• Babette et l'héritage de Dick

    Babette et l'héritage

    Dick Rivers, né le 24 avril 1945, est mort le 24 avril 2019. C'est tout.

    Nul doute que Babette, sa compagne, n'aura pas la triste gloire qu'a connu Laetitia, la femme d'un autre "géant" du rock, décédé lui aussi; mais elle n'aura pas, elle, à simuler des larmes pour masquer une avidité forcenée. C'est mieux comme ça.

    Il ne fut pas tour-à-tour, mauvais garçon, bidasse en folie, hippie, guerrier à la Mad-Max, ou autre figure obligée de ses publics, de la mode et du show-biz. Il fut, il était et il restera un rocker. C'est tout. C'est beaucoup.

    Il fut plus inspiré par le respect de ses idoles d'adolescent: Elvis Presley, Johnny Cash, Bob Dylan, Roy Orbison, Jerry Lee Lewis, Carl Perkins ou Willie Nelson, par exemple, que par sa carrière et par son propre nombril, et leur resta fidèle. C'est rare.

    Il a continué à préférer sa ville natale, Nice, à Nashville ou à Menphis. Ou à Los Angeles. Ou à San Francisco. C'est sympa.

    Il restera aussi de lui sa moumoute avec banane intégrée, chère à Didier l'Embrouille. C'est rigolo...

    Michel Drucker continuera de l'ignorer et de le mépriser. C'est parfait...

    Ses amis et ses copains de la dernière demi-heure viendront dire devant les caméras de FR3-Régions tout le bien qu'ils n'ont jamais pensé de lui, de sa vie, de son style et de ses chansons. C'est pas cool.

    Il n'aura pas de funérailles quasi nationale, ni de messe people. C'est tant mieux.

    Sa compagne aurait déclaré, tout simplement: "C'était un mec bien". C'est essentiel et c'est suffisant. 

    Il continue son "Rock N' Slow". C'est le plus important.

    Il n'aura pas d'hommage unanime de la part de tous ceux qui le prenaient pour le ringard de la bande des trois qui, d'ailleurs, pour deux d'entre-eux, ne le considéraient pas comme l'un des leurs. C'est un grand honneur. 

    Babette et l'héritage

    Babette, sa compagne a déclaré, tout simplement: "C'était un mec bien"; laisser comme souvenir celui d'"être un mec bien", c'est le plus bel héritage qu'il pouvait lui laisser, ainsi qu'à son fils Pascal et à sa fille Natala... C'est con, mais c'est comme ça...

     

     

    « Recherche architecte, désespérémentContes rendus »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Souris donc
    Jeudi 25 Avril 2019 à 08:39

    Un petit mot de condoléances pour les proches de Jean-Pierre Marielle, inoubliable dans Tous les matins du monde avec les Depardieu père et fils, et où il incarna le violiste de gambe, Jean de Sainte Colombe.

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 09:27

        Je ne vois pas le rapport avec Dick Rivers !

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 14:36

        @ Souris donc

        Mais néanmoins et en même temps... lucide ou prophétique ?

        (esprits progressistes s'abstenir)

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 14:51

        @ Chantsongs

        La mort de J.P. Marielle va éclipser le peu de projecteurs qui se seraient brièvement focalisés sur celle de Dick Rivers. A l'inverse, celle de Jean d'Ormesson fut éclipsée par celle de Halliday ... relativité des références "culturelles"... Mais rien n'empêche de lui rendre un discret hommage, mêlé aux concerts de louanges, de témoignages et de souvenirs qui vont déferler...

      • Souris donc
        Vendredi 26 Avril 2019 à 09:40

        @ Chantsongs

        Le rock français m'a toujours semblé une médiocre parodie de la musique anglo-saxonne , quel que soit le chanteur.

        Exemple : Dick Rivers, Est-ce que tu le sais?

        L'original, Ray Charles, What'd I say

        Y a pas photo.

    2
    Jeudi 25 Avril 2019 à 09:26

    Il n'était pas à la solde des merdias et c'est très bien 
    ... un homme simple et bon qui me laisse avec de beaux souvenirs pour ne pas l'oublier !

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 15:00

        @ Chantsongs

        Merci pour votre avis de "vieux" et fin connaisseur de la chanson française... Un artiste, quel qu'il soit, qui n'a jamais figuré dans la liste des "personnalités préférées de français" ne peut que avoir un certain talent ou, du moins, une personnalité certaine.

         

        (PS. Content de vous retrouver ici de temps en temps!)

    3
    Jeudi 25 Avril 2019 à 09:51
    Pangloss

    Je le trouvais un peu ridicule mais sa sincérité était attendrissante. Je l'aimais bien, le Niçois!

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 15:05

        @ Panglos

        J'aurais peut-être plutôt dit "caricatural" ou même "auto-caricatural", mais c'est justement sa sincérité et sa fidélité à toute la musique qu'il aime (pour de vrai) et qui vient de là qui vient du blues, qui faisait qu'il ne pouvait pas s’habiller, se coiffer, se comporter... et chanter... autrement !

        Ceux qui vont lui en être reconnaissant aujourd'hui, lui reprochaient hier de ne pas avoir su évoluer et suivre les tendances, ils auront tout oublié demain

         

    4
    Jeudi 25 Avril 2019 à 16:14

    Bel hommage.

      • Jeudi 25 Avril 2019 à 17:29

        @ ¨Dr WO

        Merci...

        Simple et sobre, sans "Harley-Davidson" ni "B.B.-Peugeot" pétaradantes, sans "Maman n'aime pas ma musique" aux grandes orgues avec chœur de niçoises en costume traditionnel...

               

        Faut pas c'qu'y n'faut pas...

         

    5
    Vendredi 26 Avril 2019 à 09:38
    Pangloss

    Et Johnny Halliday n'ira pas à son enterrement.

      • Vendredi 26 Avril 2019 à 13:19

        @ Pangloss

        Jean-Pierre Marielle non plus. 

        Si j'ai bien compris

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :