• 2020, un choix difficile.

     

    un petit dessin trouvé sur le ouaib et qui vaut mieux qu'un long discours, donc contrairement à mes habitudes, je ne.......        .     

    Voilà :

    2020, un choix difficile.

     c'est tout pour aujourdh'hui...

    dessin de Aurel 

     

    « C'est la fête.Miracle de Noël »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Howard Rauque
    Jeudi 12 Décembre 2019 à 01:55

    C'est beau comme un billet de Combaz sur les municipales. On a certes le choix entre tous ces soutiens inconditionnels du régime, mais on note (correction : on déplore) l'absence des représentants de la diversitude de substitution. Heureusement, les candidats de la méchanceté ne sont pas représentés : c'est très bien, car leurs électeurs ne seront pas représentés non plus.

    Le troll UPR de service notera que son champion a été scandaleusement oublié !

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 13:17

        @  Howard Rauque... intello

        C'est pas faux... Mais, soit la diversitude affiche une confiance qu'elle estimerait largement démontrée et justifiée en les candidats institutionnels et républicains, soit (ce qui serait presque pire et que je n'ose pas imaginer...) certains de ces candidats "normaux" seraient, en fait, des candidats de la diversitude, avançant masqués sous une étiquette fallacieuse...

        Ou alors, ils n'ont pas réellement envie d'imposer quoi que ce soit de leur idéologie ou de leurs coutumes au peuple de France qui les accueille...

        Franchement, j'hésite. cry, ou alors je me fourvoie grossièrement...

         

      • Jaune Guilt
        Jeudi 12 Décembre 2019 à 14:32

        "peuple de France qui les accueille"... contraint et forcé. J'ai idée qu'une consultation générale des populations locales (si possible avant leur élimination par tous les moyens, même "légaux") n'irait pas approuver tant que cela les révélations sur le nombre de cartes de SS (Social Securitat, évidemment) et les faits divers toujours plus effrayants relayés (pour combien de temps encore ?) par les méchants de fdesouche.

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 15:32

        @ Jaune Guilt... !

        J'ironisais, évidemment.

         mais comme une telle consultation n'aura jamais lieu et serait même interdite et condamnée par la CEDH, ou les résultats faussés et tronqués comme un vulgaire "Grand Débat" on n'en saura jamais rien...et Apathie continuera à refuser le débat avec Zemmour ("C'est un cochon de la pensée, je n’ai pas envie de me rouler avec lui dans la fange") et ceux qui oseront remettre en cause la politique migratoire seront éjectés sans pitié du système "Luxembourg : une responsable politique forcée à démissionner après avoir critiqué l’accueil des migrants"

                             

                                         Le LSAP sort sa première affiche de campagne pour 2023

         

      • Jaune Guilt
        Jeudi 12 Décembre 2019 à 16:10

        Je ne vous faisais pas l'affront de vous imaginer favorable à la Grande Substitution -- ou alors vous êtes un excellent agent infiltré. ;-)

        Petit dialogue à la Schnitzler :

        -- Je suis un Aphatie. Je suis fier d'être un Aphatie.

        -- Je suis un Zemmour. Je ne suis pas fier d'être un Zemmour, mais je suis heureux de n'être pas un Aphatie.

         

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 16:49

        @ Jaune Guilt.... 

        Le 10 mai 1981, Jean-Michel Aphatie a vingt-deux ans quand il découvre, en même temps que la France entière, le visage du vainqueur de l'élection présidentielle sur un écran de télévision. Il est alors serveur au Café de la Poste, à Lourdes. " C'est une vie sans direction ", écrit-il, qui l'a mené là. L'école n'a plus voulu de lui après la troisième. La politique est pour lui une chose bien lointaine. Le 10 mai, il n'a pas voté. Et pourtant, après l'élection de François Mitterrand, il se dit que sa vie pourrait changer. Quelques mois plus tard, il réussit un examen spécial d'entrée à l'université et choisit le droit. A la fin de ses études, il adhère au Parti socialiste, puis, quand il n'y adhère plus, décide qu'il sera journaliste.

        4me de couverture de mon livre de chevet préféré depuis 2006 : "LIbertéégalitéréalité" de et par Jean-Michel Aphatie,  intello

        Sinon, j'ai moins aimé "Mon service militaire" du même auteur:

        Il va d’abord tenter d’être réformé, invoquant des problèmes d’estomac qui gargouille, agitant ses radios sous le nez du médecin militaire. En vain.... Alors il va écrire une belle lettre au député de la région, le piston imparable des gars du canton de Mauléon. "Ça marche à tous les coups", assure-t-on. "Quitte à partir, autant partir loin et au soleil", explique-t-il au député.Un corps lui plairait : la Marine ; une destination lui agréerait : Tahiti... Il se retrouvera à Cherbourg. "Si je reste ici, monsieur, je me suicide", annonce-t-il, à peine arrivé, au capitaine qui le reçoit.

         

         

         

    2
    Catherine
    Jeudi 12 Décembre 2019 à 17:27

    Un document bien intéressant, des chiffres notamment qui nous disent clairement ce que nous coûtent les chances pour la France!

    https://youtu.be/Q0_i-5L2yII

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 22:07

        @ Catherine....

        c'est très clair...

        mais, pour faire simple et bref, par exemple :

        • Le coût de l’immigration, tous postes confondus, c’est 1 500 euros par an et par Français, bébés compris..../... à titre de comparaison, chaque Français dépense 500 euros pour le budget Défense.(lien)

        • Un migrant inactif coûte plus de 1000 euros par mois selon la Cour des Comptes. Mais un paysan qui travaille 15 heures par jour et nourrit 50 personnes, gagne 350 euros par mois. (lien)

         

        A la fin de la présentation du livre "Les Français ruinés par l’immigration" de Gérard Pince, on lit :

        "Pour mettre un terme à ces dépenses qui ruinent notre pays, il est évident que la première des mesures qui devrait être prise consisterait à mettre un terme à l’entrée de nouveaux migrants extra-européens …/... Gérard Pince estime que pour lever tous ces obstacles et imposer la volonté de la majorité des Français, il n’y a pas d’autre solution que le recours au référendum. Mais ce ne sera possible qu’à la faveur de l’élection d’un président de la République vraiment décidé à s’attaquer au problème essentiel qu’est l’immigration."...mais ça, c'est pas gagné d'avance !

         

    3
    Jeudi 12 Décembre 2019 à 18:28
    Pangloss

    Et les abstentionnistes macronistes?

      • Jeudi 12 Décembre 2019 à 22:21

        @ Pangloss...

        un macroniste (ou "...cronien") ne s'abstient pas ; jamais. Pas plus qu'un mahométan ne serait tenté par l'apostasie publique. Ou qu'un rockeur, fan de Hallyday depuis toujours, n' attendrait la sortie du dernier disque de Chantal Goya. 

    4
    Poumo-thorax
    Vendredi 13 Décembre 2019 à 21:23
    Le macronisme ne tolère pas non plus l'apostasie...
    Macron est grand et philippe est son prophète.
    5
    Poumo-thorax
    Samedi 14 Décembre 2019 à 15:57
    En gros, comme maires non macroniste, il reste les RN... Si un maire veut etre réélu, il aura intérêt a afficher clairement son opposition a macron, et pour les autres, un petit logo style "macron-compatible"sera le bienvenu. Le trigramme "CPM" (Creve Pourriture Macroniste) a de beaux jours devant lui.
      • Samedi 14 Décembre 2019 à 17:43

        @ Poumo-thorax...

        Pour humoristique qu'il soit, le dessin de Aurel reflète une réalité dont tous les candidats aux élections municipales ont conscience depuis le mois de mai ou juin:

        "Un maire qui sera réélu avec l'apport de la République en Marche ou du Modem sera un allié du Président pour 2022, et un maire qui sera réélu sans leur apport sera un ennemi du président..." 

        On ne peut pas être plus clair, même avec brève mise-au-point peu convaincante, et le message semble être bien passé:

        Municipales : chez LR, le vent souffle contre la stratégie d’alliance avec LREM

         

         

        (NB. "crève pourriture..." n'entre pas dans les arguments que je pourrais opposer à l'un ou l'autre de ces candidats)

         

      • Poumo-thorax
        Samedi 14 Décembre 2019 à 20:27
        Oui, et il faut bien que les electeurs soient informés de ces alliances..
        Et un détail à préciser: Si macron veut une majorité de maires alliés à LREM, c'est pour mettre le grappin sur le sénat.

        (NB: je préfère aussi l'argumentaire à l'insulte, qui n'est sue l'aveu d'un manque d'argument, et le trigramme CPM permet tout de suite de jauger son interlocuteur sur ce point ; c'est comme les noms ridicules ou pretant à sourire qui permettent à leurs détenteurs de détecter les cons sans coup férir)
      • Samedi 14 Décembre 2019 à 21:09

        @ Poumo-thorax...

        Après avoir méprisé les maires (surtout les "petits") ou leur avoir laissé ce sentiment tenace et avant de leur passer la pommade ("J'ai tant appris de vous"...) tout en se foutant de leur gueule en se comparant au "Maire de la commune France"

        Après avoir tenté de vouloir supprimer le Sénat, seule institution à lui résister un tout petit, petit, petit peu "Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Économique, Social et Environnemental, doivent-elles jouer pour représenter nos territoires et la société civile ? Faut-il les transformer et comment ? "Si on regarde la composition du Sénat, on remarque une grande majorité d'hommes, de personnes âgées et une surreprésentation des territoires ruraux. Il ne représente pas du tout la société française dans sa diversité ."

        Il va bien sur en faire une troupe de godillots en Marche forcée et à sa botte (si j'ose dire clown )

         

      • Poumo-thorax
        Samedi 14 Décembre 2019 à 21:18
        @Bedeau:
        Et la seule façon de l'empecher de faire ça est que les maires s'alliant à ce nabot-léon ne soient pas élus.... Oui, je sais, c'est beau de réver.
    6
    Samedi 14 Décembre 2019 à 18:23

    Mais c'est déjà pas mal.

    7
    Samedi 14 Décembre 2019 à 20:41

    Et modeste avec ça !

      • Samedi 14 Décembre 2019 à 21:19

        @ Dr WO.....

        Olivier de Kersauson aurait eu à son propos une expression assez imagée que beaucoup pourraient reprendre à leur compte "A mon avis, je me sous-estime énormément" (l'humour et l'autodérision en moins)

    8
    Lundi 16 Décembre 2019 à 21:55

    C'est tout à fait ça, mais dans la réalité, les candidats macronistes, et quelque soit leur étiquette, avanceront masqués afin de tromper les électeurs sur leur appartenance. Le macronisme n'a plus la cote mais macron fera tout son possible pour gagner cette élection qui lui ouvrira la voie des élections sénatoriales. Le sénat qui durant longtemps n'a pas servi à grand chose, est le seul obstacle pour macron à modifier la constitution, son rêve pour obtenir le pouvoir absolu.

    Stan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :