• Ben, non, y a pas moyen...

    Le ramadan 2018 – 1439 devrait débuter aux alentours du 16 mai 2018 in sha’a-Llah

    La date de démarrage officielle du mois sacré pourrait être annoncée dès ce soir, mardi, si un croissant de lune est effectivement vu dans la soirée. Ainsi, le Ramadan démarrerait à compter de demain, mercredi 16 mai

    Du côté du Centre d’Astronomie et des Sciences Spatiales de Sharjah, le début du Ramadan devrait être le jeudi 17 mai.



    Ben, non, y a pas moyen...

    Ramadan: mois propice à la violence, au meurtre et au djihad

    suite

    "Ceux qui expliquent qu'un coup de baguette magique ou que des mesures sorties du chapeau permettraient de régler le problème, ceux-là mentent.../...Il n'y a pas moyen d'empêcher ce type d'événements." (le "gouvernement" - suite à l'attentat de Paris du 12 mai 2018)

    Ben, non, y a pas moyen...

    Ben, non... y a pas...

      Sauf, bien sur, de trouver une expression même un tout-petit-peu moins abjecte pour qualifier autrement que "d'événements" des assassinats rituels, monstrueux et prémédités... ou alors, carrément, pourquoi pas, les qualifier de "points de détails" de l'actualité... Dommage de ne pas aller au bout de ses convictions.

    Sinon, ben, non, y a pas...

      C'est un fait, réel et incontournable.

      C'est un fait contre lequel, en 2018 après J.C.  "de Notre Ère", soit en 1439 de l'Hégire, aucun kouffar ne peut plus rien...

    Ben, non, y a pas moyen...

     

    Ben, non, y a pas moyen...

    Il y a les grands classiques qui radotent...   ...et les petits nouveaux qui osent tout !

     

      C'est un fait aussi intangible que le retour des saisons ou les lunaisons qui rythment ce même ramadan...

    Le Ramadan, mois de spiritualité, de djihad et de martyre

    Le Ramadan, mois de jeûne, a le statut de mois de spiritualité et de dévotion religieuse. Cependant, dans la tradition musulmane, il est aussi perçu comme un mois de djihad et de martyre, un mois où Allah confère des victoires militaires à Ses croyants.

    Conscients de la signification religieuse et militaire historique du Ramadan, les mouvements islamistes et djihadistes, et parfois aussi des organisations et médias arabes du courant dominant de l’islam, appellent au djihad et au martyre durant ce mois. Des messages, des articles et des sermons publiés pendant cette période expliquent le lien entre le Ramadan et le djihad et soulignent les points suivants :

    – Le commandement du djihad, qui est d’une importance suprême en tout temps, gagne en importance au cours de ce mois sacré et reçoit la priorité sur tous les autres commandements.

    – Il existe un lien étroit entre le jeûne et le djihad. Le premier est le djihad de l’âme, qui vise à lui éviter de pécher, tandis que le second est le djihad contre les ennemis, qui les empêche de répandre la corruption dans le monde. En outre, le jeûne est un moyen puissant de préparer l’âme au djihad, de s’auto-éduquer à l’obéissance, à a dévotion, à la résilience et à l’endurance, toutes les vertus du combattant du djihad qui lui permettent de vaincre ses ennemis. Pendant le Ramadan, Allah accorde aux combattants une force spéciale, malgré leur jeûne – ou plutôt grâce à lui.

    – Ceux qui deviennent martyrs durant le mois de Ramadan seront doublement récompensés au Paradis.

    – Au cours du Ramadan, les musulmans veillent particulièrement à protéger le caractère sacré des lieux saints musulmans, empêchant les infidèles de les profaner".

    source

      Même Fransse-kulture le reconnaissait plus ou moins ouvertement:

    Les djihadistes ont fait du Ramadan une période durant laquelle attaques, attentats et offensives se multiplient.

    Dans la tradition musulmane, le Ramadan est une période pendant laquelle Dieu donne la victoire aux croyants. Qui plus est, le Ramadan est aussi traditionnellement une période durant laquelle toutes les actions des pieux musulmans sont davantage récompensées par Dieu.

    Pour les djihadistes, de telles "actions pieuses" incluent les attaques terroristes et les missions suicides. C'est la raison pour laquelle, des Talibans à Al-Qaïda, en passant bien sûr par L’état islamique, tous appellent au martyr.

    source

      Même les Inrock ne pouvaient pas le nier, tout en tempérant:

    Pour l’immense majorité des musulmans en France et ailleurs, ramadan est un mois de paix car il faut se montrer droit et généreux. Mais auprès des islamistes les plus radicaux, notamment ceux de l’EI,, le djihad est présenté comme une valeur noble et valeureuse

    source

    Ben, non, y a pas...

      C'est un fait qui ne se limite pas à la France, ni même à l'Europe

      Sinon, il n'y aurait pas tant de communautarisme, de provocations, de "prières de rue", ni d' "incidents terroristes", ni de "loups solitaires"  aux antécédents psychiatriques, ni d" "enfants perdus" devenus "soldats du califat"... partout... partout... dans tous les pays, sur tous les continents.

     

    Ben, non, y a pas moyen...

     

    Ben, non, y a pas moyen...

     

    Ben, non, y a pas moyen...

    Ben, non, y a pas moyen...

     

    Ben, non, y a pas moyen...

      Ben, non, y a pas moyen...

     

    Les minarets sont nos baïonnettes,

    les coupoles nos casques,

    les mosquées sont nos casernes,

    les croyants nos soldats...

    Cette armée divine garde ma religion

    Allahou akbar, Allahou akbar...

    ...chantait déjà le "sociologue, écrivain, poète, patriote et islamo-nationaliste" turc Ziya Gökalp, au début des années 1900...

     

    Ben, non, y a pas...

      Il est bien trop tard...

      Tous les médias, sans exception, s'agitent depuis plusieurs jours pour donner les ultimes conseils aux musulmans et manes qui n'attendent pas après tant de sollicitude de la part des infidèles, et qui frôle presque le mépris du bon blanc envers le pauvre primitif à qui il faut tout expliquer. A moins que ce ne soit pour aguicher le souchien que nous sommes avec des chouettes musiques et des plats aux saveurs de l'orient...

      Tous les chefs d'état de tous les pays, tous les premiers ministres de tous les régimes et tous les papes de la catholicité romaine vont participer au concours du plus beau compliment et du plus joli dessin.

      Il est bien trop tard...

     

    Sauf, si...

      quelques initiatives quasi individuelles et pas trop citoyennes...

      .......................................................................

      mais, là, on risque de tomber sous le coup d'une bonne dizaine de lois...

    Ben, non, y a pas moyen...

     

     

     

    « رمضان مبارك ...! what else ?Lily Marlène »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    jean-marc
    Mardi 15 Mai à 20:00

    Vous sortez un nouveau billet au moment où je suis à court d'idée pour ajouter un commentaire au précédent.Le rythme est

    parfait:continuez!

      • Mardi 15 Mai à 20:44

        J'ai voulu rendre hommage à tous les "savants" qui vont passer leur "nuit du doute" à tenter de percer les nuages pour distinguer ou pas si il y a un quartier de lune visible ou pas, et donc savoir quand est-ce qu'on mange, ou pas.

         

    2
    Mercredi 16 Mai à 17:13
    Pangloss

    Ce ramadan fait bien du ramdam.

      • Mercredi 16 Mai à 17:45

        Normal...! (#1.0)

        RAMDAM: Altération du nom du mois du ramadan (رَمَضَان), prononcé \ra.ma.ˈdˁaːn\ en arabe classique et \ram.ˈdˁaːn\ en Afrique du Nord. L’apparition de ce mot, en lien avec la colonisation française du Maghreb, est attestée dans l’argot des poilus. La fin du jeûne musulman, à la tombée de chaque nuit de ce mois, est l’occasion d’agapes, dont la nuisance nocturne a donné le sens de vacarme.

         

        Normal...! (# 2.0)

    3
    Mercredi 16 Mai à 18:37

    Ben, non, y a pas moyen...

    Ben, non, y a pas...

    Ben, non, y a pas !

     

    Quelques brèves fraiches du jour:

     

    et la datte sur le loukoum :

     

    Ou ça qui n'a rien à voir (forcément...):

     

     

      • Mercredi 16 Mai à 21:43

        Ben, non, y a pas moyen... pas moyen... pas moyen !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :