• En marche vers l'Islam de France...

     

    "Avec cette charte, tout commence !" C'est par ces mots enthousiastes qu'Emmanuel Macron a conclu son rendez-vous avec le Conseil français du culte musulman.

     

    "Charte des Principes de l'Islam de France"

    C'est un texte presque parfait, pour qui lit la taqîya dans le texte, contrairement aux réserves émises par certains journaux soupçonneux.

    Pour faire bref :

    Article 1

    Objectif de la charte

    Les valeurs islamiques et les principes de droit applicables dans la République sont parfaitement compatibles et les musulmans de France appartiennent pleinement à la communauté nationale. D’un point de vue constitutionnel, tous les citoyens, quelles que soient leur religion, leurs croyances ou leurs convictions philosophiques, sont égaux.

    Jusque là, rien à dire. Affirmer le contraire, d'entrée de jeu aurait été maladroit, surtout pour des "signataires [qui] s'inscrivent dans l'écriture d'une page importante de l'histoire de France"

    Article 2

    Missions

    Notre mission et notre engagement découlent de notre engagement citoyen et de notre foi.../... Le principe d’égalité devant la loi nous oblige à nous conformer aux règles communes et les faire prévaloir sur toutes les normes et règles y compris celles issues de nos convictions et/ou de nos interprétations religieuses.

    ...parfait, on ne pouvait en espérer moins (d'accord, "citoyen" et "foi". dans la même phrase, ça peut surprendre au pays de la laïcité institutionnelle, mais bon...)

    Ensuite :

    Article 3

    La Liberté

    "Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru. Est-ce à toi donc de contraindre les gens à croire ?" (Coran, 10 : 99).

    Article 4

    L’Egalité

    "...certes, Nous avons rendu dignes tous les enfants d’Adam" (Coran, 17 : 70)

    Article 5

    La Fraternité

    "À chacun de vous, Nous avons tracé un itinéraire et établi une règle de conduite qui lui est propre. Et si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait de vous une seule et même communauté, mais Il a voulu vous éprouver pour voir l'usage que chaque communauté ferait de ce qu'Il lui a donné. Rivalisez donc d'efforts dans l'accomplissement de bonnes œuvres, car c'est vers Dieu que vous ferez tous retour, et Il vous éclairera alors sur l'origine de vos divergences." (Coran 5 : 48)

    Là, on frôle le sublime et l'on se rend compte que les valeurs de la république ("Liberté", "Egalité" et "Fraternité") sont parfaitement compatibles avec les grands principes de l'Islam (de France).

    etc... etc...

    ...au hasard des pages suivantes :

    ...nous nous engageons à ne pas utiliser ni à laisser utiliser l’islam ou le concept d’oumma (communauté des croyants) dans une optique politique locale ou nationale ou pour les besoins d’un agenda politique dicté par une puissance étrangère qui nie la pluralité consubstantielle à l’islam. Nous refusons que les lieux de culte servent à diffuser des discours politiques ou importent des conflits qui ont lieu dans d’autres parties du monde. Nos mosquées et lieux de culte sont réservés à la prière et à la transmission de valeurs.../...

    Les objectifs d’une religion contribuent aux valeurs universelles qui fondent l’humanité. Les responsables musulmans, amènent les fidèles à la réflexion et les aident à distinguer dans les sources scripturaires, ce qui est applicable dans le contexte de la société française.../...

    Nous appelons à ne pas diffuser de livres, fascicules, sites internet, blogs, vidéos, qui propagent des idées de violence, de haine, de terrorisme ou de racisme, sous quelque forme que ce soit. Les courants extrémistes s’appuient sur des concepts belliqueux, incitant à la violence et à la sécession dans des discours qui nuisent autant à la société française qu’à l’image de l’islam et des musulmans.../...

    etc...

    Et, à preuve de la symbiose et de la complémentarité qui unit nos deux institutions, quand Notre Président reconnait et condamne les privilèges de l'homme blanc dans la culture occidentale et que le racisme anti-blanc y est considéré comme un fantasme, le CCFM de son côté y nie ou ignore les discriminations et les actes christianophobes :

    Article 5

    Toutes les formes de racisme, de discrimination et de haine de l’autre, notamment les actes antimusulmans, les actes antisémites, l’homophobie et la misogynie sont des délits pénalement condamnés. Ils sont également l’expression d’une déchéance de l’esprit et du cœur qu’aucune foi sincère ne saurait accepter.

     

    Pour le texte complet, c'est ici :

     

     

    En marche vers l'Islam de France...

    dessin paru dans "l'Opinion" en octobre 2020

     

    « OUF...!Bon... Ça, c'est fait... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Janvier à 17:24

    On serait tenté d'y croire. Pour l'instant, je résiste à la tentation, j'attends de voir.

      • Mardi 19 Janvier à 18:01

        @ Pangloss...!

        Il faut croire que les mahométans de France ne sont pas tout-à-fait, tout-à-fait, des "de France" comme les autres...

        Sinon, pourquoi pas et à quand une "charte des protestants de France", une "charte des israélites de France", une "charte des hindouistes de France" ou une "charte des bouddhistes de France"...?

        Ou même une "charte des catholiques de France", après tout ?

        Ou encore une "charte des raëlens de France", tant qu'on y est ?

        Ou aussi une "charte des pastafaristes de France", dans le fond ?

        Et une "charte des athées de France", évidemment...?

         

        Et, dans un autre domaine,  une "charte des chrétiens du Qatar" ?

         

        (Mais -en même temps- je n'ose pas envisager une "charte des macronistes de France"...)

         

    2
    Taquyia y croire
    Mardi 19 Janvier à 18:47

    Quand on a théorisé le bon mensonge face à l'ennemi tant qu'on est le moins fort... (principe du "lèche la main que tu ne peux pas encore mordre"). Ils ont sans doute bien ri intérieurement, en se disant que les kouffars et collabos d'en face n'avaient, comme Ali Juppar, jamais lu l'alcoran.

    Ce qui me rappelle une finesse de Monteilhet, faisant jurer un catholique sur l'ancien testament, livre rendu inutile par le suivant -- Hubert dixit, sauf erreur dans Les pavés du diable. Je n'entre pas dans l'éventuelle controverse qui me laisse froid.

    Tout cela finira mal.

      • Mardi 19 Janvier à 21:51

        @ Taqyia y croire...?

        Tout le monde a lu le Coran, et tout le monde a parfaitement compris son "message"

        Tout le monde savait ce qui se passait dans les camps en Union Soviétique

        Tout le monde connaissait les travers pédosexuels affirmés d'une partie de nos élites.

        Tout le monde a lu le Coran. Et beaucoup, sans (trop) le montrer publiquement, doivent le lire avec ferveur et piété.

         

        voir le nombre "croissant" (winktongue...!) de conversions, pas toujours "Vachement "in", coco..."

        C’est le responsable de la sécurité le plus discret de Washington. A la tête du Centre de lutte antiterroriste de l’agence de renseignements américaine depuis 2006, il est responsable du programme de frappes de drones à l’étranger : Roger, 60 ans, chef à la CIA et... converti à l’islam

        (en 2012, et  selon "Courier International")

         

    3
    Mardi 19 Janvier à 19:11
    On ne pourrait pas leur dire tout simplement "barrez-vous" l'islam n'a aucune place ici ?
      • Mardi 19 Janvier à 22:02

        @ Fredi M...!

        Oui, on peut, mais ce n'est pas sûr qu'ils veuillent l'entendre. Surtout ceux qui ont une preuve officielle de leur droit de rester sur le sol français.

        Et il faudrait que les allemands, les britanniques, les italiens, les espagnols, les suédois, les hollandais, les norvégiens, les danois, les autrichiens, les croates, les bulgares, les luxembourgeois, les belges, les tchèques, les grecs et même les vaticans, etc... leur disent, simplement, "Barrez-vous, l'islam n'a aucune place ici !", mais ce n'est pas sûr que la Cour Européenne cry des Droits de l'Homme cry veuille l'entendre...

        Comme dit votre voisin du dessus "Tout cela finira mal..." (reste à savoir pour qui)

         

    4
    Mardi 19 Janvier à 20:47

    Je suis d'accord avec votre réponse à mon commentaire. Pourquoi, parmi toutes les religions, faut-il un statut particulier pour l'Islam?

      • Mardi 19 Janvier à 22:47

        @ Pangloss...!

        Parce que l'Islam n'est pas une religion : l'islam est LA religion, la religion parfaite, infaillible, universelle et complète... (dixit ses adorateurs) car dictée directement par Allah, dont la parole est forcément akbar, donc itou pour ses pompes et ses œuvres.

        Parce que, pour la plupart, et surtout celle qui nous concerne le plus et de plus près, les autres religions n'en sont plus... On pourrait presque comparer sans blasphémer le catholicisme apostolique et romain tel qu'il est devenu depuis le début des années 1960 au pastafarisme que j'évoquais dans ce commentaire

        Parce que l'islam c'est aussi un système politico-social le plus complet et le plus rigide et intraitable qu'aucun autre avant lui. (aussi le plus absurde)

        On a tendance à dire, j'ai lu ça quelque part :

        Le XIXme siècle a été celui du communisme.

        Le XXme siècle fut celui du nazisme.

        Le XXIme siècle sera celui de l'islamisme. 

         

         

    5
    Mercredi 20 Janvier à 15:25

    vu dans "Le Monde" !

     

     

     

    La religion musulmane fait l'objet d'un profond rejet de la part des Français 

    74 % des sondés estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines.

     

      • We Are Amused
        Mercredi 20 Janvier à 16:07

        Bedeau, ce sondage est évidemment islamophobe, qui révèle une forme de... discrimination envers les apôtres de l'argument théologique aiguisé. "Pas bien !". Même en citant la source (bienveillante), le simple fait d'en faire état sans condamner, c'est être complice. Sont capables d'en appeler à la cedh ou pire. J'espère que la liste des sondés (avec leurs réponses) a été transmise à qui de droit.

        2% de frontistes qui estiment la religion catholique incompatible avec la société française, c'est une surprise.

         

        Blague à part, y'avait longtemps que je n'avais  vu un article de *L'Immonde*. Y'a pas à dire : Legris, Péan, et Cohen sont toujours descriptifs, quand leurs livres remontent à des décennies. Ce qui tendrait à prouver qu'ils sont travaillé en vain.

      • Mercredi 20 Janvier à 17:52

        @ We Are Amused...!!!

        Question subsidiaire :

        1) "74 % des sondés estiment que l'islam n'est pas compatible avec les valeurs républicaines."

        2) l'islam est la deuxième religion de France, avec entre 3 et 20 millions de fidèles...

        Il est donc quasiment certain qu'un nombre non négligeable de "français musulmans" a été sollicité pour répondre à ce sondage et qu'ils ont probablement déclaré que l'islam d'Amour et de Paix était aussi celui de la Tolérance...

        Si on les retire (pour conflit d'intérêt, par exemple) des 26% qui n'ont aucune défiance affichée envers l'islam, quel est le pourcentage de non-musulmans qui croient (ou feignent de croire) en la "compatibilité de l'islam avec les valeurs 'républicaines'" ?

         

      • Not Amused
        Mercredi 20 Janvier à 23:49

        "Entre 3 et 20 millions de fidèles". Un tel écart, c'est probablement gouvernemental; qu'il s'agisse de stats ou de l'établissement d'un budget.

        L'échantillon prétendu représentatif a pu être truqué -- on a vu récemment l'étonnant tirage au sort n'ayant retenu que des enragés écolos, au nombre desquels figurait, je crois, Con Bandit.

        Mieux vaut sans doute ne pas se poser de questions.

      • Jeudi 21 Janvier à 10:47

        @ Not Amused...!

        3 à 5 millions, c'est la fourchette "basse" (pardon Asa...!) donnée par "Libé" et le "service vérification de l'AFP"

        20 millions, c'est le nombre avancé par l'estrême-drouate de l'internet (dont "Résistance Républicaine" -en 2016-et "FDS")

         

        Ou alors, autre hypothèse (personnelle et incorrecte ou fantaisiste) : 20 millions de musulmans dont 3 millions d'islamistes ?

         

         

    6
    Mercredi 20 Janvier à 16:17
    L'électorat RN est particulièrement lucide vis-à-vis de l'islam...
      • Mercredi 20 Janvier à 18:04

        @ Fredi M...?

        En fait, je me posais la question (stupide) de savoir "pourquoi un tel sondage, à un tel moment, et dans un tel journal ?"

        La réponse est peut-être dans un autre article, publié simultanément sur le même journal :

        Les ingrédients du populisme sont là et dépassent l'électorat de Marine Le Pen".

        L'historien Michel Winock décrypte l'état d'esprit "délétère" et "angoissé" des Français.

        Les Français –du moins la grande majorité d'entre eux– semblent avoir peur de tout : du chômage croissant, de la détérioration économique, de la mondialisation, des étrangers trop nombreux, de l'Union européenne, de l'islam conquérant et intolérant. Se prononcent-ils en faveur de moyens de redressement ? Ils répondent : redressement de l'autorité et repli sur le pré carré.

        C'est une rude réalité avec laquelle doivent se colleter les partis républicains, de droite comme de gauche.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :