•  

     

    "l'acceptabilité du lieu"* (désarmant)Ce n'était pas prévu au programme mais le Chef de l’État a improvisé un bain de foule d'une demi-heure (au son des youyous)  avec les Forbachois à l'issue de sa visite à l'école Louis-Houpert du Wiesberg ce lundi matin. Emmanuel Macron a échangé un long moment avec les Forbachois venus à sa rencontre. Le Président de la République a multiplié les selfies et a échangé, parfois longuement, avec les citoyens qui l'interpellaient. Le chef de l'État a [également] échangé avec des enfants avant de déjeuner à la cantine.

     

     Charlemagnuel visitant les écoles de son royaume

     

    Emmanuel Macron a-t-il désarmé ses CRS 

    S.L.C.

     

    Message d'un CRS ce matin (visite de Macron)

     

    "Salut les copains.
    Je suis CRS. Ce matin nous sommes sur Forbach (57) pour la venue de Macron pour la rentrée scolaire d'une école primaire d'un quartier "difficile".
    Premier ordre donné d'enlever nos blousons "Maintien d'Ordre" et de les remplacer par nos cahouets(1), car jugés "trop agressifs".
    Deuxième ordre de retirer nos "scratch" estampillés "police".
    Troisième ordre donné à un point sur le dispositif de ne pas prendre le G36(2) alors qu ils sont en contact direct de la population et donc d une attaque éventuelle...
    Dernier ordre bien sur de se cacher et d abandonné nos points quand le président arrive car il faut pas nous voir...


    J'aime la grande considération qu'on nous montre ...


    Déjà au Touquet les policiers qui surveillaient la maison du couple présidentiel ne devaient pas montrer leur armes...."

    S.L.C.

     

    notes:

    Selon "l'acceptabilité du lieu" *

     

    * l'expression "l'acceptabilité du lieu" est tirée de la justification donnée, par l’Élysée et la Préfecture, au désarmement des C.R.S au Touquet: "Nous avons adapté le dispositif au besoin en sécurité et à l'acceptabilité locale comme à chaque déplacement du président. "... "afin d'assurer la sécurisation optimale de la résidence du président tout en prenant en compte le voisinage" et en" garantissant la tranquillité des riverains"...

     

    (1) tout simplement le fameux "KWay"

    (2) le fusil d'assaut équipant le RAID, etc

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • "Ils sont devenus incontournables des paysages urbains ces derniers mois"

    Incontournables (sic)

    citations:

    "Le secteur n’est pas encore trop concurrentiel, mais ça va le devenir. D’autant que la menace terroriste n’est pas près de s’apaiser…"

    "Après, dans certaines villes où ces blocs ne sont pas temporaires ils pourraient mettre des fleurs dessus ce serait moins anxiogène et plus joli... des petites tulipes et des petites chrysanthèmes !"

     

     

    Incontournables (sic)

     

     

    A l'occasion de la braderie de Lille (moules, frites et bière approuvées et obligatoires; triacétone-triperoxide et captagon délictueux), la mairie aurait investi 150.000 euros au cours des derniers mois pour acquérir un millier de blocs de béton, ces blocs barreront les 29 accès piétonniers où seront effectués des contrôles et fouilles.

     

     

     

     

    Rapide inventaire de quelques sociétés pouvant fournir ces fameux blocs de béton "incontournables" (dont on ne peut pas tourner autour ? c'est pas ça ?)

    Incontournables (sic)

     

    SECURIBLOC

    "L’idée est venue il y a un peu plus d’un an quand il a fallu sécuriser les marchés de Noël, raconte Guillaume Watrelot, cogérant de l’entreprise. Nous avons établi un partenariat avec un ami industriel qui fabrique les blocs et nous nous occupons de la vente, la location, la livraison, etc... Ce que fournit Securiblock, c’est avant tout un service.La valeur ajoutée du béton est infime. A la vente, le prix du bloc est constitué à 60 % des frais logistiques."

    Incontournables (sic)

    BLOCSTOP

    "Après l’attentat de Nice, j’ai voulu faire quelque chose pour protéger les gens, raconte  Abdel Feghoul qui, auparavant, produisait des blocs de béton pour soutenir des mâts d’installations électriques provisoires. J’ai pas mal travaillé et j’ai déposé un brevet pour Blocstop, afin de proposer des blocs sécurisant et qui puissent s’intégrer à l’urbain. Il ne s’agissait pas de simplement couler du béton et je n’ai pas forcément envie de vivre dans un bunker. On peut y afficher de la pub pour financer l’installation des blocs, les peindre, les équiper de signalisations routières, de spots photovoltaïques."

    Incontournables (sic)

    MOBIBLOC

    "Nos blocs béton MOBI’BLOC peuvent être utilisés pour sécuriser des accès à des manifestations, spectacles extérieurs, bâtiments recevant du public…. Suite aux attentats de Nice, la mise en place de ces blocs peut empêcher une intrusion d’un véhicule dans une zone bien définie. Nous fabriquons depuis le mois d’octobre 2015 des blocs béton empilables que vous pourrez monter et démonter comme bon vous semble !!!

    "La solution la plus économique du marché et la plus facile à mettre en place, contacter nous pour avoir nos tarifs de Mobi’bloc."

    Incontournables (sic)

    AGILIS

    "Il n’y a pas eu de hausse de la demande mais une modification de celle-ci, explique-t-on à l’entreprise. Depuis Nice, on nous demande des produits plus résistants, pour faire face à des poids-lourds."

    Incontournables (sic)

     

     Un marché en béton, vous dis-je,

    Incontournables (sic)

    merci qui ?

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    3 commentaires
  • Mauvaise idée :

    il tente un cambriolage dans la caserne de la légion

    objectifgard du 1/09/2017

    C'est à la fois extraordinaire, curieux et stupide, résume le président du tribunal correctionnel de Nîmes, Jean-Pierre Bandiera.

    T'auras du boudin

    Dans son sweat à capuche du PSG, Brahim, né au Maroc il y a 27 ans, écoute le juge retracer les faits qui se sont déroulés ce mercredi 30 août. Ce jour-là, ce célibataire sans emploi, qui parle aussi vite que Doc Gynéco et qui plane autant qu'un oiseau, a tenté de pénétrer à l'intérieur d'un bâtiment du 2e régiment étranger d'infanterie. Muni d'un pied de biche, Brahim force la porte d'entrée qui mène aux logements, dont celui du général. Mais il est très vite repéré. En quelques secondes, un militaire de permanence débarque avec une bombe lacrymogène. Brahim se rend. Mais devant le tribunal, il trouve quand même le moyen de nier les faits.

    Durant l'audience, Brahim parle dans sa barbe et répond complètement à côté de la plaque à la plupart des questions. A un moment, on comprend qu'il ne se drogue plus depuis deux ans. Une affirmation qui étonne la représentante du ministère public. Pour cette tentative de vol, Brahim est finalement condamné à 35 heures de travail d'intérêt général.

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Ô mon païs, ô Toulouse,
    est-ce l'Espagne en toi qui pousse un peu sa corne ?

     Ça n'a évidemment aucun rapport, mais voir quand même aussi sur ce blog:

    La mosquée du Mirail doit ouvrir ses portes d’ici fin 2017.

    Elle sera le plus grand lieu de culte à Toulouse, devant la cathédrale Saint-Étienne.

     

    Ici, si tu cognes tu gagnes...

    ladepeche.fr du 2/09/2017

    Le message imprimé en plusieurs exemplaires et affiché dans les immeubles 19 et 20 de la place des Faons, dans le quartier des Izards, est signé "La Direction - Toulouse Métropole Habitat" cette note d'information [est] rédigée en réalité par des trafiquants de stupéfiants qui, depuis quelques semaines, ont pris le contrôle des deux bâtiments où les locataires sont tenus désormais de se conformer au nouveau règlement intérieur imposé par les dealers.

    .../...

    Les blocs 19 et 20 sont des adresses bien connues de consommateurs de shit, d'herbe et de cocaïne. Les trafiquants n'ont pas l'intention d'abandonner cette position stratégique . Ils l'ont fait savoir aux habitants de l'immeuble dans un message d'intimidation qui ne fait pas dans la nuance, et s'adresse «à tous les habitats de la tour et du quartier des Izards». Ceux qui, parmi les locataires, seraient des «complices» des policiers de «la brigade des stups» sont priés de se dénoncer, faute de quoi les informateurs identifiés par les trafiquants devront «assumer les conséquences» de leur silence.

    .../...

    Otages des dealers, les habitants des deux immeubles n'ont plus le droit d'emprunter les escaliers dans lesquels des barrières de chantier ont été installées pour faire obstacle aux forces de l'ordre en intervention. Lorsque, comme cela se produit souvent, les ascenseurs tombent en panne, rentrer ou sortir de chez soi devient une périlleuse mission. Hommes ou femmes sur lesquels se portent les soupçons des dealers, font l'objet de fouilles

     

    Ici, si tu cognes tu gagnes...

    image d'archives

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Walt's new, doctor ?

     

     

     

     

    Même sans avoir spécialement forcé sur certains liquides dont l'abus serait nuisible à la santé, on pourrait presque imaginer, avec un tout petit peu de mauvais esprit et le monde étant ce qu'il est, que:

     

     

    Les studios Dysney Inc. Pictures Word-Unlimited seraient actuellement en train de remettre dans l'air du temps leur catalogue de cartoons, des remaking et des making ordinaires:

    - Le beau au bois dormant

    - Belle et la clocharde

    - Ali au pays des 72 merveilles

    - Black-Neige et les sept personnes non-grandissantes

    - Mary Pan meets Peter Poppins

    - Les aventures des trois petits moutons

    - La petite poucette (rien à voir avec Potemkine)

    ... de bien belles initiatives qu'il faudrait saluer comme il se doit.

    Walt's new, doctor ?

     

    Mais, en même temps™:

    "A Disneyland Paris, Toto (le prénom a été changé), un petit garçon anglais n’a pas eu droit de s’inscrire et de se déguiser et se faire coiffer et maquiller en zolie-Princesse-des-Neiges (en supplément), car c’est un garçon. Sa mère n’a pas voulu laisser passer ce qu’elle estime être une injustice, alors que chez lui, il ne quitte plus sa belle petite robe à paillettes, même pour aller se coucher..." (authentique !)

     

    Fort heureusement (ou pas (mais peut-être que si, dans le fond...(ou pas...))) Disneyland Paris a accepté de revenir sur sa décision:

    Walt's new, doctor ?

    Un porte-parole de Disneyland Paris a d’ailleurs évoqué un "incident isolé qui ne reflète pas la politique ou les opinions de Disneyland Paris" ...:

    Walt's new, doctor ?

    ..."La diversité est ancrée dans nos cœurs"...

     

    Walt's new, doctor ?

     

     

    Alors... reste un joli coup de comm' pour faire le buzzz avec une news qui n'est pas un fake lancé par un troll...

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  • Si j'étais jeune et mahométan...

    Si j'étais jeune et mahométan, je filerai vite fait en Belgique:

    vu dans la presse BX1.be (30 août 2017)

    "Une enveloppe de 100 000 € est prévue pour venir en aide aux jeunes radicalisés, dans la commune de Molenbeek, selon nos confrères de la Dernière Heure. Le but est de les soutenir dans le processus de désengagement et de désendoctrinement. Par là, le gouvernement fédéral entend intensifier sa lutte contre la radicalisation.

    Cette enveloppe servira à mener une expérience-test d’un an sur le terrain en allant à la rencontre de jeunes à risque (jeunes considérés comme radicalisés ou susceptibles de l’être). Les négociations entre le cabinet de Jan Jambon et les autorités molenbeekoises sont toujours en cours.

    Néanmoins, cette expérience devrait se baser sur une approche personnalisée. Du personnel expérimenté dans la lutte contre la radicalisation va être recruté. « L’objectif est d’améliorer l’encadrement des familles et des jeunes, d’offrir de nouvelles opportunités en termes de formation et d’accompagner les jeunes dans un processus de déradicalisation afin d’éviter le repli communautaire, tout en détectant des situations problématiques », explique Françoise Schepmans, bourgmestre de Molenbeek.

    Les autorités anderlechtoises sont également intéressées par l’expérience. En effet, la radicalisation des jeunes ne concerne pas que Molenbeek mais aussi d’autres communes intégrées au plan canal. Mais nonobstant les demandes répétées, aucune aide supplémentaire fédérale n’est prévue, ce que regrette la commune."

     

     

    Le choix serait laissé aux bénéficiaires de la nature de leur stage:

    - conduite sportive ou permis P.L.

    - découverte du pentathlon moderne

    - initiation à la "boxe en cage"

    - chimie et biologie

    etc...

    une bien belle initiative citoyenne.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • petit, petit !.. Roger ? Bruno ?

     

    petit, petit !.. Roger ? Bruno ?

     

    "petit" Bruno-Roger

     

     

     

     

    Un porte-parole dans la droite ligne de la pensée/printemps son maître:

     

     

     

     

    Sur "ceux qui ne sont rien"

    • les cons du mur du même nom

    "petit" Bruno-Roger

     la laïcité "prise en otage par les identitaires"

    petit, petit !.. Roger ? Bruno ?

     

    • les cathos qui croient toutes les sornettes qu'on leur sort

    "petit" Bruno-Roger

     

    • les manifestants anti mariage-gay, dit "mariage pour tous":

    "petit" Bruno-Roger

    • la policière municipale, en "désaccord" avec la version officielle du Ministère de l'Intérieur suite à l'attentat de Nice:

    "petit" Bruno-Roger

     

    • les policiers demandant un peu de reconnaissance et de moyens en période de menace terroriste

    "petit" Bruno-Roger

     

     

    mais pas que...

    Sur ceux qui ont réussi (le dernier époux de Brigitte Trogneux) :

    Emmanuel, ça lui plaisait pas trop, il y a trois ans...

    "petit" Bruno-Roger

    •  la preuve en images...

    "petit" Bruno-Roger

     

    • mais tout fini par s'arranger entre gens de bonne compagnie

    "petit" Bruno-Roger

    petit, petit !.. Roger ? Bruno ?

    petit, petit !.. Roger ? Bruno ?

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique