• C'est encore loin, pour toucher le fond ?

    A défaut de Simon Matthey Doret ouvertement islamiquement décomplexé sur nos chaines d'info (voir "L'armée des terroristes chrétiens")

    Deux petites nouvelles qui ne vont pas faire la une des différents médias...

    ...on se dit pourtant, parfois, ou on essaye de se convaincre, que ils, ne peuvent pas aller plus loin dans l'ignominie et la trahison... que, à un moment ou à un autre, ils vont trouver qu'il ne faut pas tirer trop fort sur la ficelle, ils vont faire une pause ne serait-ce que parce-qu’ils vont manquer d'imagination... Non, non... rien ne les arrête... ça doit être à ça qu'on les reconnait.

    C'est encore loin, pour toucher le fond ?

    Dans un sens, je crois que je vais avoir bientôt presque plus de respect pour les mahométans bornés rivés à leurs principes archaïques que pour nos curés progressistes et leur anti-pape apostat..

     

     

    La Sentinelle (59) : l’église Sainte-Barbe était en restauration. Presque achevée, la croix a disparu. Un habitant, conseiller municipal d’opposition, s’insurge,  le curé ne trouve rien à redire.

    Les travaux de restauration du lieu de culte, classé au patrimoine de l’Unesco, ont débuté en 2014 et se sont achevés ce 22 janvier. Toutefois, un élément manque : la croix, remplacée par un paratonnerre. C’est la raison de la colère de Daniel Brulant, pour qui la réhabilitation d’un édifice religieux devrait être l’affaire de tous. Historien passionné, mais non baptisé, il ne décolère pas... "La petite croix qui s’érigeait sur le chapeau, précédant le paratonnerre et ses quatre points directionnels a disparu, laissant la place à un seul grand paratonnerre. J’ai entendu que ce dernier faisait office de symbole des chrétiens. Franchement, ce n’est pas sérieux ! Qui a été consulté ?.../... Je trouve cela peu respectueux de la mémoire que nous devons aux générations précédentes..."

    L’architecte Francois Bisman, en charge de la restauration, s’explique : "Effectivement, partant des photos d’après la Première guerre mondiale, j’ai opté pour un plus grand paratonnerre et une disparition d’une croix qui, de mon point de vue, n’ajoutait rien à l’ensemble.".

    Le curé modérateur de la paroisse saint Vincent de Paul ne trouve rien non plus à redire. "La croix, le coq, ce n’est pas le plus important ; l’essentiel est d’être à l’écoute de ce qui fait la vie des familles de La Sentinelle, et de se laisser surprendre par la Parole qui résonne dans leurs souhaits, leurs espérances, leurs peines ou leurs joies ! .../... Je ne souhaite pas rentrer dans une polémique, le rôle des chrétiens est de mettre un peu d’humour dans la morosité"

    (extraits - "Valeurs Actuelles")

     

    La Fédération des médias catholiques a récupéré à sa sauce le père Jacques Hamel, martyr de l’islam égorgé dans son église aux cris d’Allah Akbar, pour en faire un apôtre du vivre-ensemble.

    Le Prix Père Jacques-Hamel récompense un travail journalistique engagé dans l’éducation au dialogue, et de l’accueil de la différence.

    C’est Samuel Lieven, pour son article "Thomas et Benoît, les convertis du 13 novembre", publié dans La Croix du 13 novembre 2017, qui est l’heureux lauréat. Il remplit en effet tous les critères établis par les médias catholiques de La Vie à La Croix, en passant par Le Pèlerin, Okapi, Phosphore, Pomme d’Api, ou Prions en Église:

    L' article présente le portrait croisé de deux frères, Benoît et Thomas. L’un est catholique, l’autre s’est converti à l’islam. Il est également fiché S. Thomas le converti, est devenu gérant d’une librairie coranique, il est marié à une femme voilée et a trois enfants : Abdallah, 10 ans, Amin, 8 ans, et Issa, 3 ans. Le lendemain des attentats du 13 novembre, la police fait irruption dans sa librairie islamique avec des hommes encagoulés et des chiens. Son profil de converti et ce que l’on trouve dans son commerce en font un suspect potentiel. En quelques heures, le magasin et l’entrepôt voisin sont retournés, les ordinateurs et téléphones passés au peigne fin, tous les ouvrages recensés. A la suite de cette perquisition, Thomas reste inscrit au fichier S. Mais sa famille catholique se rapprochera de lui...

    "Quelle meilleure façon d’honorer la mémoire du père Hamel que de raconter une conversion islamique dans une famille catholique?"...Le jury était composé de Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, de Roseline Hamel -sœur du père Jacques Hamel-, de Dominique Quinio, présidente des Semaines sociales de France, Christian Makarian, directeur de L’Express et Jean-Marie Montel, directeur général adjoint Bayard et président de la Fédération des médias catholiques. Le prix sera remis vendredi 26 janvier à Lourdes par le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Vatican.

    (extraits - "Présent")

     

    C'est encore loin, pour toucher le fond ?

    ...pour mémoire, l'imam Rachid Abou Houdeyfa, diplômé par l'Université de Rennes en "Religions, droit et vie sociale"

    est celui qui expliquait aux enfants que s'ils écoutaient de la musique ils seront "transformés en singes ou en porc"

    qui est propriétaire d'un "épicerie" brestoise où l'on trouve des C.D. et D.V.D. portant sur "les cinq piliers de l'islam"...

    qui organise des voyages vers la Mecque (apparemment sans diplôme ni certificat du tourisme et sans assurance)...

    et qui, copain comme cochons (wink2), avec eux appelle par leur prénom les pères Claude Caill et Fabrice Douérin...

     

    C'est encore loin, pour toucher le fond ?

     

     

     

     

    « L'armée des terroristes chrétiensViolette Moris, une précurseuse ? »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Dimanche 28 Janvier à 10:54

    C'est le catholicisme social de gauche, ceux qui tendent l'autre joue, ceux qui vous tapent pour Le Secours Catholique lequel va ensuite dilapider votre don pour aider les "migrants" (donc les passeurs), suivant l'exemple de Sa Sainteté Gaucho de la Pampa, l'Antéchrist, dont le premier geste a été de se rendre à Lampedusa.

    (Compliments, Bedeau, pour vos trouvailles, ici et chez le Dr Wo)

      • Dimanche 28 Janvier à 17:52

        Les médias du système le dépeignent comme le pape des pauvres, nouveau François des temps modernes ! Et si cette image idyllique n’était que du vent, une illusion pour mieux tromper les fidèles et les faire avancer vers une société globale sans nations souveraines ?

        "Nous savons désormais depuis des années, écrit le journaliste catholique italien Maurizio Blondet sur son blog, que la position du pape François est parfaitement alignée sur le front de l’universalisme globaliste qui préconise la dissolution des nations et des cultures autochtones pour "accueillir et intégrer" les migrants du monde entier dans le but de construire un "nouveau monde" multi-culturel sans barrières et sans frontières."

        extrait d'un long article de mediapresse-info du 3/01/2018

         

         

        (PS.: merci pour les compliments ! oops )

    2
    Dimanche 28 Janvier à 17:50

    Ils tendent les deux joues et les deux fesses.

      • Dimanche 28 Janvier à 20:07

         

        Je ne sais pas dans quelle mesure tout ça est de l'inconscience ou du machiavélisme...

        Monsieur Lepape, complice de monsieur Soros ??? Ça se saurait !!!

         

        Et loin de moi l'idée de vouloir colporter de fausses nouvelles complotistes , au moment où les grands journaux étonnés reconnaissent que:

         

        Les Français attendent avant tout une information fiable, très loin devant un journalisme engagé ou porteur de solutions.

         

        Dans ce climat de confusion accentué par les réseaux sociaux, les Français plébiscitent une éducation aux médias, notamment pour démasquer les "fake news".

        La confiance envers les médias traditionnels remonte fortement en ce début 2018 tandis que les Français restent très méfiants envers les informations trouvées sur internet, selon le 31e baromètre réalisé par l'institut Kantar Sofres et présenté mardi par La Croix .

        Qu'il s'agisse de la radio (56%, +4 % sur 1 an), qui reste le média jugé le plus crédible, de la presse écrite (52%, +8%) et de la télévision (48%, +7%), la confiance est en forte progression. Seul un Français sur cinq (25%), en revanche, juge crédibles les informations qu'il trouve sur internet. Les plus jeunes (18-24 ans) sont les moins sévères (31%), tandis que 45% des plus de 65 ans sont "sans opinion", selon le sondage.

         

        Alors, comme cet organisme de sondage est vice-présidé par le fils de madame Macron est quand-même une garantie de sériositude, puisque, "en même temps" , le mari de madame Macron s'occupe activement de réorganiser l'O.R.T.F., s'intéresse aux médias étrangers et aux colporteurs de nouvelles qui ne lui plaisent pas trop...

         

    3
    Dimanche 28 Janvier à 20:34

    Je n'aime pas beaucoup "l'éducation aux médias"

      • Lundi 29 Janvier à 17:45

        Ach.. warum ?

        Il va falloir prendre bientôt le maquis, alors...

         

        ____________________________________________________________

         

        A l'origine (WIKIPEDIA):

        "L’éducation aux médias et à l'information est, dans le système éducatif français,

        un enseignement interdisciplinaire, présenté dans les programmes

        des cycles 2 et 3 (du CP au CM2) et du cycle 4 (de la5me à la 3me).

        Son objectif est de permettre aux élèves d'acquérir une culture informationnelle.

        Il s'appuie sur les préconisations de l'UNESCO

        qui promeuvent une nécessaire maîtrise de l'information

        pour devenir citoyen d'une société numérique.

        Il s'inscrit dans le Parcours Citoyen, un des quatre parcours éducatifs

        prévus par la loi de refondation de l’École de 2013.

         

        Mais, comme depuis un certain nombre d'années tout est fait pour tenter de nous infantiliser,

        il devient nécessaire aux yeux de nos "éducateurs" de nous reconditionner

        en même temps que les élèves des Cours Préparatoires..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :