• Ça fait débat...

     

    Grand débat :

    et si on changeait les paroles de "La Marseillaise" ?

     

    marseillaise

     

    Outre le "sang impur" dont le sens a été expliqué par de nombreux historiens, on voit assez bien les paroles qui dérangent les néo-mondialistes xénophiles pacifistes...  

    Quoi ! des cohortes étrangères,
    Feraient la loi dans nos foyers !

    Dieu de clémence et de justice
    Vois nos tyrans, juge nos cœurs
    Que ta bonté nous soit propice
    Défends-nous de ces oppresseurs

    ...hymne qui se termine pourtant par ces mots "rassurants":

    Soyons unis ! Tout est possible ;
    Nos vils ennemis tomberont,
    Alors les Français cesseront
    De chanter ce refrain terrible.

    La seule modification raisonnable que je suggérerait serait de remplacer:

    Ils viennent jusque dans vos bras,
    Égorger vos fils, vos compagnes ! par 

    "Blesser à la gorge, fils et compagnes"

     

    Un fameux protest-singer néo-zélandais des années 1960/1970 à qui on n'avait rien demandé en a fait une version courte mais bonne si on en croit les réactions de ses fans (dont je faisais un peu partie, à cette époque bénie...)

    "Pour tous les enfants de la terre 

    "Chantons amour et liberté. 

    "Contre toutes les haines et les guerres 

    "L'étendard d'espoir est levé 

    "L'étendard de justice et de paix..."

    Ça fait débat...

     

    BONUS. dossier (presque) complet: "Le concept de 'sang impur' est à bannir" : " Nous sommes les enfants de France Pays de la fraternité "- inclus:

    "La Marseillaise" dans une réadaptation de et par Djamel DJENIDI

    "La Marseillaise de la Paix" - interprétée par Chanson Plus Bifluorée

    "En finir avec "La Marseillaise" - sur https://france.attac.org/

    "(...)Faut-il pour autant se rassembler autour d’un hymne belliqueux et souvent sanguinaire ? La question a été bien des fois posée par le passé, elle devient cruciale aujourd’hui, quand, dans l’imaginaire populaire, dans les conversations et parfois même dans les discours politiques, le terrorisme se retrouve assimilé à l’islam, voire à l’ensemble des peuples arabes, y compris les Français issus de l’immigration maghrébine. Et il n’y a qu’un pas à franchir pour que le 'sang impur' du refrain devienne le leur."

    "Changeons les paroles de La Marseillaise" - sur http://alternatives-non-violentes.org/

    "...Que faire quand l’hymne national est en dissonance avec les valeurs de la Constitution ? Est-il possible de construire une nation apaisée sur un chant de guerre ? Ce dossier s’intéresse aux débats et enjeux liés à la réécriture des paroles. Il ouvre des pistes pour y parvenir, pour cheminer collectivement vers une culture de paix."

     

    A défaut d'en changer les paroles, on peut (re)voir et (re)écouter comment les jeunes "français" de 2016 en imaginaient l'interprétation musicale sur  "Allons, enfants... etc."

     

    Ça fait débat

    Chaque jour, dans le cadre du grand débat national, Le "PETIT" Parisien passe l’une de vos propositions au crible. Ce vendredi, l’idée de remplacer l’hymne national.

    En marge du grand débat national organisé par le gouvernement en réponse au mouvement des Gilets jaunes, Le Parisien invite ses lecteurs à lui envoyer les propositions de lois citoyennes qu’ils souhaiteraient voir émerger. Chaque jour, une partie d’entre elles sont passées au banc d’essai par la rédaction. (...)

    La Marseillaise reste consensuelle dans la classe politique. Le 13 janvier 2015, tous les députés et ministres présents au sein de l’Assemblée nationale ont entonné l’hymne national au terme d’une minute de silence pour les victimes des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. (...)

    Modifier les paroles de "La Marseillaise", ou remplacer cette dernière par un nouvel hymne, n’a rien d’impossible. Une forte adhésion populaire reste toutefois nécessaire puisque cette réforme devrait probablement passer par un référendum.

    Les + de cette réforme…

    • Plutôt facile à mettre en place
    • La modernisation d’un chant parfois jugé belliqueux, chauvin voire raciste

    … et les - :

    • Un référendum reste coûteux
    • L’hymne français est lié à l’histoire du pays

     

     

     

    « Schiappa !... Bon, alors ? Au boulot !...On The Road Again »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mars 2019 à 11:06
    Pangloss

    Remplaçons la Marseillaise par : https://www.youtube.com/watch?v=6_IcBfKywDw

    Et ce sera complet.

    2
    jean-marc
    Lundi 11 Mars 2019 à 13:55

    les paroles de "La Marseillaise":encore une proposition que les communes font semblant de dépouiller consciencieusement(la télé)avant que Manu les foute toutes au panier!

      • Lundi 11 Mars 2019 à 14:51

        Macron risque peut-être justement de poursuivre le débat sur des sujets comme celui-ci, ou la réforme du code de la route, ou l'urgence climatique et la transition écolo, ou la prise en compte du vote blanc et des abstentionnistes, etc... plutôt que des galimatias croquignolesques débouchant sur des carabistouilles telles que le pouvoir d'achat des classes moyennes, le chômage, l'immigration non contrôlée, l'insécurité dans les "quartiers", l'islamisme radical et le terrorisme, la crise de l'éducation nationale, la perte des valeurs traditionnelles occidentales et chrétienn...nationales et républicaines, la théorie du genre et l'inclusion et la PMA et la GPA...

              

              

    3
    Souris donc
    Mercredi 13 Mars 2019 à 08:37

    J'aurais bien ma petite idée : adopter l'hymne national d'Andorre. Le grand Charlemagne, mon père, nous délivra des Arabes....

      • Mercredi 13 Mars 2019 à 09:56

        C'est effectivement une bonne idée, mais je crains que le coprince d'Andore et chanoine de Latran, entre autres fonctions aussi inutiles que déshonorifiques, ne voie pas ça d'une oreille très complaisante...

        Pour rester dans la thématique il y aurait peut-être ça...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :