converti au catholicisme, est-il un début de commencement pour un début d’explication ? ou pas... ?

    FILS DE PUTE !!!

     

    De toute façon, ça semblait disproportionné comme sanction pour une éventuelle main aux fesses à Saint-Cyr...

    FILS DE PUTE !!!

     

    Les "envoyés spéciaux" sur place ont encore beaucoup de travail d'investigations à faire pour faire surgir la vérité (officielle).

     

     

    « Question(s) à la con...Trois hommes dans un bateau... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mars à 16:59
    Pangloss

    Attendons un peu et on va apprendre que le terroriste n'était pas si musulman que ça et qu'il a simplement été victime d'un amalgame stigmatisé.

      • Lundi 26 Mars à 18:26

        C'est pas faux...

        Europe1 - JDD - 25/03/2018

         

        Deux jours après les attentats de Carcassonne et de Trèbes, retour dans la cité Ozanam, où Radouane Lakdim habitait.

         

        "C’est tranquille ici", affirme Sami*, 48 ans. L’homme en pantalon de jogging et capuche trottine pour aller chercher un paquet de cigarettes au tabac du coin. Il est né dans la cité Ozanam. Il connait tout le monde là-bas. Y compris Radouane Lakdim. C’était un voisin. "Mais tout le monde se connait, on est tous voisins, explique-t-il. On est tombé  sur le cul quand on a appris qui c’était."Quand il parle de Radouane Lakdim, ses yeux s’écarquillent. "Il était là, il disait bonjour, il discutait". Sami se souvient de son chien qu’il promenait régulièrement. Un pit-bull. "Mais un gentil hein, précise-t-il. Il ne mordait pas, il jouait avec les enfants." La radicalisation de son voisin? Il n’a rien vu. "Sur le cul on est tombé je vous dis", explique-t-il en haussant la voix et en séparant distinctement les syllabes. Quand on lui parle de réseaux ou de potentiels recruteurs, il n’y croit pas. "Pas ici non, tranche-t-il. Je vais même vous dire, s’il y avait des gens comme ça, on les prendrait et on les mettrait dehors."

         

        Karim*, la vingtaine, qui vient régulièrement voir des copains à Ozanam, lui le connaissait. "Enfin, je suis surtout un ami de ses amis. Mais je savais très bien qui c’était." Il n’en revient pas. "Comment on aurait pu se doute ? Il était normal et tout." Il réajuste sa casquette floquée FC Barcelone, assortie à son jogging bleu. "On ne pensait pas que ça viendrait jusqu’ici. A Carcassonne quoi. J’y crois toujours pas." Il avait une amie qui était dans le Super U lors de la prise d’otage. "Nous aussi, nous avons eu peur, relate-t-il. Ça touche tout le monde ce terrorisme de merde. Quand on sait qu’il était parmi nous, ça fait peur."Le jeune homme est d’ailleurs inquiet. Il craint une chose. Qu’on les assimile tous à Radouane Lakdim. Karim est musulman, "pas pratiquant" mais "ça suffit à ce que les gens se fassent des films". "Vous savez, Carcassonne, c’est une ville un peu FN. Je vois déjà le regard des gens changer."

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :