• Allahu Akbar (version musicale)

     

    Allahu Akbar (version musicale)

    Allahu Akbar (version orchestrale)

     

    "Allahu Akbar" est le cri que pousse tout musulman plus ou moins radicalisé et respectueux des enseignements de son prophète, que l'on annoncerait médiatiquement présumé déséquilibré, quand il envoie dans l'enfer des mécréants un ou plusieurs infidèles à sa religion.

    "Allahu Akbar" d'après mes impressions personnelles et au vu des actualités récentes, signifierait tout simplement "crève ordure",  et pourrait venir de "aqbar" (syn. razzia), un appel au départ des conducteurs de dromadaires, signifiantdans leur langage "massacre, pogrom, génocide, courage-les-gars" et de "allah (daeshèterie)" qui signifierait "fange, étron, excrément, pitain-d'ta-mère" dans le langage des éleveurs et des fervents passionnés de chèvres, boucs et autres biquettes

    "Allahu Akbar", par ailleurs,  est souvent improprement orthographié "Allah Akbar", nous enseigne et nous prévient cordialement Wiki, "chacun devrait savoir que Dans la grammaire arabe, le mot "Allah", comme tous les substantifs, se prononce différemment selon sa fonction dans la phrase (notion de ʼiʻrāb). Ici, "Allah" étant sujet de la phrase, il doit être décliné au nominatif en ajoutant le son "ou" à la fin du mot ; la transcription correcte de l'expression est donc "Allahou akbar" ou "Allahu akbar". Dans les textes dit vocalisés (c'est-à-dire qui notent les voyelles brèves), cela se manifeste par un ḍammah sur la dernière lettre du mot. Et, de plus, pour aggraver encore notre cas, l'expression est souvent mal traduite par "Dieu est grand" qui se dit en arabe  "Allahu kabir" (ﺍﻟﻠﻪ ﻛﺒﻴﺮ). Ici "akbar" est la forme élative de l'adjectif "kabir", qui peut être traduite "plus grand" (comparatif) ou "le plus grand" (superlatif) selon le contexte."

    Allahu Akbar (version longue)

    "Allahu Akbar", nous explique t'on pourtant sur certains sites soucieux de promouvoir le "vivre ensemble", à partir du moment où c'est selon et uniquement selon leurs propres conceptions du "ensemble" et de "vivre", "est couramment utilisé par les musulmans pour se rappeler de l'immensité et de la puissance de Dieu . Cela signifie littéralement "Dieu est plus grand" ou "Dieu est le plus grand ." Tout au long de leur journée et dans la prière en particulier , les musulmans utilisent ce terme pour se rappeler que Dieu est plus grand que la beauté et la laideur de ce monde. Malheureusement, certains extrémistes utilisent cette phrase avant d'effectuer les actes de terreur , qui conduit beaucoup à associer "Allahu Akbar" avec la violence et la destruction...". La preuve: La princesse saoudienne Ameera al-Taweel, s'exprimant en mai 2016 à l'Arab Media Forum, a tenté de rappeler le vrai sens de cette phrase, trop souvent associée selon elle au terrorisme islamiste, Hein..?

    "Allahu Akbar", malgré tout ça, ne semble donc pas du tout du tout être un équivalent à "Deo Gratias", ni à "B’Ezrat Hashemni", ni même encore  à "Hare Krisnha".... C'est le cri traditionnel et la profession de foi d' haschischins revenant à des méthodes d'assassinat d'une barbarie incroyable au XXIe siècle... un genre de "Heil Mahomed", en quelque sorte...

    Allahu Akbar (version longue)

    "Allahu Akbar" c'est aussi un hymne nationaliste appelant à la création d'un grand état impérialiste pan-arabe, régi par une charia efficace. Et, pour preuve, la phrase est inscrite sur un certain nombre de drapeaux musulmans. Dans ce cas, il est plus facile de deviner quelle est la signification la plus probable...

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

     

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

     

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

     

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

     

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

     

    Est-ce que tu le sais ? Allahu Akbar...

    Franchement, j'ai oublié de noter à quel pays correspondait chacun des drapeaux ci-dessus... Tant pis ?

     

    Aux amateurs de belles harmonies et de jolies paroles, je conseille de passer directement à l'autre chanson, plus pacifiste, en bas de page de cet article. Les autres peuvent écouter quelques mesures de celle-ci, sous leur seule responsabilité.

     
    لله أكبر الله اكبر
    والله أكبر فوق كيد المعتدي
    الله للمظلوم خير مؤيد
    أنا باليقين وبالسلاح سأفتدي
    بلدي ونور الحق يسطع في يدي
    قولوا معي قولوا معي
    الله الله الله أكبر
    الله فوق المعتدي

    يا هذه الدنيا أطلي واسمعي
    جيش الأعادي جاء يبغي مصرعي
    بالحق سوف أرده وبمدفعي
    فإذا فنيت فسوف أفنيه معي
    قولوا معي قولوا معي
    الله الله الله اكبر
    الله فوق المعتدي

    الله أكبر الله اكبر
    قولوا معي الويل للمستعمر
    وﷲ فوق الغادر المتجبر
    الله أكبر يا بلادي كبري
    وخذي بناصية المغير ودمري
    قولوا معي قولوا معي
    الله الله الله أكبر
    الله فوق المعتدي
     

    Dieu est le plus grand ! Dieu est le plus grand !
    Il est au-dessus des complots des agresseurs,
    Et il est le meilleur allié de l’opprimé.
    Avec la foi et avec les armes je défendrai mon pays
    Et la lumière de la vérité brillera dans ma main.
    Chantez avec moi ! Chantez avec moi !
    Dieu, Dieu, Dieu est le plus grand !
    Dieu est au-dessus des agresseurs.

    Ô Monde, lève les yeux et écoute !

    L’armée de l’ennemi est en chemin, souhaitant me détruire.
    Avec la vérité et avec mon pistolet je le repousserai.
    Et si je devais être tué, je le tuerais avec moi.
    Chantez avec moi ! Chantez avec moi !
    Dieu, Dieu, Dieu est le plus grand !
    Dieu est au-dessus de n’importe quel agresseur.

    Dieu est le plus grand ! Dieu est le plus grand !
    dites avec moi "Malheur aux impérialistes" !
    Et Dieu est au-dessus du tyran déloyal.
    Dieu est le plus grand ! Par conséquent glorifie-le, Ô mon pays,
    Et saisis le front du tyran et détruis-le !
    Chantez avec moi ! Chantez avec moi !
    Dieu, Dieu, Dieu est le plus grand !

    Dieu est au-dessus de n’importe quel agresseur.

     

    Allahu Akbar (version longue)

    image "d'archive"

    "Allahu Akbar" ou "Allahu Akbar", la seule question en suspens est: lequel de ces "Allahu Akbar" allons nous entendre le plus dans les semaines ou les mois qui viennent ? Le "Allahu Akbar" de l'égorgeur fanatique imbibé de Captagon, ou le "Allahu Akbar" des troupes mahométanes défilant dans Paris ? Alors, en attendant, et comme nous aurons bientôt l'obligation de le reprendre tous en chœur: "Al hamdoulillahi rabbil 'alamine" (*)

    Allahu Akbar (version longue)

     

    Allahu Akbar (version orchestrale)

    (*) "Louange à Allah, Seigneur de l'univers"

     

     Mais nous pourrons, encore et toujours, écouter ce merveilleux hymne à l'Amour, à la Paix et à la Tolérance:

    Allahu Akbar (version longue)

    Allahu Akbar (version musicale)

     

     

    « Prizident... djamè dire ça !!!Chez ces gens-là... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Avril à 22:10

    Voilà un cours primordial pour ceux qui veulent vivre ensemble sans être tués séparément.

      • Vendredi 13 Avril à 22:56

        A défaut, je me contenterais de continuer à vivre même séparément, plutôt que de mourir ensemble... ouch

      • Samedi 14 Avril à 09:30

        Excellente réplique. yes

    2
    Souris donc
    Samedi 14 Avril à 11:32

    Excellente exégèse savamment documentée et illustrée de notre érudit. Ne peut-on trouver contradictoire que l'on égorge au nom d'Allah le Miséricordieux ?

      • Samedi 14 Avril à 12:14

        Allah (QLCLP) est miséricordieux pour les croivants, mais il prescrit très clairement (si on peut dire, dans le charabia du coran) de tuer les incroivants, non seulement ceux qui ne savent pas mais ceux qui ne veulent pas savoir. Allah (QLCLP) est certes le plus sage.

        *Note : QLCLP, abréviatin de "que le cul lui pèle", formule à prononcer à chaque mention d'Allah (QLCLP).

      • Samedi 14 Avril à 15:47

        Des fois, y'a des choses qui agacent, jusque dans la pub:

        (à la limite on peut essayer de commencer à vouloir tenter de comprendre la démarche, le style adopté, c'est autre chose)

        ... mais le problème, c'est que ça ne date pas des quelques dernières années:

        (petite parenthèse: Liebig a eu l'audace d'inventer le velouté de tomates halal...!)

         

    3
    Samedi 14 Avril à 15:49
    Pangloss

    Pour servir de conclusion à cet article en chansons, je propose : Ploum ploum tral"Allah".

      • Samedi 14 Avril à 17:30

        Je n'avais pas osé proposer "Allah queu-leuleu":

        C'est fait... merci de m'avoir donné le courage de perpétrer un tel sacrilège...

    4
    Samedi 14 Avril à 17:26

    Je tiens à préciser que j'ignore si il y a un point commun entre le bouillon de tomates halal Liebig (cueillies sans anesthésie en direction de la Mecque ?) et le couillon de grande-gueule Liebig (ce n'est pas une insulte: c'est le nom de l'émission à laquelle il participe de temps en temps sur RMV) le célèbre éducateur, de rues dans le 9.3, travailleur social, spécialiste des populations gitanes, compositeur et saxophoniste (alto) dans la fanfare "Siné-Hebdo" (c'est dire), journaliste à Le Monde libertaire, Causette, Kamikaze, "Psikopat", etc... chroniqueur radio sur France-Kultur où il se demande entre-autres s'il faut déboulonner toutes les statues qui ne lui plaisent pas et changer le nom des rues que Georges Tin n'aime pas tellement ou même abattre le Panthéon "trop froid, trop sombre et trop religieux", romancier reconnu dans tout St-Germain-des-Prés et une petite partie de la Seine-St-Denis : l'inoubliable auteur (parfois sous le pseudo de KUB !) de "La Vie sexuelle de Blanche Neige", "Osez coucher pour réussir", "Le Parfum de la chatte en noir" et l'irrésistible "Comment draguer la catholique sur les chemins de Compostelle"    

    Pour finir, un dessin de "Zelium" la revue "satirique" qu'il a co-fondé et dont il est le.... directeur artistique !      

    (un dessin de phil decressac, "librement inspiré d'un texte d'étienne liebig")

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :