• Ami.e.s hidalgosien.ne.s

    Amis parisiens...

    295, rue de Charenton, Paris - Tout le temps

    bobos & babas...

    Pour dépanner ceux qui ont un petit creux mais dont le frigo est vide, l’association Cap ou pas cap ? installe des garde-manger dans les rues de Paris. Chacun peut y déposer des denrées non périssables. "Aussi bien le commerçant qui a des invendus que monsieur tout le monde qui vide son armoire avant ses vacances", explique Clément, à l’origine du projet. Étudiant fauché, SDF ou cadre sup’ qui n’a pas le temps de faire ses courses : tout le monde peut venir se servir et ainsi lutter contre le gaspillage. Et en plus de ce garde-manger, l'asso et le bar le Carillon ont installé un frigo solidaire dans le 18e, qui fonctionne sur le même principe.

     

    bobos & babas...

    Après s’être engagé auprès des SDF avec Les enfants de Don Quichotte, Augustin Legrand milite désormais contre la malbouffe. Son mode d’action : des cantines bio et locavores, en service continu à prix abordables. Et ça cartonne. Trois établissements (bientôt un 4e, à Pantin) ont ouvert à Paris en quelques années. Le concept, en "open source", vise à être dupliqué. Et la démarche s’inscrit sur le long terme : une ferme en permaculture doit bientôt ouvrir afin d’alimenter les restaurants. Et ceux-ci pourraient fonctionner par abonnement, comme pour les cartes de cinéma.

    116, rue des poissonniers, Paris - Du mardi au samedi de 9 heures à 21 heures

    bobos & babas...

    Un supermarché dont les clients sont tous copropriétaires : c’est le concept de La Louve, une épicerie de 1 450 m2, ouverte en novembre 2016. Ici les produits sont frais et locaux et sont entre 20 % et 40 % moins chers qu’en grande surface. Pour pouvoir être membre, il faut s’acquitter d’un investissement de 100 euros et consacrer trois heures par mois au fonctionnement de l’épicerie. Avec déjà 5 000 membres, La Louve est débordée par le succès. "Il y a actuellement plus de six semaines de délai d’attente pour s’inscrire", détaille Audrey, une des responsables.

    « P.P.D.A. 01Machine à café »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    PLC
    Samedi 30 Septembre à 07:17

    L'idée du garde-manger semble venir de ce qui est pratiqué chez moi, mais pour les livres...copieurs !

    (Au grand désespoir des rats qui ont alors migré sur Paris.)

      • Dimanche 1er Octobre à 15:22

        J'ai oublié de prévenir: j'ai trouvé ces adresses sur "StreetPress", un site plutôt dédié aux partisans des black-block gays et amateurs de rap...

        allez-y à vos risques et périls !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :