• Aïcha.

    Aïcha.

     Aïcha.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Aïcha

    Quand on aime, on compte pas.

    Momo

                         AÏCHA       

     

     

     

     

    Cette petite comédie fort instructive est également connue sous le titre de "Aïch' arabia", souvent déformé en "Aïe... charabia"

    Aïcha

    Pièce en un acte -même pas (même plus ?) "répréhensible"- 

     

    La scène représente une crèche (mais attention ! pas la crèche avec le menuisier cocu, la maitresse de Gabriel et les animaux de la ferme, par ailleurs interdite d'affichage ! une vraie crèche, pour accueillir les petits nenfants)

     

    synopsis

    Introduction ( ouch oupsss!)

    ..."le fondamentalisme islamiste progresse", constate l'Institut Montaigne: 28% des sondés sont pour le port du voile intégral, considèrent que la Charia est au-dessus des lois de la République et utilisent l'Islam comme instrument de révolte. De plus, 29% des musulmans contesteraient la laïcité et considèreraient qu'elle ne permet pas d'exprimer librement sa religion.

     ...

    Scène I

    Un pâtre du désert, après avoir répudié ses chèvres et son chameau, épouse une jeune bergère de son village: Aïcha a 6 ou 7 ans  mais le mariage ne sera pas consommé avant qu'elle n'atteigne la puberté à l'âge de 9 ou 10 ans et elle devient  peu-à-peu l'épouse préférée de son maître. Elle sera considérée par les sunnites comme "la Mère des croyants" et lui inspirera certains passages de son best-seller "my coran"

    Il lui dédicace cette merveilleuse chanson:

    Si tu ne m'aimes pas je t'aime
    Si je t'aime prend garde à toi
    Si tu ne m'aimes pas
    Si tu ne m'aimes pas je t'aime
    Mais si je t'aime, si je t'aime
    Prends garde à toi...

     ...

    Scène II

    Un "marja" (juriste de la plus haute autorité, pris comme exemple) iranien légifère dans son "Petit Livre Vert" pour réglementer certaines pratiques:

    "Il est interdit de pénétrer l’épouse avant ses neuf ans révolus et ceci que le mariage soit permanent ou interrompu.

    "Quant aux autres jouissances comme les attouchements sexuels, l’enlacement ou la jouissance entre les cuisses, elles sont acceptables même chez le nourrisson.

    "Et s’il la pénètre avant ses neuf ans sans l’endommager, il n’y a pas de blâme pour lui sauf un péché au pire. Par contre, s’il l’endommage en transformant en un seul passage le canal de l’urine et des règles, ou en transformant en un seul passage le canal des règles et le canal des excréments, il devient illicite pour lui de la pénétrer et pour toujours."

    ...

    Scène III

    Le "journal" "Libération" fait tout son possible pour être digne de son titre:

    "Un nouveau groupe vient de naître : le FLIP (Front de Libération des Pédophiles) dont vous pourrez lire ci-dessous la plate-forme constitutive. Qui sont-ils ? Pour l’essentiel, des lecteurs de Libération qui à la suite d’une "lettre ouverte aux pédophiles" dans notre édition du 9/2/77 nous firent parvenir un courrier abondant – nous en rapportions quelques-unes dans une double page intitulée : Relations Adultes – Enfants.

    "Le deux avril dernier se tenait à Jussieu une première réunion regroupant une trentaine de personnes. Simple prise de contact. Sans doute, peut-on regretter que l’essentiel des préoccupations ait été d’ordre judiciaire. Il ne fut en effet question que de répression, de défense et de poursuite des pédophiles. Sans méconnaître ces dures réalités, un tel groupe a tout à gagner s’il élargit son champ de réflexions.

    "Le FLIP (Front de libération des Pédophiles) est né. Quelques objectifs essentiels ont déjà pu être lancés :

    "-Combattre l’injustice pénale et mener une réflexion critique sur la famille et l’école, fondée sur une analyse politique de la sexualité entre mineurs et adultes.

    "–S’associer à la lutte des enfants qui veulent changer leur mode de vie et de tout groupe politique qui vise à l’établissement d’une société radicalement nouvelle où la pédérastie existera librement.

    "–Développer une culture pédérastique qui s’exprime par un mode de vie nouveau, et l’émergence d’un art nouveau.

    "–Prendre la parole dans des organes d’information qui lui en donnent les moyens et par les voies qui s’imposent.

    "–Manifester sa solidarité avec les pédophiles emprisonnés ou victimes de la psychiatrie officielle.

    "La "tyrannie bourgeoise" fait de l’amoureux des enfants un monstre de légende qui croque les chaumières. Nous casserons ensemble monstres et chaumières. Pour joindre le FLIP, écrivez à Jean-Louis Burckhardt, (…)."

    ...

    Scène IV

    Le jeune révolutionnaire engagé et enragé "Däne die Rot", publie "Le Grand Bazar", après avoir sorti son petit bazar au jardin d'enfants de Francfort où il est éducateur:

    "Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : 'Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?" Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même. J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi."

    Il leur dédicace cette merveilleuse chanson:

    Un jour, la p’tite Huguette,
    Tripot’-moi la bit’ avec les doigts,
    Un jour, la p’tite Huguette
    S’en revenait du bois.

    En chemin elle rencontre,
    Tripot’-moi la bit’ avec les doigts,
    En chemin elle rencontre,
    Un étudiant en droit.

    Il la prend, il la monte...
    Sur le foin qu’y avait là.

    ...
    Intermède
     
    La presse met un "Hôôlllàààà!!! làlà..." à ces débordements malsains:
    "Le compteur de la honte continue de tourner. Selon quelques informations, ce sont désormais 27 évêques qui ont couvert des faits d’abus sexuels sur mineurs; les affaires de pédophilie dans l’Église catholique française s’accumulent et fragilisent le primat des Gaules ("de la gaule !!!") qui tente de convaincre avec difficulté qu’il n'était pas au courant. 25 évêques, dont cinq sont toujours en poste, ont méthodiquement couvert pendant des années 32 auteurs d’abus sexuels, qui ont laissé derrière eux 339 victimes."
     ...
    Scène V
     
    Un célèbre couturier français et son mentor, mécène et homme d'affaire ....
      :-(((     la scène a été supprimée pour des problèmes de droits d'odeur  
     ...
    Scène VI

    -info- Un jour d’avril 2017, sur le chemin du retour du collège, Sarah est abordée par un inconnu de 28 ans. Elle accepte de le suivre jusque dans un immeuble où il essaie de l’embrasser. Une fillette de 11 ans avait porté plainte pour"viol" en avril 2017 contre un homme de 28 ans. Le parquet a considéré qu'elle était consentante et qualifié les faits "d'atteinte sexuelle". Le parquet de Pontoise a choisi de ne pas retenir la qualification de viol pour qu’un viol soit caractérisé juridiquement il faut démontrer que la victime a subi une "contrainte, une violence, une menace ou une surpris". Le fait que Sarah ne soit âgée que de 11 ans ne change rien et dans le cas présent, le parquet a donc établi que la passivité de la fillette, son absence de réaction ou de contestation ne permettait pas de qualifier le viol.

     ...

    Scène VII

    -info- Il était accusé du viol d'une fille de 11 ans, enceinte suite à ce rapport sexuel, mais la cour d'assises de Seine-et-Marne l'a acquitté, estimant qu'il n'y avait pas eu de "contrainte". Ce verdict relance le débat de l'inscription dans la loi d'un âge minimum de consentement à un acte sexuel. Les jurés de la cour d'assises de Seine-et-Marne, où l'homme, 30 ans aujourd'hui, comparaissait lundi et mardi, ont estimé que les éléments constitutifs du viol, "la contrainte, la menace, la violence et la surprise, n'étaient pas établis", a expliqué samedi 11 novembre la procureure de Meaux.

    "J'ai plaidé le droit, rien que le droit", a de son côté argumenté Me Mbarki. "A charge pour le législateur de changer la loi. Ce n'est ni à l'avocat, ni à l'accusé de porter la responsabilité de cette défaillance légale."

     ...

    Final:

    D'après une enquête, les imams sont prêts à effectuer des mariages islamique, en mariant les jeunes filles à partir de 12ans. Des imams anglais ont indiqués qu'ils seraient prêts à officier le mariage d'une jeune fille mineure à un homme "sensiblement" plus âgé, malgré les craintes qu'ils n'aient des relations sexuelles... (tant que les parents ne le disent à personne...)28% des musulmans de France pensent que la charia est au-dessus des lois de la République:

     

    Aïcha

     

     

    Aïcha.

     

     

    « Sabre et goupillon...JE SUIS CHARLIE (...mais pas trop !) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Novembre à 15:15

    Scènes édifiantes. L'avant-dernière photo est terrifiante.

      • Lundi 13 Novembre à 20:47

        Et je n'ai rien inventé...

        juste "un peu" arrangé l'approche des sujets... de cette façon, par exemple:

        "Bientôt, et avant la fin 2020, les petites françaises puis toutes les petites européennes pourront jouir (!?) des mêmes droits (et devoirs) que leurs concitoyennes de nos pays voisins et amis ultra-mediterraneum."

        ou encore:

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :