• Elle arrive...

     

    - Elle arrive...!

      - Qui ça ?

    - Ben, la guerre civile...

      - Ah... Oui, je sais. 

     

    ...Après plusieurs mois de : a) incivilités locales - b) émeutes sporadiques - c) scènes de guerre civile -... devant lesquelles les Forces de l'Ordre n'ont d'autre ordre que de se replier, forcément... 

    ...Après de plus en plus fréquentes attaques : a) de déséquilibrés - b) présumées terroristes - au couteau, à la machette ou à la hache (voire, parfois à la kalachnikov)...

    • Le 30 mai, une "marche des solidarités" interdite par la Préfecture de Police rassemble plus de 5 000 clandestins, donc hors-la-loi accompagnés de leurs "sympathisants" dans les rues de Paris pour demander la régularisation immédiate et générale de tous les "sans papier" présents illégalement sur le territoire national.

    La manifestation se terminera place de la République par l'appel d'un des leaders (djellaba, barbe salafiste, keffieh palestinien à la main...) aux centaines de personnes encore présentes à s'époumoner de "Allah akbar"

    • Le 2 juin, un rassemblement, interdit par la Préfecture de Police, rassemble entre 20 000 et 40 000 "indigénistes" et "décolonialistes" pour protester contre d'hypothétiques et anciennes violences policières, soutenus par tout ce que le pays compte de militants de la gauche radicale pro-immigration et anti-fascistes.

    Le rassemblement, qui aurait entraîné près d'un million d'euros de dégâts, se poursuit par une improvisation de la chanteuse Camelia J qui reprends l'hymne des Black-Panthers "Il est temps de prendre les armes"

     

    ...Pendant ce temps-là...

    • La Bonne Presse donne la (bonne) parole à tout ce que le monde du spectacle, du sport et de la gauche de progrès compte de bonnes âmes compatissantes

    • Le Préfet de Police va se faire épingler une nième médaille en chocolat

    • Le Ministre de l'Intérieur prévient les policiers que toute parole ou tout geste à connotation raciste sera sévèrement signalée et sanctionnée...

    • Une certaine Aïssa clame haut et fort devant des milliers de personnes "Nous ne laisserons jamais la France tranquille"

    • Le Président de la République          (quel "président"... quelle"république" ?)

     

     

    « Sacré Didier...!(ne partagez pas cette info) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    MoreAndMoreDeprimed
    Jeudi 4 Juin à 00:41

    Bien vu, bedeau. Guerre annoncée depuis longtemps par son ombre mauvaise, elle n'arrive pas sur des pattes de colombe, comme disait un vieux philosophe.

    "Civile" n'est probablement pas l'adjectif qui convient, même si les deux camps ont des cartes "nationales" d'identité du même euroGau -- l'un des camps a des alliés qui sont, pour le moment, dépourvus du précieux talisman donnant des "droits à tout" et notamment au tribut, mais c'est un point de détail. Les troupes de l'ennemi intérieur ne seront pas vraiment composées de cives au sens latin, mais bien d'hostes. On pourra avoir de très mauvaises surprises -- outre les complices locaux, je vois assez bien la cynique mafia au pouvoir, et donc ses milices, pactisant avec le camp des plus féroces, par haine du camp exploité (attention ! faut suivre !) depuis plus de quarante ans. On a, je crois, aboli depuis longtemps le crime d'intelligence avec l'ennemi ; à considérer le Q.I. des traîtres et des collabos, c'était une bonne décision. En droite logique, les responsables et coupables de la situation y passeront aussi, comme ceux d'en face -- ce qui ne sera pas une consolation.

    Voyons les choses à la manière des idéologues de l'eurotyrannie : sous l'angle économique. Ce qui s'annonce, c'est une simple guerre de territoires voyant les enclaves, d'ailleurs encouragées par la mafia, vouloir se développer et conquérir de nouveaux marchés.

    N'étant pas intelligent, j'avoue ne pas trouver de formule simple et descriptive : la guerre des enclaves, la guerre des parasites, la guerre des importés, la guerre des blancs et des autres, le Grand Massacre... J'hésite.

    Tout ce qu'on peut avancer, c'est que ce ne sera pas joli. Comme le monde d'après.

    C'est peut-être un simple ressenti, bedeau, mais votre blog devient bien sinistre. Où est le temps des articles rigolos sur sainte Greta ?

     

      • Jeudi 4 Juin à 12:58

        @ MoreAndMoreDeprimed .?

        J'ai employé le terme guerre "civile" parce-que c'est le terme habituellement consacré et qui va être en tête des expressions-préférées-des-français jusque dans les jeux télévisés et les horoscopes...

        Je l'oppose à guerre "militaire" car, même si c'était leur désir, je ne crois pas que nos gouvern     nos dirigeants aient l'envie de faire appel à l'armée (seul le méchant Trump peut l'envisager), et même dans ce cas si ils pourraient lui faire une confiance totale et... déshalalisée (sauf, peut-être, accessoirement, en envisageant un tierceron (?) de généraux en retraite en gilets-jaunes derrière Chalençon !...)

        Habituellement, je remplace guerre "civile" par guerre "de religions" (ça me semble plus précis, même dans un pays laïque)... on peut aussi envisager de dire guerre "de conquête" ou guerre "anti-néo-dé-re-coloniale" ? J'hésite...J'en ferais peut-être un "jeu du Samedi", avec un week-end de survie collapsologue dans la forêt amazonienne avec Greta Thunberg pour le gagnant.

    2
    ALastOneForTheRoad
    Jeudi 4 Juin à 12:23

    Tour de magie, le billet qui disparaît et revient à une autre place ? Plus fort que Bonnal et Werner. :)

    A l'occasion, n'oubliez pas de virer les deux commentaires inutiles. TIA !

      • Jeudi 4 Juin à 13:11

        @ ALastOneForTheRoad :

        ...en fait, le billet s'était validé tout seul et à l'insu de mon plein gré à la date où j'avais commencé à l'écrire, et il n'était pas entièrement terminé...

        J'avais voulu faire un peu moins sinistre avec les deux articles précédents (1) et (2) , plus ou moins sur le même sujet mais... bon... c'était pas ça qu'était ça au vu de la situation, pas grave mais désespérée, comme on dit presque...

         

    3
    Jeudi 4 Juin à 13:08

    Et la saint-Barthélémy, c'est quand? A moins que ce ne soit la "saint"-Mahomet?

      • Jeudi 4 Juin à 14:01

        @ Pangloss...?

        Au fait, vous m'y faites penser : je ne sais pas comment on dit "Paris" en wakandais ou en n'golo-golo, ni comment on peut traduire "messe" en  musulman... mais c'est sûr que le prochain calife de Faransa devra en passer par là parce que elle le vaudra bien. Forcément.

        PS. dans "Les grandes chroniques de France" (extrait), publiée dans les années 1200, on parle de "Lui" 

        "...Caliphe de Baudas qui suy une seule loy, et saint, et du linage de saint Mahomet, grant soudan et sire puissant, sage et fort souverain de la saincte maison du corps de saint Mahomet de Mecques..."

        (je n'ai rien sur la date de sa fête)

         

    4
    Jeudi 4 Juin à 13:23
    ZeStrangeBeurd
    Comment que je te foutrais tous ces parasites dehors, moi...
    C'est pas de la haine, c'est du réalisme.
      • Jeudi 4 Juin à 15:04

        @ ZeStrangeBird... !

        Certes... mais, il est beaucoup, beaucoup, beaucoup... trop tard :

        la plupart sont français (naturalisation, droit du sol, filiation, regroupement familial, statut d'"étudiant" ou de mineur isolé à protéger...) et nous incitent à quitter la France si on n'est pas content 

        les autres le demandent (ou l'exigent) et la France (ou ce qu'on appelait comme ça, avant) s'empresse de les satisfaire pour ne pas se faire gronder par l'Union Européenne

        etc... etc...

        ..et il n'y a pas que les antifas, les no-border et autres black-blocs (sans compter les artistes, les médias,es politiciens, le clergé catholique, les sportifs racisés, les grandes marques de vêtements, les professeurs des écoles...) à s'y opposer...

        preuve à l'appui :

        cry

         

         

         

      • Jeudi 4 Juin à 15:53
        Carine
        La Marseillaise écrite sous Pétain...
        Mais bien sûr !
        Un peu comme la Commune de Paris sous Louis XV, selon la pétasse épouse du violoniste., la Laurence ché pu qui.
        Comme dit le signataire du tweet, je dis ça, j'dis rien.
      • Jeudi 4 Juin à 16:15

        @ Carine...

        bah...

        On a bien l'islam qui est en Europe depuis 3 000 ans et les musulmans qui ont découvert l'Amérique avant Christophe Colomb...

        J'ai bien fait de brûler mes vieux "Lavisse" et "Malet-Isaac"

         

      • Souris donc
        Jeudi 4 Juin à 16:27

        Laurence Ferrari, épouse du violoniste Renaud Capuçon, qui anime Entrée des artistes de 12 h à 14 h sur Radio Classique. Elle est excellente. Où aurait-elle prétendu que la Commune de Paris avait eu lieu sous Louis XV ?

      • Jeudi 4 Juin à 17:39

        @ Souris donc (et @ la Mouette Joviale !)...
        J'aurais été bien en peine pour répondre au commentaire concernant la date de la Commune de Paris...! mais j'ai pu faire quelques recherches googlisées :

        Il s'agirait, en fait, d'une émission "Punchline" en 2017, au cours de laquelle Gilbert Collard aurait posé la question de la date de la Commune de Paris et à laquelle la présentatrice aurait répondu "Mmh... 15..." (Collard aurait annoncé la date de 1870 au lieu de 1871)

        Le début de l'entretien n'aurait pas été triste non plus : Collard estimant que l'OTAN "était obsolète", la journaliste aurait objecté que :

        "- Le parapluie de l'OTAN nous protège quand même..."

        "- De quoi ?"

        "- Ah, il ne nous protège pas ?"

         

        En tant qu'animatrice d'émissions musicales, elle est peut-être, ou certainement, compétente... mais j'évite soigneusement de regarder son émission "Punchline" (!!!?) sur "C-news" avant de passer à "Face à l'Info" avec Christine Kelly (et Eric Zemmour, Marc Menant, Eric de Riedmatten et Harold Hyman)

         

      • Merci Ioutube
        Vendredi 5 Juin à 12:16

        @bedeau

        La suite du dialogue est "collector" comme disent les jeunes :

        Collard : "De quoi ?"

        La kronne, après un temps de... réflexion : "De l'ennemi ?"

        https://www.youtube.com/watch?v=2q81K2QyIcE

         

      • Vendredi 5 Juin à 14:05

        @ Merci Ioutube ???!

        Ou alors, c'est une subtile allusion, pleine de sous-entendus, à la célèbre phrase que Marie-Françoise Voltaire a mis dans la bouche de son héros dans la pièce "Anticone et les rois de la macédoine" :

        "Protégez-moi de mes amis... mes ennemis, je m'en charge."

        ...malin, non ?

    5
    Jeudi 4 Juin à 13:48
    Ce pays persiste à marcher sur la tête, c'est désespérant.
    En fait le socialisme et ses idées folles est toujours au pouvoir. Tel le phénix qui renaît de ses cendres, on croit s'en débarrasser mais toujours il réapparaît. Si l'on devait le comparer à une maladie il serait un herpès.
      • Jeudi 4 Juin à 15:30

        @ Fredi M...!

        C'est, je crois, tout le monde occidental qui marche sur la tête...

        Aux Etats-Unis, lors des marches-de-la-solidarité, des rassemblements-pacifiques et des émeutes à répétition suite à l'assassinat, le meurtre, le décès d'un afro-américain, les "blancs" (citoyens comme policiers) doivent se mettre à genou, dans tout le pays, devant les manifestants et implorer le pardon de toute la communauté "noire"pour cette mort, et pour pour ces derniers trois siècles d'esclavage... au nom de l'anti-racisme et de l'égalité...

        Et ça gagne le monde entier... Canada, France, Angleterre, Syrie, Grèce, Nouvelle-Zélande... seule l'Afrique marque une certaine "retenue" (sauf chez les stars du foot et de la chanson -d'après "le Monde")

    6
    Jeudi 4 Juin à 13:54
    Maintenant depuis le temps qu'on nous la promet la guerre civile... On ne s'est même pas rendu compte qu'elle était déjà là, plus ou moins larvée, couvant tous les jours dans les banlieues, ne demandant qu'à embraser le pays tout entier.
      • Jeudi 4 Juin à 16:01

        @ Fredi M.../

        ...disons que jusqu'à maintenant, c'était plutôt des escarmouches (souvent "à l'unilatérale'), des rounds d'observation (comme si il y avait beaucoup à observer) et quelques échauffements (dans les deux sens du terme).

        Par ailleurs, il n'est pas certain que le plus grand danger vienne des banlieues (défavorisées) et des quartiers (difficiles). Un article déjà ancien de" Valeurs Actuelles" parlait de "Quand les musulmans prennent la clé des champs../... et choisissent nos campagnes afin d’y établir des villages musulmans", le site "Dômes et Minarets" en donne une toute autre interprétation :  "L’Islam au cœur des campagnes françaises"

        (j'avais fait en 2017 un -long- papier sur "les plus beaux villages de France" où j'avais bifurqué sur "les plus vilains villages..." pour évoquer ce phénomène...)

         

      • Jeudi 4 Juin à 17:16
        Oui j'ai vu ça en me promenant dans le Vexin (mais c'est très proche de Paris et surtout de Mantes la Jolie).
      • Jeudi 4 Juin à 18:01

        @ Fredi M....!

        On doit se fourvoyer : j'ai fait plusieurs recherches avec des mots-clés différents (France, campagne, village, communauté, islam, salafisme, etc ... ), rien de significatif à part les deux articles déjà cités et un projet d'écovillage musulman pratiquant la permaculture et l'élevage -sauf de porcins- bio...

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :