• Fifi et l'Ozoff

    Drame en deux actes... 

     

    acte 1 :

    "L'Occident va disparaître". C'est le triste mais banal constat que fait Michel Onfray...

    Il détaille en évoquant...

    la fin du christianisme. «Il faut mettre l’Europe en relation avec le judéo-christianisme, ce qui a rendu possible l’Occident... mais ce qui fait le fond de notre civilisation est épuisé».../... «Le christianisme ne fonctionne plus chez les chrétiens : ils ne croient plus au purgatoire, à l’enfer, à la parousie, à Satan, à l’eucharistie, à la virginité de Marie. Tout ce qui était dogmatique, tout ce qui supposait une foi a disparu.../... On a un pape qui est un boy-scout, qui nous dit qu’il “faut aimer ceci ou aimer cela“, “sauver la planète”...c’est Greta Thunberg sans la transcendance.» 

    l’appétence contemporaine pour la déconstruction. «Nous sommes dans une civilisation de l’épuisement. Nous n’aimons que ce qui nous déteste, tout ce qui nous détruit est perçu comme formidable.../...Il y a une passion pour la déconstruction. Il faut détruire la vérité, l'Histoire.../... l’Histoire n’existe plus. Il n’est plus question de savoir qui a fait quoi, comment les choses ont pu fonctionner, etc. Par exemple,  Il n’est plus question de savoir ce qu’ont été les traites négrières. Il y a une “méchante traite” : celle assurée par les blancs. Et il y a une “bonne traite” : celle assurée par les musulmans».../... «La France en est à un stade de coma et de mort avancé, l’état de barbarie  dans lequel nous vivons actuellement est en phase de générer une autre civilisation.»

    le transhumanisme décadent. «La disparition des Etats rend possible l’apparition de certains individus qui sont des richesses planétaires qui peuvent tout acheterLa seule chose qu’ils ne peuvent pas acheter, c’est la santé, la vie. Que disent ces gens-là ? “Je veux vivre toujours”. C’est le symptôme du narcissisme absolu.../... Les altermondialistes, les anticapitalistes et les antifascistes sont des gens qui travaillent pour le Capital, puisqu’ils veulent détruire toutes les identités, la nature et que les femmes pauvres vendent leurs utérus. Quand ces gens descendent dans la rue en disant “le fascisme ne passera pas”, ils sont en train de faire le nécessaire pour que Google, Facebook et Elon Musk puissent parvenir à réaliser ce projet transhumaniste : le transhumanisme, ce sont les GAFAM.".../... "Le transhumanisme suppose la marchandisation de tout ce qui existe : Nature, air, eau, animaux… On s’en va vers une mécanisation généralisée de la planète, première civilisation véritablement universelle.»

    On peut discuter longuement de la personnalité et des convictions du philosophe auto-médiatique, on peut penser qu'il a négligé certains arguments tels que les tyrannies des diverses minorités : "raciales", pour ne pas dire ********, "religieuses", pour ne pas dire ********, "genrées" pour ne pas dire *******, etc... et, évidemment, de la majorité médiatique, influente et progressiste... Mais si quelqu'un a un seul argument pour démontrer que l'Occident ne va pas disparaître, je suis preneur.

     

    acte 2 :

    ...pendant ce temps-là, Finkielkraut lance l'appel "Touche pas à mon histoire"

    Selon le philosophe préféré des français pour la 6me année consécutive, «La France serait actuellement traversée par une crise très grave qui verrait certains s’en prendre aux signes visibles de notre histoire -en particulier aux statues- et militent pour leur disparition violente de l’espace public.». Pourtant, le philosophe nous informe opportunément «qu'il faut relire l’Histoire dans son contexte et ne pas projeter dans le passé nos obsessions présentes. sinon, nous serions conduits à faire de l’histoire un procès où défile une liste interminable d’accusés et, avec ce type de discours et de pratiques, nous n'aurions aucune chance de résorber les fractures françaises. Au contraire : nous allons les aggraver, et attiser les rancœurs.» Ce qui, dans le fond, n'est pas totalement faux et, en lisant ces réflexions qui m'avaient un temps traversé l'esprit, je me sens l'âme et l'esprit d'un grand intellectuel, voire d'un possible académicien de renom.

    Et pourtant... la solution existe... Il suffit de conforter citoyennement "la République" dans sa courageuse décision de ne rien vouloir renier du passé de la France et même de l''assumer (y compris ses crimes contre l'humanité, je suppose) et de s'opposer au déboulonnage des statues ; ce qui semble être pour l'auteur de l'Appel, avec des accents presque zemmouriens, d'une audace folle pour un chef-d'état, surtout un qui n'a jamais rien vu qui ressemblerait à la culture de "son" pays. Pour ce faire : c'est fastoche : Signez nombreux l'appel en question et confortez le président, au cas où il serait saisi d'un dernier doute, qu'il aurait oublié sa décision, ou qu'il hésiterait encore un peu -craignant de "brusquer les décoloniaux".

    Et si après ça, les anti-racistes, les décoloniaux, les suprématistes ou les séparatistes de toutes sortes continuent leurs exactions, c'est à désespérer de la philosophie et des agences de pub réunies... 

    En tous cas, aux Etats-Unis, personne ne semble avoir eu cette idée pourtant simple... Après avoir déboulonnée pratiquement toutes les statues du pays, des dizaines de milliers de miliciens racisés et anti-racistes défilent avec des armes de guerre à la main dans plusieurs grandes villes, brûlent les drapeaux et des Bibles pour lutter contre les violences policières...

    Heureusement, dans l’Hexagone apaisé, on va certainement échapper à ces incivilités, grâce à une bien belle initiative comme on aimerait en voir plus souvent et quelques milliers de signatures.

     

     

    « [in memoriam]BAD IS GOOD »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Août à 17:10

    Curieux pour Onfray dont j'ai lu le traité de l'athéisme manifestement anti-religieux

      • Lundi 3 Août à 18:15

        @ Dr WO...:

        Je n'ai pas lu ce 'traité" (j'ai lu "Cosmos", parcouru "Décadence" et, plus récemment "Zéro de conduite - carnets d'après campagne") mais je viens de retrouver ces deux citations en rapport, extraites de deux interviews : 

        "L'Europe a des racines chrétiennes qu'on le veuille ou qu'on ne le veuille pas -et je suis athée (..) je suis un athée chrétien car il y a un athéisme qui relève de la sphère chrétienne parce que l'Europe relève de la sphère chrétienne. Il y a des racines historiques aux civilisations, il y a des racines spirituelles à toutes les civilisations." (en 2016)

        "...l’athéisme n’est pas une panacée : il y a des croyants, des intégristes, des fondamentalistes de l’athéisme. Moi qui suis athée, cette engeance cléricale de l’athéisme m’est plus insupportable que la foi des croyants qui n’ont cure d’imposer leur vision du monde à leur prochain ou de l’inquiéter parce qu’il ne pense pas comme eux. L’athéisme a ses bornés et le croyant ses éclairés ; et vice-versa." (en 2017)

        ...bon, c'est soit une expression alambiquée de la pensée complexe du "en-même-temps", soit une preuve de rigueur et d’honnêteté intellectuelle... A chacun de voir selon ses convictions... smile !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :