• Écwan noiw...

    Si j'étais de mauvaise humeur, ou un peu fatigué, ou en colère pour une raison ou pour une autre, je ferais un article pour faire part à mes lecteurs habituels de mon étonnement/indignation/révolte à propos de ça:...

    Le collectif Mwasi, organisateur du Festival interdit aux Blancs récidive.

    Mais en fait,

    1) je ne suis rien de tout ça (en ce moment)

    2) ça vaut vraiment pas la peine de s'énerver...

    Il s'agit tout simplement d'une invitation, adressée à la communauté africaine, d'aller visionner ensembl·e·s un film distribué par Walt-Disney...!

    Y'a pas de quoi se prendre la tête...

    Résumé du scénario -ou synopsis- (adapté de la bande dessinée de Marvel):

    Science-fiction

     

    Après avoir participé à l'affrontement entre Iron Man et Captain America le roi T'Challa (joué par Chadwick Boseman) retourne chez lui dans la nation africaine isolée mais technologiquement avancée du Wakanda, pour servir son pays en tant que nouveau roi. Cependant, le pouvoir de T'Challa (également connu sous le nom de Black Panther) va bientôt être défié par des factions de son propre pays. Quand deux ennemis conspirent pour détruire le Wakanda, la Panthère noire doit s'allier à l'agent de la CIA Everett K. Ross et aux membres du Dora Milaje, les forces spéciales du Wakanda, pour éviter que le pays soit emporté dans un conflit mondial.

    Ch. Boseman le Roi T'Challa et Black Panther

     

    La bande-annonce du film en version française:

    Ça donne envie, non ?

     

    L'invitation est rédigée en ces termes sur Facebook/events:

    On vous invite à voir Black Panther en mode #Nwar flamboyance sapé-e-s comme jamais.
    Cette projection est placée sous le signe de la flamboyance Afro, donc venez sapé-e-s comme ja-ja avec vos plus beaux kente, bazin, Faso dan Fani, Bogolans, madras, contours soignés, hydratés et crémés.
    Nous réservons la moitié des sièges pour un groupe d'adolescent-e-s de la banlieue parisienne qui y assisteront gratuitement.
    Pour se faire pour chaque place réservée vous pouvez, si vous le souhaiter payer l'entrée d'un-e ou plusieurs ados.
    Il s'agira d'une projection en anglais sous-titré français.
    Le film est à partir de 13 ans.
    La projection sera suivie d'un débat avec Many Chroniques, professeur d'histoire, blogueuse et militante panafricaine
    et Pierre Cras, chercheur en histoire et civilisation afro-américaine. Avec rafraîchissements et snacks.
    Le débat sera interprété en LSF.

    *** Cette projection est en non mixité pour les personnes noires quel que soit le genre.

     

    Forcément, je me pose quelques questions qui devraient facilement trouver une réponse simple:

    1. C'est quoi pardon... C.koi "le mode #Nwar flamboyance" ?
    2. Idem pour "les beaux kente, bazin, Faso dan Fani, Bogolans, madras" ?
    3. Idem pour "interprèté en LSF" ? (si c'est le "Langage des Signes Français", c'est un peu néo-colonialiste ? non ? Ah bon...)
    4. Les adolescent·e·s de la banlieu·e parisienn·e sont-ils en non mixité pour les personnes noires quel que soit le genre ?

    A part ça, je ne vois pas ce que l'on pourrait craindre ou reprocher à ce film... J'aime bien les histoires qui font rêver et les débats avec des historiens (j'en ai suivi quelques-uns menés par Sylvain Gouguenheim sur le Moyen-Âge en Occident, c'était très intéressant...)

    Mais surtout, Forest Whitaker (qui joue le rôle de Zuri) n'hésite pas à déclarer:

    "Je pense que les gens s’attendent à découvrir quelque chose de nouveau. Nous allons voir non seulement des choses tribales, mais aussi des choses qui nous emmènent dans l'espace, des choses qui nous emmènent dans l'espace James Bond, c'est une fusion unique de différents éléments qui se mélangent d'une manière passionnante"

    Ce super-héros d'Afrique qui est dans cette société et qui essaie de réparer le monde est quelque chose qui n'a jamais été vu auparavant. (…) Je pense que Ryan est un grand réalisateur. Il y aura toujours un peu de prise de conscience dans son film."

    La première fois que nous l'avons vu, tout le monde s’est levé - certains étaient littéralement en larmes, ils étaient tellement contents de ce qui se passait. Je pense qu’il y aura le même enthousiasme lorsque les gens verront le film." 

     

    Tous préjugés mis à part, je vois au moins trois raisons d'aller voir ce film:

    Science-fiction

     
    1. C'est un film de science-fiction rigolo: si certains ufologues affirment avoir vu en vrai des soucoupes volantes réelles, aucun explorateur ou aventurier n'a jamais découvert, ni même aperçu, ni entendu parler d' "une nation africaine technologiquement très avancée"!!! LOL MDR... (quelle imagination ou alors ça doit être de la bonne, celle du scénariste !!!)
    2. C'est une fable philosophique: un afwicain, aux pouvoirs super-normaux n'abuse pas de ceux-ci pour asservir le monde, ou sa tribu, ou l'Europe, mais les utilise pour sauver la planète. C'est pas n'importe qui qui ferait ça, y'a qu'à se souvenir (quoi qu'on en dise) de certaines périodes obscures et d'heures sombres de l'histoire pour s'en rendre compte.
    3. C'est un documentaire sociologique: si le nom de Black Panzer ou Panther rappelle celui des Black Panthers ("panthères noires" en français), ces terroristes communautaristes noirs des années 1960 se réclamant à la fois de Malcom X et de Mao, le Black Panther de 2018 n'hésite pas à travailler avec un agent de la C.I.A.. Une belle histoire de fraternité inter-raciale. 

     

    Je crois que je vais me déguiser en "black face" et réserver un billet pour le 17 février: 12 euros pour le film, plus sept euros pour le débat ("avec rafraichissements et snacks), ce serai con de louper ça...

    PS.: si quelqu'un veut m’accompagner, en black face de préférence, merci de me contacter par mèl.

    PPS.: si un internaute habitant vers Langon (33210) pouvait informer les professeus·e·s-de-écoles qui avaient fait évacuer la salle de cinéma par leurs élèves lors d'une séance récréative où un dessin animé "L’Étoile de Noël" (évoquant la naissance de Jésus), de la date où "Black Panther" sera projeté dans le canton et leur rappeler que la salle de cinéma leur doit toujours le remplacement des places payées... ce serait sympa.

     

     

     

    « Petites bites et couilles mollesL'armée des terroristes chrétiens »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Janvier à 17:55

    La présentation (inclusive, comme il se doit) du film m'a laissé perplexe, et vous avez bien fait d'éclairer ma lanterne (bien que celle-ci soit technologiquement très avancée) par vos commentaires.

      • Vendredi 26 Janvier à 12:44

        ...en parlant de commentaires, pouvez-vous me confirmer si cette option apparait bien en bas de tous mes articles publiés:

        ...merci d'avance.

    2
    Vendredi 26 Janvier à 14:34

    Je confirme. yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :