• Aux insu(s) de tous les plein(s) gré(s)


    L'insu de tous les plein gré

    Alors que la fachosphère la plus nauséabonde dont les arguments abjects rappellent les heures les plus sombres de notre histoire s’égosillent furieusement -et  paradoxalement contre le retour de jeunes français dans leur pays d'origine- sur tous les médias à leurs ordres, nous nous apprêtons à accueillir de façon citoyenne gagnant/gagnant ces repentis, égarés et perdus dans leur quête spirituelle dévoyée par de pseudos-religieux parlant de haine au nom d'une Religion d'Amour Universel.

     

    Notre correspondant à Jisr-al-Choghour a rencontré certain·e·s de ces soldat·e·s perdu·e·s et nous en a ramené des témoignages émouvants.

    Il a pu côtoyer de très jeunes enfants dans leurs jeux, et rien ne permet de distinguer ces bambins d'autres du même âge habitant Lunel, le Val-Fourré ou Molenbeek, par exemple.

    Bienvenue chez vous... marhabaan bikum

    Monseigneur BEKHOUCHE-ZEROUAL

    aumônier de la Chapelle Ste Aïcha de Villetaneuse

    .

     

     

    Courrier des lecteurs

    Les insu de tous les plein gré

     

    Les insu de tous les plein grépublicité

     

     

     

    Mais, tout ça mis à part...

    Je ne voudrais pas manquer de respect à nos présumés frères, adeptes d'une religion présumée universelle -c'est la nouvelle appellation brevetée- (qui ne rend pas obsolète celle de "de Paix, Amour & Tolérance") voir "Islam de France", (un site extrêmement intéressant et explicite), mais ils me semble qu'ils manquent un tantinet de logique, de rigueur, de persévérance, de courage, etc... en un mot de tout ce qui distingue l'homme (je ne permettrais pas d'évoquer la femme devant eux) qui distingue l'homme du végétal.

    L'insu de tous les plein gré

    Sur certains sites dédiés, comme "Islamophile", on vous répète pourtant jusqu'à plus soif que "Le Jihâd est l’un des aspects les plus mal compris et les plus déformés de l’Islam. Il existe certains Musulmans qui exploitent ce concept et qui en font un mauvais usage afin de parvenir à leurs fins politiques."blabla.."Le mot Jihâd  ne signifie pas guerre sainte. Il désigne la lutte et l’effort. Les mots utilisés pour la guerre dans le Coran sont "Harb et "Qitâl". Le Jihâd quant à lui désigne la lutte sérieuse et sincère aussi bien au niveau individuel qu’au niveau social. C’est la lutte pour accomplir le bien et éradiquer l’injustice, l’oppression et le mal dans son ensemble de la société.",blablabla..."L’Islam est la religion de la paix mais cela ne signifie pas qu’il accepte l’oppression. L’Islam enseigne que l’on doive faire tout notre possible afin d’éliminer les tensions et les conflits. L’Islam promeut les moyens pacifiques pour mener au changement et à la réforme. En réalité, l’Islam insiste sur le fait que l’on doit s’efforcer d’éliminer le mal par des moyens pacifiques sans avoir recours à la force autant que faire se peut.", blablablabla..."L’Islam enseigne également une éthique convenable en cas de guerre. La guerre est permise en Islam, mais uniquement lorsque les autres moyens pacifiques comme le dialogue, les négociations et les traités échouent. La guerre est le dernier recours et doit être évitée le plus possible. Son but n’est pas de convertir les gens par la force, ni de coloniser les peuples...". Même nos journaux de souchiens l'écrivent et le réécrivent, de "Libération" au "Nouvel Obs", et de "Le Monde" à "Le Point", et nos radios, et nos télés...

    Alors, bordel de merde, qu'est-ce vous vous faites chier tout seuls à aller faire des choses que votre prophète condamne avec la plus ferme intransigeance ? Et pour les combattants ( je ne permettrais pas... voir plus haut), vous n'aurez même pas vos putains de 72 vierges, et vous irez en enfer avec les mécréants, les porcs et les singes... Ça vous fait pas réfléchir ?

    Surtout pour regretter vos gestes, dire "Ah, ben ça, alors, me serais-je fourvoyé, mais comment ce fait-ce ?" et, pour les combattants ( je ne permettrais pas... voir encore plus haut), de revenir honteux et la queue entre les jambes... Faut quand-même être con... et la conophobie est moins réprimée que l'islamophobie... J'ai choisi mon camp !

    L'insu de tous les plein gré

    Ou alors, un truc m'aura échappé... peut-être cet art de la "taqiya" qui est censé vous protéger des méchants kouffar (c'est comme ça qu'on dit ?) car différents versets du coran "expriment l'idée qu'il y a des circonstances dans lesquelles un musulman est "contraint" de mentir à autrui si cela est fait dans un but honorable" permettrait-elle aussi de niquer les mécréants en leur faisant gober n'importe quoi... 

     

    Pour mémoire... quelques exemples significatifs présents ou qui rappellent parfois des souvenirs:
     

     

    "Mélina Boughedir n'est absolument pas une djihadiste".../..."Elle regrette son départ et dit avoir été sous l'influence de son compagnon qu'elle décrit comme  étant un simple cuisinier chez Daech
       

    affirme Vincent Brengarth, avocat de Mélina Boughedir (pourtant visée par un mandat de recherche délivré dans le cadre d'une information judiciaire ouverte à Paris le 2 août 2016 pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle") ce 21 févier 2018, dans l'attente de son retour en France en ajoutant "On échappe au moins à la peine de mort"

     

     

    "Je veux juste rentrer chez moi et oublier...Ce n’est pas des gens comme moi, je n’ai rien à voir avec eux..."

       

    a déclaré, en janvier 2018, un djihadiste "français" détenu en Syrie...

     


     

    "Elle se tient à la disposition de la justice dans un esprit de coopération" et "elle est la mère de trois enfants français..." de plus "nous devons entendre les explications d’Émilie et son jugement en France lui est tout aussi nécessaire qu’il l’est à notre société"

       

    plaide Me Bruno Vinay, avocat d' Émilie König, simple "figure emblématique de la mouvance jihadiste française", toujours en janvier 2018

     

     

    "Je veux juste m'expliquer, être claire et ne rien cacher.../...J'ai des raisons d'avoir honte de choses. Si je devais retourner en arrière, je ne ferais jamais ces mêmes erreurs, c'est évident"

       

    confiait en pleurant Margaux D. ("D" comme Dubreuil), une jeune nantaise de 27 ans en novembre 2017, entourée de ses trois enfants nés en Syrie, à la suite de quatre (?) mariages...

     


     

    "J'ai fait une erreur".

    "C'est un faux pas de même pas dix mois dans mon existence".

    "Je regrette cette aventure, pathétique et pitoyable."

    "Je veux dire pardon à tous ceux que j'ai heurtés"

    etc, etc, etc, etc .....

       

    se repentaient en chœur et en septembre 2013, les accusés impliqués dans une filière d'acheminement de volontaires vers le Pakistan et "tentés" par le djihad armé, au cours d'un procès devant la XVIe chambre du tribunal correctionnel de Paris.

     

    et, n'en déplaise, quelques petits trois fois rien de la même eau saumâtre, juste une question de niveau:  


    "Je me suis dit 'comment j'ai pu être aussi con?'. Y avait des signes, Madame, mais je les ai mal interprétés. Imaginez, j'aurais dormi avec eux. Je me serais réveillé et j'aurais entendu 'Allah Akbar', 'police'"“Dans ma tête, c’était des Pakistanais, des Hindous, là, comme les mecs du 11 septembre. Je pensais pas que c’était des mecs de mon âge avec une casquette du PSG”.

    "Ils m'ont demandé si je savais faire des cocktail molotov, je leur ai dit que j'en savais rien je suis pas barman"

       

    a déclaré (parmi d'autres petites phrases...) Jawad Bendaoud, le "logeur des terroristes du Bataclan" lors de son procès qui a vu sa relax, le 14 février par la 16e chambre correctionnelle de Paris 

     

      "Depuis quelques jours des messages que j’avais postés en 2016 sur mon Facebook privé sont ressortis. Ces messages étaient l’expression d’une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis sur ce réseau. Je regrette profondément ces messages. Le soir des attentats de Nice, j’avais de la famille sur la promenade des anglais et j’étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n’avait pas pu être empêché par les autorités. Deux ans après, j’ai muri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse. Aujourd’hui par la musique, je suis heureuse de vous exprimer mon amour et ce qui me tient le plus à cœur : la tolérance envers les autres et la paix entre nous."
       

    a publié la "chanteuse" Ibtissem, connue sous le nom de Mennel, et soutenue par toute une f(r)ange de l'opinion privée (malgré ou grâce à ses tweets complotistes et antisémites, son soutien à Tariq Ramadan et à une association suspectée de financer les djihadistes de l'état islamiste), depuis Schiappa (Marlène) qui "trouve ce départ un peu triste" et qui juge "que les propos qu’elle a tenus étaient des propos inacceptables, intolérables mais que ça doit nous interroger sur notre société.", ou l'inévitable Haram (Sophia) la bien nommée pour qui "elle a tweeté des propos malheureux, mais elle n'est pas la première", jusqu'au célèbre (?) humoriste, acteur, scénariste, metteur en scène, rappeur et réalisateur français d'origine iranienne Kheiron pour qui "cet abandon résulte d'une stratégie de l'extrême droite pour nuire aux musulmans" et qui "apporte tout son soutien à la Bisontine", jusqu'à Autain (Clémentine) et Belghoul (Fatima) et, et, et une certaine Taubira qui se pâme et salue d'un "Quelle somptueuse audace, et quelle promesse pour notre monde ! de chanter en arabe la chanson d’un Juif magnifique"

    (en omettant de préciser "une chanson essentiellement catholique", sur "une télé française"... mais ça, c'est pas facile à dire, ni même à concevoir....)

    On se déballonne, on se dégonfle, on chie dans son froc ou en pisse dans sa culotte, on dit:

    "Je savais pas que c'était mal..."

    "J'aurais pas du..."

    "Je recommencerai pu..."

    "Si vous saviez comme j'ai honte..."

    ...Peu importe que l'on ait suivi son tendre et cher qui était aimablement parti faire la popote aux guerriers de l'état islamique, qu'on soit allée pondre un chiard tous les ans pour toucher des allocs quand tout sera fini, qu'on ait égorgé un ou deux bénévoles d'ONG venus apporter un soutien matériel et humain, ou qu'on ait chanté (entre autres) "Tala al Badru 'Aleyna" (un chant écrit par les musulmans de Médine à l'époque du Prophète pour lui rendre hommage.)


    et, si vous rêvez de lire la (très (longue)) prose de la poétesse guyanaise en intégralité, c'est ici:   :

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Jeanne... au secours !In Memoriam »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Février à 17:38

    L'enseignement de Goebbels ne s'est pas perdu. "Plus le mensonge est gros plus il passe"

      • Dimanche 25 Février à 19:08

         

        Mais, en même temps -selon une expression con-sacrée- on peut se demander (je dis bien "on peut" *) si Goebbels ne s'est pas un peu inspiré de la taqîya préconisée par le fondateur de la religion dont il est question, d'autant plus qu' il parait (je dis bien "il parait*) que Hitler se serait un peu inspiré des idées et des méthodes de Haj Amin al-Husseini, concernant certaine opérations ayant abouti à ce qu'il faut bien appeler lune "solution finale" concernant le peuple juif...

        * je prends certaines précautions épistolaires pour ne pas risquer de me retrouver cloué sur un banc d'infamie, entre Pierre Cassen ou Christine Tasin... (toute modestie mise à part...)

        Pierre Cassen
        Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
        Pierre Cassen
        Retrouvez cet article et l'info alternative sur : http://www.contre-info.com
    2
    Dimanche 25 Février à 19:18

    Mais l'histoire ne vous donne pas tort.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :