• Et avec ça, je vous sers autre-chose ?

    Déjeuner en paix, déjeuner en paix...
    J'abandonne sur une chaise le journal du matin
    Les nouvelles sont mauvaises d'où qu'elles viennent...
    Je vais à  la fenêtre et le ciel ce matin
    N'est ni rose ni honnête pour la peine...
     
     
    + qu'hier & - que demain
     
     
     
    C'est par où qu'on commence ?
     
     
     
    Angleterre: les caissiè hôtesses de caisse d'un magasin appartenant à une grande chaine internationale ("Aldi") ont le droit de refuser d'encaisser des clients qui auraient de l'alcool dans leur caddie; en attendant de refuser ceux qui achètent des cochonnailles; en attendant que la direction de cette chaine renonce à vendre ce genre de produits; en attendant que la concurrence suive le même chemin; en attendant que ne soient plus proposés que des produits hallal dans les magasins dits "normaux"... et partout ailleurs. Il faut bien vivre avec son temps. Et, tant qu'on y est, en attendant d'exclure des rayons des librairies tout ouvrage, roman ou document, qui ne serait pas homologué par l'imam ou l’uléma de la paroisse.
     
    France: c'est officiel, les repas avec de la viande de porc sont déclarés illicites dans les cantines municipales... verboten et haram... c'est un tribunal administratif français qui vient de déclarer cette fatwa qui fera jurisprudence. Mais pourquoi s'arrêter aux cantines? de nombreuses pizzerias et sandwicheries l'ont compris: le jambon de dinde est beaucoup plus vendeur que le jambon de porc... les restaurant classiques et/ou gastronomiques, étoilés ou non, ne devraient pas avoir le droit d'interdire de facto l'accès à leurs tables à toute une fange frange de notre population qui craint que certains aliments soient souillés par des ustensiles de cuisine ou des récipients ayant frôlé une viande impure... Rassurez-vous, il n'est pas encore envisagé d'interdire chez soi la dégustation d'un rôti ou d'une côte de porc. A condition que l'odeur n'importune pas vos chers voisins...
     
    Angleterre (encore): une fillette de 5 ans, dépendant des services sociaux a été placée en famille d'accueil... (je reprends) Une fillette de 5 ans, "blanche" et "chrétienne", dépendant des services sociaux a été placée dans des familles d'accueil de musulmans fondamentalistes, qui lui ont retiré sa croix, qui lui ont expliqué que le père Noël et le Petit Jésus étaient des stupidités sans nom et que les femmes européennes étaient toutes alcooliques, qui l'ont obligé à apprendre l'arabe... Dans l’une des familles, la mère portait un niqab, dans l’autre une burka. Il n'est jamais trop tôt pour bien faire et pour ramener dans la voie d'Allah les infidèles égarées dans leurs erreurs millénaires.
     
    Italie (Vatican): un dénommé françois, se disant "pape catholique", encourage les clandestins réfugiés mahométans du monde entier à venir enrichir la culture européenne de leurs talents. il les a assurés que "leur sécurité personnelle devrait passer avant celle des nationaux des pays hôtes". Il a ensuite alerté l'opinion publique internationale sur le sort de certaines minorités religieuses persécutées de part le monde:  "Je voudrais leur exprimer toute ma proximité. Et nous tous demandons au Seigneur de les sauver et d’inspirer des hommes et des femmes de bonne volonté pour qu’on les aide à ce que tous leurs droits soient respectés"... certaines minorités, oui, mais des "minorités" musulmanes inoffensives et pacifiques et en Birmanie, "persécutées" par des bouddhistes cruels et sanguinaires, ou alors -va savoir Édouard- simplement effrayés par ce que l'islam provoque partout où il passe.
     
    France: une jeune femme s'était abritée du vent sous le porche (du latin "porticus", et non du gaulois "porcherie") d'une mosquée pour allumer une cigarette... Un adepte d'une religion Damouretdepaix passant par là, s'en est ému et a voulu sermonner -non sans raison, évidemment !!!- cette provocatrice, à la fois femelle, dépravée et impudique en l'étranglant un tout petit peu avec les lanières de son sac à main, confirmant ainsi le slogan gagnant-gagnant et citoyen que "Fumer tue"; un bel acte de civisme, en quelque sorte, vous ne trouvez pas ?
     
    États-Unis: après avoir déboulonné plusieurs statues de militaires ou d'hommes politiques présumés racistes (et islamophobes, et homophobes, et detoutunpeuphobes), certains envisagent maintenant de s'attaquer à celle de Christophe Colomb ! et de rendre ainsi un hommage tardif aux tribus indiennes éradiquées par le visage pâle. En France, les bobo-islamo-gauchos qui ont entrepris de nettoyer l'espace dit public des croix, calvaires et autres statues religieuses (le tout encore toléré à l'intérieur des églises) peuvent en prendre de la graine et demander la destruction des statues de Vercingétorix, de Jeanne d'Arc, de Du Guesclin ou de Napoléon (De Gaulle, c'est un peu sensible, comme sujet), la destruction des Monuments aux Morts avec un "poilu" valeureux ou moribond, un "coq gaulois" fier et résolu, ou avec une Marianne bienveillante et miséricordieuse (sauf ci-celle-ci a la tronche et les mamelles d'une femen, comme sur les timbres-poste de la République Française).
     
    Allemagne: un super-marché a présenté a ses clients des rayons quasiment vides, après en avoir retiré tous les produits venant de "l'étranger": pâtes italiennes, charcuterie espagnole, vins français, café colombien, thé anglais, whisky irlandais, sodas américains, poissons norvégiens, mouton australien, etc... (je suppose), pour démontrer à quel point un monde sans "étranger" serait vide et désespérant. L'histoire ne dit pas quels étaient  les produits venant d’Érythrée ou du Sud-Soudan retirés de la vente...
     
    Angleterre (toujours) : Naz Shah, une députée travailliste, appelle les femmes violées à Rotherham, (ville également mondialement célèbre par les actes pédophiles commis par la communauté pakistanaise) à "fermer leur gueule, pour le bien de la diversité".
     
    Suède: alors que le ministre de l'intérieur suédois refuse de priver de leur citoyenneté les "combattants" de l'état islamique de retour sur le territoire, il envisage sans sourcilier d'expulser une iranienne récemment convertie au christianisme vers son pays d'origine, puisqu'elle "n'aura qu’à affronter seulement six mois de prison", semblant ignorer superbement que, chez ces gens-là,  la conversion à une autre religion que l'islam est punie de mort...
     
     
    Il vous en faut encore...?
    on verra plus tard...
     
    Ah...! j'ai voulu mettre des petits dessins, pour apporter un petit sourire à cette triste page... voici deux de mes préférés: Konk, et Chard (Chard avec un "D", pas "Charb", hein...)
    + qu'hier & - que demain
     
     
     
     
     
    + qu'hier & - que demain
     
     
     
     
     
    ... mais je me demande si c'est bien raisonnable d'en rajouter ?
     
     
     
    Et avec ça, je vous sers autre-chose ?
     
     
    France: décret paru en catimini et publié le 5 août 2017

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Décret n° 2017-1230 du 3 août 2017 relatif aux provocations, diffamations et injures non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire

    NOR:JUSD1714912D
    ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/8/3/JUSD1714912D/jo/texte
    Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/8/3/2017-1230/jo/texte


    Publics concernés : personnes poursuivies ou condamnées ; magistrats.
    Objet : renforcement de la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à caractère raciste ou discriminatoire.
    Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
    Notice : le décret améliore la lutte contre les manifestations de racisme, de sexisme et d'homophobie pouvant se produire dans des lieux non publics, comme au sein des entreprises ou des établissements scolaires. Il renforce à cette fin la répression des contraventions de provocation, diffamation et injure non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe, dans des conditions similaires à ce qui a été prévu dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse par la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et la citoyenneté pour les délits de provocations, diffamations et injures racistes ou discriminatoires commises de façon publique.
    Il prévoit que ces diffamations et injures non publiques constitueront, comme les provocations, des contraventions de la cinquième classe, punies d'une amende maximale de 1 500 euros ou 3 000 euros en cas de récidive, et non plus des contraventions de la quatrième classe punies d'amendes inférieures de moitié.
    Il élargit ces infractions aux cas où elles sont commises en raison de l'identité de genre de la victime, afin de mieux lutter contre la transphobie, et il substitue à la notion de race, qui n'est pas applicable aux êtres humains, celle de « prétendue race » comme cela a été fait dans les dispositions législatives du code pénal par la loi du 27 janvier 2017.
    Il ajoute pour ces infractions la peine complémentaire de stage de citoyenneté, qui existe désormais pour les délits prévus par la loi du 29 juillet 1881.
    Références : les dispositions du code pénal et du code de procédure pénale modifiées par le présent décret peuvent être consultées, dans leur rédaction issue de ces modifications, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).

     

     

    Alors...

    Et avec ça, je vous sers autre-chose ?

    ... du coup, je me méfie, et je ne sais même pas si je vais mettre ce (long) document en ligne sur mon blog... vous feriez quoi, vous, à ma place ?

     
    « Un peu peur quand même.. (MaJ)petit, petit !.. Roger... Bruno ! »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :