• Diététique... et physique et mental

     

    Le "goûter présidentiel" des policiers ne passe pas..

    "Lundi, jour de la rentrée des classes, Emmanuel Macron était en visite dans une école primaire de Forbach. Un voyage officiel (VO) qui nécessitait un important dispositif de sécurité. Les fonctionnaires de la Direction départementale de la sécurité publique de Moselle (DDSP) avaient reçu des renforts extérieurs à l’instar des hommes de la Section d’intervention (SI) de Nancy, à en croire les réseaux sociaux des différentes organisations syndicales.

    "En poste sur les lieux du VO avant 6 h du matin pour certains, les policiers recevaient, vers 10 h, un petit sachet repas. À l’intérieur : une pomme, une bouteille d’eau de source 50 cl, une mini-brique de jus d’orange et un sachet de 4 biscuits. Un encas dans l’attente d’un repas de midi qui tienne l’estomac ? Que nenni !

    "Ce sera la seule et unique collation - un « goûter d’écolier » plaisantent certains - distribuée aux forces de l’ordre chargées d’assurer la sécurité autour du déplacement présidentiel. Autant dire qu’il fallait avoir de la réserve pour tenir une vacation sur le terrain d’une durée de près de 10 h. « Quand on a su qu’il s’agissait du seul et unique repas auquel nous aurions droit, on a cru à une blague », note un policier. « C’est un manque criant de considération pour des économies de bout de chandelle. S’il y avait eu au moins un sandwich dans le colis, la pilule aurait peut-être pu passer mais là… D’autant que, bloqués sur le dispositif, on ne pouvait pas aller acheter de quoi se restaurer ».

    "Un raté de cantine qui amenait nombre de policiers extérieurs au département de la Moselle, à se précipiter vers la première enseigne de restauration ouverte à la fin du VO. A priori, l’administration devrait tout de même rembourser le ticket à hauteur du forfait : 15,25 €."

     L'est Républicain

     

    Honteux, Scandaleux ... 

    Unité SGP Police FO 54 dénonce à nouveau les conditions de travail des fonctionnaires de police de la Section d'Intervention de NANCY lors de leur déplacement à Forbach (57) ce matin pour la venue du président de la République de 03h30 à 17h00. En effet la photo ci dessous illustre une fois de plus la considération de l'administration car le repas tant attendu s'est avéré être un simple goûter ... Sachant que ceux ci ont passé la journée entière sur un service d'ordre épuisant physiquement et psychologiquement.

    Unité SGP Police Fo 54 n'accepte pas de pareilles conditions de travail et alertera le préfet délégué (encore..) et nous saisirons aussi le C.H.S.C.T .
    Unité SGP Police Fo 54 le seul et unique syndicat au plus proche de vos préoccupations.

    Diététique et forme physique et mentale

    UNITE SGP Police FO 54

     

    En même temps ™, (d'après FranceBleue) l'empereur "s'est également rendu dans une classe qui accueille des enfants en situation de handicap. Les élèves ont notamment parlé de leurs activités sportives "pour faire comprendre aux gens qu'on est tous pareils, y'a pas de différences". Sa visite s'est terminée par le déjeuner partagé avec des élèves, des parents et des enseignants à la cantine. Au menu : carottes râpées, tomates au thon, émincé de volaille ou encore tarte aux quetsches, mais pas les cordons bleus qu'affectionnerait Emmanuel Macron,

    La rentrée 2017 a été placée également sous le signe de la musique. Le ministre Jean-Michel Blanquer a incité les établissements à faire chanter les enfants Emmanuel Macron a chanté "Quand on n'a que l'amour", de Jacques Brel, avec des élèves.

     

     

    Diététique et forme physique et mentale 

    (Sarcelles: le défis facebook pour aider les migrants)

    On a vu des migrants mieux servis... (et n'hésitant pourtant pas, on se souvient, à jeter ou refuser leur repas non halal ou "pas assez épicé"..)

     

     

     

     

    « De vrais sous-chiens...(de Pavlov)Victor ? voyons...! »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    bikoz
    Jeudi 7 Septembre à 16:02

    il se fait de plus en plus de copains le minet !! mais il est vrai que, comme il a déclaré, l'état ne peut pas tout payer....

      • Vendredi 8 Septembre à 13:13

        Tout le monde l'aime, le CHEF... chef des militaires... marins et aviateurs, des policiers, des journalistes, des maîtres d'école, des papes et des imams, des patrons et des employés, des propriétaires et des locataires, des retraité.e.s (et pas seulement de l'enseignement...!), de la France... de l'Europe... du Monde... de la Voie Lactée... de l'Olympe, etc...

        Alors, un policier aigri... il s'en fout comme de son premier macaron de chez Trogneux...

    2
    corto74
    Jeudi 7 Septembre à 17:23

    Tu le croiras ou pas mais j ai eu l'occasion, une fois, sous Hollande, de voyager sur un des airbus de la RF, un des deux airbus réservés aux officiels de la Republique. Dans l'avion, grand confort, que des étoiles, des huiles et des pointures et bien c'est exactement le repas qui nous a été servi. Personne ne s'est plaint, tout le monde a trouvé cela " original " ! :)

      • Vendredi 8 Septembre à 12:59

        Certainement... mais il est possible que les éléments extérieurs jouent sur la perception des faits...

        Rester de planton pendant 10 heures avec juste une pomme à grignoter, un biscuit au chocolat ("Prince"...) et une demi-bouteille d'eau, sous les youyous, dans un "quartier sensible", sans arme pour raisonner un camion pris d'une crise de paranoïa.... rien que ça, c'est assez original...

    3
    Jeudi 7 Septembre à 18:22

    Un policier doit conserver la ligne.

      • Vendredi 8 Septembre à 13:11

        Ouï.. mais j'ai cru voir certains reportages où des jeunes gens devant garder la forme et la ligne pour se glisser sous des camions en marche, pour escalader des grilles, etc... recevaient des plateaux-repas plus copieux !

        money

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :