• La paraskevidékatriaphobie, (du grec tardif Παρασκευή / paraskevi "vendredi", δεκατρείς / decatreis "treize" et φόϐος / phóbos, "peur") est la phobie du Vendredi treize, dont une superstition a fait de cette date et dans certaines cultures un jour de malheur.

    wikipedia

     

    BOUM !!!!!

    Bon, mais y a quand même des trucs qui font flipper...

    1. Selon l’Évangile de St-Jean et les sources hébraïques, la Crucifixion du Christ aurait eu lieu le vendredi 13, le jour suivant la Cène ou Judas se révèle être le 13e convive.
    2. Le vendredi 13 octobre 1307, presque tous les Templiers sont arrêtés sous les ordres du roi de France Philippe IV le Bel marquant ainsi la fin de cet ordre sacré.
    3. Le 13 septembre 1940, lors du bombardement éclair de Londres par l'Allemagne d’Hitler, le palais de Buckingham est atteint par cinq bombes qui détruisent la chapelle royale.
    4. Le vendredi 13 juin 1952. Un avion DC-3  de l'armée suédoise, le Catalina, et ses huit membres d’équipage disparaît en mer baltique.
    5. Le 13 novembre 1970, le cyclone de Bhola, connu comme étant l’une des catastrophes naturelles les plus importantes de temps modernes, s’abat sur le Bangladesh et tue 300 000 personnes, il est aussi responsable d’inondations qui font 1 million de victimes dans le Delta du Gange.
    6. Le 13 octobre 1972. Le vol 571 s’écrase dans la Cordillère des Andes en Argentine. Sur les 45 passagers et membres d’équipage, 12 meurent pendant le crash et 17 de leurs blessures dans les jours suivants. Les 16 survivants ne sont secourus que le 22 décembre de la même année, après s'être nourris des cadavres de leurs camarades.
    7. A la même date, le vol Aéroflot Leningrad-Moscou s’écrase lors de son approche pour atterrissage à cause du mauvais temps. L’accident fait 174 victimes.
    8. Le 13 juin 1997, en Inde, 59 personnes sont tuées et 103 sont grièvement blessées dans un mouvement de foule lors de la première projection d'un film hindi.
    9. Le 13 octobre 1989, le Dow Jones a connu sa seconde plus grosse chute jamais constatée connue sous le nom de "Black Friday".
    10. Le vendredi 13 août 2004, l’ouragan Charley dévaste la Floride. C’est le plus puissant ouragan qui ait frappé les États-Unis depuis l’ouragan Andrew de 1992. L’estimation des dégâts s’élevait à environ 13 milliards de $.
    11. Le 13 octobre 2006, la ville de Buffalo dans l’État de New York est frappée par une tempête de neige qui aurait privé 400 000 personnes d’électricité.
    12. Le vendredi 13 janvier 2012, le paquebot de croisière, le Costa Concordia, frappe un récif au large de la Toscane. Sur les 4229 personnes à bord, le bilan s’élève à 32 morts.
    13. Les attentats de Paris revendiqué par le groupe État islamique ont lieu le 13 novembre 2015. Cette série de fusillades et d’attaques-suicides commis par trois commandos distincts font 129 morts et 354 blessés.

       paraskevidékatriaphobie

    BOUM !!!!!

    vu sur le web...

    (13 exemples, justement et comme par hasard !)

     

    Mais ce qui me chagrine et m'effraie le plus le vendredi 13, ce n'est pas le 13, mais le vendredi, jour de grande-prière chez nos frères mahométans...

     Paraskevidékatriaphobie

    Qu'est ce qui distingue le vendredi des autres jours de la semaine et pourquoi?

    Louanges à Allah

    Le vendredi possède de nombreux mérites qui le mettent au dessus des autres jours. D'après Abou Hourayra et Houdhayfa (P.A.a) le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: "Allah avait caché le vendredi à ceux qui vous ont précédé: les Juifs célébraient le samedi et les Chrétiens le dimanche. Et Allah nous a donné le vendredi et fait succéder le vendredi, le samedi et le dimanche. Aussi viendront ils (les Juifs et les Chrétiens) après nous au jour de la Résurrection. Nous sommes les derniers ici bas et les premiers dans l'au-delà: ceux qui seront jugés avant les autres créatures". (rapporté par Mouslim,856)

     D'après Aws ibn Moussa, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : "Le vendredi fait partie de vos meilleurs jours. C'est en ce jour qu'Adam fut créé. C'est encore en ce jour que son âme fut saisie. C'est toujours en ce jour que sera lâché l'ultime souffle (mettant fin à la vie sur terre) et le coup (qui assommera tout vivant terrestre) Multipliez-y les prières pour moi. Car vos prières me sont exposées. "

    D'après Abdoullah ibn Omar (P.A.a) le Messager d'Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: "Allah protège contre l'épreuve de la tombe tout musulman qui meurt dans la journée ou la nuit du vendredi." (Rapporté par at-Tirmidhi, 1074 et jugé authentique par al-Albani dans ahkam al-djanaiz, p.40-50)

    Voilà quelques mérites du vendredi. Nous demandons à Allah de nous assister à Lui donner satisfaction.

    Allah le sait mieux.

     

    https://islamqa.info/fr/9211


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prière de rue islamique devant la mairie de Clichy la Garenne :

    (y'en a pour 10 mn. quand même...)

    Sur les 6200+ versets que comporte le Coran, celui qui guide la prière utilise le verset préféré des terroristes de Daesh (9:36). Ce verset est la dernière chose que beaucoup de Chrétiens d’Orient ont entendu avant d’être tués. Ceci donne une idée de la logique dans laquelle se fait cette prière. Le verset en question:

    "Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux".
      

     

     

    فَإِذَا انسَلَخَ الْأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُوا الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُوا لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ فَإِن تَابُوا وَأَقَامُوا 

    الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ فَخَلُّوا سَبِيلَهُمْ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

     

    Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade.

     

     Paraskevidékatriaphobie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Alors, 13, ou 14 ou 15... le vendredi c'est pas mon jour, et pas seulement parce-qu’il y avait du poisson à la cantine quand j'étais gamin ...

     

    PS. vous avez vu la date et l'heure de mise en ligne ???

     


    2 commentaires
  • C'est la course entre Anne Hidalgo et Jack Lang pour obtenir le Qour'an d'honneur... Mais, alors que la première s'est contentée de nous rappeler avec beaucoup de patience et de pédagogie que "Le ramadan est une fête qui fait partie du patrimoine culturel français. Le célébrer fait partie du partage et ne contrecarre pas la laïcité. ", la seconde se montre beaucoup ambitieuse...

     

    Paris, capitale du monde arabe ! (Dixit Jack Lang)

    (vu sur Boulevard Voltaire. Une vidéo et une chronique que vous connaissiez certainement, mais bon...ça me semble relativement important, alors pour ceux qui... au cas où...)

    Il nous les fera toutes, ce cher Jack Lang, éminence de la République socialiste. Pour le remercier d’avoir tant œuvré, Hollande lui avait offert, en 2013, la présidence de l’Institut du monde arabe. Un poste pas trop mal rémunéré à 9.000 euros par mois, avec des frais de représentation conséquents.Voulait-il exprimer sa vision de quartiers entiers habités par une population venue d’outre-Méditerranée ?

    Notre cher Jack Lang, qui vient de fêter gaillardement ses 78 ans, va célébrer les trente ans de cet institut dont il avait lui-même proposé à Mitterrand la création, souhaitant créer un pont d’amitié entre le monde arabe et la France : "Je l’avais voulu à quelques pas de Notre-Dame de Paris et de la Grande Mosquée, et j’avais espéré alors que ce bâtiment soit à la hauteur de l’importance que nous accordions au monde arabe." Interrogé par Radio Orient à l’occasion de cet anniversaire, Jack Lang explique que "[sa] mission est de mettre en lumière le trésor intellectuel du monde arabe d’hier et d’aujourd’hui ».
    Et il poursuit en affirmant que, pour lui, "Paris est, d’une certaine manière, l’une des capitales du monde arabe".

    Lorsque le reporter de Radio Orient lui parle de l’enseignement de la langue arabe, pour lui, "il n’est pas assez valorisé: lorsque j’étais ministre de l’Éducation nationale, en 2000-2002, j’avais pris des mesures pour encourager l’enseignement de la langue arabe, en particulier son enseignement précoce à l’école".

    Selon Éric Delpont, directeur du musée de l’IMA, la primauté de cet institut est bien de donner à l’islam toute sa valeur : "Sa mission est de détricoter les préjugés et tout ce qui se greffe non seulement autour du monde arabe, mais au cours de la dernière décennie, autour de l’islam." Et Éric Delpont de rajouter que l’autre mission de l’IMA est "de redonner une légitimité aux Français d’origine arabe en leur rappelant d’où ils viennent, car être arabe, souligne-t-il, n’est pas une tare !"

     

    Anne "enfoncée" par Jack !

     

     

    Une touchante continuité dans la réflexion:

    "Nous voulions montrer que le monde arabe, ce n'est pas seulement le sang et la violence, c'est aussi des changements positifs dans tous les domaines: éducation, culture, économie, droits des femmes Je souhaite qu'on puisse un peu mieux éclairer les citoyens sur ce qu'est l'islam. Il faut ouvrir les esprits. Il faut bien sûr enseigner les religions à l'école"..."L'Islam est une religion de paix et de lumière, qui a compté parmi ses penseurs des hommes d'ouverture, et c'est ce qu'il faut enseigner à travers ceux qui en sont les hauts responsables."

    Jack Lang - janvier 2015


    votre commentaire
  •  Un peu d'actualité, pour commencer, et puis quelques archives que ceux qui font l'actualité ont trop bien archivées...

    Trésors de nos archives

     

    Pourquoi la pédophilie dans l’Église catholique ? 

    C'est une bonne question et je vous remercie de l'avoir posée plutôt dix ou cent fois qu'une...

    Ça, c'est archi-archi-connu... Dit et répété sur tous les tons (non, sur un seul ton)

    • Pédophilie : l’Église tremble avant le procès du cardinal Barbarin Marianne du 28 sept 2017
    • Pédophilie dans l’Église catholique : le cardinal Barbarin sera jugé pour non-dénonciation en avril FranceInfo du 19 sept 2017
    • Église et pédophilie, le cardinal Barbarin s’expliquera devant la justice La Croix du 18 sept 2017
    • Pédophilie dans l’Église: le procès des silences du cardinal Barbarin Libération du 17 sept. 2017
    • Le cardinal Barbarin sera jugé pour non-dénonciation de pédophilie dans l'Église HuffPost-Le Monde du 19 sept 2017
    • Pédophilie dans l'Église : le cardinal Barbarin jugé en avril pour non-dénonciation Le Parisien du  19 sept 2017
    • Pédophilie dans l'Église : le cardinal Barbarin sera jugé pour non-dénonciation Le Figaro du 18 sept 2017
    • Pédophilie dans l’Église : Le cardinal Barbarin sera jugé en avril pour non-dénonciation 20minutes du 19 sept 2017

     

    Ça, c'est tabou... stigmatisant, anti-vivransamble, méchant et pas correct.

    ... ce qui évite de poser ne serait-ce qu'une fois celle de la pédophilie dans l'Islam, qui ne se pose pas, puisque (icoutons li savants douktours):

    • Erreur de traduction: Le Prophète (SBSL) aurait consommé le mariage alors que Aïcha aurait eu 9 ans. On trouve en effet le hadîth suivant dans les nombreuses traductions en français du Sahîh de Al Bukhârî, les données litigieuses sont soulignées : “Le Prophète écrivit le contrat de mariage de Aïcha alors qu’elle avait six ans. Il consomma le mariage alors qu’elle en avait neuf. Elle demeura auprès de lui durant neuf années” Il s’agit là d’une erreur de traduction manifeste, nous allons le démontrer. En effet, tel quel, ce “hadîth” n’existe pas. En voici le texte original: ومكثت عنده تسعااا... عن عائشة رضي الله عنها أن النبي صلى الله عليه وسلم تزوجها وهي بنت ست سنين وأدخلت ... n'est-ce pas ? (selon Dr Al ’Ajâmî. dans "Oumma.com")

     

    • Normal... (quest. rép.et FAQ) Q:- Pourquoi y'a des gens (islamophobes) qui dit que Mohamed était un pédophile...quelqu'un peut m'expliquer ça ?  R:- Aicha était très très très très mature pour son âge. - R: Je peux pas répondre a ta question mais pour mieux défendre l'islam tu devrais acheter un livre pour ça. - R: Il faut savoir que la mentalité d'avant et de nos jours n'est pas du tout la même.tout cela fait que personne n'a jamais critiqué le prophète (sws) pour son mariage avec Aisha jusqu'au 21eme siècle où soudainement une vague de "Mohammed est un pédophile" est apparue. Alors même si le prophète a épousé Aisha a 6ans et l'a défloré a 9, tout cela était normal a leurs époque (d'après un forum sur "Yabiladi.com")

     

    • ...de même il est inexact de rapporter que l' ayatollah Khomeyni ait écrit dans son "petit livre vert  que: "Les pères sont autorisés à donner en mariage leurs filles, même quand elles sont au berceau, mais leurs maris ne peuvent les pénétrer que quand elles sont aptes à cela et aussi quand elles peuvent supporter le poids du mari"... "L’homme peut avoir le plaisir sexuel avec un enfant aussi jeune qu’un bébé. Cependant, il ne doit pas le pénétrer, mais sodomiser l’enfant. Si l’homme pénètre et cause des dégâts à l’enfant alors il devrait être responsable pour l’existence de cette fille pour toute sa vie. Cette fille, cependant ne compte pas comme une de ses quatre épouses permanentes."... puisque je suis incapable de vous donner le numéro du chapitre ou de la page en question !

     

    ... et guère plus à propos de la société "civile", sauf un institut un "professeur des écoles", de temps en temps, pour donner un semblant d’honnêteté intellectuelle et d'impartialité...

    On trouve pourtant des archives non dénuées d’intérêt sur internet:

    Ça, on en a causé (un peu, en rigolant, ou pour démentir), et puis on a fini d'en causer...

    Dans son livre "Le grand Bazar" (Belfond - 1975 - 23 €) Daniel Cohn Bendit dit aimer les enfants

    "Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : 'Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?' Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même".

    Mais, par la suite il a dit que c'était même pas vrai, ou qu'il le regrettait, ou que c'était pour agacer le bourgeois, ou que c'était le reflet d'une époque, ou que... ou que on ressort cette histoire pour lui faire de la peine et lui causer du tord..

    Libération veut "apprendre l'amour à nos enfants et parraine le "Front de libération des pédophiles"

    Le FLIP (Front de libération des Pédophiles) est né. Quelques objectifs essentiels ont déjà pu être lancés:

    — Combattre l’injustice pénale et mener une réflexion critique sur la famille et l’école, fondée sur une analyse politique de la sexualité entre mineurs et adultes.

    — S’associer à la lutte des enfants qui veulent changer leur mode de vie et de tout groupe politique qui vise à l’établissement d’une société radicalement nouvelle où la pédérastie existera librement.

    — Développer une culture pédérastique qui s’exprime par un mode de vie nouveau, et l’émergence d’un art nouveau.

    — Prendre la parole dans des organes d’information qui lui en donnent les moyens et par les voies qui s’imposent.

    — Manifester sa solidarité avec les pédophiles emprisonnés ou victimes de la psychiatrie officielle.

    La "tyrannie bourgeoise" fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende qui croque les chaumières. Nous casserons ensemble monstres et chaumières.

    Pour joindre le FLIP, écrivez à Jean-Louis Burckhardt, BP N°361, 75 Paris cédex 02 (ne pas mentionner FLIP sur l’enveloppe, joindre un timbre pour la réponse) .

     

    voir "Alter-Info" de février 2013

    Archives non-épiscopales

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    "Libé" de janvier 1977

     

     

    Et même le "grand" Serge (Gainsbourg) y va de ses fantasmes avec sa fille (12 ans):

    Inceste de citron
    Lemon incest
    Je t'aime t'aime, je t'aime plus que tout
    Papapappa
    Naïve comme une toile du Nierdoi Sseaurou
    Tes baisers sont si doux
    Inceste de citron
    Lemon incest
    Je t'aime t'aime, je t'aime plus que tout
    Papapappa
    L'amour que nous ne ferons jamais ensemble
    Est le plus rare le plus troublant
    Le plus pur le plus enivrant
    Exquise esquisse
    Inceste de citron...
     
    Mais, bien sûr...
    "Cette passion se rapproche de l'amour entre deux adultes par les sentiments provoqués mais n'a rien à voir avec la pédophilie ou l'inceste selon Gainsbourg. Ainsi Charlotte, âgée de douze ans, évoque "l'amour que nous n'f'rons jamais ensemble" et l'amour "le plus pur". Et en plus, c'est de l'Art... C'est mieux comme ça.... j'ai eu peur.

     

    Mais ça, c'est quasiment passé aux oubliettes...

    Lorsque Jack Lang et Bernard Kouchner soutenaient des pédophiles

    (rien que du beau monde)

    "Si des filles de 13 ans ont le droit de se faire prescrire la pilule en France, elles doivent aussi pouvoir consentir."

    "Dans une tribune publiée dans Le Monde en 1977, les anciens ministres français Jack Lang et Bernard Kouchner prenaient la défense de trois personnes accusées d’avoir eu des relations sexuelles avec des enfants de 13 et 14 ans."

    "En 1977, trois inculpés pour "attentat à la pudeur sans violence sur des mineurs de quinze ans" se trouvent depuis trois ans en préventive. Ils reçoivent le soutien de Jean-Louis Bory, Patrice Chéreau, Guy Hocquenghem, Bernard Kouchner, Jack Lang, Gabriel Matzneff et Philippe Sollers : "Trois ans de prison pour des caresses et des baisers, cela suffit." (le Monde, 26 janvier 1977)."
    "Parait ensuite un manifeste réclamant la dépénalisation des relations sexuelles avec les mineurs ; le texte est signé par  Louis Althusseir, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Jean-Louis Bory, Patrice Chéreau, Jacques Derrida, Françoise Dolto, Gabriel Matzneff, Jean-Paul Sartre et Philippe Sollers (Le Monde, 22-23 mai 1977)."

    "Une lettre ouverte fut publiée dans Le Monde, la veille du procès de trois Français (Bernard Dejager, Jean-Claude Gallien et Jean Burckardt), tous accusés d’avoir eu des relations sexuelles avec des filles et des garçons de 13 et 14 ans. Deux d’entre eux ont été en détention temporaire depuis 1973 et la lettre fait allusion à ce fait comme scandaleux".
    "La lettre fut signée par 69 personnes, dont Jack Lang (qui fut plus tard ministre de la Culture et ministre de l’Éducation en France), Bernard Kouchner (qui a été ministre de la Santé en France et cofondateur de Médecins sans frontières) Michel Bon (précédemment PDG et président du conseil d’administration de Carrefour et France Télécom et anciennement vice-président de l’Institut Pasteur), et des intellectuels publics comme Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Gilles Deleuze, Roland Barthes, André Glucksmann et Guy Hocquenghem, ainsi que 9 spécialistes. Le document déclare qu’il y a une disproportion entre la qualification de leurs actes en tant que crime et la nature des actes reprochés, et également une contradiction puisqu’en France les adolescents sont pleinement responsables de leurs actes à partir de l’âge de 13 ans."

     

     

     

     

    Archives non-épiscopales

    Vous me direz "Ouais, mais bon, c'était dans les années 70, depuis "on" s'est rendu compte que c'était pas bien (de le dire en public) et maintenant on veille au grain, tout en étant le plus intransigeants possible avec les uns et d'une tolérance miséricordieuse et paternaliste avec les autres "

    Hé, oui... il ne me viendrait pas à l’esprit que les années 70 et 80 (pardon, les 70' et 80') pourraient être considérées, elles aussi, ou elles surtout, comme "les années les plus sombres de notre histoire", non non non, pas du tout, je ne le dirai pas...

     

     

     


    votre commentaire
  • J'ai lu ça dans Closer, alors, c'est dire...

     

    L'Élysée ne veut prendre aucun risque en matière de sécurité.En plus des 77 policiers qui veillent à la sécurité d'Emmanuel Macron, Le Point révèle que 50 personnels de la Préfecture de Police seront affectés à l’Élysée.

    Le chômage recule.Emmanuel Macron renforce son dispositif de sécurité et double quasiment son effectif pour le protéger. Selon Le Point, qui révèle l'information dans son édition du 5 octobre, en plus des 77 policiers du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la république), 50 personnels de la Préfecture de Police seront affectés à l’Élysée. Ce qui correspond à trois fonctionnaires par mission.Le Président de la République préfère mobiliser le maximum d'équipes pour éviter les ratés. Celui de juin 2017 a laissé un mauvais souvenir dans les équipes. Rappelez-vous, un attentat avait échoué sur l'avenue des Champs-Élysées, et le cortège présidentiel revenait du salon de Bourget lorsqu'il est tombé nez à nez avec le corps du terroriste. Les policiers de la Préfecture de Police, en lien permanent avec la radio de la préfecture de police, seront alertés en cas de problème.

    Emmanuel Macron plus axé sur la sécurité que son prédécesseur Ce ne sont pas les seules mesures que l’Élysée désire mettre en place. Citée par Le Point, l’Élysée explique, commentant également la mise en place de plots rétractables à l'Élysée, que ces mesures étaient absolument nécessaires : "il s'agit d'une remise à niveau vu le contexte". Et commente : "Apparemment, Ce n'était pas une priorité du précédent locataire."

    Le chômage recule.

    Rien à voir avec la déclaration de Macron Emmanuel dans le documentaire "les Coulisses d'une victoire", diffusé sur TF1 le 7 mai 2017 :

    "Je ne serai jamais en sécurité! Parce-que le pays est comme ça aujourd'hui. Si vous écoutez les mecs de la sécurité, vous finissez comme Hollande. Peut-être que vous êtes en sécurité, mais vous êtes morts"

     




    Voir aussi ça et ça


    votre commentaire
  •  

    ceci n'est pas un "fake" !!!

    Message ahurissant d’un policier...

     

    Chers collègues....voici ma journée d aujourd’hui...
    HONTEUX
    En déplacement à Valenciennes ce jour
    Rassemblement 4h30 pour une éviction du camp de migrant de Grande Synthe... plusieurs migrant interpellés et mis dans des bus pour les acheminer sur des hôtels...
    Fin de service et retour hôtel de valenciennes

    18h30 soit 14h de service. mais là, stupeur on apprend qu’un bus de migrants interpellés par nos soins arrive dans notre hôtel, dans nos chambres.il nous est demandé de quitter nos chambres. oui oui les amis..on se fait virer par les migrants. nous somme dans l attente d’un hôtel.. …
    Faites tourner l info au maximum les amis...cela ne doit pas rester secret. merci a tous....

     

     

    "Hôtel" de Police !!!

     

    Les mêmes infos, vues par...

     

    Les estimations donnaient entre 350 et 400 personnes vivotant dans la boue du campement sauvage de Puythouck, à Grande-Synthe (Nord). Mardi 19 septembre, le lieu a été évacué par les forces de l’ordre. A la fin de la journée, ce sont 557 personnes, dont 60 enfants, principalement des Kurdes irakiens, qui avaient été acheminés vers des centres d’accueil et d’orientation
    Une douzaine de bus ont été affrétés pour acheminer les migrants vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO), a dit Claire Millot. Selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), "l’opération a été préparée en amont" et "plus de 400 hébergements ont été dégagés dans les CAO pour les mises à l’abri."
    La rencontre prévue vendredi entre le maire de la ville et le préfet de région afin d’imaginer une solution plus pérenne reste à l’agenda.

    Le Monde

     

     

     

     

     

     

    "Ce jour, 564 réfugiés vivant sur ma ville dans des conditions honteuses ont été mis à l’abri dans le calme et la dignité. Ils étaient exténués, transis de froid. Ils n’en pouvaient plus et sont partis volontairement." a réagi Damien Carême, maire de Grande-synthe, sur Twitter.

    "Forcément, quand il pleut autant sur la bande littorale (que ces derniers jours, NDLR), les conditions de vie sont compliquées, les gens sont dans la boue, il y a des gens qui sont en situation d’extrême fragilité, des enfants, des personnes âgées donc on ne peut pas les laisser dans ces conditions-là", a expliqué le sous-préfet.

    Libération

     

     

     

     

     

    Le campement de Grande-Synthe, dit du Puythouck, était en cours d'évacuation ce mardi matin. "Une opération de police est en cours", a indiqué de son côté la préfecture du Nord, sans précision. Environ 200 CRS et policiers étaient mobilisés pour cette évacuation, a précisé la source policière.A proximité de Grande-Synthe, le trafic sur l'A16 était perturbé en raison de la présence sur la voie de migrants, qui tentaient de fuir l'opération d'évacuation, a rapporté la source policière. Selon une bénévole d'Emmaüs Grande-Synthe, la police a encerclé le campement et fermé le secteur, laissant les associatifs à l'extérieur.

    Une douzaine de bus ont été affrétés pour emporter les migrants vers des centres d'accueil et d'orientation (CAO), a précisé Claire Millot. Selon l'Office français de l'immigration et de l'intégration (Ofii), "l'opération a été préparée en amont". "Plus de 400 hébergements ont été dégagés dans les CAO pour les mises à l'abri".

    FR3 région

     

     

     


    1 commentaire
  • Quoiqu'on en dise... peut-être...

    Une révolution se prépare.

     

     

    Une révolution se prépare.

     

     

    Les Français sont lucides et très critiques sur les méfaits et les coûts de l’immigration.

    article du 17/09/2017 de Pascal Célérier sur boulevardVoltaire

    Les élites ont beau multiplier le matraquage idéologique qui, par sa stupidité, se retourne souvent contre elles (voir ces manuels d’histoire présentant les "invasions barbares" comme des "arrivées de migrants"!), les Européens et les Français sont lucides et donc très critiques sur les méfaits et les coûts de l’immigration.

    Enquête après enquête, une majorité de Français le dit et le redit. Il y eut l’enquête internationale révélée en juin dernier qui montrait un divorce entre les peuples et les élites sur l’immigration, il y eut en juillet un sondage IFOP pour Atlantico. Et voici que l’enquête menée annuellement depuis 2011 dans vingt-cinq pays par Ipsos paraît.

    Premier enseignement : quand et là où l’immigration augmente, les Européens le voient. Ainsi, ils sont 74 % à le dire en Italie, 65 % en Allemagne et "seulement" 58 % en France. Et 53 % des Français trouvent qu’il y a trop d’immigrés en France. Cela veut dire que le premier mensonge des élites sur les chiffres de l’immigration ne passe plus auprès des peuples européens.

    Second enseignement : sur l’aspect qualitatif de l’immigration, les Européens ne croient plus, mais plus du tout, aux bienfaits et aux "chances" que l’immigration représenterait pour leur pays. En Europe, ils ne sont que 21 % à voir l’immigration en rose. En France ? 14 %. Oui, 14 % : si l’on ajoute à nos élites quelques gauchistes et quelques aveugles fâchés avec la réalité, on doit arriver à ce petit club de 14 %. Le problème, c’est que c’est ce club-là qui impose son idéologie et sa politique. Cela pose un réel problème démocratique. Et pas que chez nous, car en Allemagne aussi, seulement 18 % de la population estiment l’immigration bénéfique.

    Troisième enseignement : les Français ne croient pas non plus à l’idéologie angélique qu’on leur assène sur les "pauvres réfugiés". 53 % d’entre nous doutent que les réfugiés soient des réfugiés, et 64 % pensent que des terroristes se font passer pour des migrants.

    La France serait-elle redevenue le pays de Descartes, du doute et du bons sens, "chose du monde la mieux partagée" ?

    Un jour ou l’autre, cette majorité de Français hostile à l’immigration massive et destructrice qui lui est imposée s’exprimera ailleurs que dans des sondages. Elle a, d’ailleurs, commencé à le faire : Marine Le Pen, malgré ses limites et la concurrence d’un Fillon qui essayait de se positionner sur le même créneau, a tout de même accédé au second tour et plus de dix millions d’électeurs ont voté pour elle.

    Mais l’idéologie pro-immigration se radicalisant au fur et à mesure que les Français découvrent l’ampleur de ses mensonges, cette expression prendra un double aspect. La revendication d’une politique claire et ferme mettant enfin un coup d’arrêt au Grand Remplacement. Mais aussi le renvoi des élites mettant en œuvre depuis quarante ans cette politique immigrationniste. Le "dégagisme" que M. Macron a su habilement capter à son profit en est une première manifestation. Mais cette enquête a été réalisée deux mois après son élection et alors que sa popularité chutait déjà. Cela signifie que, pour les Français, le compte n’y est pas, que le dégagisme ne suffit pas s’il ne s’accompagne pas d’un changement radical de politique migratoire. Or, ils veulent et ils voudront les deux.

    Et l’événement historique qui traduira cette double volonté populaire, si longuement mûri, si longtemps retardé, et avec tous les soubresauts qu’il pourrait entraîner, porte un nom. Cela s’appelle une révolution. Reste à savoir comment le pays de Descartes opérera cette révolution.

     

     

     

     

    Une révolution se prépare.

    source UCLAT (2015)

     

     

    Une révolution se prépare.pour agrandir cliquer sur la carte ou sur ce lien

     

    Choses vues sur le Boulevard

    pour agrandir cliquer sur le tableau ou sur ce lien


    1 commentaire
  •  

    EN ROUTE POUR DE NOUVELLES AVENTURES ?

     

    Souvenez-vous... on croyait avoir tout vu, hein? ben non...

    SO-LI-DA-RI-TÉ.....

     

    SO-LI-DA-RI-TÉ.....

     

    EN ROUTE POUR DE NOUVELLES AVENTURES...!

    ramassé -avec des pincettes- sur:  paris-luttes.info    (vous n'êtes pas obligé de leur fournir un "clic" supplémentaire !)

    "Rassemblement en solidarité avec les inculpé-e-s de la keufmobile brûlée."

    À la veille de leur procès, exprimons dans la rue notre solidarité avec les 9 personnes accusées de l’attaque d’une voiture de flics quai de Valmy à Paris l’an dernier. Rassemblement le 18 septembre, avec infokiosque, prises de parole, boissons. Rendez-vous à 19h Place des Fêtes (ligne 11).

     

    Du 19 au 22 septembre 2017, 9 personnes passeront en procès, accusées de l’attaque d’une voiture de flics quai de Valmy à Paris le 18 mai 2016. Deux attendent toujours en taule, dont l’une depuis maintenant plus d’un an, tandis que six autres sont sous contrôle judiciaire et que la dernière est encore recherchée.Ce jour-là, en plein mouvement contre la « loi travail », des policiers se rassemblent place de la République pour geindre contre la « haine anti­-flics ». Une vrai provocation après deux mois de manifestations réprimées à coup de lacrymos, de grenades, de matraque, d’arrestations.

    La justice frappe souvent fort quand ses larbins en bleu sont attaqués. C’est que justice et police sont toutes deux au service de l’État et des puissant-e-s de ce monde, pour perpétuer l’ordre des choses basé sur l’exploitation, le racisme, le sexisme, l’homophobie,... et qu’il ne faudrait pas avoir l’impression de pouvoir changer les choses. Alors il faut mettre sous contrôle par la menace de la prison ceux et celles qui, par choix ou par nécessité, sortent des chemins balisés du travail, de la consommation, de la soumission au pouvoir. Les moyens à leur disposition sont toujours plus nombreux. Que ce soit l’annonce de la construction de dizaines de nouvelles prisons pour enfermer toujours plus, la légalisation à venir de l’état d’urgence permanent, ou encore la nouvelle loi sur la légitime défense des flics.

    C’est dans ce contexte que le procès va se dérouler, certainement sous une forte pression médiatique où il s’agirait d’en faire un procès exemplaire, celui du mouvement contre la loi travail et plus généralement d’une hostilité diffuse contre la police particulièrement palpable ces derniers temps. Face à ça, à nous de ne pas nous laisser museler. Exprimons notre solidarité avec celles et ceux qui subissent la répression pour des actes de révolte qu’on partage. Ne laissons pas la salle d’audience aux journalistes et aux parties civiles dont Alliance, syndicat de police ayant appelé à la manifestation du 18 mai 2016, toujours prompt à s’afficher dans les médias pour des campagnes racistes et sécuritaires.

    Faisons vivre notre solidarité également dans la rue. Ici ou ailleurs, ne laissons pas la justice condamner dans l’indifférence, sabotons la chaîne du contrôle et de l’enfermement, opposons-nous au flicage de nos vies et aux diverses mesures qui visent à le rendre total et permanent.

    Liberté pour les inculpé-e-s de la voiture de flics brûlée le 18 mai 2016 !

    Liberté pour tou-te-s !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     on croyait avoir tout vu, hein? ben non... (moi, je pourrai pas, j'ai tennis; avec Sandrine Josso)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique