• africaine

     

     

    Mon soutien (dérisoire) à "Valeurs Actuelles"

    C'est l'histoire d'un court récit de fiction satirique comme la revue en a publié une demi-douzaine avant celui-ci...

    C'est l'histoire d'une député indigéniste racisée et insoumise de la République qui en est l'héroïne, une députée qui soutenait le mouvement "Nique la France" et refusait catégoriquement de prononcer les mots "vive", "la" et "France", mais qui a subitement mal à sa France. Et se pleurniche "victimisée" par l’estrême-drouate blanche et raciste, salie d'une souillure qui ne s'effacera pas.

    C'est aussi l'histoire d'un troupeau de moutons panurgiens médiatico-politiques qui se métamorphose spontanément et sur ordre en une meute de chiens pavloviens enragés pour dénoncer dans cet article un racisme qui n'y existe pas pour qui l'a lu ou simplement parcouru...

    C'est encore l'histoire d'une vilaine unanimité politique, de l'ultra-gauche à l’extrême-droite, en passant par un président de la République, habituellement plus réservée quand il s'agit de dénoncer de véritables attaques parfois mortelles à la personne...

    C'est, surtout, l'histoire d'une vérité pas bonne à dire et à ne surtout pas écrire : l'existence de négriers et marchands d'esclaves arabes dont nombre de ses frères et sœurs de race ont été victimes et à côté de qui les colons européens faisaient figure (non sans raison) de grands humanistes :

    L’un de ses geôliers arabes lui avait cité quelques phrases de l’écrivain Ibn Khaldoun, qu’elle se souvenait avoir entendu célébrer, au XXIème siècle, comme un grand humaniste arabe. Écrits au XIVème siècle, ces mots gardaient selon lui leur pertinence:

    “Les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal. Quelquefois, ils se mangent entre eux. On ne peut les compter au nombre des humains.“

     

     

    Bonne lecture. 

    Obono, l'Africaine

     

     

    « "L'Illustration""L'Île Saint-Louis" »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    bonobobo
    Lundi 31 Août à 10:41
    Cétroporible ! Vous voudriez donc qu'on jugeât de l'affaire après en avoir lu les pièces, au lieu de condamner par principe en obéissant aux grands bons journalistiquement de france inter et de la france dhimmie ? Ah, on voit immédiatement le fasciste qui demande aux procureurs et autres "fact" checkerreurs : "Avez-vous des textes ? Avez-vous de belles lettres antiques, fussent-elles de Coulanges ?".
      • Lundi 31 Août à 16:30

        @ bonobobo...

         

        J'ai bien conscience de mon inconscience.

        Mais je taquine.

         

        Je taquine certains blogueurs korrectement formatés, qui en leur for intérieur, vont s'étonner et s'offusquer qu'un dilettante universel et vaniteux se mêle de défendre la liberté de la presse d'estrême-drouate (commondi) et le droit à l'irrespect avec modération, comme d'autres se mêlaient de contester les causes officiellement anthropomorphiques du dérèglement climatique selon Thunberg, ou la non-létalité annoncée et l'efficacité prouvée du traitement chloroquinien du gourou marseillais nobélisable contre la grippe pangolienne de fin du monde (ancien)

        Mais je vais faire un effort.

         

        Peut-être dans ce sens. J'aime bien...

         

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Souris donc
    Lundi 31 Août à 14:17

    Tous nos hommes politiques ont eu droit à ce genre de dystopie dans VA. A croire que certains ont de l'humour et d'autres pas. Le manque d'humour est l'impolitesse de l'espoir.

     

      • Lundi 31 Août à 16:37

        @ Souris donc...

         

        Manque d'humour, plus besoin de victimisation, plus besoin de gloire indue, égale un procès pour "merde raciste" avec le soutien souvent convenu mais parfois inattendu et contre nature de...

        Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, Benoit Hamon, Olivier Faure, Richard Ferrand, Eric Dupond-Moretti, Edwy Plenel, Emmanuel Macron, Matthieu Orphelin, Wallerand de Saint-Just, Dominique Sopo, Gérald Darmanin et même Jean Castex...

        Peu de femmes, peu de racisés, pas de femme racisée...En fait, essentiellement des "hommes blancs, technos et gros cumulards" selon le portrait amoureux que madame la députée avait dressé du nouveau premier ministre.

         

        Elle aurait tort de ne pas en profiter... Pourquoi ne pas demander l'interdiction pure et simple et définitive de "Valeurs Actuelles" ?

         

         

      • Souris donc
        Lundi 31 Août à 19:37

        Je me suis abonnée à Valeurs Actuelles.

      • Lundi 31 Août à 20:50

        @ Souris donc... cool !!!

        Si j'osais, j'irais sur le compte Twitter de "Députée Obono" ("afroféministe, écosocialiste, députée de Paris") ...

             

        ...pour la féliciter et la remercier de cette campagne promotionnelle en faveur de son magazine préféré !

           

         

        (pour les tièdes : https://boutique.valeursactuelles.com/common/ )

         

    3
    Lundi 31 Août à 17:21

     

    C'est pas vraiment de la dentelle, mais c'est sa liberté d'expression :

             

                       

     

    4
    Paul-Emic
    Lundi 31 Août à 21:52
    Paul-Emic

    Il y a des domaines où il vaut mieux s'aventurer en ayant tout préparé et non pas la fleur au fusil.

    95% des gens qui ont subi cette information n'ont pas lu l'article et ne le liront pas. Pour la plupart, l'article c'est la silhouette des esclaves et les protestations outragées d'Obono que la quasi-totalité  ne connait pas. L'humour ou le décalage ne passe pas du tout dans ce domaine surtout que nous n'avons pas les moyens d'allumer les contre-feux.

    La messe était dite dès la publication de cet article qui constitue une faute grave de la rédaction.

      • Mardi 1er Septembre à 12:49

        @ Paul-Emic...

         

        La "faute", s'il y en a une, n'est pas la publication de l'article, même impréparée  : il ne fait que rappeler, sous une forme qui se veut amusante des faits et des réalités que, bien évidemment, tous les lecteurs de Valeurs Actuelles connaissaient.

         

        La "faute" a été, pour un journal continuellement dans le viseur de tous les progressistes et de leurs suiveurs , de n'avoir pas su tenir compte leur vigilance de chaque instant, de leur pouvoir de nuisance et de leur réactivité.

         

        La "faute" est d'avoir choisi une illustration qui pouvait, avec beaucoup de mauvaise foi, être détournée de son sens initial (parmi une vingtaine d'autres). Certains [auto censuré] ont été jusqu'à falsifier grossièrement la "une" de la revue :

                                                 

         

        La "faute" a été de s'excuser pour une faute qui n'a pas été commise

         

         

        (Bien entendu, à titre personnel)

         

    5
    Paul-Emic
    Mardi 1er Septembre à 21:00
    Paul-Emic

    Je suis entièrement d'accord avec votre description de la faute et c'est ce que j'appelle une faute rédactionnelle grave. On ne   met pas en danger son journal pour si peu.

    Naturellement que les valeurs de Valeurs Actuelles sont les bonnes, la question n'est pas là mais pour paraphraser l'art militaire, on, ne s'aventure pas en terrain découvert si l'action n'est pas vitale. On ne sacrifie ni ses hommes ni ses cartouches pour un combat  qui n'est  ni vital ni stratégique, S'il s'agissait juste de se moquer d'une sous-merde, quel intérêt ? Ça apporte quoi à VA et à notre combat ?

      • Mardi 1er Septembre à 22:28

        @ Paul-Emic...

         

        C'est pratiquement toutes les semaines que V.A. prend des risques avec des articles et des enquêtes inédites ("Comment George Soros a infiltré la Cour Européenne des Droits de l'Homme", p. ex.). Ce n'est jamais sur ce genre d'article irréfutable que le journal est attaqué, mais sur des détails anecdotiques et qu'il est condamné, toujours et exclusivement pour "provocation à la haine raciale" (qui veut tuer son chien etc...) à cause d'une représentation d'une Marianne avec un voile islamique, ou d'un entrefilet banal en soi, d'une phrase sortie de son contexte ou d'une simple photo qui a déplu quelque-part, 

         

        Là, c'était l'été, le plaisir simple d'une série estivale "récréative apprenante" devenue habituelle : "Les couloirs du temps" qui s'y colle. L'an dernier ç'aurait pu être "Le rôle de leur vie" où Finkielktault devenait éleveur de bovins et Houellebecq calife de l'Etat Islamique...

         

        N'importe quel prétexte aurait été le bon, et ça marche à tous les coups... l'effet zemmour-nauséabond est toujours d'une efficacité redoutable, c'est facile et ça rapporte gros à chaque fois.

        Un jour, ce sera l'une des définitions de leurs mythiques mots-croisés qui stigmatisera quelque minorité.

         

        Le président apporte son soutien à la victime, le ministre de la "justice" condamne les faits et le parquet se saisit de l'affaire, sans même que "députée Obono" ait porté plainte. Réglé comme du papier à musique

         

         

        Au fait, le "grand journaliste" Gérard Leclerc qui commente depuis trois jours l'affaire Obono devant qui veut l'entendre reconnaît sans aucune gène ne pas encore avoir lu l'article . Il y aurait eu n'importe quoi comme texte ou illustration dans cet article, le résultat était le même : COUPABLE !!

         

      • Paul-Emic
        Mercredi 2 Septembre à 09:25
        Paul-Emic

        @Bedeau "ça marche çà tous les coups" ben oui et nous le savons, à nous de ne pas nous précipiter dans des pièges grossiers.

        Soyons clairs, nous n'avons pas les moyens, financiers et parfois je me demande si nous avons les moyens intellectuels, nous n'avons pas le pouvoir et nous n'avons pas l'influence. Ce n'est pas avec des Gorßßes blaques que nous allons progresser. La meilleure des méthodes, c'est de leur retourner leurs propres arguments dans la figure, mais sans subtilité particulière,  subtilité qu'ils auraient tôt fait de transformer en racisme et ses différentes vazriantes

      • Mercredi 2 Septembre à 12:41

         @ Paul-Emic...

        Je reste persuadé que n'importe quel prétexte aurait été bon pour tenter de faire condamner Valeurs Actuelles. J'évoquais en plaisantant une définition de mots-croisés jugée politiquement incorrecte, je ne suis plus sûr que ce soit une plaisanterie.

        Selon certains [auto-censuré] l"estrème-drouate" aurait scandaleusement de plus en plus droit d'accès aux médias... Florilège :

        L’extrême-droite vous parle tous les jours à la télé 

        Sur les chaînes d’info en continu, des intervenants très à droite et omniprésents 

        CNews ou LCI : laquelle sera la plus extrême ?

        ...et si il est maintenant trop tard pour faire taire Zemmour, bien installé sur C-News (il fait grimper l'audience, donc les recettes publicitaires : on ne tue pas la poule aux œufs d'or ), il reste des proies plus vulnérables telles que Geoffroy Lejeune ou Charlotte d'Ornellas...

        "Mission accomplie, chef, à qui le tour la prochaine foi ?"

      • Paul-Emic
        Mercredi 2 Septembre à 17:06
        Paul-Emic

        @ bedeau, je réagis à votre dernier paragraphe : C'est exactement ça coupable d'avance

      • Mercredi 2 Septembre à 18:45

        @ Paul-Emic...!

        C'est pourquoi je crois que n'importe quel article, n'importe quel mot de n'importe quelle phrase de n'importe quel article, aurait fait l'affaire. 

        En période de Blacks Llves Matter, le sujet était évident même pour le dernier des pigistes de Libé...

        Alors, foutus pour foutus, pourquoi ne pas tirer une éventuelle dernière ("dernière ?") salve rédactionnelle de non-déshonneur ? (sans toutefois s'excuser ensuite d'avoir failli faire un peu bobo à quelqu'un qui était dans la ligne de mire...)

         

         

        (oui, c'est facile devant mon clavier -quand je n'ai pas perdu la connexion !-, c'est peut-être un peu moins face à la vraie haine)

    6
    Souris donc
    Mercredi 2 Septembre à 08:16

    "La caricature n'est pas un discours de haine": Macron défend la liberté de blasphémer (à propos de Charlie Hebdo)

    On peut blasphémer, mais pas avec n'importe qui.

    Jeoffroy Lejeune, le directeur de la rédaction de VA, est viré de LCI.  De telles initiatives signent l'appartenance au Camp du Bien, au conformisme du politiquement correct. Ils vont le remplacer par Edwy Plenel, ou un autre bienpensant de la presse Pigasse (Obs, Libé, Télérama, Le Monde, Inrock).

    Aucune indépendance à attendre de LCI. Boycottons LCI !

      • Mercredi 2 Septembre à 13:01

        @ Souris donc...!

        Pour résumer :

        JE SUIS CHARLIE  bien...smile

        JE SUIS V.A.           pas bien aww (sauf, bien sûr en cas de carnage à la rédaction de Valeurs Actuelles mené par Egountchi Benanzin -Sylvain Afoua- et de sa de moins en moins risible "Liigue de Défense Noire Africaine"... "Là, coco, on peut faire un bon papier et montrer qu'on est impartials... Tu zoome sur les fleurs et les bougies, comme d'hab, et tu interroges les survivants éplorés, surtout ceux qui sont pleins de sang !")

                            

        ...ça soulagerait peut-être un peu le "mal à sa France" de l'afroféministe écosocialiste mélenchonienne

         

         

      • Paul-Emic
        Mercredi 2 Septembre à 17:03
        Paul-Emic

        mà je vous suis totalement bedeau mais malheureusement ça fait 75 ans qu'on sait qu'il y en a qui sont plus égaux que d'autres ou deux poids deux mesures. Ce qu'il se passe avec le traitement différentiel entre Charlie et V.A. est dans la droite ligne des "traditions ripoublicaines"

      • Mercredi 2 Septembre à 18:11

        @ Paul-Emic...

        Les valeurs de la république (sans "R") sont les seules que les petites mains de "Mélenchon-larépublikcèmoi" acceptent, parfois un peu à contre-cœur, mais faut bien, parfois faire oublier auprès du grand-public de petites gens son profil "altermondialisteafroféministeanti-impérialisteantiracisteantilibéraliste, anti-islamophobe, internationaliste et panafricaniste et aussi bolcho-trotsko-marxiste" (wiki)

        Comment une franco-gabonaise (pas très franco et qui nique la France par procuration) pourrait-elle avoir la moindre idée de Valeurs de la France ?

         

    7
    Paul-Emic
    Mercredi 2 Septembre à 09:16
    Paul-Emic

    je ne regarde pas LCI et plus généralement quasiment jamais les chaines d’État sauf ARTE pour certaines de ses émissions culturelles. Je crois que je n'ai jamais regardé BFM.

      • Mercredi 2 Septembre à 13:24

        @ Paul-Emic...

        C'est sur les rézosossio que j'ai découvert la vidéo de Gérard Leclerc face à Charlote d'Ornellas dans laquelle il reconnait ne pas savoir de quoi il parle mais qu'il l'ouvrira quand-même... Selon la même source il aurait fait remarquer que c'est pas bien de virer un confrère. 

        Il se met bien avec tout le monde, ne fâche personne... il ira loin.

        Je regarde sur C.News "Face à l'Info" pour les éditoriaux érudits de Eric Zemmour et de Marc Menant et pour le professionnalisme apaisé de Christine Kelly. 

         

    8
    Le Page
    Mercredi 2 Septembre à 12:10

    99.95% des personnes outrées par l'article de V.A. n'ont probablement  pas lu la fiction, mais c'est pas ça qui compte...Le choc des photos, le poids des mots...c'est quoi un mot?

    VA c'est excusé. Serait intéressant de savoir pourquoi, ça ne les dédouane pas au contraire, ils passent pour des petits bras.

    A noter tout de même la capacité de la gauche à dénaturer et amplifier un problème, c'est remarquable! Comme quoi, avant de les déloger pour revenir à marcher sur les pieds et non plus sur la tête, il faudra l'intervention d'Allah qui ne saurait tarder. Ce sera notre seul moment de distraction avant notre disparition.

    Sinon, tout va bien, les pubs se "noircissent" de plus en plus. Je pense qu'en Afrique, au nom de la réciprocité, elles "blanchissent" à la même cadence.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

      • Mercredi 2 Septembre à 14:18

        @ Le Page...!

         

        Les gens qui savent ce qu'il faut dire ont dit que ce que les gens qui savent ce qu'il faut penser ont dit. Voila, ça c'est fait...

        De "La France Insoumise" (ben, forcément) jusqu'au "Rassemblement National" (là, j'ai eu mal), l'unité du pays est reconstituée...

        On savait que Omar Sy était l'acteur préféré des français, que Jamel Debbouze en était le comique préféré et Edouard Philippe la personnalité politique,

        On sait maintenant que Geoffroy Lejeune est sur la liste du journaliste le plus détesté des français...

         

        A moins que la véritable identité de "Harpalus", l'auteur de l'article incriminé, même si c'est un dessin qui l'est à l'origine ("incriminé", je me comprends) ne soit révélée ou confirmée comme étant le rédacteur en chef d'une rubrique du magazine, et qui serait également présent dans divers médias d'extrême-droite tels que Radio Courtoisie, L’incorrect ou Boulevard Voltaire et qui a été invité à deux reprises dans une émission d’Alain Finkielkraut et aurait donné une conférence sur "la théologie des migrants" à l'"Academia Christiana", devant des "catholiques enracinés"

        un peu plus de vomi sur : https://la-bas.org/mais-qui-est-l-auteur-de-la-fiction-raciste-de-valeurs-actuelles

         

    9
    Le Page
    Mercredi 2 Septembre à 12:12

    ...VA s'est excusé.

     
    What do you want to do ?
    New mail<button id="ffenetremailtobuttonEmail">Copy</button><textarea id="ffenetremailtotextArea"></textarea>

      • Mercredi 2 Septembre à 14:22

        @ Le Page...

        ...et il a eu tort.

        La repentance a encore de beaux jours devant elle...

    10
    Mercredi 2 Septembre à 15:54
    Merci d'avoir sauvegardé cet article. Et non VA n'avait pas à s'excuser pour celui-ci. C'est toujours ce qui m'horripile dans ce genre d'affaire : cette tendance à la repentance et au mea-culpa quasi instantané quand il faudrait tenir bon, ne pas flancher.
      • Mercredi 2 Septembre à 17:50

        @ Fredi M....

         

        V.A. aurait pu paraphraser Eric Dupond :des Sceaux

         

        "L'ironie mal comprise par les afroféministes écosocialistes et leurs valets développe le sentiment de racisme, ce qui est pire que le racisme...Le racisme, il faut le combattre, le sentiment de racisme, c'est plus difficile car c'est de l'ordre du fantasme..."

                           "Comment ? De quoi ?"

         

        (non, rien...)

         

    11
    jean-marc
    Jeudi 3 Septembre à 17:57

    J'avoue ne plus savoir quoi ajouter après la richesse des échanges qui suivent ce billet.Je suis d'autant plus

    impardonnable que j'ai lu entièrement l'excellent texte d'Harpalus.Merci pour le lien vers la-bas.org qui nous

    montre que cette saloperie de Mermet n'est pas encore crevé même s'il fait moins de dégâts sur son blog qu'à

    France Inter!

      • Jeudi 3 Septembre à 18:17

        @ jean marc...!

        L'essentiel est de passer, de participer et de laisser un témoignage de son passage sur les blogs... C'est important pour les auteurs.  "Merci", donc !

        Et aussi et surtout, puisque vous évoquez Daniel Mermet...

                     

        ...quelques portraits du "journaliste, écrivain et producteur", assez différents !

        Les Inrocks

        Telérama

        O.J.I.M.

         

    12
    En passant
    Jeudi 3 Septembre à 18:57

    @bedeau : Pour faire nombre, un inutile commentaire en passant, même si tout ce qui s'imposait a déjà été dit par Paul-Emic et par vous.

    Je suis très loin d'être un inconditionnel de Va, dont la ligne n'est pas d'une cohérence parfaite et dont la qualité est variable à l'excès. Sur cette affaire, ils n'ont pas été malins : l'auteur du texte (Dandrieu ou un autre) aurait été mieux inspiré d'y ajouter une introduction dans le registre "Comme nous ne pouvons plus faire confiance à la sagacité du lecteur, qu'il soit ami ou ennemi, nous précisons que cette fiction, divertissante et instructive, entend mettre certaine personne face à ses mensonges et à ses illusions. Nous tenons à sa disposition tous les livres de Lugan et de Pétré-Grenouilleau sur le sujet, si elle sait et veut lire -- ce qui nous étonnerait un peu, connaissant la malhonnêteté intrinsèque des gauchistes."

    N'avoir pas pensé que les rabiques d'en face allaient se jeter sur le texte sans évidemment l'avoir lu était une autre faute de Lejeune et de ses patrons. Dernière faute : avoir présenté des excuses non seulement piteuses mais vaines, au lieu de renvoyer à des historiens sérieux (car c'était là le coeur de l'article, et non la mention d'une kronne).

    S'aplatir n'est ni digne ni intelligent.

     

      • Paul-Emic
        Jeudi 3 Septembre à 21:06
        Paul-Emic

        tout à faitd'accord

      • Jeudi 3 Septembre à 21:10

         @ En passant & Paul-Emic...

        Lecteur régulier mais pas compulsif, je ne peux qu'être d'accord avec vous... Mais plutôt que d'incohérences, je parlerais d'une (trop  ?) grande "diversité d'opinions" entre les divers journalistes, chroniqueurs et éditorialistes de V.A. . Ça reste -pour moi- un des -ou le- meilleur -ou le seul- hebdomadaire d'information grand-public méritant d'être lu (si on s'entend sur le terme "grand-public")

        De façon plus anecdotique, je suis un peu perplexe en apercevant, de-ci de-là, des publicités bancs d'essai pour des voitures coûtant parfois à peine un peu moins de 100 000 € ou pour des restaurants dont le prix du menu dépasse allègrement le montant de l'allocation annuelle de rentrée scolaire pour deux enfants !...

        Maintenant, oui, des erreurs de jugement, des imprudences ont été commises plutôt que des fautes... Mais j'avais suggéré plus haut qu'aux yeux de certains ***** il fallait absolument et rapidement faire taire cette droite décomplexée qui s'invite de plus en plus dans les bons médias à des heures de grande écoute, et que Zemmour devenant presque intouchable, Lejeune ou d'Ornellas feraient l'affaire, quel que soit le processus à employer. Et ils n'avaient pas besoin de lire l'article (ça aurait même été contre-productif)  : le but n'était pas d'en faire une critique mais de le descendre, auteur, illustrateur et comité de rédaction confondus

        Je crois aussi que la plupart des accusateurs de l'article, ou plus exactement de l'illustration, en question ont lu une partie de ce qui concerne la traite des noirs, l'esclavage et la colonisation mais misent sur le fait que, en ce qui les concerne, un mensonge répété mille fois devient la vérité quand aucune contradiction ne leur est sérieusement apportée. Le traitement médiatique de la pandémie du Pangolin relève de la même stratégie.

        Quant aux excuses... ben oui, je ne peux qu'être d'accord... frown cry

         

      • En passant
        Vendredi 4 Septembre à 11:01

        @bedeau : Vous êtes trop indulgent avec *Va*, mais ayant la chance de n'être pas chargé de son exécution en règle (qui serait assez facile mais sans grand intérêt), j'en resterai là, sinon pour cette précision : parmi bien d'autres articles indignes, je n'ai pas oublié certain numéro de sarkolâtrie écrit par un de leurs chefs avec une prose digne d'un syndicat d'initiative cherchant à convaincre le touriste (à l'époque, l'électeur) de faire un séjour en oubliant tout le passif de l'individu -- c'est bien simple, on aurait cru du Tandonnet. ;-)

        A tout hasard : je ne suis inconditionnel ni de *Causeur*, ni d'*Eléments*, ni du *Rivarol* d'aujourd'hui (qui n'est plus celui des années 90, pour ne pas remonter plus loin encore à l'époque heureuse où PAC y tenait chronique).

        Au hasard de ma revue de blogs méchants :

        http://h16free.com/2020/09/04/66616-obono-contre-valeurs-actuelles-une-france-de-moins-en-moins-charlie

        Comme très souvent chez h16 le rebelle qui (je crois) bosse pour l'u.e. (ne pas rire), les commentaires des membres de la secte seront probablement plus instructifs que ceux du "patron".

        Pensée de l'escalier : Raspail, dans une des chroniques de *Boulevard Raspail* justement, ironisait sur l'alors "nouvel" observateur qui, de gôgôche, passait des réclames dignes du Fig Mag -- maisons et voitures de très grand luxe.

         

      • Vendredi 4 Septembre à 18:04

        @ En passant...?

        "indulgent", oui peut-être... Certainement, même.

        J'avancerais quelques explications (qui ne sont évidemment pas, chacune en soi, des raisons suffisantes -ni des excuses wink2- ) :

        - comme vous le faites remarquer, l'offre est assez réduite et les lignes éditoriales sont souvent fluctuantes ; et VA est un des titres qui correspond le moins mal à mes attentes (id. pour les blogs de Hashtable, de Lupus, de Bonnal ou de Boizard... où je prends ce que je peux. quand je peux)

        - ma mémoire et ma culture politique, historique etc... relativement modestes ne me sont pas des appuis bien bien solides pour proposer des avis bien arrêtés que je ne saurais pas défendre sérieusement par manque d'arguments

        - mon "action" se limite à essayer de "remettre l'église au milieu du village" (avec ma propre définition du "bon sens") 

        ...ce qui ne m'empêche pas, je crois et j'espère, de porter un regard aussi critique que je le peux sur ce qui m’entoure, même s'il n'est pas radical... (un petit côté "en même temps", venu de je ne sais où...)

         

      • En passant
        Vendredi 4 Septembre à 18:49

        @bedeau : Affaire de caractère (mauvais, dans mon cas). Deux réflexions de mémoire (la première est de Guitry, la seconde de Michaux) : "Faire des concessions, c'est un point de vue. Sur un cimetière" ; "Le soc de la charrue n'est pas fait pour le compromis." ;-)

      • Samedi 5 Septembre à 17:45

        @ En passant...!

        "Affaire de caractère..." Assurément...

        Mais dans ce cas précis j'ajouterais l'envie (encore plus "dérisoire" que le soutien annoncé dans mon titre) de ne pas laisser passer l'action de "députée Obono" et de ses complices sans en dire un mot.. vous connaissez la suite...

         

        (désolé pour la réponse tardive : je n'avais pas remarqué la notification concernant votre dernier commentaire)

         

    13
    Samedi 12 Septembre à 14:29

    le mot de la fin...

             

     

    14
    Paul-Emic
    Samedi 12 Septembre à 19:04
    Paul-Emic

    mdr glasses

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :